Suivez-nous

Smartphones

Huawei P40 : la présentation se fera fin mars à Paris

Ça se précise pour le P40 de Huawei.

Il y a

  

le

 

Par

Encoche Huawei P30 Pro
L'encoche du Huawei P30 Pro / © Presse-citron.net

Malgré les sanctions américaines dont il fait l’objet et l’absence des applications Google sur ses derniers modèles, Huawei continuera de présenter des smartphones en Europe. Preuve en est, le géant chinois vient de révéler à la presse que l’officialisation du P40, son prochain modèle haut de gamme, se fera à Paris, fin mars.

Comme le rapportent nos confrères du Journal du Geek, cela a été révélé par Richard Yu, responsable des produits grand public chez Huawei, en marge d’un événement de presse.

Yu aurait évoqué deux modèles, dont un qui sera équipé de la 5G. Et si le responsable ne révèle pas encore les caractéristiques, celui-ci a cependant indiqué que ces deux appareils auront un design innovant.

Le P40 et le P40 Pro auront-ils la licence Android ?

À l’instar de leurs prédécesseurs, le P30 et le P30 Pro, le P40 et le P40 Pro devraient avoir d’excellentes fiches techniques, dignes d’appareils premium.

Mais le succès de ces appareils sera surtout conditionné par la capacité (ou non) d’Huawei à préinstaller les applications Google essentielles, comme le Play Store, Gmail ou YouTube, sur ces modèles.

Pour rappel, les sanctions américaines interdisent aux sociétés basées aux États-Unis d’exporter des produits ou des services vers Huawei.

Cependant, Washington a déjà commencé à faire des concessions, en accordant des permis spéciaux à certaines sociétés. Ainsi, Microsoft a par exemple obtenu une autorisation pour vendre des logiciels à Huawei, il y a quatre semaines. « Le 20 novembre, le département américain du Commerce a accédé à la demande de Microsoft visant à obtenir une licence d’exportation de logiciels grand public vers Huawei. Nous apprécions l’action du Département en réponse à notre demande », avait déclaré un responsable de la firme de Redmond.

Si Google obtient une autorisation similaire, cela permettrait à Huawei de récupérer sa licence Android et de préinstaller les apps comme le Play Store sur ses prochains modèles. Et grâce à ces applications, Huawei pourrait rester compétitif sur les marchés hors Chine (en Chine, les services de Google sont pas utilisés).

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests