Human Coders a 5 ans : récit d’une entreprise bien vivante

À contre-courtant des récits post-mortem des startups, les Human Coders ont décidé de raconter leur histoire alors qu’ils sont bien vivants !

Si vous lisez régulièrement Presse-Citron, vous êtes probablement déjà tombé sur un ou deux articles traitant de l’équipe de Human Coders, qu’il s’agisse de nouveautés sur leur plateforme, de leurs conférences pour développeurs ou de leurs side-projects.

De mon côté, c’est une équipe que je prends plaisir à suivre car ils sont un peu à l’opposé de la mode startup tout en mettant à profit les techniques et innovations issues de cet univers. Leur communication est bien ciblée, ils ne cherchent pas à survendre leur image et ont réussi à faire évoluer leurs offres de services de façon pertinente suite à de nombreuses itérations.

Human Coders vu de l’intérieur

Pour les cinq ans de l’entreprise, les deux fondateurs ont eu la bonne idée de raconter l’histoire de leur entreprise, de la genèse jusqu’à nos jours.

Ce type d’article est assez courant sur le web, surtout depuis l’arrivée de Medium, mais il est vrai qu’on voit surtout des retours d’expériences une fois que la startup a échoué. Une façon pour les auteurs et entrepreneurs de coucher sur papier clavier ce qu’ils ont vécu, ce qu’il feraient différemment et ce qu’ils ne changeraient pas.

L’originalité de l’article est qu’il n’a pas vocation à inspirer le lecteur ou à donner des leçons, il retrace surtout un parcours et une vision de l’entreprise un peu déconnectés de ce qu’on voit et lit un peu partout aujourd’hui, à savoir l’accomplissement par le seul travail. Entre travail, passion, découvertes et reprise d’étude, Camille et Mathieu montrent que chaque entreprise a une histoire différente et qu’à trop vouloir suivre les conseils sur Internet qui expliquent comment se différencier, on en vient finalement à faire comme tout le monde. Or, l’essentiel n’est pas de vouloir à tout prix se démarquer, innover pour innover ou changer le monde mais parfois simplement d’avancer à son rythme et de se laisser guider par ses envies.

Entretien avec les fondateurs

Pour finir, je voulais qu’un des fondateurs glisse un mot pour Presse-Citron à propos de cette aventure et de la volonté de la partager avec ceux qui les suivent depuis plusieurs années.

P-C : Hello Camille. Pourquoi avoir choisi de raconter l’histoire de l’entreprise. N’avais-tu pas peur que ça ressemble à toutes ces success stories qu’on voit un peu partout sur le web, surtout depuis que les formats longs sont à la mode ?

Notre histoire n’est pas vraiment une success stories, même si nous sommes très heureux de là où nous en sommes. Notre article raconte comment nous avons créé une entreprise, un centre de formation pour développeurs, en privilégiant notre confort de vie et notre temps, à la croissance.

Human Coders est une société au fonctionnement atypique et nous souhaitions partager notre expérience.

J’espère que cet article pourra donner des idées, lancer des débats, montrer que la course à la croissance n’est pas indispensable, convaincre qu’on peut faire passer sa vie avant son travail…

P-C : Comment se construit une culture d’entreprise ?

Nous avons longuement discuté, avec mon associé, de nos valeurs : le partage de connaissances, l’ouverture, la rencontre de nouvelles personnes, l’apprentissage en continue, la liberté, etc.

Nous avons passé beaucoup de temps à construire une entreprise imprégnée de ces valeurs, cohérentes avec ce que nous sommes. Cela se retranscrit forcément avec une certaine culture d’entreprise : possibilité de travailler où et quand nous voulons, partage de connaissances en interne et à travers notre communauté (site d’actualité, Human Talks, formations, etc.), confiance et bienveillance entre les membres de l’équipe, ambiance conviviale durant les formations, etc.

P-C : Tu n’en parles pas dans l’article, mais avez-vous déjà eu des propositions de rachat ou envisagé de vous développer plus vite grâce à une levée de fonds ?

Difficile d’imaginer un investisseur miser sur une entreprise où la croissance n’est clairement pas la priorité (même s’il y en a effectivement une : quasiment x2 tous les ans !).

De plus, nous avons développé Human Coders autour d’une vision et de valeurs que nous avons façonnées au fil du temps. Grâce à cela, une relation de confiance s’est construite avec notre communauté. C’est d’ailleurs un atout majeur. Grâce à elle nous n’avons jamais eu à faire de prospection. Un changement de cap suite à un rachat ou une levée viendrait probablement tout casser.

P-C : Dans cinq ans, penses-tu partir en tournée mondiale avec ton groupe de jazz ou seras-tu toujours chez Human Coders 😉 ?

Je me suis effectivement mis à la guitare électrique il y a 2 ans maintenant. Même si j’y consacre beaucoup de temps, j’ai encore du chemin avant d’imaginer une tournée ! Je vais continuer à faire des jams et des scènes ouvertes, c’est déjà un gros challenge.
La bonne santé de Human Coders est précieuse à notre mode de vie. C’est toujours un réel plaisir pour nous de travailler dessus. J’adore chercher de nouvelles idées, écrire un article sur un point de vu qui nous tient à coeur, discuter avec un client….
C’est une aventure qui nous apporte tous les jours, alors je compte bien continuer cette aventure le plus longtemps possible !


Nos dernières vidéos

Répondre