Suivez-nous

Smartphones

Huawei s’apprête à muscler son alternative à Google Mobile Services

Huawei aurait un budget d’un milliard de dollars pour inciter les développeurs à proposer leurs applications sur ses smartphones afin de se présenter comme une réelle alternative à Google Mobile Services.

Il y a

  

le

 

Par

Huawei Mate 30 Pro
© Presse-citron.net

Le système d’exploitation Android est open source et tous les constructeurs ont le droit d’utiliser et de modifier celui-ci. Cependant, l’OS fonctionne mieux (ou du moins, c’est ce que nous croyons) lorsqu’il est accompagné de Google Mobile Services, une suite d’applications et d’APIs de Google, dont YouTube, Chrome et Google Play.

Avec les sanctions américaines, Huawei a cependant perdu le droit d’utiliser cette suite d’applications et de services.

Pour le moment, on ne sait pas si Washington a l’intention de permettre à Google d’exporter à nouveau Google Mobile Services à Huawei (Microsoft, par exemple, fait déjà l’objet d’une exception et peut vendre des logiciels à Huawei).

Huawei Mobile Services ?

Mais en tout cas, le constructeur chinois est déjà en train de muscler ses alternatives à ces applications et services de Google, via la suite HMS (Huawei Mobile Services). Et d’après un article du média spécialisé Android Authority, qui relaie le média indien Economic Times, certaines de ces alternatives arriveraient ce mois de décembre.

« Nous avons notre propre HMS [Huawei Mobile Services, NDLR] et essayons de construire un écosystème mobile. La plupart des applications clés telles que la navigation, les paiements, les jeux et la messagerie seront prêtes d’ici la fin décembre », a déclaré Charles Peng, le patron de Huawei en Inde, cité par The Economic Time.

Par ailleurs, l’Inde n’est pas le seul pays où le constructeur chinois essaie de créer cet écosystème mobile. Comme le note Android Authority, Huawei a un budget d’un milliard de dollars pour inciter les développeurs d’applications à intégrer leurs apps à HMS.

Dans chaque pays, l’objectif de Huawei serait d’inciter les développeurs des 100-150 applications les plus populaires à proposer ces apps sur HMS.

Mais pour le moment, il est impossible de savoir si ces efforts permettront à Huawei de réellement compenser l’absence des services de Google sur ses smartphones, en particulier en Europe.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests