L’Asus EeePC, cheval de Troie de Linux dans le grand public ?

L’implantation des logiciels libres chez les professionnels d’internet n’a jamais été aussi importante.
La part de marché du libre et de l’open source est en croissance constante : la grande majorité des applications web 2.0 sont développées dans un environnement LAMP (Linux Apache MySQL PHP), sans compter les principaux scripts de blogs (Wordpress, Dotclear) ou encore les CMS les plus utilisés (Joomla…).

L’implantation des logiciels libres chez les professionnels d’internet n’a jamais été aussi importante.
La part de marché du libre et de l’open source est en croissance constante : la grande majorité des applications web 2.0 sont développées dans un environnement LAMP (Linux Apache MySQL PHP), sans compter les principaux scripts de blogs (WordPress, Dotclear) ou encore les CMS les plus utilisés (Joomla…).

D’autre part, plus de la moitié des infrastructures serveurs pour l’hébergement web sont sous Apache (même si IIS de Microsoft gagne du terrain aussi dans ce domaine).
Enfin, Firefox, fer de lance du libre, continue sa percée dans le grand public, rognant irrésistiblement des parts de marché à Internet Explorer, sans parler d’OpenOffice, réelle alternative à la suite logicielle bureautique de Microsoft.
Pendant ce temps, Linux en temps que système d’exploitation reste très marginal en nombre de postes installés, que ce soit en entreprise ou chez les particuliers, à tel point qu’il n’apparait parfois pas dans les statistiques, ou alors sous la rubrique "autres", avec des parts de marché qui oscillent entre 0.5% et 1% pour les plus optimistes (3,3% chez les lecteurs de Presse-citron mais ce n’est pas représentatif).
Normal, en dépit de nombreux efforts de simplification et d’accessibilité au grand public, notamment avec des distributions stars comme Ubuntu, Linux, malgré ses atouts, n’est pas et ne sera à mon avis jamais un truc grand public. Linux reste un OS pour geeks (ou pour développeurs, ce qui revient à peu près au même).
Jamais un truc grand public ?
Plus si sûr.
Car l’arrivée imminente de l’ultra-portable Asus EeePC risque de changer un peu la donne, et plusieurs arguments plaident en faveur d’une première réelle percée du libre auprès du grand public.
Deux scénarios sont possibles.

Scénario optimiste :
Asus met en place une vraie politique de marketing grand public avec les moyens correspondants, et le EeePC s’impose rapidement comme la webAsus EEE PC 701 machine, qui vient compléter l’équipement familial en offrant une vraie solution alternative et peu coûteuse en rapport des services rendus.
A domicile, plus besoin de squatter le gros PC pour lire rapidement ses mails, surfer ou chatter (avec webcam), en moins de 20 secondes le EeePC est opérationnel, chacun l’utilise et il trouve sa place dans le salon entre les télécommandes de la télé, la manette de la console de jeux, et Télé7Jours.
Vu sa légèreté et sa maniabilité les particuliers peuvent enfin emporter l’appareil partout avec eux (résidence secondaire, lieu de vacances, week-end à l’hôtel…) et restent connectés sans contraintes de poids ou d’encombrement, et sans avoir à investir plus de 600 Euros dans un "vrai" portable.
Et c’est ainsi que le EeePC devient la deuxième voiture de l’informatique familiale. Avec Linux en prime.
Et sans pour autant, comme on pourrait le craindre, cannibaliser les autres offres d’Asus : la famille qui achèterait un EeePC n’aurait de toute façon jamais acheté un portable, car ce n’est pas le même usage. En cela il y a de fortes chances que le EeePC crée véritablement son propre marché.
Quant aux nomades professionnels, n’en parlons même pas, le EeePC risque bien de changer leur vie…
Grand gagnants, hormis Asus et les distributeurs ? Les éditeurs de logiciels libres pré-installés sur l’appareil, et en premier le système d’exploitation, Xandros, un dérivé de Linux.
D’autres arguments plaident pour ce scénario idyllique :

  • l’offre SFR à 199 Euros liée à un abonnement internet 3G à 29,90 Euros par mois (mais qui passera à 59 Euros à partir du 11 mars prochain)
  • l’ambition affichée de SFR de véritablement démocatiser l’internet mobile et d’écouler 10000 EeePC durant cette première période promotionnelle

Si cet objectif est atteint, ce serait la première fois qu’un PC "grand public" avec Linux pré-installé toucherait autant de monde en aussi peu de temps. 10000 distributions Linux "vendues", ou plutôt diffusées, en un mois et demie, champagne !

Scénario pessimiste :
Asus foire sa campagne de lancement, ce qui ne serait pas si saugrenu au vu des atermoiements de la firme au sujet du EeePC depuis les premières annonces, et le EeePC reste un truc de geeks, non pas une web machine mais une simple Blog machine, que s’approprient les initiés et les bidouilleurs.
Pire, Asus ne prévoit pas les stocks suffisants (c’est souvent le cas au lancement d’une machine très attendue par les technophiles, seul Apple échappe à la règle), et après le rush du premier jour la pénurie est immédiate.
Pourquoi je dis cela ? Parce-que j’en ai parlé récemment avec le responsable informatique d’un grand distributeur, et malgré la puissance de l’enseigne et quelques jours avant sa sortie officielle, il m’indiquait n’être même "pas sûr d’arriver à en avoir 4 ou 5" selon ses propres termes. Encore pire, selon lui, tout son stock serait packagé SFR, si bien qu’il serait impossible d’avoir un EeePC nu hors abonnement. Ce qui bien sûr, si cela se confirmait, serait absolument scandaleux en plus d’être illégal, au regard des dispositions sur la vente liée.
Bien sûr toutes ces informations sont à prendre avec beaucoup de prudence, nous verrons bien mercredi prochain ce qu’il en est.
Enfin, la grande majorité des acheteurs grand public installe d’entrée Windows XP, qui fait partie dont les drivers sont inclus dans le package de base, sur DVD fourni dans la boîte (mais pas dans ceux vendus en pack SFR) : exit Linux et la belle collection de logiciels libres pré-installés. Ce scénario ne serait pas totalement absurde : certains distributeurs proposent déjà une version upgradée à 1Go avec XP préinstallé.

Alors, scénario optimiste ou pessimiste ? Asus a de l’or dans les mains avec l’EeePC, saura-t-il en tirer le profit espéré et au passage faire bénéficier Linux de sa puissance commerciale et de son réseau de distribution ?
Réponse le 23 janvier…


Nos dernières vidéos

57 commentaires

  1. Belle analyse que voici ! Je suis assez d’accord dans l’ensemble, c’est clairement un "truc" de geek ou de blogueur, je reste reservé quand à l’accueil qui lui sera fait, mais pas insensible à ses charmes, par contre si je franchis le pas, hors de question de le "veroler" avec M$ windoze, non mais ça va pas la tête ! :p je me verrai plutôt installer une petite distrib légère et bien ficelée (xubuntu..?).

    Si seulement il n’y avait pas ces marges horribles autour de l’écran…

  2. C’est la première fois que je trouve que ton billet est mal réfléchi.

    Ne prends surtout pas mal ce que je vais dire.

    Ton billet est clairement ultra franco-centré.
    En effet, si Asus France pour des raisons complètement pourries a beaucoup de mal à commercialiser le EEE, ce n’est pas le cas des autres filiales et surtout de la maison mère.
    La machine est première des ventes aux USA sur beaucoup de sites de ventes en lignes (y compris le plus gros), elle se vend comme des petits pains en Asie, etc.
    Bref, la situation en France est une exception due à des commerciaux qui ne connaissent pas grand chose aux NTIC et surtout qui ne pensent qu’à leurs marges.

    Autre chose :
    Linux n’a pas qu’une passerelle devant lui pour pouvoir mettre un pavé dans la mare et les études sur son utilisation ne sont jamais tompbés en deça de 2% de ce que j’ai lu depuis quelques années.

    Focaliser sur le EEE PC, ce serait largement oublier que 40% des smartphones en Asie tournent sous Linux et que Google sort un OS pour téléphones grand public qui sera rien d’autre qu’une distribution Linux dont le nom est Android) équipé d’un framework "java".

    Dans beaucoup de produit Linux incarne la convergence des supports (Freebox, isntallation domotique, etc.), or cette convergence est l’un des préalable à la mobilité ce qui fait du coup de Linux l’un des meilleurs candidats au titre d’OS mobile (dans tout les sens du terme).

    Evidemment, ce n’est pas le seul. Evidemment, son modèle de développement rend les choses difficile car il fait peur et gène beaucoup d’entreprises, mais Linux est dans la course et possède des alliés de poids (IBM, Google, Oracle, etc.)

  3. Et bien en tous cas je trouve que le rapport qualité/prix est plus intéressant en faveur d’un eeePC qu’un iPhone, si on l’on excepte le côté téléphonie.

    Et je rejoins cr0vax sur sa réponse, ça ne serait pas la première fois qu’un lancement soit foiré en France à cause d’un manque de support marketing ou d’approvisionnements limités.

  4. Moi le jour ou sur linux, je peux travailler sur toute la suite adobe (ae, ps, pr, fl…)
    Le jour ou je peux installer tous mes logiciel mao (ableton…)
    Et ben franchement je quitte windows définitivement!
    Pas parce que j’aime pas xp, mais la stratégie windows, vista et compagnie je la trouve complètement improductive pour les utilisateurs "pro",

    Ce que j’adore sur Firefox c’est les extensions, je reverrais d’avoir ça sur mon os…
    En fait je reverrais même d’un windows tout léger qui installerai seulement en option la foultitude de choses dont on a pas besoin…

    Pour moi le seul futur viable de linux se situe au niveau du hardware, après tout c’est cela la réussite d’apple,
    Le rêve ce serait qu’adobe apres avoir racheté wacom sorte une sorte de pc tactile ergonomiquement parfait, adapté a ps ou première…, et que l’os utilisé soit un linux, ça poussera la concurrence, windows a se reveiller, meme si le projet surface est une lueur d’espoir.
    Avid, protools se sont etabli et meme empeché le crackage a grande échelle de leur log grâce a la coreelation matos/logiciel.

    Avid est encore partout dans les chaînes de télé si c’était sur linux qui tournerai peut être que toute les chaînes télé serait adepte de linux

    Il faudrait des associations, des subsides d’état ou d’europe qui permettrait a des petit génie de développer une sorte de standard linux pour l’électronique

    C’est l’idée de eee aussi…
    Espérons que les gens suivent.

  5. Easy to learn, Easy to work, Easy to play c’est l’acronyme de l’EEE Pc je crois.
    Le peu que j’en ai vu, et il existe déjà un blog dédié, cela correspond à une attente simple : mettre un pc à disposition de mon épouse pour surfer et lire ses mails.
    après la convivialité des linux cités par Eric permettra certainememnt à l’EEE PC de se développer sur une cible autre que les geek et blogueurs.

  6. @cr0vax tu as raison, mon billet concerne uniquement le marché français puisque c’est ça qui intéresse les lecteurs de presse-citron. Pour le reste je parle d’un environnement Linux réellement grand public et accessible d’un clic, et quand tu dis "La machine est première des ventes aux USA sur beaucoup de sites de ventes en lignes (y compris le plus gros), elle se vend comme des petits pains en Asie" tant mieux, ça confirme donc que mon hypotjèse "optimiste" n’est pas si erronnée que ça 🙂

  7. Je pense qu’Asus a déjà foiré sa communication sur l’EEEPC en le présentant en tant que mini-pc pour les enfants et les non connectés d’un côté et en le "bundlisant" avec une offre 3G de l’autre… Cherchez l’erreur…
    Mais je pense que ça ne va pas empêcher l’EEEPC de se vendre comme des petits pains (une fois que les vendeurs de la FNAC auront compris à quoi il sert 😉 ). Il suffit de voir les futures versions prévues (Ecran 8.9", tactile, Wimax…) et les concurrents qui vont pointer le bout de leur nez (Noahpad, Cloudbook, Acer qui va sortir son petit 7", etc, etc).

  8. Hum le dernier scénario ? il va créer son marché/sa cible et y’aura un max de EEE avec XP inside, vu la culture microsoft actuellement implantée. Le créneau PC jouet n’est donc plus exploité, c’est déjà bien !

  9. Le Français qui n’y connait pas grand chose n’a que faire d’une "Web Machine". Il suffit de passer 20 minutes à la FNAC pour comprendre qu’il ne sait même pas ce qu’il fera de l’ordinateur qu’il achète alors d’ici à l’acheter dans un objectif bien précis…

    Pour moi le grand public n’est pas prêt.
    Par contre si Asus réussit sa campagne, cela peut créer une ouverture psychologique, un déclic. Mais il est fort peu probable que ce soit Asus qui en profite directement mais plutôt les constructeurs qui suivront.

  10. Ce qui m’intrigue si il est premier des ventes c’est pourquoi ASUS est seul ? Pour ce qui est du commercial je ne pense pas qu’ASUS ne comprenne rien ils sont simplement muselé par SFR ne pas oublier le poids de ces Géants que sont SFR, ORANGE. Free en fait les frais en ce moment ainsi que nous tous les consommateurs de forfaits mobiles. Il n’y aura sûrement plus de quatrième licence j’en suis persuadé nos opérateurs historique ne partageront pas leur gâteau et l’abandon des publicités sur les chaînes publiques en sont l’aubaine.

  11. JE comprend pas. il m’a semblé voir une OS avec une barre des taches en haut, des icônes au milieu, rien à installé et tout prêt pour faire du mail, surf, messagerie instantanée, suite bureautique…
    Comment voulez-vous faire plus simple et plus grand publique que ça ?

  12. Habitant à Taiwan, je vend (plus pour très longtemps, sauf si Asus utilise la même strategie qu’Apple = +50% plus cher en Europe :p) quand même beaucoup de EEEPC (ca me fait un peu d’argent de poche) vers la France. Il est donc clair que sur un marché de Geek, l’EEEPC à déjà ses fans.

  13. Tout d’abord, je ne pense que pas l’Asus upgradé à 390€ avec Win XP soit viable. J’ai acheté à Noël un portable ASUS avec Vista, 2 Go de mémoire et une disque dur de 120 Go pour 488€ TTC. C’est vraiment très proche des 390€ et autrement plus performant. Pour l’Eee PC à proprement parler, il y a surement un potentiel car énormément de gens ne font que surf sur Internet et un petit peu d’applications bureautiques dont les besoins sont plus que couverts par les Google Applications en ligne. Donc dans la vie de tous les jours, le mod_le fonctionne si le fournisseur d’applications en ligne est fiable (et google l’est), le seul hic reste la réaction du retraité qui veut son écran de 17" et toujours des chiffres plus élevées en RAM, disque, etc

  14. Bonjour Eric,

    Cet article va clairement dans le sens de ton scénario optimiste :
    http://www.pcinpact.com/actu/new...

    Maintenant, il y a Linux et Linux. Celui qui s’imposera dans les PC grand public ne sera pas un Debian nu, mais un truc hybride genre Neuf Box (sous Linux, si je me rappelle bien) où l’OS est caché sous un package d’applications pré-installées, peu configurables, mais très simple d’accès – le tout à un prix plancher. Effectivement, Vista avec son processeur 12 coeurs comme configuration minimale, et son horloge qui demande "êtes-vous sûr de bien vouloir passer à la seconde suivante ?" a du soucis à se faire. Mais les puristes de Linux aussi !

  15. Pour information, materiel.net a expédié le mien ce matin.

    Selon SFR, des eeePC nus seront bien en vente au même prix que ceux qu’on peut trouver hors-pack sur LDLC, materiel.net : 299 € (+ eco-part)

  16. J’ai fait la même (pseudo-)analyse et je suis d’ailleurs en train d’écrire un article, mais en ce qui concerne le MacBook Air et, me semble-t-il, le manque de stratégie d’Apple.

    Jouer sur un nouveau marché leur aurait permis d’imposer leur OS, de « recruter » une armée de nouveaux switcher. Mais non, ils s’entêtent à faire un produit qui ne sera jamais grand public (et qui n’a pas ce but, du moins je l’espère parce qu’à ce prix, ce serait de la folie).

  17. J’ai l’impression qu’ASUS lance sa machine comme ça, sans vraiment y croire, sans donner de positionnement marketing.

    Moi, j’ai passé commande et j’attends avec impatience mon EEE. Ca sera mon petit PC pour internet, dédié à ça. Pour écrire vite fait un billet, lire mes mails ou mes fluxs RSS ou encore intervenir en ligne de commande sur un serveur. Rien de très compliqué, que des choses que je pourrai faire de mon canapé !

    Mais le positionnement de la machine peut être divers : pourquoi pour un enfant, je suis sur que mon fil va rêver d’avoir le siens. En mobilité, il sera une bonne machine aussi.

    Moi, je ne croie pas à la réinstallation du EEE avec Windows XP. Ca restera un bidouillage de geek.

  18. J’ai utilisé pendant plusieurs mois la dernière distribution Ubuntu et je pense que Linux est tout à fait pret pour le desktop.
    Que lui manque t il ?
    Des drivers pour la majorité des matériels mais cela dépends des constructeurs et pas de Linux.
    Simplifier encore un peu la configuration et l’installation de certains programmes même si d’énormes progrès ont été fait (avec ubuntu on a pratiquement pas besoin d’utiliser la console).
    Eventuellement des jeux, mais le marché est trop faible pour justifier l’investissement d’un éditeur.
    Mais Apple cartonne en ce moment alors qu’il y a peu de jeu sur sa plateforme.
    Sinon pour le reste que ce soit bureautique, internet, multimedia tout fonctionne à merveille.
    On voit qu’avec une grosse societé comme Cannonical qui se défonce pour Linux les progrès que l’on a accompli en peu de temps.
    L’idéal serait qu’un ou plusieurs grands constructeurs jouent le jeu, proposent vraiment Linux installé par défaut sur leurs machines, avec drivers et support adapté et le tour serait joué.
    Mais toute la tacique de Microsoft est là pour empecher ce genre d’evènement d’arriver.

    Donc potentiellement Linux est pret, en pratique… faudra attendre encore un peu !

  19. Vous avez lu çà blog.mobilisoft.com/?2008…

    Il semblerait que le Linux distribué ne soit pas libre.

    Enfin, si on peut mettre un .Ubuntu dessus ou une autre distribution grand-public…

    Me fait penser que je devrais quand même essayer sur un vieux poste moi

    Cette machine m’intéressera le jour où on pourra avoir un forfait Internet Fixe/mobile illimité suffisamment peu cher, on est déjà relié avec 3 postes différents à la maison (euh, non deux, j’ai pas encore relié le Vista) un quatrième poste et un second abonnement Internet (à 59€ en plus !!!), un troisième si je compte imode sur le téléphone, euh, joker.

    C’est que je n’ai pas envie de travailler plus moi !!! 🙂

  20. Pour le moment, Asus n’a pas vraiment communiqué auprès du vrai grand public, et tant mieux car il n’a pas assez de machines dispos ! Car autour de moi, personne ne connait, mais quand j’explique de quoi il s’agit, il y a plein de gens très intéressés, que ce soit des jeunes, des mères de famille, des geeks (qui connaissent déjà) ou des retraités ! Généralement, comme le dit dit Eric, pour servir de seconde machine. Pas chère, mobile et simple. Simpliste, m’a répondu Bawa hier ? eh bien très bien, allons-y pour le simpliste, pas de soucis : car oui, beaucoup de gens veulent uniquement un outil de surf sur le web, mais avec un vrai écran et un vrai clavier, pas un téléphone. Pour moi, ça rejoint un autre "phénomène" récent : le succès des clés USB.

  21. Linux a tout de même de bonnes chances de rester sur les machines vu le surcout pour acheter un lecteur DVD USB et Windows XP (ca doit faire la moitié du prix de la machine)

  22. @Diti
    Non, tu as mal compris, Windows n’a pas été retenu. C’est Linux qui est préinstallé, ensuite il sera sans doute possible d’obtenir une version OEM sur CD de Windows XP, mais il faudra l’installer, et sans lecteur de DVD/CD, ce sera réservé aux geeks !

  23. @EtienneB : Si, Windows a bien été retenu. Comme tu le sais, Asus est en rupture de stock. La quantité extrêmement limitée d’EeePC en vente leur servait de test. Ils ont vu le résultat (des milliers d’utilisateurs dépendants de Windows), dont pour toucher un plus large public, ils vont adapter leurs offres en conséquence.

  24. bon ben en fait il va y avoir un troisième scénario que je n’avais pas prévu : le EeePC va booster les ventes de… lecteurs dvd USB 🙂

  25. Pour résumer ce que j’ai lu dans l’article (au demeurant très bien fait) et les commentaire, et y ajouter ma note personnelle, je crois que, si Asus a tenté une très belle initiative en créant l’eeePC, il ne faut pas voir que nous, toi, moi, lecteur de blogs et webnaute quasiment 24h/24.

    Un commentaire très réaliste disait plus haut que passer un petit bout de temps à la FNAC pour voir le niveau des gens en informatique est très ‘formateur’.

    Pour résumer, les gens veulent consulter leur boite mail, tchatcher sur msn, et pour les meilleurs, réserver leur billet de train sur voyagessncf.com . Je ne parle ici bien sûr que de l’utilisateur de base (90% des gens quand même). Ce même utilisateur qui assimilera en toute innocence internet au E bleu, puis son ordinateur, l’ordinateur de son voisins, en fait, tous les ordinateurs aux 4 Fenetres du logo Windows. Et puis ça s’arrête là. Point. C’est tout. Pour s’en convaincre, voir la vidéo de ‘On a tout essayé’ durant laquelle Ruquier demande "Linux ? C’est quoi Linux ?". Voilà. L’utilisateur ‘normal’ n’a même jamais entendu parler de Linux. C’est dire.

    Donc pour en revenir à l’eeePC, il ne faut pas oublier que cette offre ne se tourne principalement que vers les gens ‘connecté’ au point de lire des blogs/news/forums quotidiennement, d’être très mobiles, etc.

    Pour finir, je vous rappelerais ce que l’on m’a souvent répondu quand j’ai appris à des gens (et ce plusieurs fois) que Linux était gratuit : "Ah oui, mais si c’est gratuit, c’est forcément moins bien". Là, l’eeePC est plus que 2 fois moins cher que l’ordinateur qui fait référence pour le français moyen : celui de Carrefour (à 800€). Il est moins cher, c’est donc qu’il doit être moins bien…

  26. L’eeepc est un truc de geek, il a l’avantage pour une fois d’être très bon marché.

    même avec windows dessus, l’utilisateur moyen le verra trop comme un jouet et il n’y aura pas d’achat "réfléchi", peut être impulsif.

    j’attends avec impatience l’eeepc "de bureau", il y a eu des infos il y a longtemps d’un modèle sans écran, ça serait top, et ça pourrait être l’ordinateur qu’on brancherai sur la télé et qui avec un mini forfait internet pourrait être le premier ordinateur que j’achèterai à mon père par ex.
    pour gérer un appareil photo numérique, des connexions au net, ça serait parfait et parfaitement simple et sans les crasses de windows.

  27. @Diti
    Le nombre d’EeePC vendu est conséquent avec Linux, s’il n’y en a pas en France, c’est qu’ils se sont vendus comme des petits pains (comme pour la Wii) et non parce que ce n’était qu’un test.
    Pour l’instant on ne peut pas dire que Windows sera installé sur l’EeePC de base, ce sont des rumeurs !

    Pour l’instant, les EeePC commercialisés le sont avec Linux.

  28. @EtienneB : le EeePC est livré avec le CD de Windows XP dans la boîte et le mode d’emploi pour l’installer, mais c’est bien Linux Xandros qui est installé nativement.

  29. enfin déjà la vente lié même si c’est illégal c’est fait tout les jours avec Microsoft donc tu peux toujours te plaindre mais ça ne changera rien.
    je sais pas si ce sera un succes mais je sais que les vente de pc a 200$ chez les grandes surfaces US explosent et en majorité ce sont des pc sous linux.
    Bref, je pense que l’eeepc ne resistera pas a la guerre des prix sauf si il passe sous linux et baisse de tarif. Car sans windows => 80$ en moins… et franchement vu ce que fait linux ajourd’hui avec compiz (effet 3D et transparence) et wine (fait tourner presque tout sous linux)

  30. @dufoli :
    cela ne changera pas grand-chose au système, c’est vrai,

    mais un client d’un ordinateur Acer a déja porté plainte contre ce système, et a reçu le remboursement de Windows + quelques logiciels par Acer + dédommagement + prise en charge des frais de justice

    Donc ceux qui sont très motivés pour ça peuvent le faire, même si c’est brise-burnes !

    —–
    Par ailleurs, l’un des freins à Linux, c’est bien la méconnaissance par le grand-public de son existence et ses qualité. Le site http://www.passeralinux.fr/ mérite à ce titre d’être plus connu.

  31. J’ai vu ça, Asus a en effet confirmé. Je pense personnellement que ce ne sera pas la plus vendue.

    Le EeePC avec XP c’est : moins d’espace disque, pas de démarrage en 1s avec l’OS Linux spécial en bêta), moins de batterie, et moins de rapidité.

    Que des défauts 😀 par contre sur une SD en plus de Linux, ça peut être utile, pour plein de raisons. D’où le besoin d’avoir une license.

  32. Et bien non.

    J’ai recu mon eee pc ce matin. Il y a que du Linux, et une doc en français.

    C’est kde,

    Didier

  33. @salut

    Le but est d’être indépendant de Windows mais aussi de ADOBE et d’apprendre à utiliser les outils libre souvent orienté pro !!!!

    Une person qui crée des sites en HTML ou en flash sans connaitre une bride de code n’est pas un trés bon dévellopeur de site. Car tu es limité seulement aux possibilités que t’offre ta suite, la liberté se paye surtout par la compétence. Donc tu peux tout faire avec le libre et même plus qu’avec le proprio sufit d’être compétent …. (je suis fan de the gimp ;))

  34. Les EEE ne sont pas livrés avec Windows, mais seulement avec tous les drivers windows pour si l’utilisateur veut en installer un. Mais il n’y a aucune license Windows de base packagée avec l’EEE (dans le pack Asus de base).

    Je pense pas qu’on puisse s’attendre a des switchs massifs sous windows ; tout troll mis à part et quoi qu’on pense de windows par ailleurs, il est clairement inadapté à cette machine. Et autant beaucoup de gens ne seraient pas prêts à quitter windows sur leur station, il faut garder à l’esprit que l’usage d’un EEE est à mon avis entre le PC portable, le PDA, la tablette web (à la Nokia 770) et la console portable ouverte sur le multimédia genre PSP. En fait, je ne crois même pas que le grand public considérera véritablement l’EEE comme un PC, mais plutôt comme un produit nomade polyvalent qui propose un certain nombre de fonctionnalités ; l’idée de changer d’OS leur viendrait pas plus que pour leur Palm ou leur téléphone portable.

    Pour le moment, effectivement, le produit est trusté d’un côté par SFR avec son offre boiteuse et de l’autre par une élite de geeks technophiles. Mais je ne pense pas que cela présage quoi que ce soit pour le futur ; le produit circulera, les premiers acheteurs frimeront avec, le buzz sortira du net et tout un tas de gens en voudront un quand ils sauront le prix. Non, à mon avis le produit est parfaitement capable de se vendre lui-même (même si effectivement l’aspect "Easy" aurait mérité une campagne de comm spécifique) ; j’ai davantage peur de la pénurie par contre.

  35. C’est étrange. A vous lire, un produit aurait forcément besoin d’une campagne de communication et d’excuses pour se vendre. Il faudrait forcément le comparer à d’autres pour arriver à le décrire, comme si ce qu’il est n’était pas suffisant pour lui trouver un usage.

    Ceux que cet appareil intéressent savent déjà qu’il existe (sinon ils ne seraient pas intéressés), et les autres s’en moquent, du fait de leur ignorance. Vu la faiblesse des stocks -virtuelle ou réelle- disponibles en France, ce n’est d’ailleurs pas plus mal que le buzz se soit limité à quelques articles de presse et si je me souviens bien un reportage à la téloche.
    A-t-on vraiment besoin d’une couverture média ‘à la iPhone’ ? Qu’achetez-vous, au final ? Un PC ou un statut social à base de ‘na-na-nè-rheu, moi j’en ai un et pas toi-heu’.

  36. "Linux reste un OS pour geeks (ou pour développeurs, ce qui revient à peu près au même)."

    forcément avec des phrases comme ça on attire pas monsieur tout le monde vers le libre

    ubuntu est justement dans cette optique, ubuntu signifie un truc du genre "humanité aux hommes", donc partage et entraide, donc ce n’est pas une distrib pour geek, mais pour tout le monde

    d’ailleur la prochaine fois que le windows de mes parents plante, je leur met ubuntu, et je suis sûr qu’ils sauront utiliser et il ne sont pourtant pas geek

  37. Pour moi le plus gros problème avec l’Eee c’est qu’on ne peut pas supprimer/installer facilement un logiciel, ça fait tout de suite moins Easy comme ça !

    Sinon ce matin j’ai entendu plusieurs vendeurs d’ordinateur me dire que l’Eee 8G serait reviendrai bientot dans les magasins mais cette fois avec XP, aucun vendeurs n’a pu me dire si Xandros était abandonné pour le 8G. Petite précision j’habite à Taipei (Taiwan). En attendant on a toujours plein de 4G dans les magasins, si quelqu’un ne veut pas attendre qu’il me contacte, j’en ai déjà envoyé une dizaine en France et avec les nouveaux prix pratiqué en France ce n’est pas plus cher de les faire importé !

  38. ————–
    Alors, scénario optimiste ou pessimiste ? Asus a de l’or dans les mains avec l’EeePC, saura-t-il en tirer le profit espéré et au passage faire bénéficier Linux de sa puissance commerciale et de son réseau de distribution ?
    Réponse le 23 janvier…
    —————

    Bon..ben on a la reponse ils ont foiré leur sortie 🙂 ah moins que… ce n’était fait exprès 😉

  39. Quand on voit que certains arrivent à faire tourner Windows Vista, FarCry, Oblivion, etc. comment peut on être sur qu’une version "tweaké" de WinXp n’est pas ‘adapté à cette machine’ ?

    Je ne me vois pas jouer sur ce petit écran mais il est bon de savoir que c’est possible 🙂

    Perso j’attends la sortie du modèle 10 pouces pour la résolution !

  40. brousse_ouillisse on

    hé ben moi, le EEE en rupture, je vous écris avec 😉 et il est vendu comme un jouet, mais ma belle mère peut l’utiliser !

  41. Les gens n’installerons pas plus Windows sur le EEE qu’il n’installe Linux sur leur PC acheté avec Vista.
    Changer l’OS livré avec sa machine est, pour le coup, une vrai démarche de ‘geek’. Donc, de deux choses l’une, soit ASUS (ou certains revendeurs) vendent le EEE avec Windows préinstallé (en ajoutant au prix du EEE le prix de la licence Windows) et le grand public choisira peut-être de préférence cette version ou soit les gens (sauf exception geek) garderons leur install Xandros.

  42. Bonjour,

    J’ai reçu le mien acheté sur http://www.hdtrek.com

    Je ne suis pas habitué à Linux, et je n’ai eu aucun mal à prendre en main l’eee.
    Pour moi, il n’y a aucun raison de passer à Windows XP.
    Le seul point noir est qu’Asus a enlevé des soft sur la version française et notamment le PIM pourtant indispensable. Du coup, il faut passer par les apt-get, etc. Ce n’est pas la mer à boire, mais c’est le genre de chose que n’aime pas les habitués de Windows.
    Autre point gênant, comment synchroniser le PIM avec in Outlook ?

  43. ReneBlain on

    J’ai acheté ce petit concentré de technologie qu’est le EEE pc 701 et j’en suis fort content car cet appareil permet un large éventail d’activité, il s’agit d’un matériel de fabricaton soignée, en somme je ne me sépare plus de mon EEE-PC.

Répondre