Suivez-nous

Nvidia GeForce Now

Logo Nvidia GeForce Now

Fiche GeForce Now

C’est donc le 1er octobre 2015, bien avant l’annonce du Project XCloud ou bien encore de Google Stadia, que Nvidia lance une étrange plateforme : GeForce Now. Anciennement connu sous le nom de Nvidia GRID depuis 2013, GeForce Now est la bêta d’un tout nouveau service de jeux à la demande. À la base, la bêta de GeForce Now proposait aux joueurs de payer un abonnement en échange d’un accès illimité à une bibliothèque de nombreux jeux hébergés sur les serveurs Nvidia, en Cloud Gaming.

Dès janvier 2017, Nividia GeForce Now devient gratuit et se lance en tant qu’ordinateur virtuel sur Windows et Mac. L’idée désormais est de permettre aux joueurs d’installer leurs jeux PC à partir de plates-formes de distribution numériques existantes et de pouvoir y jouer à distance quand ils veulent. Le service sera finalement lancé le 4 février 2020 en version finale permettant d’étendre les supports aux smartphones iOS, smartphones Android, ainsi que sur Nvidia Shield TV.

Nvidia annonce tout simplement une bibliothèque de 400 jeux compatibles et optimisés, dont la plupart des jeux récents. Nvidia propose ainsi deux formules pour son service GeForce NOW. Une version gratuite et une version payante. L’offre gratuite vous permettra donc de bénéficier de séances de jeu d’une heure. Après cette heure, il sera possible de relancer directement une partie, mais vous allez devoir passer par une waiting list.

Le RTX (Ray tracing) n’est pas pris en compte. Concernant l’offre payante Founders à 5,49€ par mois, cette dernière vous permet d’avoir accès à des séances de jeu qui pourront durer jusqu’à six heures. Après, il sera possible de relancer directement une partie de la même durée. Vous ne passerez pas par la waiting list, et vous allez pouvoir profiter du RTX en temps réel.

Malheureusement, tout ne restera pas si beau pour le service de Nvidia. Pour des raisons encore inconnues, de nombreux éditeurs vont quitter le service quelques jours après la mise en ligne de ce dernier. Le problème, c’est que ce ne sont pas de petits éditeurs qui vont se retirer. Activision-Blizzard est le premier à annoncer son départ. Le service GeForce Now est ainsi privé de Call of Duty, Overwatch ou encore Warcraft. Quelques jours plus tard, c’est Bethesda qui annoncera son départ, privant ainsi le service des jeux comme The Elder Scolls, Wolfenstein ou encore Fallout. Et quelques jours encore plus tard, ce sera au tour de 2K Games de retirer l’intégralité de ses jeux du service ! Nvidia perdait ainsi de grandes licences comme Borderlands, Mafia ou encore Biochock.

En moins d’un mois, Nvidia GeForce Now perdra une grande partie de ses principaux partenaires et de ses plus gros jeux. Puisque nous pouvons également citer les jeux Microsoft, Warner ou bien encore de l’éditeur français Ubisoft. D’après les premiers retours, il y aurait eu pas mal de conditions assez floues de la part de Nvidia dont les éditeurs n’étaient pas au courant ou n’auraient pas donnés leur accord.

Malgré cela, Nvidia reste confiant et annonce que 30 des 40 jeux les plus populaires sur Steam sont tout de même présents sur leur service et qu’ils espèrent que les anciens jeux et éditeurs reviendront dans le service au fil des semaines et des mois.

COMPARATIF ABONNEMENT GeFORCE NOW

Abonnement Gratuit Founder
Support PC, Mac, Smartphones/Tablettes iOS/Android, Shield TV PC, Mac, Smartphones/Tablettes iOS/Android, Shield TV
Accès prioritaire Non Oui
Temps de jeu maximum 1 heure 6 heures
Fonctionnalités Aucune Ray Tracing en temps réel
Prix 0,00€ 5,49€

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests