La nouvelle mémoire HMC de Samsung qui risque de tout changer

La mémoire vive joue un rôle très important dans le fonctionnement des ordinateurs, permettant un stockage rapide des données de manière temporaire pour rendre transparente ou inutile la très lente écriture sur le disque dur et compose 100% de la mémoire des Smartphones et tablettes. Vous connaissiez la SDRAM rendue obsolète par la DDRAM, et bien le futur s’appelle probablement HMC.

La mémoire vive joue un rôle très important dans le fonctionnement des ordinateurs, permettant un stockage rapide des données de manière temporaire pour rendre transparente ou inutile la très lente écriture sur le disque dur et compose 100% de la mémoire des Smartphones et tablettes. Vous connaissiez la SDRAM (pour ceux qui ont une bonne mémoire) rendue obsolète par la DDRAM puis la DDR2 et plus récemment la DDR3, et bien le futur s’appelle probablement HMC.

Récemment, Samsung s’est associé avec l’entreprise Micron pour développer une nouvelle forme de mémoire vive, HMC pour Hybrid Memory Cube de son petit nom, qui aurait apparemment des caractéristiques impressionnantes.

En utilisant une interconnexion 3D avancée, les puces HMC combinent des éléments de logique et de la DRAM dans un seul et même composant. Ceci permettra à terme de mettre réellement à profit nos ordinateurs multi-cœur qui se sont longtemps heurtés au mur de l’impossibilité d’effectuer des opération simultanées sur la mémoire vive.

Apparemment, à la place de mettre tous les composants sur une seule couche comme le font toutes les mémoires vives actuelles, la mémoire HMC s’empile sur différents niveaux.  D’après le consortium Samsung/Micron, les transferts de données pourront être accélérés jusqu’à 15 fois en utilisant 70% d’énergie en moins, le tout en occupant 90% moins de place que les puces actuelles ! … Plutôt cool donc.

Les spécifications complètes du produit devraient être prêtes pour la fin 2012 avec un produit prêt à être mis sur le marché dans l’année 2014 ou 2015. Dans tous les cas une avancée comme celle-ci pourrait changer pas mal de choses notamment au niveau de la consommation de batterie des mobiles qui reste aujourd’hui un gros problème des smartphones (petit clin d’oeil entendu à tous les possesseurs d’iPhone 4S 😉 )


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Processeurs et mémoires vont subir de vraies révolutions dans les années à venir. Ces dernières années, on a eu droit à différentes évolutions sur ces composants, mais sans avoir de grosses révolutions technologiques. La courses aux performances « simples » suffisaient, dorénavant avec les nouveaux modes de consommation de la technologie au quotidien, les cartes sont redistribuées, la course à la fréquence la plus haute n’est plus l’unique enjeu: économies d’énergies pour des utilisations plus durables des matériels, pertes de poids et de volumes, etc…

  2. Et oui en effet la course aux MHz est belle et bien terminée. je pense qu’avant de courir a la puissance de l’ordinateur, il vaudrait mieux expliquer a l’utilisateur lambda comment optimiser son ordinateur, le nombre de clients qui ont voulu changer de pc parce que celui ci était trop lent a cause d’un os surpeuplé de processus et services…
    je pense qu’il faudrait mieux travailler sur les OS plutôt que sur le hardware, 95% du commun des mortels n’ont pas d’un foudre de guerre. néanmoins travailler sur la consommation, la miniaturisation comme tout en améliorant le gain de performance, c’est l’enjeu de ces prochaines année, et ca apparemment samsung l’a compris

  3. Et pour combattre la lenteur des PCs après 6 mois d’utilisation il faut revoir les logiciels et autres programmes lancés automatiquement au démarrage, la gestion de la mémoire, la fragmentation des disques durs, etc…

    Le commun des mortels ne devrait pas avoir à réinstaller son ordi tous les ans pour qu’il puisse tourner comme au premier jour.

Répondre