Suivez-nous

Salons et conférences

IFA 2019 : Smart Penguin, le collecteur de vêtements connecté

En visite au salon berlinois lors du premier jour d’ouverture au public, nous avons eu l’occasion de découvrir une entreprise tchèque à impact positif qui présentait ses nouveaux produits.

Il y a

  

le

 
Smart Penguin
© Presse-Citron

Si vous habitez en ville, vous avez sûrement déjà croisé ces conteneurs imposants installés sur les trottoirs et qui proposent aux habitants de déposer leurs habits usagés à l’intérieur, afin de les réhabiliter ou de les recycler. Si le concept est tout simple, il a pourtant été revisité par TextilEco, une startup ayant installé son stand à l’IFA NEXT non loin de Segway.

Réputée pour être l’endroit idéal où rencontrer les innovations de demain, cette section de l’événement allemand est en effet pleine de surprises. J’ai ainsi pu prendre en main le Smart Penguin, bien différent de la plupart des installations mises en place par Le Relais en France.

Le container intelligent

Concrètement, le Smart Penguin est donc une boîte de deux mètres de haut qui sert à collecter les vêtements dont leurs acheteurs se sont lassés. Mais ce n’est pas tout : il est équipé de panneaux solaires sur son toit, qui permettent d’alimenter l’ensemble de son système.

Sur la machine, on retrouve ainsi un écran tactile qui donne accès à des infos clés sur la météo, ou encore quatre ports USB, qui sauront ravir les passants en rade de batterie. Totalement autonome en énergie, l’appareil n’a donc pas besoin d’être branché à une quelconque prise.

Pickup station

En réalité, TextilEco ne présentait pas qu’un seul produit à l’IFA 2019 : on a aussi pu apercevoir une armoire proposant plusieurs casiers qui se ferment à clé, afin de déposer et de récupérer des colis, à l’instar de ce que propose La Poste dans l’Hexagone par exemple.

Cette fois-ci, en revanche, l’installation est complètement indépendante et peut aussi bien se placer dans un petit village qu’en centre-ville. Grâce à ses capacités photovoltaïques, l’ensemble des opérations de paiement et d’ouverture/fermeture des portes sont alimentées par l’énergie du soleil. Peut-être que les petits villages pourront bientôt profiter de ce genre d’outil, eux aussi, sans avoir à payer un loyer ?

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests