Connect with us

Actualités

De douteux « ambassadeurs » d’Amazon vantent leurs conditions de travail sur Twitter

Plusieurs comptes Twitter dirigés par une petite armée d’ « ambassadeurs » font valoir la qualité des conditions de travail en vigueur chez Amazon. Comme c’est étrange…

Il y a

le

Amazon conditions travail avis salaire

Amazon est loin d’être réputé pour ses conditions de travail, et pourtant, une quinzaine d’utilisateurs de Twitter semblent déterminés à prouver le contraire. Chaque profil s’accompagne de la mention « Amazon FC Ambassador » ainsi que d’une photo, d’un métier et d’une passion mis en avant. Découverts par The Guardian, tous les comptes offrent une vision d’Amazon positive et candide, n’évoquant jamais les polémiques sur le sujet des conditions de travail.

Depuis plusieurs années, la compagnie de Jeff Bezos est régulièrement accusée d’exploiter les travailleurs, particulièrement ceux employés dans les immenses entrepôts d’Amazon. De la même façon, les conditions de travail des livreurs seraient considérées comme très pénibles elles aussi. Si Amazon affirme payer ses employés, saisonniers ou non, plus que les tarifs habituellement en vigueur, une enquête tend à démontrer le contraire. Réalisé par la BCC en 2016, le rapport fait état des difficultés rencontrées par les livreurs du groupe, travaillant régulièrement plus de 11 heures par jour et se soulageant dans des bouteilles d’eau pour ne pas perdre du temps en route. Plusieurs grèves européennes ayant eu lieu durant le dernier Prime Day ont également tenu à dénoncer les conditions de travail imposées par le groupe.

> Lire aussi :  Amazon répartit son deuxième siège social entre deux villes

Des bots ou des faux comptes appartenant à Amazon ?

Néanmoins, ces fameux ambassadeurs d’Amazon ne semblent pas prendre en compte les enquêtes et les rapports évoquant des conditions de travail qui traînent pourtant une bien mauvaise réputation. De fait, Carol, Phil ou Michelle font régulièrement état de leur plaisir à travailler pour Amazon. Phil indique dans un tweet : « Je ne peux pas parler pour les autres, mais dans mon usine, je suis bien traité – ma sécurité / mon bien-être sont une priorité pour mes managers. Le bâtiment est propre et j’ai de bons avantages – une assurance médicale complète depuis mon premier jour ».

Pour sa part, Shaye répond à un internaute en indiquant : « Saviez-vous qu’Amazon paie ses magasiniers 30% de plus que les autres détaillants ? […] Pour couronner le tout, je suis traité avec respect tous les jours ».

Les tweets semblent si candides et innocents que l’on peut largement se questionner sur leur authenticité. En effet, les utilisateurs et leur contenu se ressemblent tellement qu’il pourrait s’agit de bots chargés de défendre la réputation d’Amazon. Pour sa part, le porte-parole du groupe Ty Rogers annonce : « La chose la plus importante à retenir, c’est qu’ils [les ambassadeurs] y ont travaillé suffisamment longtemps pour partager des faits basés sur leur expérience personnelle. Il est primordial que nous fassions un travail efficace d’éducation autour de l’environnement réel de nos entrepôts ».

> Lire aussi :  En 5 ans, Amazon a fait don de 100 millions de dollars à des oeuvres caritatives

L’homme assure également qu’il s’agit « d’employés qui comprennent ce que représente vraiment le fait de travailler dans les entrepôts ».

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests