La valeur relative d’un lien

Les liens constituent le tissu nerveux du web et accessoirement l’un des fondements de l’algorithme de Google. L’émergence rapide des blogs doit aussi beaucoup à cette capillarité, de par leur structure même, des blogrolls aux trackbacks (même si ces fonctions semblent tomber de plus en plus en désuétude). Au fil de l’évolution de Presse-citron et

Les liens constituent le tissu nerveux du web et accessoirement l’un des fondements de l’algorithme de Google.
L’émergence rapide des blogs doit aussi beaucoup à cette capillarité, de par leur structure même, des blogrolls aux trackbacks (même si ces fonctions semblent tomber de plus en plus en désuétude).

Au fil de l’évolution de Presse-citron et de mes autres activités sur la toile, j’ai été amené a constater un certain nombre de phénomènes inhérents aux liens, qui vont à l’encontre de certaines idées reçues sur le sujet.
Voici mes réflexions à partir de ce que j’ai pu mesurer en observant quelques liens rentrants vers Presse-citron ou mes autres sites.

La valeur d’un lien ne se mesure pas uniquement au trafic apporté

Pour peu qu’il soit un peu soucieux de ses statistiques de fréquentation, le webmaster moyen rêve forcément de récupérer un beau jour un backlink de Digg, de Chauffeur de Buzz, ou d’un autre site à très fort trafic, qui ferait péter ses compteurs et ferait son bonheur du jour.
Pour avoir vécu ce type d’expérience, je peux dire qu’un lien provenant d’un site à fort trafic n’est pas obligatoirement synonyme de pic de fréquentation pour votre site. J’y reviendrai plus tard.

J’ai en fait identifié quatre façons de mesurer la valeur d’un lien :

  • la valeur « marchande » : c’est la plus courante, celle qui est fondée sur le nombre de visites apportées directement par un lien pointant sur votre site
  • la valeur PR : un lien bien placé sur un site à fort pagerank n’aura peut-être pas de conséquence immédiate visible sur votre trafic mais peut vous apporter beaucoup en redistribution de PR, ce qui aura des effets positifs sur votre site à moyen terme
  • la valeur crédibilité-expertise : c’est le lien qui vient d’un expert reconnu sur un thème, et qui pointe sur l’un de vos billets parce-que pour une fois vous avez eu un éclair d’intelligence (je sais, ça m’arrive aussi, mais rarement). Tu fais un article sur les interfaces riches et tu te choppes un lien de Fred Cavazza, hop, t’es au paradis direct.
  • la valeur « sentimentale » : quelqu’un que vous aimez bien (pour différentes raisons, c’est un(e) ami(e) ou vous appréciez particulièrement sa personnalité et son blog) fait un lien vers votre site et vous êtes au nirvana, même si celui-ci ne vous apportera rien en termes de trafic, de crédibilité ou de PR. Parce-que non il n’y a pas que le business dans la vie, il y a aussi l’amour. Ou pire : l’amitié.

Maintenant il faut aussi pondérer ces données avec d’autres critères, plus subtils, que seule une certaine expérience (ou habitude) permet d’identifier.
Je disais plus haut qu’obtenir un lien d’un site à fort trafic ne constitue pas forcément une garantie de voir le vôtre augmenter de façon aussi significative. Voici pourquoi.

Pour qu’un lien vous apporte du trafic, il faut :

  • qu’il soit placé dans un contexte favorable. Si votre site parle de la reproduction des amphibiens en milieu tropical et que vous récupérez un lien du site de Jean-Marc Morandini situé dans un article sur la maison de Brad et Angelina, vous récupérerez probablement assez peu de trafic (et vos grenouilles pourront dormir tranquilles).
  • qu’il soit mis en valeur. Chacun a sa formule idéale pour déclencher un tsunami de visiteurs. Ou pas. Des choses comme « Ne cliquez pas » ou « la sex-tape de Carla » garantiront un bon wagon de pages vues. Ceci pour illustrer l’importance de la sémantique dans le suivi des liens.
  • que celui qui en est l’auteur aime sincèrement ce que vous faites, ou apporte une vraie info sur un service. La sincérité des sentiments se voit toujours. Et paie souvent.
  • que son auteur soit crédible
  • que le lectorat du site d’origine soit réceptif et curieux. Il y a peu de chances pour qu’un site qui ne diffuse que des vidéos et qui met un lien texte vers le vôtre vous apporte beaucoup de trafic, car son audience est d’une typologie particulière, celle qui passe, zappe, lit peu et clique encore moins.
  • que l’emplacement du lien soit favorable et qu’il n’y ait pas trop d’autres liens sur le site d’origine.
  • que le lien… soit un vrai lien. J’en ai fait l’expérience très récemment puisque on m’avait indiqué que Presse-citron avait été cité chez Jean-Marc Morandini (suite aux Trophées Challenges). Ne voyant aucun trafic référent dans mes statistiques, je suis allé faire un tour sur l’article en question, pour constater que les blogs lauréats étaient cités en texte brut, sans lien. Sympa.

Je concluerai en vous fournissant quelques exemples qui viennent corroborer ces théories. Avec l’affaire Olivier Martinez, Presse-citron, mais surtout Fuzz, ont été cités dans de nombreux média en ligne avec des liens directs. Ce fut le cas sur TF1.fr, LCI.fr, LeMonde.fr, Lexpress.fr, 20Minutes.fr, LeFigaro.fr et de nombreux autres. Bref, du lourd. Ces liens n’ont eu qu’une incidence minime sur le trafic de mes deux sites, entre 100 et 200 visiteurs directs supplémentaires en moyenne sur quelques jours. Parce-que le lectorat de ces media n’est probablement pas un lectorat qui a pour habitude de cliquer sur les liens contenus dans les articles.

J’ai reçu en revanche des liens de blogs ayant un trafic de moins de 200 visiteurs uniques par jour, qui ont généré presque autant de visiteurs sur mes sites pour les raisons énoncées précédemment, et plus particulièrement le contexte favorable et la pertinence de l’article d’origine.

Enfin, de façon plus pragmatique (ou cynique, selon votre façon de voir les choses), ne négligeons pas la valeur du lien placé dans un billet très critique à votre encontre, qui est peut-être celui qui vous apportera le plus de trafic finalement, selon le bon vieux précepte de communication qui consiste à dire qu’il vaut mieux qu’on parle de vous en mal plutôt qu’on ne parle jamais de vous…
Je vous avoue que, n’ayant pas le cuir très dur, je me passe volontiers de ce type de lien, et tant pis pour le trafic 🙂

La valeur relative d’un lien, encore un effet visible de la longue traîne.


Nos dernières vidéos

49 commentaires

  1. Un lien sur CDB (puisque tu le cites dans tes exemples) ne rapporte pas tant de visites que cela, dans mon cas ce fut même très faible et ce du fait de la divergence de contenu je pense.

    Dans ce cas précis on est plus dans le « lien à valeur de PR ».

  2. Je te montrerais mes stats d’hier quand tu m’as cité dans ton article. Il est réellement d’ordre affectif et n’a aucunement modifié mon traffic qui je te le rappelle est nettement supérieur au tiens bien sur ^^

    Excellent article

  3. Eric

    @stagueve, je confirme, un lien sur CDB ne m’a apporté aucun trafic, divergence de contenu et de lectorat mais également structure même de CDB, étudiée savamment pour conserver ses lecteurs et éviter qu’ils ne partent trop vite

  4. Tu parles de longue traine à la fin et c’est justement intéressant de regarder cet aspect. Il est très intéressant d’être cité dans des dizaines de billets qui font un petit peu de trafic chaque jour. Je ne sais pas quelle est ta part de visiteurs venant suite à des liens dans des blogs disant « j’ai vu ça chez Presse-Citron »… ?

    Sinon, j’ai eu les honneurs de Digg qui m’a envoyé 36000 visiteurs / jour pendant quelques jours. En fait il y a sûrement eu plus de trafic mais mon serveur ne tenait pas au dessus. Je me suis rendu compte qu’au delà ce pic, cela permettait aussi de faciliter la reprise dans des blogs qui suivait digg. Si petit à petit ce lien est noyé dans la masse de Digg, les blogs qui ont repris l’info continuent à amener un trafic intéressant.

  5. Oui la remarque de Bertrand ci-dessus est tout à fait judicieuse. Parfois tu plafonnes en trafic à disons 1700 visites jour et tu ne pourras pas aller au-delà à cause de ton architecture. Ca c’est la guigne ! Et tu es coincé pour monétiser.

    Moi je dis si ton blog à du succès il faut réfléchir à une archi (et donc investir en conséquence) pour que tu puisses avoir un trafic sans cesse croisant. Ou bien trouver l’optimum trafic/revenus qui te satisfasse (un truc stable).

    Excellent article Eric.

  6. Très bon billet…
    Perso, je pense que la valeur d’un lien dépend aussi du statut du site vers lequel il pointe…
    Quand on a fort trafic comme Presse-citron, c’est sûr que d’avoir des backlinks peuvent s’avérer inutile, mais pour un site à faible trafic ou moindre, ça peut être le plus beau jour de la vie d’un webmaster

  7. Waow, merci pour ce très bon billet.
    J’ai effectivement pu constater que les effets attendus des liens ne sont pas toujours ceux avérés.

    Sauf pour le PR, qui est cyniquement assez prévisible…
    Mais est-ce que c’est vraiment le type de lien qui fait le plus plaisir.
    Le lien « crédibilité-expertise », ça c’est de la bombe BB ! :p

  8. Les liens qui me font le plus plaisir sont ceux qui sont spontanés (linkbaiting) même s’ils ne m’apportent pas de traffic.
    Je n’en ai jamais eu pour ma boutique…

  9. Super article, très interessant. Ca me rappel les deux liens que tu as fait sur mon site. Le premier m’ayant rapporté 150 visiteurs et le second 750. Pour le premier j’utilisais un CMS de mon cru alors que pour le second j’utilisais WP. On peut se dire que c’est aussi par ce que j’écris plus souvent des articles mais la question que je me pose c’est comment les internautes peuvent-ils savoir que mon blog ne traite pas des memes centres d’interets que Presse-Citron alors qu’ils n’ont pas cliqués sur le lien ?

    Enfin, aujourd’hui, je suis à 150 visites par jour, 72 followers sur Twitter (par ce que ca compte enormement aussi) et je t’en suis extremement reconnaissant 🙂

  10. un lien qui avait très bien fonctionné et plutôt étonnant était posté par un inconnu sur un forum, visiblement les lecteurs étaient très très nombreux alors que le fil du message ne comportait que 3 posts… parfois il faut juste bien cibler plutôt que de chercher à tirailler à tort et à travers…

  11. Ok je suis bénévole pour faire un test ! Ahahahaha !
    Je mets mon lien depuis ce blog devenu célébrissime vers le site de ma petite agence web inconnue de tous et surtout de tous les moteurs de recherche …et je vous tiens au courant !!! http://www.heteroclite.eu
    Ciao !
    PS: je te reverse un partie des bénéfices Eric en cas d’explosion du traffic …(tes conditions seront les miennes !)
    Ciao !

  12. Pingback: Meta « [ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

  13. C’est sur que lancer un site, c’est complique, et tout le monde ne sait pas toujours comment faire.
    Alors le webmaster débutant, si il arrive a décrocher le Graal d’un lien provenant d’un site a fort trafic comme ici, peut vite être « au paradis » ou « au nirvana », ne serait ce que pour montrer son site 🙂

  14. Henrick a dit : « Parfois tu plafonnes en trafic à disons 1700 visites jour et tu ne pourras pas aller au-delà à cause de ton architecture. »

    Comment l’architecture d’un site peut bloquer l’augmentation du trafic ?

    Très bon article Eric.

  15. Concernant morandini qui parle de ton site en texte brut, tu viens de lui rendre la pareille, en ajoutant tf1.fr, LCI.fr, LeMonde.fr, Lexpress.fr, 20Minutes.fr, LeFigaro.fr que tu cites également en texte brut. sympa ;o)

  16. Eric

    @guillaume pas de raison que je fasse de cadeau à Morandini, quant aux autres ils sont assez connus comme ça et je leur avais déjà fait des liens au moment de l’affaire Fuzz, je voudrais pas spammer 🙂

  17. C’est vrai, d’autant qu’ils récupèreraient un lien de type « crédibilité-expertise » qui ne leur irait pas très bien.
    Merci pour cet excellent article.

  18. Pingback: je resote, tu resote, nous resotons² at Business Commando Feed!

  19. Pingback: [vu sur le net] #1 résumé | Antoine Guiral : apprenti du web 2.0

  20. Pingback: Référencement et valeur des liens | Développez votre Economie Numérique

  21. Rien n’est à négliger, personnellement je préfère des liens qui sont utile pour celui qui visite au moins il ne vient pas pour rien chez moi.

    J’aime bien regarder qui m’envoie des visiteurs et parfois je suis étonné.

  22. Pingback: Actualité web : réseaux sociaux, logiciels libres et écologie | Maxime-Viry.com

  23. Pingback: Shgnu110mt » Ils en parlent…

  24. Il se trouve qu’à un moment j’ai été n°1 dans Google sur la requête « Je n’aime pas Olivier Martinez » (notez la présence du n’ qui était, à la base, une erreur de ma part puisque le mot d’ordre c’était « j’aime pas …). Ceci m’a évidemment apporté un trafic non négligeable que je ne recherchais pas spécialement (j’apportais mon soutien, je n’étais pas là pour me faire du trafic sur les malheurs d’Eric). Je faisais évidemment lien vers Presse Citron et Fuzz… « J’ai reçu en revanche des liens de blogs ayant un trafic de moins de 200 visiteurs uniques par jour, qui ont généré presque autant de visiteurs sur mes sites  » : est-ce de moi dont tu parles ? :-))
    Bon, allez, j’avoue : j’ai un peu plus de 200 visiteurs uniques / jour :-))

  25. Article très intéressant !

    En passant, ça vous dit pas de faire un article très critique sur mon blog, du genre « Mais on n’en a rien à foutre des dauphins !! » 😀

  26. Pour avoir des liens il ni a que deux solution aller les chercher avec des partenariats ou bien faire un superbe contenue qui seras reconnue.
    L’idéal est de faire un peu les deux car avec un partenariat ont peu ciblé chirurgicalement le même thème que nous alors que avec un bon contenue ont peu avoir de bon lien mais sur un lectorat qui se fou royalement de se que l’ont écrit.

  27. J’ajouterais que (même faible) le trafic généré par ces liens ajoute quand même une valeur (PR) à votre site, donc il progresse vers le(s) premières pages de gg, donc amène plus de trafic, progressivement…

    Patrick

  28. Ce sont ce que j’appelle des informations pertinentes. Les techniques de référencement sont vraiment passionnant quand on s’y penche d’un peu plus près !

    Je garde un oeil sur ce site, ma foi…

  29. Il est de plus en plus difficile pour moi de mesurer la valeur d’un lien vu que beaucoup de déclarations émanant de google tendent à laisser entendre que les annuaires sont moins bon qu’avant, que les liens des commentaires de blog seront bientôt moins bien côtés. Il restera peut être toujours la possibilité de créer des articles avec des liens dedans mais il peu être parfois surprenant de voir au milieu d’un article de blog un lien sur un mot-clé vers un autre article de blog. Cela fait toujours très artificiel 😉 Moi y en à dire que le lien ne vaudra biebtôt plus rien du tout 🙂

  30. Presse citron, j’ai créé un lien depuis longtemps vers ce site, contre reprise d’un article sur le portage salarial. Quel est la valeur de ce lien ? Ce serait un bon exemple pour soutenir cet article non ?

  31. Pingback: Pinterest a envoyé plus de trafic que Twitter en février

  32. Pingback: Actualités du monde - Pinterest a envoyé plus de trafic que Twitter en février !

  33. Pingback: Pinterest a envoyé plus de trafic que Twitter en février !

  34. Pingback: Pinterest a envoyé plus de trafic que Twitter en février ! | net-day|Blog numérique

Répondre