Suivez-nous

Nintendo

Logo Nintendo

Pionnier de l’industrie du jeu vidéo, et en place sur le marché depuis 1889 (il y a donc plus de 120 ans). C’est cependant à partir de 1970 que Nintendo s’est lancé pleinement dans la fabrication de supports pour les jeux vidéo. Cela débutera par la fabrication de bornes d’arcades, avant de se diriger vers les consoles de salon en 1983, puis des consoles portables dès 1989.

Cinquante ans plus tard, Nintendo est toujours bien en place. La firme de Kyoto a connu de nombreux rebondissements avec des échecs, mais énormément de succès. Acteur majeur de la guerre des consoles dans les années 90 avec Sega, Nintendo va également rivaliser avec Sony et sa PlayStation, mais également avec Microsoft et sa Xbox.

C’est après la sortie de la GameCube que Nintendo va abandonner peu à peu la guerre des consoles et ne sera plus dans la course aux performances. Nintendo cherchera plutôt à innover et proposer du jamais vu dans les jeux vidéo. En 2006, la Wii viendra mettre tout le monde d’accord permettant à d’innombrables personnes qui n’étaient pas « joueur » et qui vont se laisser tenter avec cette console et ses détections de mouvements.

Cette console permettra également à Nintendo de retrouver un second souffle puisque depuis la fin des années 90, les consoles de salon de Nintendo ne font plus autant l’unanimité face à Xbox et PlayStation. Fort heureusement pour Big N, les consoles portables restaient des incontournables.

Après un gros échec de la Wii U dès 2012, Nintendo va surprendre tout le monde avec une nouvelle console révolutionnaire qui montrera que Big N n’a pas perdu de son génie et de son innovation. En 2016, la Nintendo Switch est annoncée et son côté hybride permettant de jouer en version console ou en version portable séduire énormément de joueurs. La Switch est un carton planétaire et s’écoulera en quelques années à plus de 50 millions d’exemplaires. Permettant à cette dernière d’apparaître dans le top 5 des consoles Nintendo les plus vendues.

Avec l’arrivée de la PS5 et de la Xbox Series X, puis après la sortie de la Nintendo Switch Lite qui propose uniquement du jeu « portable », de nombreuses rumeurs annoncent l’arrivée d’une Nintendo Switch « Pro » avec des performances bien plus impressionnantes. Ces rumeurs vont-elles se confirmer très bientôt ? Découvrez à travers cet espace Nintendo, toute l’histoire de la firme sur Presse-citron.net.

Les Nintendo

Fiche Nintendo Labo Fiche Nintendo Switch Fiche Nintendo Switch Lite

Les Actualités Nintendo

Les Services Nintendo

Proposé gratuitement depuis le lancement de la Nintendo Wii en 2006, Big N propose aux joueurs de se retrouver en ligne pour leur permettre de jouer ensemble même aux quatre coins de la Terre. Le service aura bien évolué en 2012 avec l’arrivée de la Wii U, mais c’est clairement avec la Nintendo Switch que le premier « vrai » online de la firme de Kyoto sera mis en place. Pour suivre la voie de Sony et Microsoft, ce fameux Online sera payant (19,99€ à l’année) et proposera plusieurs petits avantages. Le service sera loin d’être parfait cependant, vu son petit prix, cela reste excusable.

Les Studios Nintendo

Grande force de Nintendo, c’est la qualité et le nombre d’exclusivités. De Mario à The Legend of Zelda, en passant par Pokémon, mais aussi Mario Kart, Animal Crossing ou Metroid, et également de nombreux autres jeux. Nintendo est entouré de quelques studios First-Party comme Monolith Soft, Nd Cube ou encore 1-UP Studio et Retro Studio. Big N est également entouré de nombreux Second-Party. C’est ici que l’on retrouve Game Freak, HAL Laboratory.

Les Consoles Portables de Nintendo

Bien que Nintendo soit un grand constructeur et que depuis l’annonce de la Switch, les consoles portables de la firme se font très discrètes, il ne faut pas oublier que Nintendo reste un acteur historique de l’industrie avec la Game Boy. Pendant plus d’une décennie, cette dernière régnera en maître, puis sera remplacée par la fameuse DS. Au total, ce sont des millions de consoles qui auront fait le bonheur de millions de joueurs.

Le Retrogaming de Nintendo 

De la NES en passant par la Super NES, la Nintendo 64 ou encore la GameCube et la Wii, Big N aura marqué de son empreinte l’histoire du jeu vidéo à travers des consoles mythiques et emblématiques. Découvrez dès maintenant un peu plus d’informations sur les premières consoles de la marque !

L’Histoire de Nintendo

L’histoire de Nintendo remonte à bien plus loin que son arrivée dans les jeux vidéo. En effet, c’est en 1889 que Fusajirō Yamauchi va créer la firme près de Kyoto. Nintendo est donc une firme qui existe depuis 131 ans* (*en 2020). Pendant plus de 60 ans, la firme sera spécialisée dans la création de cartes à jouer japonaises nommées les « Hanafuda ». Ce n’est qu’en 1970, que Big N se lancera dans la production autour de l’industrie du jeu vidéo. Nintendo commencera par réaliser des jouets, mais aussi, et surtout des bornes d’arcade.

Tout au long des années 1970, l’entreprise va entamer son long chemin en proposant plusieurs produits issus généralement de collaborations avec d’autres entreprises. On retrouvera ainsi l’Odyssey, la première console multijeux en 1972 élaborée avec Magnavox.  Tout au long des années 1970, Nintendo va essayer de nouvelles choses jusqu’à lancer la Color TV-Game 6 au Japon. Il s’agit tout simplement de la première console de Nintendo qui sera proposée en différentes versions en 1976 et 1980.

Shigeru Miyamoto

© Nintendo – Shigeru Miyamoto, le créateur de Zelda, Mario et Donkey Kong

Au cours de l’année 1977, que Nintendo va recruter un homme qui va considérablement changer l’histoire de l’entreprise ! Cet homme, c’est Shigeru Miyamoto. Pendant deux ans, Nintendo va continuer de produire différents jeux sur de nombreux supports en collaboration, jusqu’à sortir la Game & Watch en 1980. Cette première console portable est l’idée de Gunpei Yokoi qui la suggère en 1979 après avoir observé pas mal de personnes passer de nombreuses heures avec une calculatrice LCD portable.

Dès le début des années 1980, les choses s’emballent pour Nintendo, et en 1981, le premier jeu de Miyamoto sortira sur borne d’arcade. Un jeu qui va révolutionner à la fois l’entreprise, mais aussi toute l’industrie du jeu vidéo. Ce jeu c’est Donkey Kong et il va tout simplement être le plus gros succès à l’époque. Les joueurs se bousculent pour jouer à Donkey Kong et avoir également l’opportunité d’apercevoir « Jump Man », le personnage qui deviendra par la suite Mario.

Dès 1982, Nintendo va se développer et installer un second siège social aux États-Unis, à New York. Un autre siège sera installé à Redmont, près de Seattle, toujours aux USA. Nintendo était tout simplement en train de préparer la suite, puisqu’en 1983, alors que le jeu vidéo connaît son premier krach et que tout porte à croire que l’industrie du jeu vidéo va couler, Nintendo sort la NES. La console sera là encore un énorme succès et Nintendo profite de cela pour sortir des titres qui vont marquer à jamais l’histoire du jeu vidéo. Super Mario en 1985, The Legend of Zelda en 1986, ou bien encore Metroid la même année.

Game Boy

© Nintendo

En 1989, Gunpei Yokoi continue de penser au côté « portable » et sera l’homme derrière la fameuse Game Boy. Et là encore, le succès sera instantané avec un certain Tetris offert avec la console et qui va rendre accroc tous les joueurs à l’époque. Nintendo réussit le coup de maître en proposant une console avec un petit prix, une autonomie très correcte et un catalogue de jeux aussi riche que varié. La fin des années 1980 arrive, Nintendo conclut cette décennie en beauté et se prépare à marquer encore l’histoire au cours des années 1990.

Les années 1990 s’ouvrent avec une rivalité contre le géant américain Sega, et une possible collaboration avec les Japonais de Sony pour développer une NES-CD-Rom qui pourrait s’appeler la Play-Station. Cette collaboration avec Sony n’ira finalement pas jusqu’au bout et Nintendo poursuit seul son chemin en sortant en 1992 la Super NES (en Europe). Cette console prolonge le succès de la NES avec des suites aux jeux mythiques comme Zelda ou Mario. Mais aussi la création de nouvelles licences comme F-Zero ou encore Super Mario Kart.

À la fin des années 1990, pour contrer Sony et sa PlayStation, Nintendo sortira la Nintendo 64, une nouvelle console incroyable qui offrira aux joueurs des jeux marquants. Le problème, c’est que la Nintendo 64 sera annoncée en 1993 avec des caractéristiques assez impressionnantes pour l’époque. Malheureusement, la console n’arrivera que trois ans plus tard au Japon et en Amérique, et en 1997 en Europe. Une console qui sera finalement bien moins puissante que la PlayStation et qui ne parviendra pas à rivaliser.

Si Nintendo commence à être fébrile au niveau des consoles de salon, la firme reste toujours très compétitive sur le domaine des consoles portables. En 1998, Big N sort la Game Boy Color qui sera un énorme carton avec notamment l’arrivée en Europe de la licence Pokémon. Conscient de son échec avec la Nintendo 64 (qui proposera des jeux d’anthologies, avec des ventes correctes, mais en dessous du standard de Nintendo et surtout bien en dessous de la PlayStation), la firme présentera lors de l’E3 1999 sa prochaine console au nom de code « Dolphin ». Il s’agira en réalité de la Nintendo Game Cube qui est arrivée dans nos salons en 2002.

Entre temps, Big N a présenté la Game Boy Advance qui arrive en 2001 et qui aura la lourde tâche de succéder à la Game Boy. Et malgré l’enjeu autour de cette console portable, ce sera encore une fois un énorme succès de la part de la firme de Kyoto.

Miyamoto E3 2004

© Nintendo – Miyamoto avec l’épée et le bouclier de Link pour l’annonce du nouveau Zelda à l’E3 2004

Regis Fils Aimé E3 2004

© Nintendo – Regis Fils Aimé lors de la présentation de la DS à l’E3 2004

En 2002, c’est donc le lancement de la Game Cube qui, là encore, ne parviendra pas à rivaliser face à Sony et sa PlayStation 2. Au début des années 2000, le succès est assez paradoxal pour Nintendo, qui continue de vendre énormément de Game Boy Advance, mais qui peine à séduire les joueurs sur les consoles de salon. Il faut dire qu’à l’époque, rien ne semblait arrêter le rouleau compresseur qu’était la PS2.

L’E3 2004 restera un moment fort de Nintendo qui annoncera un nouveau The Legend of Zelda. Lors de la même conférence, Nintendo présentera la DS, la nouvelle console portable qui devra une nouvelle fois succéder au succès de sa prédécesseur, à savoir la Game Boy Advance.

À partir de l’année 2005, Nintendo va renouer avec les succès commerciaux puisque la Nintendo DS va être un carton dès son lancement. En parallèle, la firme travaille sur sa nouvelle console et va agir de manière très intelligente. Conscient que la firme n’arrive pas à rivaliser face à PlayStation ou bien encore face à Microsoft avec la Xbox, Big N décide d’abandonner la course à la technologie et à la puissance pour proposer aux joueurs une façon différente de jouer aux jeux vidéo.

Lors de l’E3 2005, Nintendo présente le « Projet Revolution ». La nouvelle console de salon qui va remplacer la Game Cube. Il faudra attendre un an plus tard et l’E3 2006 pour découvrir la Wii. Une console nettement moins puissante que la Xbox 360 et la future PS3, mais nettement plus innovante avec sa façon de jouer qui permettra d’initier des personnes qui n’ont jamais joué aux jeux vidéo.

Comme la Game Boy en son temps, la Wii est un coup de maître de Nintendo. Un prix très bas (249€ pour l’Europe), une console pour la famille, que ce soit les enfants, les parents ou bien les grands-parents. Un joli catalogue de jeux permettant de jouer ensemble. La console va rapidement être un succès critique auprès des joueurs et les ventes vont exploser, causant de nombreuses ruptures de stock.

Nintendo Wii

© Nintendo

À la fin des années 2010, Nintendo est revenu au sommet. La firme renoue avec le succès commercial des consoles de salon avec une Wii qui semble impossible à arrêter. Et une Nintendo DS qui se vend également par palettes. La firme semble armée pour affronter une nouvelle décennie. Hélas, cette dernière ne sera pas aussi simple.
Dès l’E3 2010, Nintendo annonce sa nouvelle version de sa DS, avec la Nintendo 3DS, une console plus puissante permettant de jouer en 3D.

Une console qui remportera là encore un joli succès, même si la qualité de la 3D restait très discutable. Un an plus tard, lors de l’E3 2011, la firme annonce sa nouvelle console de salon avec la Wii U. Et c’est à ce moment-là que les complications arrivent pour Nintendo.

Grosse erreur de communication, la plupart des joueurs et de la presse spécialisée ne comprennent pas réellement le but de la Wii U. Nouvelle console ? Extension de la Wii ? La communication de la firme est assez problématique et les joueurs vont être perdus. La Wii U arrive en 2012 et ne propose rien de bien fou par rapport à la Wii.

La console sera un échec total avec moins de 10 millions de consoles écoulées. Une période qui va fortement impacter Nintendo, qui fort heureusement peut compter sur sa Nintendo DS et 3DS pour maintenir la firme à flot.

En 2015, seulement deux ans et demi après la sortie de la Wii U, Nintendo commence déjà à parler de l’avenir et de sa prochaine console avec le projet « NX ». Beaucoup de mystère et de spéculations autour de cette console. Suite à l’échec de la Wii U, qui reste l’un des plus gros bides de la firme depuis son lancement dans l’industrie du jeu vidéo, beaucoup commencent à douter de Nintendo et voient avec la « NX » la dernière chance de la firme de ne pas sombrer. Il faudra attendre le 20 octobre 2016 pour que Nintendo dévoile la Nintendo Switch, une console incroyable permettant de « switcher » entre le jeu sur console de salon et le jeu portable à emmener partout avec nous.

Si cette première annonce laisse perplexes quelques joueurs, lors de la présentation de la console en janvier 2017, une hype commence à arriver autour de la console. Son lancement en mars 2017 sera couronné de succès avec des ventes stratosphériques qui ont rattrapé en 2019 les scores des meilleures ventes de l’histoire des consoles de salon de Nintendo. Au fil des années, la Switch ne va cesser d’enchaîner les succès et les bonnes performances au point de faire de l’ombre à la Nintendo 3DS. Avec plus de 50 millions de consoles vendues, l’avenir semble radieux pour Big N.

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests