Jamendo + Zlio = Zaploop ?

Dans la série, que dis-je, la saga la distribution de musique sur internet cherche encore son modèle mais ça vient doucement, voici encore un nouveau venu, qui propose une approche originale faite de diffusion d’artistes indépendants.Avec Zaploop, l’intermédiaire c’est vous : Zaploop permet aux artistes indépendants (musiciens, groupes de musique, producteurs et labels), de proposer

Dans la série, que dis-je, la saga la distribution de musique sur internet cherche encore son modèle mais ça vient doucement, voici encore un nouveau venu, qui propose une approche originale faite de diffusion d’artistes indépendants.
Avec Zaploop, l’intermédiaire c’est vous : Zaploop permet aux artistes indépendants (musiciens, groupes de musique, producteurs et labels), de proposer aux internautes de vendre leur musique sur Internet.

Zaploop

Et le blogueur devint distributeur… rémunéré
Bon vous connaissez le principe des playlists, telles que vous pouvez vous les créer sur des sites comme Deezer ou Radioblog à partir de vos musiques favorites, puis les jouer sur votre site à l’aide d’un player exportable fourni.
Zaploop propose les mêmes fonctions, à cela près que vous pouvez monétiser votre playlist : après une inscription gratuite sur Zaploop en temps que "fan", vous sélectionnez les titres que vous souhaitez revendre sur votre espace personnel (blog, page perso, portail…) en créant votre catalogue personnalisé et exportable, et vous percevez une commission sur chaque titre vendu, la gestion des ventes étant bien sûr entièrement fournie par Zaploop, et mise à la disposition des artistes et internautes.
Il suffit pour cela de copier-coller une ligne de code HTML sur une page de votre site, et votre boutique est activée immédiatement.
Vous percevrez alors une commission de 25% sur chaque vente.
Toutes les transactions dans Zaploop sont gérées et sécurisées via Paypal.

Pour les artistes, un accès direct à des milliers d’auditeurs potentiels
Les musiciens et labels indépendants choisissent eux-même le format des fichiers vendus, constituent leur catalogue complet, fixent le prix à la vente de leurs titres et touchent 50% sur chaque vente.

L’idée est intéressante. Reste à savoir si le public est prêt à payer pour acheter de la musique indépendante.
Car c’est là toute la question et la difficulté des artistes non-signés : tant qu’ils ne sont pas produits et "packagés" par une maison de disque, label ou major, l’impulsion d’achat est moins présente.
C’est ça le truc : l’artiste indépendant, quelque soit son talent et la qualité de sa production, est un peu à l’artiste signé ce que la première partie d’un concert est à l’affiche principale, un passage qu’on aime bien (ou pas) à condition qu’il soit gratuit (ou inclus dans le prix du billet) et ne dure pas trop longtemps…


Nos dernières vidéos

21 commentaires

  1. "Reste à savoir si le public est prêt à payer pour acheter de la musique indépendante.
    Car c’est là toute la question et la difficulté des artistes non-signés : tant qu’ils ne sont pas produits et "packagés" par une maison de disque, label ou major, l’impulsion d’achat est moins présente."

    Franchement, je ne sais pas si cette assertion est vraie tant des sites comme myspace (n’en déplaise à JL Murat), lastfm… sont là pour promouvoir la "vraie" nouvelle scène (française et autre).
    C’est sûr que les fans de B. Spears et autres Star Ac n’y sont certainement pas (heureusement d’ailleurs) mais je pense que ce genre de démarche replace enfin la créativité et la culture dans des directives plus saines que celles que nous proposent les majors et autres lessiveurs musicaux.
    Ayant de plus en plus de mal à donner des deniers à ses industries au détriment des artistes, je préfère largement dépenser pour des autoprod de qualité et d’artistes indépendants (Deserty,Café Bertrand, Austerlitz, the brimms…) au travers de telles plateformes.

    Ps: Je ne saurais mieux vous conseiller d’aller voir du coté de la web radio lagrosseradio.com qui milite très activement pour les nouveaux talents et qui propose une programmation des plus intéressante.

  2. "C’est ça le truc : l’artiste indépendant, quelque soit son talent et la qualité de sa production, est un peu à l’artiste signé ce que la première partie d’un concert est à l’affiche principale, un passage qu’on aime bien (ou pas) à condition qu’il soit gratuit (ou inclus dans le prix du billet) et ne dure pas trop longtemps…"

    Sauf quand les artistes indépendants représentent la majeure partie de nos artistes favoris.
    Je trouve en tout cas que c’est une très bonne idée, reste à savoir si beaucoup d’artistes participeront à la plateforme.

  3. "C’est ça le truc : l’artiste indépendant, quelque soit son talent et la qualité de sa production, est un peu à l’artiste signé ce que la première partie d’un concert est à l’affiche principale, un passage qu’on aime bien (ou pas) à condition qu’il soit gratuit (ou inclus dans le prix du billet) et ne dure pas trop longtemps…"

    Moi les seuls CD que j’achète, c’est direct à l’artiste juste après les concerts. Et c’est sinon des artistes indépendant, toujours des artistes de la nouvelle scène française. Quand on connait bien la musique, il devient beaucoup plus difficile de payer pour les artistes connus et reconnus.

  4. ZapLoop m’a paru très attrayant au début…

    Il faut pourtant savoir que malgré les articles enthousiastes (sur la gratuité ainsi que l’ingéniosité de ZapLoop) des nombreux forum que j’ai visité, ZapLoop est en fait -PAYANT-, 10€/par mois. C’est dans le contrat, article 8.2.

    Alors d’accord, le concept est bon. Mais il ne faudrait tout de même pas nous prendre pour des jambons!…

    Vous me direz: c’est pas énorme 10€/mois, non c’est vrai. Mais sachez quand même que le groupe ayant remporté le concourt ZapLoop (Café Bertrand) n’a vendu que "36 titres à 0.99€"… OK, je suis un peu mauvaise langue là… (version bêta)

    M’enfin, tout ça pour dire que ce n’était vraimment pas la peine d’utiliser des méthodes de pickpocket,(j’te pousse à droite et j’prend à gauche…) pour attiré plus de monde.

    Le concept est bon, et si le site fonctionne, je m’y inscrirai très certainement. Mais ça doit être une nouvelle méthode commerciale que d’enfoncer des portes ouvertes, ou d’allumer une cigarette au lance-flamme, au choix…

    Alors, sans mauvaise foie, souhaitant bonne chance à ZapLoop et surtout aux indépendants!

    BSK.

  5. Merci beaucoup pour cet article sur notre communauté.

    Je voudrais répondre à quelques petites questions qui se posent, et notamment à =BSK=, concernant les 10€/mois

    A savoir avant toute chose qu’il s’agit de 10€/an et non mois, et que la première année est totalement gratuite sans frais.

    Maintenant que toutes les frayeurs s’envolent, car cette inscription à 10€ l’année sera de l’histoire ancienne, au profit d’une inscription gratuite sans frais à l’année. (pour les artistes comme les fans)

    Merci à toutes et tous pour vos messages de soutien et sympathie.

    Julien
    Artists Coordinateur chez Zaploop

  6. OK. Voilà l’article que j’ai mal compris:

    "8.2. Afin de bénéficier, à l’issue des 12 (douze) premiers mois suivant la signature du présent contrat, de la garantie de disponibilité des Enregistrements prises par ZAPLOOP aux termes de l’article 7.1 du présent contrat, l’Ayant-droit doit payer à ZAPLOOP, au 1er jour de chacune des périodes annuelles suivantes, la somme de 10 Euros toutes taxes comprises."

    "au premier jour de chacune des périodes annuelles suivantes", Pour moi, les périodes d’une année sont les mois… (en fait, une période annuelle=un an) ça prête un peu à confusion pour un profane des termes juridiques comme moi. Je pense ne pas être le seul (dans ceux qui lisent les contrats) à faire l’erreur maintenant corrigée.

    Voilà, j’ai voulu faire mon malin et je me suis planté!!

    Alors, comme je le dit plus haut, bonne chance à Zaploop! (je vais aller m’inscrire dès maintenant…)

  7. Pas de soucis puis tu n’es pas le premier à avoir fait cette erreur.

    Enfin bientôt l’erreur ne sera plus à faire puisque comme je t’ai dit plus haut nous a décidé à faire de Zaploop une communauté totalement gratuite.

    Heureux de te compter alors très prochainement parmi nos membres.

    Julien
    Artists Coordinateur chez Zaploop

  8. ZAPLOOP c’est de l’arnaque !
    perso j’avais compris que les 10 euros a payer c’était une seule fois par an, au terme du contrat
    Donc ils mentent en disant que le service est gratuit
    et je comprends que les fans ne peuvent pas vendre directement. La vente se faisant depuis la page de ZAPLOOP. Donc je comprends que si un artiste a 2500 fans, ceux-ci vont se départager chaque vente ? 0.99 eur / 2500 ça fait combien ???
    On se moque de qui…
    Depuis peu ils ont retire les statistiques de ventes sur leur site car les groupes ne vendent rien !
    D’autres sites font la même chose depuis plus longtemps et donnent plus aux groupes.
    Et puis pourquoi un groupe payerait ses fans si il ne vend que depuis sa page ???
    Bref un système a oublier…

  9. Ils ne disent pas que le service est gratuit, mais l’inscription. Une nuance habilement mise en valeur par les publicistes de ZapLoop…

    ça apprendra à ceux qui font tout et n’importe quoi sur le net à se méfier un peu plus. (10€ la leçon, c’est pas cher payé! je sais julien c’est gratuit maintenant…)

    Ensuite, il ne faut pas oublier que le site est en version bêta (il existe depuis décembre 07, je crois… ).
    Si demain j’ai 10.000 personnes qui m’achètent 1 musique dans l’année, ça me ferait quand même 5000€/an pour ma poire. Reste à savoir si le système fonctionnera…

    Eh michel, à part ça, si tu connais d’autres sites qui font la même chose, ça m’interresse? (me sort pas jamengo STP…)

  10. J’interviens afin d’expliquer plus en détails le concept de Zaploop, qui apparemment n’a pas été très bien compris.

    Donc Michel, je viens répondre à tes questions:

    "et je comprends que les fans ne peuvent pas vendre directement. La vente se faisant depuis la page de ZAPLOOP"

    Le fan vend depuis sa page personnelle, juste que la version béta oblige de passer par Zaploop pour le moment, MAIS c’est le fan qui vend.

    "Donc je comprends que si un artiste a 2500 fans, ceux-ci vont se départager chaque vente ? 0.99 eur / 2500 ça fait combien ???"

    Non, le partage de la vente se fait pour chaque fan ayant vendu de la musique depuis sa page. Ainsi un fan ayant intégrer une playlist depuis son site et ayant vendu pour 10€ de musique, touchera alors 25% c’est à dire 2,5€.

    Je reste ouvert à toute discussion, et invite fortement toute personne ayant des questions ou n’ayant pas compris le concept de Zaploop à venir se renseigner avant de se répandre sotises sur la toile.

  11. Désolé ZAPLOOP d’être aussi catégorique, mais il est important pour moi que les artistes ne soient pas pris pour des "citrons à presser" si je puis me permettre ici !
    Mais je note très positive l’évolution de votre modèle, qui tient compte des avis en ligne.
    Désolé pour la retribution des affiliés, je n’avais pas compris le systeme.
    Questions: 1)on constate aujourd’hui que les ventes ne décollent pas, car les artistes ne "savent" pas se vendre ou sont trop souvent très amateurs. Comment comptez-vous donner un élan à votre modèle (à part via la publicité) ?
    2) Pourquoi déduire des 50% de l’artiste ses droits d’auteur ? personnellement je considère que cela n’est pas juste.

    Pour BSK: mashable.com/2007/11/08/t…

    Tu trouveras déja pas mal de sites auxquels te référer et l’on constate qu’il existe déja beaucoup de variantes à ZAPLOOP (même si certains ne sont accessibles qu’aux USA) depuis pas mal de temps. Tu trouveras encore d’autres sites dans le même genre qui donnent jusqu’à 80% aux artistes (mais je n’ai pas épeluché les conditions de vente)sur Mashable. Sinon réfère toi assez souvent aux "Catalyseurs Numériques". 2 ou 3 références suffisent, ils disent souvent tous la même choses 🙂

  12. Je comprends tout à fait Michel que tu veuilles le meilleur pour les artistes.
    Soit rassuré en sachant que nombreux de mes collègues et moi-même touchons au monde de la musique dans différents domaines artistiques (en plus de travailler chez Zaploop) et donc nous sommes très soucieux du respect des artistes.

    Pour répondre à tes questions:
    1)Pour donner de l’élan aux artistes de nombreux moyens vont être mis en place pour les aider à se faire connaître: promo, organisations tremplins, partenariats etc…
    Puis le principe de Zaploop faisant des fans les revendeurs et de les pousser justement à faire également la promo de leurs artistes favoris.

    2)Les droits d’auteurs ne sont pas déduits des 50% de l’artistes mais déduits des 25% prélevés par Zaploop.

  13. Merci Zaploop pour ta reponse
    Seulement je ne comprends pas le point 8.1 qui lie l’artiste à ZAPLOOP
    "Par recettes nettes, il convient d’entendre toutes sommes perçues par ZAPLOOP au titre du Téléchargement d’un Enregistrement, déduction faite le cas échéant de toute commission de distribution consentie à tout Partenaire, et diminuées des taxes applicables et des sommes versées ou à verser, en tant que de besoin, à la Société de gestion ou toute autre société de gestion des droits d’auteur qui lui serait affiliée."
    ==> ma compréhension est que le montant à verser à la SACEM est à déduire des 50% de l’artiste

    autre point en 8.2, il est toujours fait mention des 10€ à payer pour pouvoir bénéficier à terme du service:

    "8.2. Afin de bénéficier, à l’issue des 12 (douze) premiers mois suivant la signature du présent contrat, de la garantie de disponibilité des Enregistrements prises par ZAPLOOP aux termes de l’article 7.1 du présent contrat, l’Ayant-droit doit payer à ZAPLOOP, au 1er jour de chacune des périodes annuelles suivantes, la somme de 10 Euros toutes taxes comprises."

    Pourquoi continuer à faire signer aux artistes quelque chose qui n’est plus censé être vaalable ? Leur proposez-vous un amendement d’office ?

    Peux tu clarifier ?
    Merci !

  14. L’article 8.1 signifie simplement que la recette nette peut être déduit des sommes qui ne regarde pas Zaploop comme par exemple en parlant de partenaire si l’artiste est lié à un label alors les 50% sont reversé au label ayant inscrit l’artiste et le partage des sommes se fait entre eux.
    La SACEM est une partie que nous assurons directement suite à des accords passés avec ceux-ci.

    Pour l’article parlant des 10€ c’est vrai qu’il n’a pas encore était modifier, toute simplement parce qu’en ce moment nous travaillons sur pas mal de projet pour aider à la promotion des artistes ce qui explique ma réponse tardive.

    Mais pas de panique ceci sera fait courant du mois.

  15. justement les 50% artistes, j’aimerais bien comprendre:
    Quand on voit le dessin des «parts de tartes» de zaploop sur les reversements (50% artistes, 25% fans et 25% zaploop), on pense automatiquement quand on est artiste, qu’en vendant une chanson à 1 euro, on va récupérer 50 cents… j’en veux pour preuve le message de =BSK= du 20 fevrier qui dit:
    Si demain j’ai 10.000 personnes qui m’achètent 1 musique dans l’année, ça me ferait quand même 5000€/an pour ma poire. Reste à savoir si le système fonctionnera…

    or, dans le contrat, il est dit:

    8.1. Au titre de la distribution des Enregistrements et de la concession des droits requise à cet effet, ZAPLOOP s’engage à verser à l’Ayant-droit, dans les conditions visées à l’article 9 ci-après, une redevance proportionnelle égale à 50 % (cinquante pour cent) des recettes nettes hors taxes perçues par ZAPLOOP.

    recette nette hors taxe.

    Si il s’agit de la recette, arrêtez moi si je me trompe, cela veut dire que tous les frais inhérents à l’infrastructure necessaire à un tel site, à savoir serveurs, bande passante, masse salariale, micropaiement, communication, etc… sont déduits du 1 euro originel avant de commencer le partage.

    En clair: le dessin et le contrat ne disent pas la meme chose. mais bon, j’ai peut etre mal compris! peut être que tous ces frais sont inclus dans le 25% de zaploop..
    alors, pour lever le voile: concretement:
    je suis un artiste, je vends une chanson à un euro, quelle part, toute déduction faite va m’être rétrocédée? combien de centimes exactement je vais toucher? (pas sur mon compte paypal! sur mon compte bancaire!)

    NB: je note sur ce blog que zaploop reprend la parole juste après =BSK= et ne le détrompe pas sur son calcul éronné: «10 000 chansons = 5000 euros pour ma poire» et ça, c’est pas très cool.

  16. Chère Meg,

    Pour répondre à ta question, l’artiste touche bel et bien 50% des ventes et même 75% si il vend directement depuis son espace personnel.
    Les frais concernant le serveur, la bande passante, et même les droits Sacem sont entièrement pris en charge par Zaploop.

    D’ailleurs vous remarquerez la suppression des très discutés 10€ dans le contrat.

Répondre