Suivez-nous

Internet

Le ransomware n’est pas mort, et il revient très fort en 2019

Le dernier rapport de McAfee présente des résultats inquiétants en ce qui concerne les logiciels de rançon.

Il y a

  

le

 
hacker oeil
© Pexels

McAfee, la société spécialisée dans la cybersécurité notamment reconnue pour ses logiciels antivirus, vient de dévoiler un nouveau rapport concernant les ransomware, ou logiciels de rançon. Ce document inquiétant révèle que ces logiciels d’extorsion reviennent à l’attaque, et ont augmenté de 118% au cours du premier trimestre de cette année. Ces cybercriminels ont réussi à déployer de nouvelles techniques pour échapper à la détection des antivirus.

Ce rapport McAfee Labs Threats d’août 2019 a détecté 504 nouvelles menaces de ce type par minute. De plus, MacAfee révèle que plus de 2,2 milliards d’identifiants de comptes volés ont été mis à disposition sur le dark web au cours du premier trimestre. 68% des attaques ciblées ont utilisé le harponnage, tandis que 77% ont misé sur les actions des utilisateurs pour parvenir à dérober le compte.

Raj Samani, chief scientist chez McAfee démontre que chaque cyberattaque a un coût humain : « L’impact de ces menaces est très réel. Il est important de reconnaître que les chiffres, qui mettent en évidence les augmentations ou les diminutions de certains types d’attaques, ne représentent qu’une fraction de l’histoire. Chaque infection est une autre entreprise qui fait face à des pannes ou un consommateur confronté à une fraude majeure. Nous ne devons pas oublier que chaque cyberattaque a un coût humain. »

3 familles de ransomware très dangereux

Il existe énormément de logiciels de rançon différents, les équipes de McAfee a découpé ces logiciels en trois grandes catégories. Dharma, Ryuk et GandCrab sont les trois catégories qui ont été les plus prolifiques. Apparu pour la première en 2016, le ransomware Dharma est rapidement devenu l’une des formes les plus puissantes de ce type de logiciels. Pour assurer qu’aucun antivirus ne parvienne à le détecter, ses développeurs effectuent des mises à jour constamment.

En ce qui concerne la catégorie des Ryuk, ces logiciels de rançon sont également extrêmement dangereux puisqu’ils sont capables de paralyser de grands groupes en exigeant une grosse somme de bitcoin pour déverrouiller la cible. Quant au GrandCrab, il s’agit du petit dernier apparu pour la première fois en 2018. Europol le qualifie comme étant « l’une des formes les plus agressives de ransomware ». En juin dernier, Bitdefender, l’un des principaux concurrents de McAfee, a pour la quatrième fois réussi à déchiffrer ce logiciel malveillant.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Sun

    6 septembre 2019 at 0 h 45 min

    Mc afee j’ai toujours viré ce truc de mes pc. C’est un bordel sans nom totalement inutile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests