Suivez-nous

Internet

I Write Like : vous écrivez comme qui vous ?

Il y a

le

Je ne sais pas s’il existe un service similaire pour la langue française, mais ce serait une bonne idée : I Write Like est un site qui permet aux rédacteurs et écrivains en herbe ou confirmés anglophones de comparer leur style avec celui des stars de la littérature anglo-saxonne.

L’algorithme de I Write Like est fondé sur un filtre bayésien fonctionnant peu ou prou sur le même principe qu’un antispam qui compare et apprend au fur et à mesure que l’on lui soumet des textes. Pour comparer son style avec celui des cadors de la plume, il suffit de coller quelques paragraphes de son crû et le bazar fait le job en vous sortant le nom de l’écrivain duquel votre écriture se rapproche le plus.

Une idée intéressante intellectuellement, même si comme le précisent modestement ses auteurs, ce type d’algorithme n’est certainement pas une science exacte. Qui nous concocte la même chose en français, histoire de voir si notre style se rapproche plutôt d’un Queffelec, d’un Vian ou d’un Steevy ?

8 Commentaires

8 Commentaires

  1. Pingback: Tweets that mention I Write Like, un site pour comparer son style d'écriture -- Topsy.com

  2. JZ - Web Developpeur

    19 juillet 2010 at 14 h 19 min

    Etonnant comme système, dommage qu’on ne puisse pas tester avec une version française !

  3. Critidos

    19 juillet 2010 at 15 h 14 min

    « I write like Cory Doctorow »

    Tsss, je sais même pas qui c’est.
    Mais de ce que j’en trouve, c’est un auteur de SF…
    Ce site m’aurait-il fait découvrir de nouveauxbouquins que j’aimerais lire ! 😀

  4. Pingback: Revue de Web du 20 Juillet 2010 « Advergame.fr

  5. Pingback: I write as: You Write Like You Who? « likeshe

  6. Jean-Ba

    22 juillet 2010 at 10 h 58 min

    J’ai écrit « Let’s play Master and Servant » et il me dit que j’écris comme William Shakespeare. Je savais pas que la new wave puisait son inspiration dans la dramaturgie anglaise. Ce qui serait bien, c’est que le filtre soit un minimum expliqué, qu’on sache si il se base sur la présence de tel ou tel mot ou si ce sont des tournures de phrases ou autres éléments qui permettent de classer le paragraphe.

  7. Gnouros

    26 juillet 2010 at 17 h 35 min

    De même, je mets « Love is a smoke made with the fume of sighs », citation de Roméo et Juliette, et on me dit que ça sonne comme James Joyce…

  8. Pingback: Revue de Web du 20 Juillet 2010 | Advergame.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests