Pour James Cameron, la saga Alien aurait dû s’arrêter il y a longtemps

Interrogé par le site « Vulture », James Cameron, le réalisateur de « Alien : Le Retour » ne s’est pas montré très tendre avec la saga telle qu’elle est actuellement.

Alors que James Cameron est en train de travailler aux suites d’Avatar, celui à qui l’on doit le deuxième opus de Alien, « Alien : Le Retour », est revenu sur le déroulement de la saga pour le site « Vulture ». Et le moins que l’on puisse dire est que le cinéaste ne mâche pas ses mots lorsqu’il évoque ce que la franchise est devenue.

James Cameron n’aime pas ce qu’Alien est devenu

« Ridley Scott a fait le premier film et a inspiré une génération entière de cinéastes et de fans de science-fiction, avec seulement un seul film. Il y a tellement de films qui s’en sont inspirés par la suite, dont mon Alien Le Retour, qui est la suite légitime et, selon moi, son digne héritier. Je l’ai fait comme un fanboy. Je voulais honorer le premier film, mais également dire ce que j’avais à dire. Après ça, je n’ai plus eu aucune responsabilité dans les suites ». D’après James Cameron, la saga Alien est un peu partie dans tous les sens. Après les quatre films avec Sigourney Weaver, dans les années 2000 Alien et Predator se sont croisés dans deux longs métrages. C’était sans doute de trop pour James Cameron.

« Je ne crois pas que ça ait très bien fonctionné. Du genre : c’est bon, on a compris le gimmick freudien biomécanique. J’ai vu ça 100 fois dans des films d’horreur depuis. Je crois que nos deux premiers films sont des points de repère temporels, comme des références. Mais est-il pertinent d’en refaire un maintenant ? Peut-être. Je ne sais pas. On verra, le jury se tient prêt. On verra ce que Ridley a à nous offrir ! » continue le cinéaste. « Je tiens à le préciser – et ne coupez pas ce passage, s’il vous plaît –, je ferai la queue pour n’importe quel film de Ridley Scott, même si ce n’est pas un de ses meilleurs, parce que c’est un tel artiste, un tel cinéaste. J’apprends toujours de lui. Et ce qu’il fait en se penchant à nouveau sur sa propre franchise peut être fascinant ».


Nos dernières vidéos

Répondre