InSight : envoyez votre nom sur Mars avec la NASA !

Découvrez le programme de la NASA qui vous permet d’envoyer votre nom sur une puce embarquée dans le prochain vol pour Mars.

La gloire mondiale ne vous suffit plus et vous rêvez d’une célébrité interplanétaire ? Vous aimeriez bien faire partie du prochain voyage sur Mars mais vous n’en n’avez pas vraiment les moyens ou vous avez le mal de l’air en fusée ? La NASA a quelque-chose pour vous.

Avec le programme InSight, vous pouvez enregistrer vos nom et prénom dans un programme qui va embarquer ceux qui le souhaitent dans le prochain vol pour la planète Mars prévu en mai 2018. Une fois enregistré, vous recevrez une carte d’embarquement à votre nom, précisant le lieu du décollage, et surtout, beaucoup plus excitant et presque romantique, celui où vous allez atterrir (ou amarsir plus exactement), qui répond au doux nom de Elysium Planitia, Plain of Ideal Happiness, Mars.

Votre nom sur Mars via une micropuce

Bullshit ? Pas vraiment. Le programme, même s’il procède très probablement d’une intention quelque peu second degré visant à faire le buzz sur les réseaux sociaux, parait on ne peut plus sérieux : comme l’explique la NASA sur le site dédié, tous les noms soumis sont examinés, approuvés et gravés sur une micropuce. La puce est placée à bord de l’engin spatial qui va atterrir sur Mars. Voici d’ailleurs une image de la puce montée sur l’InSight Lander. Il y a même un programme Frequent Flyer comme sur toute bonne compagnie aérienne qui se respecte car un premier voyage embarquant des noms avait été effectué par le vaisseau spatial Orion en 2014. Ceux qui s’étaient déjà inscrits à ce premier périple peuvent retrouver leur identité et devenir de facto des voyageurs fréquents.

Bon d’accord, ça ne sert à rien mais c’est justement ça qui est bon. Et puis avoir son nom dans la première base de donnée martienne, ça a quand même plus de gueule que se retrouver dans la mailing-list de Franprix. Sauf si la CNIL s’en mêle, bien sûr.

>> Pour enregistrer votre nom dans le prochain vol pour Mars, c’est par ici.


Nos dernières vidéos