Suivez-nous

Internet

La lutte pour empêcher la vente du .org prend de l’ampleur

Un collectif regroupant 732 organisations a bien l’intention de se faire entendre.

Il y a

  

le

 
© Unsplash / Markus Spiske

Le mouvement est lancé et il ne faiblit pas. C’est le message qu’ont voulu donner quelques dizaines de manifestants qui se sont rassemblés récemment devant les bureaux de l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) à Los Angeles. Les protestataires souhaitent empêcher la vente du nom de domaine .org à la société de capital-investissement Ethos Capital.

Les militants ont par ailleurs remis une pétition de 35 000 signataires pour demander à l’ICANN de bloquer la vente. Cette dernière est chargée de décider mondialement de la politique et de la régulation des noms de domaine sur Internet, ce qui la place ici en position d’arbitre.

Des craintes pour l’avenir

Les dirigeants de l’organisation n’ont pas vraiment apprécié la démarche mais ils ont fini par répondre aux demandes par le biais de Maarten Botterman, le président du conseil d’administration. Ce dernier a confié à une des personnes mobilisées que l’ICANN « prend le problème au sérieux et qu’elle entend préserver le nom de domaine .org. »

Pour rappel, en novembre dernier, Public Interest Registry a indiqué avoir conclu un accord en vue de céder .org à Ethos Capital. L’opération n’est pas encore finalisée mais elle devrait l’être au cours du premier semestre 2020. Cela inquiète de nombreuses ONG qui utilisent ce nom de domaine. Elles craignent en effet que la vente à une compagnie privé ne génère des hausses de frais d’hébergement. Ces peurs sont notamment renforcées par le fait qu’en mars 2019, l’ICANN a décidé de supprimer pour la première fois le plafond relatif aux frais de renouvellement pour les utilisateurs de .org.

Dans un communiqué cité par l’Opinion, le collectif s’inquiétait : « Chaque dollar supplémentaire affecté à l’enregistrement de noms de domaine est un dollar qui n’est pas disponible pour promouvoir la finalité d’intérêt général des titulaires d’enregistrements à but non lucratif qui utilisent l’espace de noms .org ».

Le temps est désormais compté mais les opposants sont loin d’être résignés. Ils appellent d’ailleurs le public à les rejoindre en participant sur le site savedotorg.org.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Erwan

    2 février 2020 at 14 h 30 min

    « Business as usual »…
    Tout cela n’est pas nouveau… On connait le cas du « .fr » il y a 15 ans… Puis l’apparition des extensions « exotiques » il y a 10 ans (.sex, . pub, .paris)…
    Le dernier en date, dans un cas qui me tient à cœur, le fameux « .bzh »…
    Par ex., chez OVH : 36,99 € HT/an (soit 44,39 € TTC)
    A ce prix là, il faut les moyens… Pour quel service supplémentaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests