J’ai besoin de votre avis – Ma réponse

D’abord merci pour vos nombreuses réactions, j’étais loin de penser que ce billet susciterait autant de commentaires. Bon, même si ce sondage n’a pas vraiment de valeur scientifique, il atteint l’objectif en donnant quand même une tendance générale. On pourrait dire qu’il y a un consensus autour d’un budget se situant entre 4000 et 5000

D’abord merci pour vos nombreuses réactions, j’étais loin de penser que ce billet susciterait autant de commentaires.
Bon, même si ce sondage n’a pas vraiment de valeur scientifique, il atteint l’objectif en donnant quand même une tendance générale. On pourrait dire qu’il y a un consensus autour d’un budget se situant entre 4000 et 5000 euros (beaucoup de 3000 mais aussi beaucoup de 6000 et même un 8000, et je ne tiens bien sûr pas compte des estimations-gags à 200 😉 ).
Ca nous permet à tous de voir qu’il y a quand même une sorte de prix de marché pour une réalisation web professionnelle et de qualité, et que le fait que celle-ci puisse être développée à partir d’un CMS ne change pas grand chose à l’affaire (avec un CMS le déploiement est effectivement plus rapide, mais juste le déploiement, hors la réalisation d’un site web n’est pas que ça, loin s’en faut).
Maintenant, je vous avais promis de vous dire pourquoi je vous demandais ça, alors voilà : pour la première fois en huit années que je pratique ce métier, je suis allé au clash avec un client, avec ce client.
Pourquoi ? Je vous passe les détails sur les problèmes de délais (la maquette et l’animation Flash sont faites depuis presque deux mois et j’attends encore les contenus, alors que le site doit être publié le 6 juin, date de sortie de l’album et d’un concert de lancement). Le clash est intervenu principalement justement autour de la notion du budget (d’où mon billet précédent – vous suivez ?) : le groupe est managé par un de mes bons amis, et c’est lui qui nous a mis en relation pour la réalisation du site. J’ai donc d’abord proposé un budget officiel qui correspondait en gros aux prix indiqués, à savoir une fourchette située entre 3500 et 4000 Euros, verbalement (première erreur : j’aurais dû faire un devis écrit, comme je le fais bien sûr à chaque fois). Ceci afin de ne pas dévaloriser précisément la prestation. Puis j’ai fait un deuxième tarif, le fameux prix d’ami, situé à 1500 Euros, éventuellement payable en échange marchandises.
Tout le monde était content et on a commencé le développement. Mais suite à ces problèmes de délais, des malentendus se sont installés (c’est pas moi c’est toi, tu ne t’occupes pas du site parce-que tu estimes que tu bosses au rabais, blabla… et toutes sortes d’arguments totalement déplacés). Jusque là je pouvais comprendre (sans les admettre) ces reproches en pensant avoir peut-être mal expliqué ma façon de travailler. Jusqu’à ce qu’arrivent de très désagréables insinuations sur mes tarifs, sous-entendus bien trop élevés, ce qui ressemblait surtout à un gros prétexte cousu de fil blanc.
En fait il s’est passé ce que je craignais un peu au départ dans ce type de relations mi-pro mi-amicales : le groupe évolue dans un milieu artistique dans lequel les graphistes et webdesigners auto-proclamés sont légion. Et surtout, gratuits. Et qui se battraient pour avoir un site de groupe dans leur portfolio.
Je n’ai donc pas mis longtemps à comprendre que l’un d’entre eux – prétendu compétent en création web – avait mis une pression terrible sur le groupe sur l’air de vous allez pas payer 1500 euros à une agence (sous entendu ces escrocs) alors que je peux vous faire un site qui déchire sa race gratuitement.
Quand j’ai vu ça – on peut tout me reprocher mais certainement pas la malhonnêteté – j’ai donc décidé d’envoyer tout péter, n’étant pas à 1000 euros près quand il s’agit de ma réputation (un acompte de 500 Euros m’avait été versé), plutôt que me laisser embarquer dans un débat stérile sur la valeur d’un site web et travailler dans une ambiance de souçons qui m’aurait été insupportable.
C’est un beau gâchis pour tout le monde, mais au-delà de l’affaire personnelle, je voulais en parler pour deux raisons : d’une part il était nécessaire que les gens comprennent en lisant ce blog, peut-être, qu’un bon site web vaut plus de 500 euros, et d’autre part que cette expérience était ma première mais sera aussi la dernière de création du site pour copains.
Cette histoire est en tout cas révélatrice d’un problème récurrent dont je reparlerai dans un prochain billet : la difficulté dans notre pays de la valorisation des prestations intellectuelles et/ou artistiques.


Nos dernières vidéos

40 commentaires

  1. A ce propos, et au delà de cette histoire intéressante, as-tu des documents indiquants des échelles de tarifs pratiqués/pratiquables (à la foisen fonction des prestation et du type de client) ?

  2. Il y a toujours un mec qui aura plus faim que toi, qui va casser les prix ou même le faire gratuitement.

    Le résultat est souvent le même :

    – délais à rallonge,
    – travail non-fini (parce que quand le type trouve un truc mieux rémunéré que gratuit, le choix est vite fait),
    – produit souvent mal conçu (c’est beau la technique, mais il faut savoir quoi en faire, pour qui et dans quel but),
    – pas de suivi ou de mises à jour indéfiniment.

    Il faut laisser faire et revenir plus tard pour connaître les résultats concrêts du site… c’est à ce moment là que le client perçoit l’intêret d’une prestation, certe chère, mais rentable.

  3. mettre un prix sur un service ou un objet est l’un des elements les plus difficile à cerner. Je vais pas vous rabacher mes cours d’il y’a quelques années mais à l’époque du tout moins cher (est ce reelement vrai d’ailleurs?) les gens sont habitué au low cost: billets low cost, magazin hard discount, vetements fabriqué chez nos amis chinois pour une bouchée de pain, voyages "lastminute" à des prix "qu’on se demande si c’est pas une arnaque"…

    Bref tout sa pour dire que nous avons perdu la notion des couts. Un site web peut aider une entreprise à developper son chiffre d’affaire, c’est donc un investissement qui se rentabilise trés vite mais bon quand il s’agit de mettre la main à la poche on ne pense pas aux retombés à long terme mais plus à ce qui sort de la poche…

    il est tard je sais meme pas si je suis clair 🙂 arrgff il faut encore se taper ce captcha ou l’on distingue rien surtout à cette heure avancée…une question bete à propos de ça: les robots spammeurs sont ils capables de lire un nombre à 6 chiffres écrit en noir de manière lisible et sur un fond blanc?

  4. C’est marrant, je viens juste de me retirer d’un projet de création de site, parti sur la même base amicale, à un tarif relevant presque du bénévolat… Le pb était différent puisque là c’est sur les délais qu’on a "clashé".

    Toujours le même vieux problème du beurre, l’argent du beurre et le cule de la crémière …

  5. "avec un CMS le déploiement est effectivement plus rapide, mais juste le déploiement, hors la réalisation d’un site web n’est pas que ça, loin s’en faut"

    Etes vous également développeur ? car dire cela me parait extremement réducteur …

  6. Steph2311 on

    Tu aurais dû te mettre vendeur de cuisine ou de cheminées ! (lol) Je dis ça à cause de l’émission sur M6 hier soir, qui montrait les commissions des vendeurs de cheminée et de cuisine à la foire de Paris. pour 11 jours de boulot : 6 000 à 9 000 Euros …

  7. Jean François on

    C’est l’éternel dileme entre agence web et ses charges, ses salaires….et petit malin dans son garage au black. Cela s’est calmé mais il en reste. Le mieux à faire. Tu l’as fait. Tout envoyer promener et revenir quand leur site à 3 balles sera fait. Ils verront le résultat avec tartempion pro design de mes …. Ils n’auront pas le conseil après vente pour optimiser le système. Concernant le prix, à la base j’aurais dit moins, à cause de Joomla. Mais bon, ca peut les valoir. Toutjours le même problème d’évaluation d’un devis sur arbo. Quelles sont les vrais spécificités, les vrais développements, quelle qualité vas tu leur mettre en face (te connaisant ça va être top donc c’est normal que le prix soit élevé). Bon je pense que 3000 ou 4000 euros était un bon prix, ramené à 1500 une bonne affaire. Après on est pas des boeufs, tu as bien fait de lacher l’affaire.
    Euh, par contre ton Captcha, c’est super chiant. Il a déjà fallu que je réfléchisse pour le commentaire, et maintenant pour l’article, en plus je suis nul en calcul.

  8. Pour figue2barbarie,
    les robots spammeurs peuvent même lire les codes les plus compliqués à lire pour nous, j’étais déjà tombé sur un site qui le démontrait.

  9. Tu peux aussi ppostuler sur embruns 😉
    Sinon, j’étais plutôt du côté "je te fais ton site gratos et rapide" à une période, mais j’ai vite renoncé 😉
    Si les 2 partis ne voient pas que ça va foirer, c’est leur affaire…

  10. De toute façons c’est une expérience que je ne renouvelerai pas car dans ce contexte même si tu divises ton rpix "normal" par 2, voire 3, tu seras toujours trop cher.

  11. Ne jamais travailler avec les amis, ou la famille… c’est ce qu’il y a de mieux. Ou alors éviter de faire des prix d’amis…

    Ca finit toujours pareil, c’est malheureux quand meme …

  12. C’est toujours le même problème effectivement avec les sites des amis ou de la famille. Ils ont toujours pleins d’idées et comme rien n’est écrit, la porte est ouverte à toutes les dérives. Tu as bien fait je pense de te retirer.

    Je voulais revenir également sur un autre point qui m’a sauté aux yeux en lisant les nombres commentaires du premier billet. Tout le monde ramène le coût d’un projet à un nombre de jours travaillés multiplié par un prix de journée.

    Pourtant tout le monde ne pratique pas ce genre de facturation. D’autres critères peuvent rentrer en jeu : « ce que le client est près à aligner », ou « le compte en banque du client », ou encore « ce que potentiellement ca va rapporter au client ».

    On peut par exemple cité le site lestelecharments.com qui aurait coûté 150 000 € à l’état (donc à nous) facturer par l’agence Publicis. A 600€/jour, ca fait 250 jours homme 😉

    A votre avis, c’est la différence entre une agence de com (qui facture en fonction du client) et une webAgency (qui facture en fonction du temps passé) ?

  13. En informatique, c’est comme partout, il y’en à qui te font du tout gratuit: résultat tu te retrouve avec un site à 10 boulles, voir un ordi à 10 boulles…
    Sans compter que les problèmes relationnels sont toujours plus grand, dès que tu fait un prix d’amis; en fait c’est toi qui est mal ensuite avec le fameux "quand je pense à tout ce que j’ai fait pour eux!"… Bref pas de secret, pour mon taf j’ai pas de potes, que des clients, c’est vrais quoi la valeur de mon boulot n’est pas une question sentimentale, je me donne du mal donc, ca se paye!…
    Mais ce n’est que mon avis et ce billet souléve un vrais problème.

  14. Eric, jamais eu de problème pour travailler avec des amis, même qu’une bonne partie de mes clients, je les ai eu par relations directes / indirectes.

    Par contre, j’ai une fois aussi fait un site "à prix cassé", et là aussi plus jamais.

    Si ton travail coûte 6000 et que tu le fais pour 1500, c’est qu’il ne vaut certainement pas plus de 300.

    C’est le syndrome "du type qui vend des Rolex / des Lacoste sur les plages".

    Ma politique c’est rabais unique (et maxi) de 10% quand je travaille avec des amis. Je peux me le permettre (et c’est aussi le taux de commissionnement que j’attribue aux apporteurs d’affaires).

    Enfin, la dernière fois que j’ai travaillé sur un projet "prix serré de chez serré", ça été pas mal galère : 1er devis, demandes de modifications (combien si on enlève une langue, combien si on enlève le module de news, …) puis ensuite non livraison de la part du client, téléscopage avec un autre projet sur lequel je m’étais engagé au niveau des délais, …

    > peck : clair, souvent le prix facturé est fait "à la tête du client", mais je pense aussi que travailler avec la boîte X ou Y se paie en tant que tel

  15. C’est pour cela que personnellement je ne fais pas payer les sites que je fais à des amis ou je n’en fait pas.
    Concernant le prix d’une prestation, si ton barème et ton travail te semble honnète, tu n’as pas à dévaloriser ton travail ou ce tarif.

  16. Pourtant 1500 Eur c’est pas cher. Je me demande ce qu’ils vont payer…

    Ce sera probablement un site statique, et une galère à mettre à jour. Parce qu’un Joomla, c’est vrai que c’est simple à déployer, mais pour en faire un site personnalisé et pro, il y a quand meme un peu de boulot…

  17. A 1500€ et même en prix d’amis c’est très très bas comme tarif.

    Tu as bien fait de ne pas continuer dans tous les cas tu aurais eu des problèmes plus important par la suite.

    J’aurais fait un devis dans les 5000/6000 €

  18. T’as bien fait de laisser tomber!
    A l’occasion, donne nous l’adresse du site réalisé par le membre du groupe…

    ++

    PS: une info en pasant, quelle est la meilleure solution pour faire la promotion d’un site web associatif (contruction d’une maternité en Afrique)?

  19. Ouais je sais, ce script est un peu buggé, et pas seulement sur Presse-citron. Faudrait que je jette un oeil à l’occasion.

  20. Eric, je profite de rebondir sur ton billet, et notamment la réaction de SHiz.

    Pour moi, avec le nombre de CMS (et de fonctionnalités d’un tel outil), il est clair que je vais pas réécrire le code (et je ne peux pas facturer cela à un client d’ailleurs).

    Je crois que la notion de programmeur pur et dur va tendre à disparaître au profit de « l’intégrateur » pour des besoins courants (gestion de contenu, de catalogue, vente en ligne, forum, blogs, …).

    Il restera toujours des besoins spécifiques demandant du développement, on en rencontre tous les jours dans nos activités.

    Par contre ma question était relative à l’utilisation d’un CMS. Tu cites Joomla (que je n’ai jamais utilisé). J’ai plusieurs réalisations avec Spip (que je connais bien) et j’aimerais bien savoir avec quels outils vous travaillez (Typo et EZ m’ont l’air très complets, mais aussi très complexes).

    Inutile de partir en polémique (X est mieux que Y, le code de Z est plus propre que celui de Q) … Simplement pourquoi vous utilisez tel ou tel outil.

    Je me lance avec Spip :
    + très facile à installer / paramétrer, système de templates compréhensible, cache, moteur de recherche, flux de validation simple, communauté active
    – pas de wisywig, pas de gestion des médias, flux de validation simple

  21. Tiens on a parlé de moi (le bouffon qui avait dis 200€ et qui s’est fait démolir la geule par les autres)

  22. "Et qui se battraient pour avoir un site de groupe dans leur portfolio."
    Les gens croient toujours que l’on s’amuse, que de dessiner un logo et bien ça nous fais plaisir…dur dur, je suis convaincu que amitié et professionnel sont incompatible et jamais je ne monterai une boite avec des amis si je veux le garder.

    Un jour, un celèbre commique rencontre un banquier lors d’un repas dans un restaurant.
    Le banquier lui dit : Ah, vous êtes comique, vous allez nous faire rire alors !
    Le comique lui réponds : Ah, vous êtes banquier, vous allez me faire un cheque alors !

  23. Peut-être devrais-tu leur envoyer un mail avec en lien les deux articles les concernant, juste par transparence. J’ai eu un peu le même problème, aussi avec un groupe de musique, et ça m’avait d’ailleurs bien bouffé ( un peu comme toi semble-t-il…).
    Depuis j’ai changé de voie, plus …pragmatique : l’immobilier 🙂 ).

    Bon courage àtoi 😉

    Gaf

  24. C’est ce que j’ai prévu de faire, et c’est aussi un peu pour ça que j’ai publié ces deux billets, et si en plus ça peut servir à d’autres

  25. Salut

    vous faites peur là 🙂

    Je travaille avec ma mère et ma femme et je fais le site de mon beauf dans mon garage…
    Gratos en plus 🙂

  26. Je peux t’amener ma voiture pour une révision (gratuite) ?
    😉

  27. Bonjour,
    Je souhaite témoigner des litiges entre clients/amis et prestataires.
    J’ai vécu (et je suis dedans) un mésentendement sur l’évolution d’un site Web…Mon histoire est proche de celle d’Eric.

    Je pense que les webmasters ont tout intérêt à se frayer un chemin de la sagesse, et d’emblée prévoir, qu’un ami/proche dans la vie est, et restera un Client dans le business, et potentiellement malhonnête (e.g. ce litige).

    La vie de webdesigner est relativement difficile, parfois elle ressemble plus à un combat, qu’à un plaisir de réaliser et concevoir pour les autres, et de profiter de son métier si passionnant soit-il.

    Je pense que c’est à nous de faire évoluer les mentalités, non un site Internet à 1500€ ce n’est pas cher payé, un site Internet pro, animé et attractif, remplissant ses fonctions de com coûte entre 2000 et 3000€ (demandez des devis, vous verrez).

    C’est très ‘frenchy’ cette notion de tout compris-tout gratuit.

    Apparemment la notion de générosité n’a pas sa place en France. Mais nous restons les meilleurs créatifs, keep the smile 🙂

  28. Entre 1500 € et 2000 € la différence est assez légère. Là, ils parlaient plutôt de devis à 4000/6000 €…

  29. Oui pardon un site pro avec CMS coûte en effet entre 4000 et 6000€.
    De toute façon la question est ‘dès le départ, ont-ils vraiment les moyens de payer ?’

  30. Bonjour,

    j’ai lu le premeir billet et celui-ci et je suis un petit peu perplexe sur les temps de réalisation.

    Je vois parler de cms, de graphisme, de pleins d’autres trucs mais je ne vois nul part validité du code, accessibilité interoperabilité et choses de ce genre.

    En 8 jours pour certains le site est bouclé et de qualité là j’ai vraiment du mal à y croire.

  31. J’ai acheté une cheminée dans une foir. Le delais ne sera pas respecter de plus j’ai un litige La maison ne veut plus me l’installer donc elle va me refaire un devis qui je pense ne sera pas acceptable et j’ai versé un acompte Que peut on faire?

  32. Salut à vous amis créatifs/développeurs. J’ai débuté il y a 4 ans et au départ je n’avais pas d’idée précise des tarifs de créa de sites, bref j’étais largement en dessous de ce qui se pratiquait.
    C’est grâce à des tarifs trouvés sur le net que j’ai pû modifier les miens, et continuer à faire tourner ma boîte. Il faut parler ouvertement des tarifs (on affiche bien les prix des coupes chez un coiffeur!). Après si certains veulent des sites à 500 euros c’est leur problème. J’ai eu un devis de 2 sociétés pour crépir ma maison, j’ai pris le plus cher. Pourquoi ? Tout était bien détaillé dessus, la boite avait une renommée et j’ai pû le vérifier réllement en me promenant… pourquoi risquer d’avoir un service de merde ? Il vaut mieux attendre et mettre un peu d’argent de côté et se payer un truc valable non ?

  33. Bonjour à tous !

    Bon ! récapitulatif…

    – Il y a le TARIF pour les amis, et le TARIF pour les plus gros clients

    – Le TARIF fixe ou selon la tête du client

    – Le TARIF des Web Agency et autres types de structures de développements

    – Le TARIF des Freelances

    Puis…

    – Le coût par temps de travail.

    – Le coût par page et rubrique, ou modules intégrés, la charte graphique, Animation, Administration, Chat, Forum, Integration…

    Donc… Sauriez-vous donner, selon vous, aujourd’hui un tableau récapitulatif des tarifs ou des coûts selon ces différents cas à transmettre à un client, ami, ou autres structures ?

    Merci.

  34. Pingback: Nouvelle économie parrallèle | Presse-Citron

  35. Salut Eric.

    j’ai eu la même aventure il y a quelques temps avec le site d’un ami artiste.

    Et lui aussi, a rencontré un autre ami qui s’est auto-proclamé webmaster et qui lui fait gratuitement …

    Conclusion : on a totu arreté, et j’ai facturé le travail effectué (750 sur les 2000 de prévu).

    Site en Joomla + wedesign + referencement

    A bientot.
    Laurent, croixrousse.net

Send this to a friend