Suivez-nous

Nintendo NES

Logo Nintendo NES

Fiche Nintendo NES

© Presse-citron.net

C’est donc en 1981 que l’histoire de la Nintendo Entertainment System (NES) débute. À cette époque, Nintendo domine déjà l’industrie du jeu vidéo grâce à de nombreuses bornes d’arcade. Nintendo souhaite commencer les années 1980 avec un nouveau défi et la production d’une console de salon qu’il serait possible de brancher sur des téléviseurs avec des cartouches interchangeables pour jouer à d’innombrables jeux.

L’ambition de Nintendo est assez énorme à l’époque en termes de puissance. La firme annonce à ses employés dès l’année 1981 que la console qu’ils allaient développer devait être ultra-puissante au point où aucun concurrent ne pourrait la copier, rivaliser ou même l’égaler avant trois années. Tout en proposant un prix très compétitif à moins de 10 000¥ (soit environ 80 € aujourd’hui). C’est dans ce climat que le développement de la console au nom de code « Young Computer (Jeune Ordinateur) » débute.

NES Young Computer

© Nintendo – NES (Young Computer 1981)

Après deux ans de développement acharné, la NES arrive au Japon sous le nom de Famicon. La console est proposée au prix de 14800¥ (soit environ 120€ aujourd’hui). L’objectif des 10000¥ n’est pas respecté, mais cela reste la console la plus puissante du marché et la moins chère. Trois grands jeux ayant déjà connu un énorme succès sur borne d’arcade accompagnent la sortie de la console avec Donkey Kong, Donkey Kong Kr et Popeye.

La console recevra des retours mitigés à cause de nombreux bugs et problèmes techniques. La console sera rappelée en masse et la popularité de la NES repartira à la hausse très rapidement. La console dépassera les 500 000 exemplaires au Japon en seulement deux mois. Elle sera la console la plus vendue de l’histoire au Japon à la fin de l’année 1984 et poussera Nintendo à exporter sa machine aux États-Unis.

En 1983, lors de la sortie de la NES, un important krach du jeu vidéo touche cette jeune industrie. Avec le succès de Nintendo et d’Atari, les petites nouvelles entreprises essaient elles aussi de se lancer sans le jeu vidéo. On assiste à une surproduction de jeux qui sont tous des plagiats de grands titres. La qualité des jeux baisse, mais leur nombre augmente considérablement créant un fossé et une crise sans précédent.

D’innombrables entreprises vont faire faillite et même les plus grandes firmes commencent à être mal. Le consommateur n’est plus attiré par les consoles et les bornes d’arcade avec des jeux qui se ressemblent tous et qui ne sont pas si bons. De nombreux consommateurs se tournent vers les ordinateurs familiaux. L’avenir du jeu vidéo semble très sombre.

Historiquement parlé, c’est bel et bien la NES et Nintendo qui vont sauver toute l’industrie du jeu vidéo. En effet, dès l’année 1984, Big N commence à penser à l’exportation de sa console aux États-Unis. La Famicon américaine est présentée lors du CES de 1985. C’est à ce moment-là que le nom de Nintendo Entertainment System est choisi pour le continent américain (et qui sera gardé pour l’Europe).

Ce sont 50 000 NES qui seront lancées exclusivement à New York au cours de l’été 1985. Les consoles seront rapidement vendues et Nintendo alimentera toutes les plus grandes villes américaines. Dès la fin de l’année 1985, la NES sera vendue en dehors des USA un peu partout en Amérique du Nord. Au début de l’année 1986, la NES est vendue sur l’ensemble des pays d’Amérique du Nord avec 18 jeux différents dont un certain Super Mario Bros.

Super Mario Bros. 1985 NES

© Nintendo

Bien que le mérite soit attribué à Nintendo et à la NES, c’est clairement grâce au jeu Super Mario Bros. que le krach du jeu vidéo va devenir un lointain mauvais souvenir. Sortie en septembre 1985 au Japon, à la fin de la même année en Amérique et en 1987 en Europe, c’est ce jeu qui parviendra à faire de la NES un succès planétaire qui s’écoulera à des millions d’exemplaires au Japon et en Amérique.

La console arrivera en octobre 1987 en France et les débuts seront difficiles pour cette dernière avec seulement 10 000 consoles vendues sur les 40 000 présentes sur le territoire français. Ceci est expliqué par un retard de livraison et une mauvaise campagne promotionnelle. La première publicité télévisée n’arrivera que pour Noël 1987 en France, soit deux mois après la sortie de la console.

C’est au cours de l’année 1988 que la console commencera à se vendre correctement en France dépassant la barre des 43 000 exemplaires. Et c’est à partir de cette même année que la console va délibérément devenir un succès mondial. De grands jeux succéderont à Super Mario Bros. pour contribuer au succès de la console comme The Legend of Zelda, Super Mario Bros. 3 ou encore TMNT (Tortues Ninjas).

Aujourd’hui, ce sont plus de 61,9 millions de consoles qui se sont vendues à travers le monde. Elle est à ce jour la seconde console de salon de Nintendo la plus vendue derrière la Wii et devant la Nintendo Switch.

Manette Nintendo NES

© Presse-citron.net

La manette de la NES est très basique. De forme rectangulaire et de couleur grise, elle reprend les formes et les couleurs de la console. Elle dispose de quatre boutons avec la touche « Start », la touche « Select » ainsi que les boutons « B » et « A ». Enfin, elle dispose également d’un D-pad (croix directionnelle).

Des manettes très simples, mais qui étaient parfaites pour les expériences proposées par la NES dans les années 1980. Des manettes qui restent chères au cœur des joueurs puisqu’au fil des années, Nintendo réutilisera plusieurs fois ces manettes et leur design lors de rééditions comme pour les joy-con de la Nintendo Switch.

LES MEILLEURS JEUX NINTENDO NES

meilleurs jeux Nintendo NES

Pour ce qui est des jeux les plus vendus de la console, nous retrouvons en première position l’incroyable Super Mario Bros. qui aura littéralement sauvé l’industrie du jeu vidéo à lui seul. Le jeu s’écoulera à plus de 40,2 millions d’exemplaires. Nous retrouvons ensuite Duck Hunt, livré avec son fameux pistolet orange qui culmine à 28,3 millions d’exemplaires. Super Mario Bros. 3 se classe troisième avec 17,3 millions de jeux vendus. Suivit par Super Mario Bros. 2 et ses 7,5 millions de copies et enfin, en cinquième position, The Legend of Zelda avec 6,5 millions d’exemplaires.

Dans le top 10, nous retrouvons Tetris (5,6 millions), Dr Mario (4,8 millions), The Legend of Zelda II : The Adventure of Link (4,4 millions), Teenage Mutant Hero Turtles (4,2 millions) et enfin Excitebike (4,1 millions).

LES DERNIÈRES ACTUALITÉS NINTENDO

L’UNIVERS NINTENDO

Fiche Nintendo Labo Consoles Nintendo Switch Collectors Fiche Nintendo Studios Fiche Switch Online Fiche Nintendo Switch Section Nintendo

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests