Connect with us

Actualités

La méthode d’Amazon pour s’assurer que les livreurs sont honnêtes

Pas sûr que les employés d’Amazon apprécient à sa juste valeur la révélation sur les techniques de l’entreprise visant à tester l’honnêteté du personnel. Le géant du e-commerce aurait recours aux colis piégés !

Il y a

le

amazon prime day

Amazon mise sur les colis piégés

C’est une technique pour le moins originale. Amazon brasse des millions de colis avec une multitude de livreurs différents parmi lesquels on trouve des sous-traitants. Toutefois, Amazon a un vrai problème de vol des colis. Selon une étude menée par un entreprise d’emballage en 2017, 31% des personnes interrogées avaient déjà été victimes d’un vol.

Des chiffres qui incitent donc Amazon à tester les livreurs. Mais, comment s’assurer qu’ils ne vont pas voler ? Bien sûr, une efficacité à 100% est compliquée sans un investissement matériel important. C’est pourquoi, Amazon espère faire un peu peur à ses livreurs et pour cela, l’entreprise mise sur de faux colis. Quand ils sont scannés, un message prévient les livreurs qu’ils ne sont pas répertoriés. Or, selon le guide d’Amazon, les livreurs sont censés signaler le problème ou ramener le produit. S’ils ne le font pas, alors Amazon sait que le livreur n’est pas honnête.

> Lire aussi :  La Chine espionnerait des entreprises américaines avec des minipuces

Une vraie culture d’entreprise

Difficile de ne pas parler de véritable culture de l’entreprise. Si cette affaire peut sembler impressionnante, on sait aussi que durant les formations des employés les managers n’hésitent pas à montrer des vidéos d’employés en train de voler et qui se font bien entendu attraper. Une véritable chasse à l’homme menée dans tous les sens comme le révélait Bloomberg en 2016.

Il faut dire que l’entreprise est en droit de se méfier. Ainsi, certains employés n’hésitent pas à faire usage de leur position pour en tirer des avantages. Ils peuvent toucher jusqu’à 300 dollars pour retirer des commentaires négatifs publiés sur la plateforme. D’autres en revanche, sont situés à l’autre bout des mensonges. Ils sont payés directement par Amazon pour mentir sur les conditions de travail dans l’entreprise, dans un sens positif bien entendu. Vous ne risque pas de lire dans leurs messages, les aspects négatifs de l’entreprise de Jeff Bezos.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests