La défaite de Flash ? Adobe propose un convertisseur de Flash en HTML5

Comme Microsoft avec Internet Explorer 6, Adobe va-t-il tuer sa propre création, choyée depuis des années, le format Flash ? C’est en tout cas ce que laisse penser sa dernière initiative, dévoilée hier. Nommé Wallaby, cet utilitaire permet de convertir les fichiers Flash (format .FLA) en HTML5. Rien que ça.

Comme Microsoft avec Internet Explorer 6, Adobe va-t-il tuer sa propre création[1], choyée depuis des années, le format Flash ? C’est en tout cas ce que laisse penser sa dernière initiative, dévoilée hier. Nommé Wallaby, cet utilitaire permet de convertir les fichiers Flash (format .FLA) en HTML5. Rien que ça.

Cette annonce, faite dans une relative discrétion, sonne comme une sorte de réponse – quoique un peu tardive – au refus de Steve Jobs d’intégrer la technologie Flash dans l’iPhone et l’iPad, et un peu comme un acte d’allégeance à ceux qui honnissent Flash et pour qui HTML5 est la seule option valable. Peut-être l’amorce d’un tournant historique pour le web.

Concrètement, pour ceux qui n’ont pas grand chose à faire de ces considérations de geeks et qui veulent juste accéder à l’intégralité d’un web qui fonctionne sur tous les terminaux, rappelons que le format Flash est supporté par 98% des ordinateurs dans le monde, et permet de lire des vidéos, des animations, des jeux et bien d’autres types de sites, comme également les applications e-commerce riches. Un format dit « propriétaire » et « fermé » car il appartient à une entreprise privée et que le code source des applications développées avec n’est pas visible ni accessible. On reproche aussi à Flash de consommer beaucoup de ressources processeur, de faire chauffer les PC et de vider rapidement les batteries des mobiles. Ce qui est à moitié vrai et dépend surtout des applications.

Un web multimédia sans Flash, bientôt une réalité ?

En bref, quand on surfe on fait du Flash toute la journée sans le savoir. Les nouveaux standards du HTML5 en cours de définition devraient à terme permettre de se passer de Flash avec tous les avantages que cela suppose : plus besoin d’un plugin pour faire tourner les animations, et surtout une compatibilité totale avec tous les navigateurs web modernes sur tous les terminaux, que ce soit sur PC, mobile ou tablette. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui : un site comme Deezer par exemple est inaccessible sur iPad et ne fonctionne pas non plus sur les smartphones autres qu’Android (à partir de la version 2.2). Ce qui induit un paradoxe un peu absurde : tous les sites web dont le fonctionnement requiert Flash sur PC sont contraints de proposer une application spécifique pour mobile, ce qui ne va pas vraiment dans le sens d’un standard unique  de type webapp et de l’interopérabilité prônée par les… anti-Flash. Les mauvaises langues prétendent d’ailleurs que s’il y a autant d’applications sur l’App Store d’Apple c’est en grande partie parce-que l’iPhone et l’iPad ne sont pas compatibles avec Flash, ce qui serait une façon pour Steve Jobs de protéger son écosystème. Mais ce sont des mauvaises langues, hein 🙂

Adobe a donc publié une première version de Wallaby, pour le moment expérimentale et destinée aux développeurs. Ses fonctionnalités sont pour le moment assez limitées, mais Adobeva travailler à améliorer et compléter le logiciel. Wallaby n’exporte pour le moment que les éléments d’un projet Flash et utilise du HTML et du CSS ainsi qu’une librairie JavaScript pour le rendu. Le langage de programmation interne à Flash, ActionScript, n’est pour le moment pas supporté.

[1] en fait Adobe n’est pas l’inventeur de Flash, rachetée par Macromedia en 1996 à une start-up californienne alors sous le nom de FutureSplash. Adobe a racheté Macromedia en 2005.


Nos dernières vidéos

43 commentaires

  1. Ça commence à bouger, c’est bien. De là à parler de défaite, je ne pense pas. Flash a encore de belles années devant lui.

  2. Pas d’Action Script ! C’est pas encore demain la veille que les projets Flash seront exportés en HTML5 du coup… Au mieux, ce Wallaby semble pour l’instant être capable de transformer une vidéo en GIF animé 😀 Quel progrès !

  3. Ce n’est pas du tout tuer flash…c’est juste qu’adobe a compris que l’utilisation de flash n’est plus approprié aux petites animations telles que les bannières etc…
    flash sera réservé au applications riches , à la 3d et aux jeux…
    quand on regarde molehill , on voit bien qu’adobe ne veut pas tuer flash mais élever la plateforme vers le haut !!!

  4. « Adobe va-t-il tuer sa propre création[1], choyée depuis des années, le format Flash ? C’est en tout cas ce que laisse penser sa dernière initiative, dévoilée hier. »

    Il y a une semaine ils ont quand même sorti la beta du nouveau Flash Player, qui gère OpenGL et les shaders : http://www.youtube.com/watch?v=LrArtYuEkEI

    Le ton de ton article fait sourire, forcément. Un peu orienté on va dire.

    La balise qui permet de dessiner à même la page HTML5 est bridée par Apple : ça tourne à 4-5 fps maxi, bien que le hardware permette théoriquement d’avoir une vitesse similaire à Flash – rappelons que l’iPad2 a un dual-core…

    HTML5 pourra concurrencer Flash le jour où Apple le décidera, et tant que l’AppStore tournera…

  5. Pingback: La défaite de Flash ? Adobe propose un convertisseur de Flash en HTML5

  6. Eric

    @hf : « Un peu orienté on va dire. » Dans quel sens ? Généralement on dit que je suis plutôt pro-Flash

  7. Ce qui va arriver est pourtant simple à deviner :

    Adobe va finir par regrouper Flash et Wallaby en un seul et même logiciel lequel sera capable d’exporter aussi bien en Flash qu’en HTML5.

  8. Eric, le nom de ton article est racoleur en plus d’être loin de la vérité.

    En tant que dev Flash/HTML5 je peux t’assurer que cette technologie peut tout juste « remplacer » les bans Flash, et encore. En gros, convertir un fichier de 50ko en ~600ko fragmenté en 50 fichiers (sans exagération), tout ça pour avoir de la pub sur iDevice, imbloquable qui plus est. Je ne parle pas des bugs et du manque de tout langage de script.

  9. Eric

    @ZoulouX : tu prêches un convaincu, et je suis d’accord avec toi, je pense en effet que HTML5 n’est pas près de remplacer Flash, Wallaby ou pas.
    Après, le titre… c’est un titre hein 🙂

  10. Mais pourquoi vouloir la mort d’un produit au profit d’un autre qui ne pourra pas le supplanter ? Avec l’HTML5 on a les capacités d’un Flash Player v3 et encore ! On doit utiliser plusieurs techno (HTML, CSS, Javascript), se conformer au différence entre les navigateurs, oublier les artefacts et sous-titres pour les vidéos, oublier l’utilisation des wecams et du micro, oublier toutes les API natives pour faire de la 3D… Bref c’est quand même déjà bien le bordel ! Si on ajoute à ça la pénétration du Flash Player, l’HTML5, norme pas encore écrite en version finale, fait pâle figure ! Pourquoi continuez d’opposer ces 2 techno qui vont, j’en suis sûre, cohabiter d’ici qqs années ?

    Comme pour l’arrêt de IE6 par Microsoft, je suis persuadé que c’est pour des raisons économiques qu’ils veulent arrêter le support ; on va continuer à utiliser des applis Flash pour des raisons économiques, c’est bcp plus rapide de développer une application complexe avec animation, vidéo, intérrogation BDD qu’en HTML5 !

    Bref, je m’emporte, je m’emporte… ce n’est que mon avis…

  11. @Eric : orienté vers le racoleur « ca sent le sapin pour Flash » général, alors que la réalité même c’est justement l’exact opposé. L’info du jour c’était plutôt l’annonce de la date de publication des spécs HTML5 par le W3C…en 2014 pour la Recommendation, n’excluant pas une Final en 2022. Pour des raisons d’interopérabilité essentiellement: en clair, HTML5 est officiellement en train de balkaniser à nouveau le Web.

  12. Intéressant comme évolution, je ne serai pas contre une disparition de flash, mais bon c’est pas prêt d’arriver tout de suite.
    Je pense plus comme Yvan, flash ne servira que dans certain cas dans l’avenir, et moins dans les menus et bannières.

  13. Eric

    @hf @Romain : qu’on ne se méprenne pas, malgré le titre (qui contient un « ? » ce n’est pas par hasard), je partage entièrement votre point de vue : html5 et Flash resteront encore très longtemps complémentaires, et le premier n’est pas près de remplacer le deuxième dans tous ses usages, aucun doute là-dessus

  14. Flash est depuis longtemps un mal nécessaire. Pour tout ce qui peut contribuer à le rendre meilleur (moins mauvais ?) ou à le remplacer, je suis preneur.

  15. Je suis crea web senior. J avoue que je fais 80 % de sites en flash ou hybrides, parce que c’est juste mieux, et pas si compliquer a faire.
    La mefiance vis a vis de flash vient de gens qui ne savent pas, ou qui bidouillent en html des interfaces designables avec word 97, et qui se rendent bien compte qu’ils ne maitrise pas tout le web. Mais en fait flash est simple…
    Sinon le html5 est super, mais c’est 20% de ce que peux faire flash 8…
    La prochaine version de flash apporte de la vrai 3d temps réel de tres bonne qualitė, donc les interpolations simples ca sera bon pour le javascript des familles…

  16. C’est drole mais le titre « j’ai rien pigé au débat mais je dirais tout » aurait tout aussi bien marché… comme d’hab quoi.

  17. Bonjour,

    Je pense que le flash est loin d’être mort ou dépassé par le HTML 5.
    Il n’y a qu’à regarder les sites suivants : http://thefwa.com/ pour s’en convaincre.
    Adobe fait un bon coup de pub pour le HTML 5.

    Au contraire même, le flash se développe à toute allure avec les jeux flash sur les smartphone, les tablettes, les jeux flash en ligne…
    Il y a une grande demande de développeurs ActionScript talentueux pour créer des applications de plus en plus impressionnantes. Et avec Adobe AIR, cela s’étend à la bureautique !

  18. Et n’oublions pas que Flash reste le plus compatible des formats entre navigateurs et systèmes (hors iphone et ipad bien entendu).
    Un Flash (un .swf) quand ça marche, ça marche pareil partout et ça évite les joies des adaptations du HTML en fonction du navigateur.

    Après, c’est une histoire d’usage et de besoins. Coller du Flash à toutes les sauces, n’est pas la réponse non plus.
    C’est comme les vêtements : c’est mieux de mettre un short pour faire du sport qu’un costard et mieux de mettre un costard pour aller a un mariage…

    dlm

  19. « Comme Microsoft avec Internet Explorer 6 »
    – Le truc qui n’a rien à voir vu que Microsoft continue bien evidemment de développer Internet Explorer ça s’appelle des versions et d’ailleurs la 9 sera pour la première fois pas trop en retard sur la concurrence.

  20. Travaillant dans une webagency, cela fait pratiquement 1 an que l’on a arrété le Flash et expliquer pourquoi a nos clients (ipad, iphone, lenteur,…). On a remplacé 80% de ce que l’on faisait en flash par du javascript (particulierement jQuerry), et quand l’html5 sera répandu, on le placera également.

    Il est évident que l’on ne remplacera pas le Flash par du javascript, comment voulez-vous faire des jeux,… en html5. Donc comme le dit Yvan, cela va renforcer Flash et lui permettre (peut-etre) d’arreter de racoler auprès des amateurs et faire de Flash un outil pro par excellence. Mais cela risque de dévié en un Shockwave et donc de mourir a forciori. A Adobe de bien jouer avec ses cartes. Ce qu’il a l’air de bien faire, il veut devenir un acteur incontournable de l’html5. En gros, dans 5 ans, pour faire de l’html5 ils esperent que tout le monde pensera Adobe Flash.

  21. Eric

    @etBen : bien sûr que ça n’a rien à voir, c’est une formule, évitons de bloquer sur ce genre de détail linguistique où on ne pourra bientôt plus rien écrire (ou alors laissons des robots écrire à notre place) 🙂

  22. Cocopocoloco on

    http://thefwa.com/ … quel contre exemple !
    Qu’y a t-il dans ce site qui ne soit pas faisable sans flash ? Jusqu’au look qui est typiquement blog/HTML.

    Adobe va mise sur son IDE (Flas CS XX), peu importe le format utilisé en sortie, FLA, FLV, formaot vidéo ou …HTML5/javascript.CSS. En fait, il on tout compris, et non pas vraiment le choix.

  23. Cocopocoloco on

    « En fait, ilS on tout compris, et n’ont pas vraiment le choix »
    Bon dieu, je dois me relire …

  24. Pingback: Lastest Creation De Site Internet News | Developpeur php

  25. Cocopocoloco , je crois que tu n’as pas compris l’interet de thefwa…c’est un annuaire de site qui dépotent…lis un peu et prends en plein la vue …

    toute personne qui connait un peu la programmation ou le web sait très bien que flash est irremplaçable pour faire des choses avancées , et je dis bien avancées !!!!

  26. Pingback: Convertir des fichiers Adobe Flash FLA au format HTML et atteindre plus de dispositifs

  27. Cocopocoloco on

    « Cocopocoloco , je crois que tu n’as pas compris l’interet de thefwa…c’est un annuaire de site qui dépotent… »
    J’ai bien compris, je veux juste insister sur le fait que cet annuaire lui-même est l’exemple type de ce qu’il ne faut pas faire en Flash. Trop de Flash tue le Flash, Adobe s’en rend compte très certainement et aimerait sans doute que sa technologie soit utilisée de façon plus adéquate, plus « noble », en quelque sorte. Pour les bannières de pub, les sites « plaquette » et les configurateurs auto (n’est-ce pas Eric ?), il existe autre chose que le Flash (ou Java).

  28. Le HTML5 était déjà attirant mais alors là ça serait l’apogée ! Le Flash est vraiment indispensable sur Internet et c’est dommage qu’on ne lui accorde pas toujours plus de considération : les moteurs de recherche ne le référence que depuis peu, la plupart des smartphones ne le supportent pas… Cette « passerelle » permettrait d’enfin l’intégrer à sa juste place !

  29. Je ne pense pas que ce soit la fin de flash, juste de l’utilisation abusive et automatique de cet outil pour des choses qui sont faisables avec de l’artillerie beaucoup plus légère et SEO friendly.

  30. Je pense aussi que Flash a encore de longues années devant lui. Le html 5 va être de plus en plus utilisé pour intégrer vidéo, petites animations (bannières pub par exemple) mais on va continuer à voir des applications Flash qui demandent de l’interactivité.

    Réaliser un site full flash actuellement n’a de sens que si on veut proposer une véritable expérience utilisateur (site pour la promotion d’un film, artiste, etc.). Sinon, trop de galère, mauvais référencement, mis à jour compliquée, pas compatible avec iPhone…).

    En tout cas, le débat fait rage…

  31. ca m’étonnerait qu’adobe abandonne la flash apres l’avoir acheté a macromédia pour un tas de $
    que diraient également les concepteurs de sites full flash, dont ceux de tres grosses entreprises

Send this to a friend