Suivez-nous

Business

La culture du secret de certaines entreprises est-elle compatible avec le télétravail ?

Certains employés d’Apple et d’autres compagnies Tech se plaignent de difficultés de travailler à distance.

Il y a

  

le

 

Par

Apple desk
© https://p0.pikrepo.com/preview/269/565/turned-off-macbook-pro.jpg

On pourrait croire que les entreprises œuvrant dans les technologies digitales sont naturellement enclines à utiliser des méthodes de travail modernes et agiles.

C’est sans compter avec la culture du secret et de l’hyper-sécurisation qui les gouverne généralement. Du coup, si le télétravail est une réalité au sein de la plupart d’entre elles, il n’est peut-être pas aussi répandu qu’il n’y parait. Si Google a donné comme consigne il y a déjà plusieurs jours à l’ensemble de ses collaborateurs de rester chez eux pour travailler, il semblerait que ce soit un peu plus compliqué, voire chaotique pour d’autres géants de la Silicon Valley.

Parmi eux, Apple, qui a fait du secret l’une de ses marques de fabrique, notamment avant tout lancement de produit. Si l’on sait que la firme de Cupertino a déjà pris des mesures drastiques pour lutter contre l’extension de la pandémie de coronavirus en fermant tous ses magasins à l’exception de ceux basés en Chine, le passage au télétravail pose cependant quelques problèmes d’organisation, voire d’ordre culturel.

Les limites « physiques » du télétravail

Selon nos confrères de MacRumors, qui rapportent une enquête du Wall Street Journal, le processus de renvoi par les entreprises technologiques de milliers d’employés chez eux dans le cadre de la crise du coronavirus aurait été relativement improvisé, et désordonné. Le changement aurait été particulièrement douloureux pour Apple en particulier, en raison des directives strictes et du secret qui entoure ses produits. L’article du WSJ mentionne que les développeurs de logiciels qui ont été priés de rester chez eux se sont plaints à la fois de la lenteur des vitesses de téléchargement et de la confusion quant au travail qu’ils sont autorisés à effectuer. D’autres employés n’ont pas pu accéder aux systèmes internes clés depuis leur domicile en raison des politiques de sécurité strictes d’Apple.

De nombreux ingénieurs ont continué à travailler au siège d’Apple pour respecter la politique d’Apple qui interdit à tout produit non commercialisé de quitter le campus, une procédure qui parait peu compatible avec le télétravail, notamment pour les ingénieurs qui sont impliqués dans le développement de nouveaux produits. Ce qui montre les limites du télétravail et sa relative incompatibilité avec des tâches qui ne peuvent pas être dématérialisées.

Pour l’anecdote on se souvient que la présidente de Yahoo! Marissa Meyer avait défrayé la chronique en 2013 en rappelant tous ses employés au bureau et en interdisant le télétravail.

Rappelons aussi qu’outre la fermeture de son réseau d’Apple Stores, la firme californienne a également été annoncé que l’édition 2020 de sa toujours très attendue conférence des développeurs WWDC se tiendrait exclusivement en ligne, à travers un évènement qui s’annonce particulièrement original, sans en dire plus pour le moment.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests