Suivez-nous

Internet

L’Afnic révèle les résultats de son étude du marché des noms de domaine dans le monde en 2018

L’Afnic a publié les résultats d’une étude sur les choix des extensions de noms de domaine sur l’année passée… et certaines évolutions sont surprenantes.

Il y a

le

crédit en ligne Financer.com
© Unsplash / Tyler Franta

L’Afnic a publié les résultats d’une étude sur les choix des extensions de noms de domaine sur l’année passée et certaines évolutions sont surprenantes. Tour d’horizon de ces évolutions.

Le .com reste la référence des extensions de noms de domaine

Tout site web nécessite un nom de domaine pour exister. D’abord très limitées en choix, de nouvelles extensions sont ensuite apparues peu à peu. Google ayant aussi modifié sa stratégie de positionnement donnant nettement moins d’importance au nom de domaine qu’auparavant, nous assistons donc à une évolution dans les choix de noms de domaine et des extensions. Dans une étude, l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération (Afnic) montre comment ceux-ci ont évolué sur l’année dernière.

Il y aurait environ 330 millions de noms de domaines dans le monde, en progression de 4,0 % par rapport à 2017. Cela ne signifie cependant pas qu’il existe autant de sites web. En effet, certaines personnes achètent un nom de domaine mais ne l’utilisent pas. Le .com reste toujours la référence avec ses 142 millions d’extensions de noms de domaine, soit 43,1 % des noms de domaine enregistrés, en progression de + 5.2 % sur 2018. C’est de loin l’extension la plus choisie et c’est aussi l’une de moins chères.

Les extensions de noms de domaine géographiques comme par exemple les .bzh pour la Bretagne, .paris, etc. progressent nettement de + 15 % en 2018. C’est aussi le cas pour les extensions correspondant à des marques comme, par exemple, le .sncf. Les autres « Legacy » créées il y a quelques années comme, par exemple, le .info, .aero ou .org progressent, quand à eux, de + 2 % sur l’année écoulée. Les extensions de pays comme par exemple .fr qui avaient peu progressé en 2017 retrouvent un peu de vigueur avec + 3,4 %.

L’Europe moins dopée au .com que le reste du monde

Même si le .com reste l’extension de nom de domaine la plus utilisée, sa répartition géographique varie notablement. L’Amérique du Nord est dopée au .com avec 76 % des enregistrements de noms de domaine. Partout dans le monde le .com croît, + 9 % en Afrique, + 6 % en Amérique Latine et + 12 % en Asie-Pacifique. Fait notable, en Europe, le .com perd – 1 % d’enregistrement.

Notez que le .fr compte 139.000 nouveaux noms de domaine alors que le .de allemand a lui perdu 110.000 inscriptions en 2018.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests