La justice américaine ferme Megaupload !

Megaupload, l’un des plus gros sites de partage de fichiers a été fermé par le gouvernement américain après que son créateur ait été accusé d’avoir enfreint les lois sur le copyright.

Megaupload, l’un des plus gros sites de partage de fichiers a été fermé par le gouvernement américain après que son créateur ait été accusé d’avoir enfreint les lois sur le copyright.

Le FBI a accusé le site d’avoir coûté aux ayant droits des artistes plus de 500 millions de dollars en revenus.  De son côté le géant du partage de fichiers assure avoir été coopératif et avoir répondu à toutes les plaintes concernant les fichiers piratés.

D’après le Wall Street Journal, il n’y aurait aucun lien entre cette fermeture et la récente mobilisation contre les lois visant combattre le piratage de contenus (SOPA) qui ont généré une grande polémique outre-atlantique et ailleurs. Le FBI précise dans un communiqué :

Cette action est l’un des plus gros dossier de piratage qui n’ait jamais été jugé aux Etats-Unis et elle est due à la mauvaise utilisation d’un espace de stockage publique et d’un site de distribution pour commettre et faciliter des violations des lois sur le copyright

Les chefs d’accusation incluent la transgression de copyright, le racket organisé et le blanchiment d’argent. C’est un tribunal de Viginie qui a ordonné la mise hors-ligne des 18 domaines associés au site.

Avant la fermeture du site, Megaupload a posté ce commentaire :

Le fait est que la grande majorité du trafic de Mega est légitime et nous sommes partis pour rester. Si l’industrie du contenu veut tirer parti de notre popularité, nous seront heureux d’ouvrir un dialogue. Nous avons de bonnes idées. Contactez-nous.

En tout cas c’est la fin d’une époque…. c’est vrai quoi, il va falloir passer sur Rapidshare maintenant… (si vous êtes un ceseur de l’HADOPI, je plaisante)

UPDATE :  d’après le communiqué de presse de la justice américaine, des raids ont été menés en Nouvelle Zélande, Hong Kong, aux USA, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni (que des noms de pays composés, coïncidence ? I think not ;)). Ceux-ci ont permis l’arrestation du créateur de Megaupload « Kim Dotcom » et trois de ses employés.

Vous pouvez aussi lire les chefs d’inculpation qui ont été publiés officiellement

[BBC]


Nos dernières vidéos

43 commentaires

  1. « il n’y aurait aucun lien entre cette fermeture et la récente mobilisation contre les lois visant combattre le piratage de contenus » ==> Je n’en suis pas convaincu… En tout cas c’est clair que c’est une page de l’histoire (du web) qui se tourne

  2. Pingback: La justice américaine ferme Megaupload !

  3. Pourquoi un tribunal américain ordonne la fermeture immédiate du site megaupload le lendemain de la diffusion d’une vidéo scandale mettant en scène les ébats homosexuels d’un ministre tunisien faisant partie du parti au pouvoir appuyé par les USA? Non rien hakkeka rekbet,ou ils se sont rappeler des droits d’auteur après des années d’existence du site en question.????

  4. C est totalement ridicule je ne comprends pas que les gouvernements et les majors prennent le probleme encore a l envers. La fermeture de megaupload ne changera rien du tout au piratage, un autre verra le jour….

  5. Pingback: La justice américaine ferme Megaupload | Best of High-Tech | Scoop.it

  6. « Le fait est que la grande majorité du trafic de Mega est légitime et nous sommes partis pour rester. » Arrêtez le mensonge et l’hypocrisie, les fondateurs de Megaupload se font des dizaines si ce ne sont pas des centaines de milliers d’euros de bénéfices (abonnements et publicité), en aguichant les clients avec du contenu illégal (Films / Documentaires / TV piratés). Forcément, quand on leur coupe la poule aux oeux d’or, ça ne les arrange pas vraiment !

  7. C’est pas plutôt un RETOURà Rapidshare ? 🙂
    Pour moi, c’était lui qui était à l’origine du système de partage de fichier en DDL…

  8. Le titre de l’article est faux. Les Etats-Unis n’ont pas fermés Megaupload (dont les serveurs fonctionnent toujours), ils en ont censuré l’accès à l’échelle mondiale ce qui est tout simplement scandaleux.

  9. Megauplaod était le plus gros, c’est un fait, il faudrait être fou pour pas le reconnaitre. Le dessin de flock sur Clubic.com est très bon à ce sujet, je pense qu’on devrait le prendre pour illustrer nos propos.
    Par contre, ils comptent aussi fermer les 40 autres sites qui ressemble à mega upload ?
    http://www.tayo.fr/sites-qui-r.....d-news.php
    Parce qu’on a pas que megaupload et videobb !
    Liste non exhaustive :
    uploaded, oron, mediafire, letitbi, filefactory, videozer, 4shared, uploadbox, uploading, hellshare, easyshare, megashares, zshare, x7, crocko, sharingmatrix, freakshare, filesonic, vip-file, shareflare, extabit, simpeupload, enterupload, megashare, shragle, filesend, sendspace,

    Un coup dans l’eau ?
    On verra bien !!!

  10. Pingback: Qui est Megaupload

  11. Nous venons donc d’avoir la preuve, qu’un pays peut à lui seul bloquer un site à toute la planète, je n’ai malheureusement pas l’adresse IP de megaupload pour savoir si c’est juste un bloquage DNS ou alors plus grave un bloquage aussi des adresses IP.
    Ceux qui rigolent et ce moque des auto-hebergements devraient maintenant commencer à réfléchir, anonymous plutôt qu’attaquer je ne sais quel site en représailles devraient mettre leurs genies à la mise en place d’une sorte d’internet alternatif réellement inbloquable reposant justement sur tous les auto-hebergés et ceux qui ont des serveurs privées.

  12. @hugo, tu es sur que c’est pas un fake pour prendre des infos de login et passe. Ma petite extension firefox m’indique un site au Pays-Bas alors que les serveurs megaupload sont censer être à Hong-Kong

  13. Je comprend mal la fermeture de MegaUpload sans aucune décision de justice avant, comme si ont fermais le site sans se soucier des lois. Oui MegaUpload hébergeais des fichiers illégaux mais il hébergeais aussi des fichiers légaux, comment vont faire les personnes pour récupéré ces derniers ?

  14. C’est du SOPA avant la lettre.

    C’est bien le pb de SOPA: les majors peuvent interdire l’accès à un site soupçonné d’atteinte au droit d’auteur sans même passer par décision de justice et les propriétaires de contenus qui ont leurs données sur ce site sont blousés.
    Fini le partage mais aussi l’hébergement de toute données personnelles ou d’opinion sur le web. Retour à … pffff

  15. Pingback: Actualités du monde - Megaupload, pour en savoir plus

  16. Pingback: Megaupload, pour en savoir plus

  17. Vous croyez y être, mais vous n’y êtes pas. Vous ne croyez pas y être, mais si, vous y êtes.
    Internet est le lieu de toutes les médisances, nuisances et vengeances en tous genres.
    A l’heure du numérique, les pendules juridiques n’indiquent toujours pas la même heure.
    Décalage qui peut vous couter très cher, si vous vous baladez en étant persuadé qu’il n’y a aucune raison pour que quelqu’un vous plante un couteau dans le dos…
    C’est pourtant ce qui arrive tous les jours sous nos yeux parce que les visages sont masqués et les messages non signés.
    Tout est virtuel, à part les larmes ou le sang, qu’ils font couler…
    Vous pouvez toujours faire appel à des nettoyeurs sur le web, qui peuvent riposter en menaçant, en noyant ou en étouffant vos plus proches ennemis.
    Mais le plus court chemin reste : la bombe ou la tombe ?

    http://www.lejournaldepersonne.....nternet-2/

  18. Pingback: Sites de téléchargement : après la fermeture de Megaupload, la débandade

  19. Pingback: Actualités du monde - Sites de téléchargement : après la fermeture de Megaupload, la débandade

  20. Pingback: Huit mois de prison ferme pour avoir piraté Facebook

Répondre