Jeux vidéo : les Free-To-Play en plein essor

Les jeux vidéo : sujet devenu tendance au fil de ces 10 dernières années grâce notamment au constructeur Nintendo qui, avec ses DS et Wii, a réussi à démocratiser ce loisir à toute la famille. Depuis, de nombreuses tendances sont apparues dont notamment les jeux free-to-play qui sévissent de plus en plus sur PC. Certains me contrediront en affirmant que ce modèle économique est apparu bien avant, mais il est à noter que l’intérêt porté par les éditeurs à son égard n’a jamais été aussi important.

Les jeux vidéo : sujet devenu tendance au fil de ces 10 dernières années grâce notamment au constructeur Nintendo qui, avec ses DS et Wii, a réussi à démocratiser ce loisir à toute la famille. Depuis, de nombreuses tendances sont apparues dont notamment les jeux free-to-play qui sévissent de plus en plus sur PC. Certains me contrediront en affirmant que ce modèle économique est apparu bien avant, mais il est à noter que l’intérêt porté par les éditeurs à son égard n’a jamais été aussi important. A leur manière, les éditeurs s’attaquent à l’accessibilité de certaines de leurs licences en proposant des versions free-to-play de ces dernières.

Mais les jeux Free-To-Play (F2P pour les intimes), c’est quoi exactement ?

Une traduction littérale me semble être la réponse la plus appropriée : « jouer gratuitement ». En effet, l’intérêt pour le joueur est d’accéder à un jeu en ligne gratuitement. Mais comment les éditeurs rentabilisent-ils le développement du jeu, paient-ils les serveurs utilisés pour son bon fonctionnement et amortissent-ils l’ensemble des frais générés ? En proposant aux joueurs de prolonger l’expérience de jeu en achetant du contenu supplémentaire par le biais de micro paiements (aussi appelé l’item selling). Une autre source de revenu et non des moindres est aussi utilisée par certains d’entre eux : la publicité. Ainsi, que ce soit à partir du launcher du jeu ou au sein même de ce dernier, il est possible de retrouver de la publicité.

Une alternative qui peut sauver

Il est intéressant de se pencher sur le cas de certains MMORPG (Massively Multiplayer Online Role-Playing Game) qui, face au mastodonte World of Warcraft (qui compte plus de 12 millions de joueurs), ont dû adopter ce modèle pour rester dans la course. J’en veux pour preuve Le Seigneur des Anneaux Online qui peinait à conserver ses joueurs avec un abonnement mensuel. Une fois le changement opéré par Codemasters, son éditeur, ce « Meuporg » a tout bonnement triplé ses revenus en l’espace de quatre mois et, en plus du retour de 20% de ses anciens joueurs, s’est vu accueillir 1 million de nouveaux adeptes. En somme, ce changement de direction fut bénéfique et a permis de quadrupler le nombre de comptes. Là encore, il serait judicieux de connaître le nombre véritable de joueurs actifs pour dresser un réel bilan, mais quoiqu’il en soit, Le Seigneur des Anneaux Online semble avoir encore de beaux jours devant lui malgré un passé tumultueux…

Le mot d’ordre : accessibilité

Les MMORPG restent des jeux nécessitant une certaine configuration. Dernièrement, l’idée qui domine est que le joueur puisse lancer une partie rapidement et ce depuis n’importe quel navigateur (et OS soit dit en passant). Le second du marché mondial, Electronic Arts, semble particulièrement y tenir. Son premier essai qui reste à mon goût le plus réussi en terme de réalisation est la simulation de golf Tiger Woods PGA TOUR Online. Une fois votre compte créé, lancer une partie est un jeu d’enfant, un clic suffit pour voir apparaitre un pop-up à partir de laquelle vous jouerez. Au vu de sa qualité graphique, je suis resté bouche bée. Il est difficile de ne pas trouver cela séduisant.

Alors que les consoles grappillent toujours plus de parts au PC, l’objectif est clair, inciter de nouveaux joueurs en misant sur la gratuité et l’accessibilité des jeux. Certains se diront rebutés par les micro-paiements alors que d’autres seront pris dans l’engrenage et paieront pour avancer. Microsoft a bien perçu le filon et s’apprêterait dès l’année prochaine à proposer des jeux free-to-play sur Xbox 360, depuis le Xbox Live Arcade. Le modèle F2P est prometteur, avec les connexions internet actuelles et l’avancée des langages web, les éditeurs ont enfin les outils nécessaires pour s’exprimer…
Et vous, avez-vous déjà eu affaire à de tels jeux ? Quelle réaction avez-vous eu face à l’achat de contenu ?

Liste non-exhaustive de jeux free-to-play


Nos dernières vidéos

8 commentaires

  1. La France est pas mal placé là dedans avec des sites comme goobox (qui vient de lever plusieurs millions d’euros) ou royalcactus qui est passé en F2P il y a peu

  2. LoL … enfin League of Legend 😉 est un des bons F2P du moment 😀
    Pour le coup je trouve le concept génial et le MMORPG du seigneur des anneaux à vraiment bien fait de suivre cette stratégie au plus grand bonheur des joueurs … et du porte monaie de Codemasters !

    Un grand OUI pour les F2P !

    ps: encore un article de jeux videos sur presse citron, je trouve ça super 😉

  3. sont gratuits et ceux qui font la différence qui sont payants. Évidement en tant que dev ça ne devrait pas me poser de problème, mais en tant qu’individu je déteste l’idée que certains joueurs aient un avantage sur les autres parce qu’ils sont plus fortunés.

    Le second point qui me dérange est très lié au premier en fait. Aucune étude précise sur le sujet ne semble être disponible pour le moment, et je n’ai donc pas pu le vérifier encore mais j’ai lu à diverses occasions sur les forums dédiés au développement des jeux que le revenu moyen par joueur est une fois et demi supérieur à ce que rapportent ces mêmes joueurs dans un modèle P2P (pay to play). Ça veut dire que ce « serait » une façon indirecte et malhonnête de soutirer d’avantage d’argent aux joueurs… et là encore si en tant que dev ça ne devrait pas me poser de problème, en tant qu’individu ça me dérange beaucoup.

    Donc une société qui fait un modèle P2P me semble plus honnête et impartiale vis a vis de ses joueurs que celles qui utilisent le modèle F2P, mais je suis prêt à parier que beaucoup de joueurs ont une meilleure opinion de celles qui pratiquent le F2P que de celle qui pratiquent le P2P. Comme quoi…

    Pour finir, je crois qu’il est clair qu’un jeu en F2P n’est pas « vraiment » gratuit. On fait tout pour vous inciter à dépenser de l’argent ou à vous faire avaler le plus possible de publicités (tous les F2P n’ont pas de pub cependant). Ceux qui ne veulent pas dépenser d’argent se retrouvent très vite confrontés à une situation de bashing interminable et sans intérêt avec un équipement tellement indigne qu’ils ne peuvent rien faire de vraiment amusant. Enfin, il ne faut pas négliger le coté qualitatif même pour ceux qui sont prêt à y mettre de l’argent, puisque jusque là, rares sont les jeux F2P qui proposent un contenu aussi riche que les jeux P2P (même si encore une fois il y a des exceptions à la règle qui sont souvent d’anciens P2P).

    Je ne demande qu’à changer d’avis, mais pour le moment c’est un modèle qui clairement me déplait en tant que joueur tout autant qu’en tant que créateur de jeux.

  4. Pour la modération : désolé il semble que j’ai coupé le début de mon message précèdent, aussi je le remet au complet.

    Je n’aime pas le principe du F2P, et en tant que créateur de jeux vidéos il est exclu du moins dans sa forme actuelle que j’utilise cette approche.

    Le premier point qui me pose problème est le suivant : dans les F2P c’est celui qui paie le plus qui est le mieux équipé et donc le plus riche ou du moins le moins avare prend un avantage non négligeable sur les autres. Car oui en général ce sont les équipements inutiles qui sont gratuits et ceux qui font la différence qui sont payants. Évidement en tant que dev ça ne devrait pas me poser de problème, mais en tant qu’individu je déteste l’idée que certains joueurs aient un avantage sur les autres parce qu’ils sont plus fortunés.

    Le second point qui me dérange est très lié au premier en fait. Aucune étude précise sur le sujet ne semble être disponible pour le moment, et je n’ai donc pas pu le vérifier encore mais j’ai lu à diverses occasions sur les forums dédiés au développement des jeux que le revenu moyen par joueur est une fois et demi supérieur à ce que rapportent ces mêmes joueurs dans un modèle P2P (pay to play). Ça veut dire que ce « serait » une façon indirecte et malhonnête de soutirer d’avantage d’argent aux joueurs… et là encore si en tant que dev ça ne devrait pas me poser de problème, en tant qu’individu ça me dérange beaucoup.

    Donc une société qui fait un modèle P2P me semble plus honnête et impartiale vis a vis de ses joueurs que celles qui utilisent le modèle F2P, mais je suis prêt à parier que beaucoup de joueurs ont une meilleure opinion de celles qui pratiquent le F2P que de celle qui pratiquent le P2P. Comme quoi…

    Pour finir, je crois qu’il est clair qu’un jeu en F2P n’est pas « vraiment » gratuit. On fait tout pour vous inciter à dépenser de l’argent ou à vous faire avaler le plus possible de publicités (tous les F2P n’ont pas de pub cependant). Ceux qui ne veulent pas dépenser d’argent se retrouvent très vite confrontés à une situation de bashing interminable et sans intérêt avec un équipement tellement indigne qu’ils ne peuvent rien faire de vraiment amusant. Enfin, il ne faut pas négliger le coté qualitatif même pour ceux qui sont prêt à y mettre de l’argent, puisque jusque là, rares sont les jeux F2P qui proposent un contenu aussi riche que les jeux P2P (même si encore une fois il y a des exceptions à la règle qui sont souvent d’anciens P2P).

    Je ne demande qu’à changer d’avis, mais pour le moment c’est un modèle qui clairement me déplait en tant que joueur tout autant qu’en tant que créateur de jeux.

  5. @Shedge : Je dirais que ton point de vue est vraiment pas mal, beaucoup de F2P s’avère être comme tu les décrit, cad il faut payer pour avoir le bon équipement. En revanche, pour prendre l’exemple de LoL (League of Legend) jeu auquel je joue, les seul items payant sont les skins et les champions. Pour les Champion (indispensable au jeu) tu peux aussi les acheter via une monnaie virtuelle qui ne te coutera pas 1 euro. Cette monnaie monte au fur et à mesure des parties ce qui est à mon sens vachement plus équilibré que dans certains jeu que j’ai pu voir.

    Après la plupart de ceux que j’ai pu tester sont comme tu le dis.

  6. Les arguments de Shedge sont justifiés, certains server privé de wow proposent ce type de financement, un item légendaire contre quelques euros est impossible à looter sur un mob mais d’autres jeux proposent simplement d’améliorer des éléments qui ne vont pas être préjudiciable pour les non payeurs comme on l’a souligné avec LoL (qui n’a pas de pub non plus d’ailleurs).
    Et pour le coup je pense que c’est vraiment une BONNE solution, ceux qui veulent peuvent avoir des skins exclusifs et des heros plus rapidement mais il n’y a aucunes inégalitées dans le jeu 🙂

  7. Je trouve que les jeux Free To Play sont de plus en plus de qualité, aujourd’hui je n’y joue plus trop par manque de temps mais j’ai pas mal joué aux MMO de GPotato et à Warrock qui sont pas mal du tout !

  8. Pingback: 50 études, articles, dossiers sur le marché du jeu vidéo « Your Circles

Répondre