Il risque la peine de mort après avoir publié la preuve d’un crime sur Snapchat

Un adolescent américain risque la peine la mort après avoir diffusé sur Snapchat un selfie le mettant en scène avec le cadavre d’un de ses camarades de classe.

Selfie Murder

Maxwell Marion Morton a 16 ans et il vit dans une toute petite ville perdue au beau milieu de la Pennsylvanie, à l’est de Pittsburg. Il ressemble à n’importe quel autre adolescent de son âge, à ceci près qu’il encourt la peine de mort.

Il a effectivement été inculpé de meurtre au premier degré ce week-end après avoir publié une photo de lui sur Snapchat.

L’odieux trophée d’un crime encore plus nauséabond

Comment un selfie peut-il avoir de telles conséquences ?

L’explication est simple. Maxwell s’est pris en photo alors qu’il était en train de poser aux côtés du cadavre d’un de ses camarades de classe, un certain Ryan Mangan.

Un camarade qu’il venait de tuer. Morbide, et la suite l’est tout autant puisqu’il n’a pas trouvé mieux que d’envoyer sa photo à tous ses amis, en ajoutant ensuite des messages qui se suffisent à eux-mêmes : « J’ai enlevé les douilles » et « Ryan ne sera pas le dernier ».

Voyant cela, un des destinataires du message a montré la photo à sa mère, qui a ensuite prévenu les autorités. Ces dernières se sont alors rendues au domicile du suspect pour lancer une fouille. Ils ont trouvé un pistolet de calibre identique à celui utilisé pour tuer la jeune victime.

Face à ces preuves accablantes, Maxwell a avoué son crime. Il sera apparemment jugé comme un adulte et il risque la peine de mort ou la prison à perpétuité. Il n’a pas voulu expliquer son geste et personne ne sait ce qui l’a poussé à tuer son camarade de classe.

John Peck, le procureur chargé de cette affaire, a déclaré qu’il n’avait jamais vu ça. D’une certaine manière, c’est rassurant.

(Source)


Nos dernières vidéos

32 commentaires

  1. Il ne risque pas la peine de mort à cause d’un selfie mais à cause d’un meurtre !!
    Ca suffit les titres débiles et racoleurs qui induisent en erreur les gens !!

  2. Tutututut… titre racoleur à mort !

    En fait la peine de mort c’est plutôt parce qu’il a tué son pote… c’est pas tant le selfie ;p

  3. Je ne suis pas complètement d’accord avec vous. C’est effectivement ce selfie qui a conduit les autorités à lancer une fouille à son domicile, ce qui leur a permis de trouver l’arme du crime et donc d’engager des poursuites.

    D’où le principe de causalité introduit par le titre de cet article.

    Il ne faut pas le prendre comme « il va être condamné à mort parce qu’il a partagé un selfie sur Snapchat » mais plutôt « il va être condamné à mort à cause de la preuve qu’il a laissé sur Snapchat ».

  4. Effectivement, le titre est franchement dans la désinformation pour attirer le chaland. La peine de mort, c’est à cause du meurtre, pas du selfie !

  5. J’ai aussi l’impression d’avoir été induit en erreur par le titre « Il risque la peine de mort à cause d’un selfie envoyé sur Snapchat ». Pourquoi ne pas utiliser un titre moins ambigu comme « Un meurtrier confondu grâce à un selfie » ? Que l’auteur doive à expliquer en commentaire quelle est la bonne manière d’interpréter son titre montre qu’il y a un problème…

  6. Digital Wine on

    « Un meurtrier se fait arrêter après avoir posé en selfie avec sa victime sur Snapchat » Au moins chez Fredzone, ils ne détournent pas la vérité dans le titre

  7. Sérieux qu’est-ce que cet article fait sur presse citron ?
    J’ai cru que j’était tombé sur le site du parisien !
    Pitié les gars restez dans ce que vous faites le mieux : des articles sur la high-tech, le web et tout ce qui tourne autour… car là on est carrément hors sujet !

  8. Moi aussi je regrette d’avoir cliqué sur l’article. Titre qui prend les lecteurs pour des cons. Et dire qu’en plus il y en a ici pour défendre ce genre de procéder ! Certes cela attire des lecteurs mais c’est une vue très « court termiste » : ça donne pas envie de revenir quand on a l’impression qu’on nous prends pour des c…

  9. « il-risque-la-peine-de-mort-a-cause-dun-selfie-envoye-sur-snapcha »

    Prendre des gens pour des couillons te ensuite dire qu’ils sont durs.. Franchement!! C’est encore plus rageant!
    Quant on fait une connerie, on l’assume ./ On n’accuse pas les lecteurs d’être durs…

  10. @GUILLAUME : Snapchat est un sujet high-tech. Le selfie aussi.

    @MVIPEE : Je ne prends personne pour un con, je te rassure. Cf mon premier commentaire. Le titre a d’ailleurs été modifié si tu regardes bien.

  11. Eric

    Je viens à la rescousse de Fred : si la première version du titre était peut-être un peu too much (et il l’a changé entretemps, peut-être que selon votre source vous avez encore la précédente version), en revanche cet article a parfaitement sa place ici, ça parle de Snapchat et de selfies au cas où vous n’auriez pas remarqué…

  12. Eric

    Hé ho les gens, on se détend maintenant, Fred a modifié son titre il y a une heure, c’est bon là, on ne va pas y passer la soirée, merci 🙂

  13. C’est un peu fort quand même. Le titre n’avait d’autre but que de déclencher des visites et il est rapidement changé dès qu’on râle comme bien souvent sur ce site. Je retire Presse-Citron de mes flux RSS, Je ne suis pas intéressé par un tabloid du high tech.

    • Eric

      @alx : « Le titre n’avait d’autre but que de déclencher des visites et il est rapidement changé dès qu’on râle ». Ah oui, et si on ne l’avait pas changé, vous auriez râlé parce-qu’on ne tenait pas compte de l’avis de lecteurs, probablement. Si c’est pour lire ce genre d’âneries, je ferme ce fil de commentaires quelques temps, histoire que tout le monde se calme, c’est bon on a compris.

  14. Pingback: Il risque la peine de mort après avoir publié la preuve d’un crime sur Snapchat | Calitel.eu

  15. La qualité de ce blog se dégrade sérieusement depuis plusieurs mois maintenant.
    Je ne sais pas ce qu’il s’est passé chez vous, si vous avez perdu un rédacteur ou autre, mais je songe de plus en plus à retirer votre site de mes flux RSS.
    J’écris de commentaire car j’aimais beaucoup venir lire vos article y a quelques mois et je suis sincèrement triste de voir la tournure que prends ce blog.

    Bon courage pour redresser la barre

  16. @Tous :
    Le titre :  » Il risque la peine de mort après avoir publié la preuve d’un crime sur Snapchat  »
    Dans un premier temps il précise bien ( c’est écrit noir sur blanc que .. )  » Après avoir publié la preuve d’un crime sur Snapchat  » !
    Seconde temps : Je ne vois pas du tout où, vous voyez que c’est inscrit  » Il risque la peine de mort à cause d’un selfie  » ! Arrêtez de comprendre simplement ce que vous voulez et essayez de voir les mots, et écrit dans un autre contexte et comprenez ce que vous voyez.
    Dernière chose : Titre certes peu ambigu mais en voyant les commentaires de certaines personnes, le titre est clair également.
    Bonne soirée :).

  17. @MAM’ZELLE : A la base, j’avais opté pour le titre « Il risque la peine de mort à cause d’un selfie ». J’explique ce qui m’a poussé à faire ce choix dans mon premier commentaire, tout en haut. Face aux arguments de certains, j’ai pris la décision de le changer. La modification a été faite 5 ou 10 minutes après la publication de l’article, mais c’était apparemment trop tard.

    Merci de ton commentaire en tout cas.

  18. Le nouveau titre est tout aussi inexact et racoleur que le précédent.
    Il ne risque pas la peine de mort après avour publié la preuve d’un crime sur Snapchat.
    Il risque la peine de mort pour un crime qu’il a commis et avoir été identifié après la publication de la preuce de SON crime sur Snapchat.
    c.q.f.d

    • Eric

      @lecteur : bravo, remarque passionnante, on peut jouer sur les mots à l’infini en effet 🙂 Apparemment certains s’ennuient ferme pendant les vacances de février. Bon weekend !

  19. Il ne s’agit aucunement de jouer sur les mots mais de dire les choses telles qu’elles sont ; visiblement quelque chose que les médias en tout genre ont de plus en plus de mal à faire, l’objectif étant d’attirer le « consommateur » avec les titres et les articles les plus spectaculaires possibles sans trop s’encombrer avec les faits.
    Et ici de faire cliquer l’internaute pour ouvrir la page en question.
    L’éthique 2.0 sans doute.
    Votre réponse qui prétend que j’ai joué sur les mots, suivie d’une fine remarque sur un prétendu ennui des vacances de février, cherche à disqualifier mon propos parce qu’il ne vous convient pas.
    Il ne vous convient pas de l’admettre, mais votre titre tord la réalité et n’a en fait rien à voir avec les faits. Il était donc bien destiné à faire cliquer les visiteurs de votre site sur ce tire.
    De nombreux commentateurs l’ont fait remarquer et se sont attirés des réponses énervées de votre part. Je commente sur le nouveau titre qui ne vaut pas mieux que le premier et j’obtiens une « réponse » su même genre.
    Je me permettrais donc une remarque du même genre : vous devez être partisan des élections où le candidat officiel obtient 99,99 % des voix non ?

  20. La preuve de « son » crime aurait été plus adéquat, car sinon on peut croire que c’est le crime d’un autre et vite venir cliquer, indigné par l’injustice, bien sûr !

    Bah sinon ça va pour le titre, maintenant ça selfie !

    En tout cas la preuve est faite que l’usage d’un smartphone ne rend pas intelligent, on est même en droit de se demander si parfois ça n’est pas l’inverse. Au moins il aura évité de faire perdre du temps à la police, rien que pour ça (et le fait d’avoir avoué) il devrait échapper à la peine capitale. Mais allez savoir avec les américains, s’il est noir et pauvre il est mal barré…

Répondre