Internet Explorer sous la barre des 40% pour la première fois depuis… 1998 !

Mauvais temps pour le navigateur de Microsoft : malgré la sortie de la version 9, pourtant objectivement très aboutie, Internet Explorer (IE) n’arrive pas à enrayer sa chute, qui s’accélère même avec les coups de boutoir conjugués de Firefox et de Google Chrome.

Mauvais temps pour le navigateur de Microsoft : malgré la sortie de la version 9, pourtant objectivement très aboutie, Internet Explorer (IE) n’arrive pas à enrayer sa chute, qui s’accélère même avec les coups de boutoir conjugués de Firefox et de Google Chrome.

Ainsi, pour la première fois depuis 13 ans, c’est à dire à l’époque de IE4, les parts de marché d’Internet Explorer, toutes versions confondues, sont tombées en-dessous de la barre des 40%, s’établissant précisément à 39.91 dimanche, selon StatCounter. Soit une perte de 10 points au cours de 12 mois écoulés.

Le malheur d’IE fait le bonheur de Chrome… mais plus celui de Firefox

Pendant ce temps, les parts de marché de Google Chrome continue à progresser, et même à s’envoler : dimanche les internautes étaient 25% à utiliser le navigateur de Google, alors que selon les projections de StatCounter Firefox devrait finir le mois a 28%. Le temps où IE perdait des parts de marché au profit de Firefox semble révolu. Concernant le navigateur de Mozilla, si j’en crois ce que je vois et lis autour de moi, une certaine désaffection, due principalement aux mises à jour jugées trop fréquentes et à la consommation excessive de ressources, incite de plus en plus d’internautes à opter pour Chrome, qui, de navigateur alternatif gagne peu à peu ses galons de navigateur principal. Une mutation qui pour beaucoup est souvent définitive et sans retour.

Le fait que certains services de Google soient exclusivement disponibles sur Chrome (ou plus faciles à utiliser sur celui-ci) participe également de cette migration.

Pour ceux que cela intéresse, voici ci-dessous les statistiques de navigateurs utilisés par les Presse-citronnautes au cours des 30 derniers jours. Firefox fait encore la course en tête, mais là aussi Chrome progresse fortement. Quant à IE…

(source)


Nos dernières vidéos

37 commentaires

  1. Bonjour,
    C’est intéressant, à plusieurs titres !
    J’ai toujours bcp utilisé Opera mais ces derniers temps j’utilise de plus en plus Chrome… non pas que je trouve Chrome meilleur mais uniquement car je suis un grand utilisateur de services Google, dont certains ne fonctionnent bien qu’avec Chrome…
    En fait, c’est assez paradoxal, car je trouve Opera supérieur, mais « je n’ai pas le choix » dans le sens où je ne veux pas non plus me passer des services Google… du coup j’utilise les deux.

    Autre point intéressant : la perte continue de pdm de IE, quels que soient les efforts de Microsoft.
    Elle est bien loin, l’époque d’IE6 ! Comme vous le soulignez justement dans l’article, IE9 est un navigateur tout à fait au niveau de sa compétition. Mais sans doute est-ce trop tard, les images/préjugés ça a la vie dure ! 🙂

  2. Déjà s’il IE était compatible Windows XP, encore très présent dans le monde professionnel, ça l’aiderait un peu.
    Les autres fonctions sous Windows à partir d’XP, Mac, et Linux.

  3. Je suis utilisatrice de IE et en ce moment il fonctionne vraiment très mal : très lent, ça plante souvent, parfois je ne peux même pas le lancer. Du coup je me réfugie sur Chrome et je pense à terme ne plus utiliser IE du tout.

  4. Je suis passé sous Chrome pour sa rapidité et légèreté, mais aussi l’interface, l’intégration aisée des extensions, des petits plus comme la modification des options sans avoir besoin de valider. Bref un ensemble qui donne une très bonne expérience au quotidien.

  5. magistral erreur de microsoft qui n’a pas fait l’effort d’assurer la compatibilité entre IE9 et Windows XP.
    Même si mécaniquement IE reprendra des pdm avec le temps (migration XP->7), ça va être très long et ça donne tout le temps nécessaire à Chrome et Firefox pour lui tailler des croupières.

  6. Pingback: Internet Explorer sous la barre des 40% pour la première fois depuis… 1998 ! | News-Hightech

  7. Les motifs techniques sont souvent évoqués pour justifier la désaffection de IE et l’adoption massive de Chrome.

    Mais il existe une grosse différence entre Chrome et Firefox, Firefox est un logiciel libre là où Chrome n’en est pas un.

    A l’heure de l’importance de la préservation de la vie privée et des données personnelles, je suis conscient des risques que je prends à confier toutes mes données à Google. Et j’ai confiance en Mozilla dans leur recherche perpétuelle de la sécurité des utilisateurs.

    Et vous ?

  8. Comme quoi sur Internet, rien n’est acquis, aussi bien bien les leaders Web d’hier et de demain que pour les navigateur, y compris Firefox….

  9. Pingback: Internet Explorer sous la barre des 40% pour la première fois depuis... 1998 ! | Les Miscelanées | Scoop.it

  10. On pouvait s’en douter, le web est impitoyable. Microsoft paye son monopole d’il y a quelques années. Complètement d’accord sur les commentaires sur Mozilla qui est en train de tuer sa poule aux oeufs d’or avec ces incessantes mises à jour.

  11. Mozilla est en train de tuer Firefox surtout avec ses problèmes de mémoire !

    Il ne m’est pas rare d’atteindre 1Go de Ram utilisé en fin de journée. Avec 2-3 onglets ouverts. Pas de musique, pas de streaming. Juste du Web.

    Et pour que le processus firefox.exe se ferme complètement, il faut attendre plusieurs minutes (plus d’une minute assurément).

    Autre point, IE paye son image à cause d’IE6. Je pense sincèrement que s’ils avaient continués des mises à jours régulières, ils seraient encore largement devant.

    Firefox a cependant le mérite d’avoir prouver au grand public que d’autres navigateurs existaient.

  12. @EricàParis : « Mozilla qui est en train de tuer sa poule aux oeufs d’or avec ces incessantes mises à jour. » Mais ça ne semble pas du tout gêner les utilisateurs de Chrome (en grosse progression) qui propose pourtant des mises à jour très régulièrement (encore plus souvent que Firefox). Qu’en conclure ? Tu préférais le rythme de IE6, avec aucune mise à jour ?

    @Particulier : « Il ne m’est pas rare d’atteindre 1Go de Ram utilisé en fin de journée. Avec 2-3 onglets ouverts. » ne fait pas sens : http://blog.mozilla.com/nnethe.....servation/

  13. Ca me désole de voir la part de marché de Firefox fondre au profit de Chrome. Que j’utilise par ailleurs presqu’exclusivement maitenant, tant sur Windows au taf, que sur Ubuntu ou OSX à la maison.
    Ce n’est pas la fréquence des mises à jour qui pose problème à mon sens (Chrome a la même voire pire), mais surtout que « l’expérience utilisateur » de Firefox est en deça de celle de Chrome.
    Firefox est merveilleux pour le geek ou le professionnel de l’info, mais Chrome, de par son ergonomie simplissime, soninterface épurée, ses menus de configuration tournés vers l’utilisateur moyen ne fait pas peur à Mme Michu.
    Firefox reste dans ses menus un outil de technard, alors que Chrome rends tout très simple.
    My 2 cents…

  14. Particulier on

    Ce n’est pas une bonne nouvelle que Chrome devienne trop puissant avec Google derrière qui devient hégémonique et n’est pas très regardant avec la vie privée.

  15. Tout webmaster sait que les utilisateurs d’internet explorer 8.0 sont des adorables anges. Car le plus souvent, ce sont eux les plus débutants, ils ont quand même de l’argent, assez souvent des femmes et donc.. consomment / cliquent.
    Quand tu vois un utilisateur firefox, souvent, c’est un adblocker.
    Un peu moins qu’avant il faut le reconnaître, mais quand même.

    Donc pour moi, IE 6 is evil, le reste, absolument rien à faire dans la majorité des situations.

  16. C’est une bonne nouvelle car le marché s’équilibre et c’est beaucoup mieux ainsi. J’attends avec impatience le même équilibre avec les moteurs de recherche.

  17. Content de voir que les gens exploitent de plus en plus les navigateurs alternatifs à Internet Explorer.

    Personnellement j’utilise Chrome presque constamment, seuls certains sites ont encore du mal avec lui.

  18. La chute d’IE va bientôt se tasser car les grandes entreprises resteront fidèles à IE. Non seulement parce Microsoft l’a finalement repris en main et qu’il reste le navigateur de référence pour le développement d’applications professionnelles mais aussi et surtout parce que pour les administrateurs systèmes il est facile à gérer (même système de mise à jour que windows).

  19. Je suis d’accord avec l’avis d’Aldo concernant la comparaison chrome/firefox.

    Pour moi chrome est le plus sexy à utiliser mais je reste fidèle à firefox pour des raisons de données privées mais aussi car je n’ai pas envie que le WEB = GOOGLE. c’est mal barré..

    Sinon concernant ie9, il n’est pas au niveau des ces concurrents. il était déjà en retard sur les css3 avant même de sortir, et c’est vraiment gênant (avis d’intégrateur pro)

  20. Pingback: Internet Explorer sous la barre des 40% pour la première fois depuis... 1998 ! :) | SPIP-cms | Scoop.it

  21. habemus pépé on

    Le seul problème, c’est que Firefox avec no-script bloque stat counter !

    alors leurs stats…

  22. Aucune surprise pour IE, une fois qu’on teste un autre navigateur on l’adopte. Mais, moi qui suit un fidèle de Firefox je trouve ça plutôt dommage qu’il perd également des parts. Le seul gagnant est Google. En même temps, ils ont le trafic, le budget (cf pubs dans le métro parisien). Rien d’étonnant donc.

  23. Pingback: Google lance l'application Gmail hors connexion !

  24. Si il y a toujours la pub pour Chrome sur la page d’accueil Google quand on la visionne depuis Internet Explorer, ça me semble bien expliquer la montée de Chrome.

  25. Chrome avec ses applis a tendance a créer ses propres formats du web et a devenir ce qu’était IE6 en son temps : un naviguateurs avec des fonctionnalités supplémentaires propriétaires non normées par rapport aux autres naviguateurs. Chrome est rapide, pas autant qu’opéra mais pour le reste il ressemble à une grosse bidouille en phase de test perpétuel. Dommage que Firefox ait eu l’idée bizzare de faire le même type de cycle de développement que chrome car de son coté ça impacte beaucoup plus les extensions que chrome. J’ajouterai que la sandbox et le nombre de process que créé chrome fini par créer un nombre de thread incroyable qui rendent votre naviguateur et votre PC inutilisable avec une trentaine d’onglets. De plus malgré cette multiplication des process il n’est pas rare de voir toute ses fenetre se figer et planter 38 process en meme temps (super pratique à killer !).

  26. Pingback: Actualize-me » Un anniversaire pour Google Chrome – Mac Generation

  27. Pingback: Chrome en passe de détrôner Firefox de sa deuxième place « L'Info Autrement cftc hus

Répondre