Le lancement de Facebook Stories fait perdre un milliard de dollars à Snapchat

Cela n’a échappé à pratiquement personne, Facebook a encore copié Snapchat. La nouvelle fonctionnalité du réseau social est une sorte de clone de Stories, un service phare de Snapchat, qui perdait 1,3 milliard de dollars à la bourse de New York hier, après l’annonce de l’information.

Facebook Stories, le concurrent de Snapchat Stories

Snapchat, qui venait de rentrer en bourse début mars, se voit de nouveau mis en difficulté par l’attaque de son concurrent de toujours : Facebook. Le réseau social a tout simplement copié les fonctionnalités et même le nom « Stories » de l’application au petit fantôme.

Facebook lance « Stories » et fait perdre plus d’un milliard de dollars à Snapchat

La société Snapchat qui a été introduite en bourse en mars dernier avait été valorisée à 27 milliards de dollars. L’action de l’entreprise a dégringolé de plus de 4%  au moment où Facebook a annoncé sa mise à jour. Une mauvaise nouvelle pour Snapchat qui perd donc 1,3 milliard de dollars. Lancé en 2013, la fonction Stories avait immédiatement été un succès. Dans un moment de panique face au concurrent ou par intérêt, Facebook a tenté de racheter l’entreprise d’Evan Spiegel. Après cet échec, la firme de Mark Zuckerberg a simplement développé des fonctions similaires d’abord sur Instagram en 2016, puis WhatsApp et Messenger avec MyDay cette année et désormais Facebook Stories.

La nouvelle fonction comprend un fil accessible durant seulement 24 heures. Les utilisateurs peuvent y publier des photos et des vidéos de leur journée, customisées à l’aide de masques et de filtres. Le contenu est exporté directement du téléphone et peut être partagé à un petit groupe de son choix. C’est la force de cette fonctionnalité qui peut être considérée comme une forme éphémère et plus discrète d’enrichir sa page Facebook, ce qui devrait sûrement séduire les adolescents qui avaient plébiscité Snapchat pour son côté immédiat et libre de conséquences. C’est d’ailleurs, la raison pour laquelle le cours de l’action de Snapchat a chuté, car désormais l’application perdra inexorablement des utilisateurs au profit de Facebook.

Facebook explore de nouvelles façons de partager

La société de Mark Zuckerberg ne veut pas s’arrêter à la copie et entend aller de l’avant en introduisant de nouvelles façons de communiquer à travers la caméra Facebook. Face au déclin du partage sur son réseau social et à une concurrence grandissante, la firme a décidé de renforcer la place de l’image et les façons de communiquer. Elle avait récemment introduit des boutons émojis pour exprimer ses émotions afin de compléter le « like » et revu ses paramètres de confidentialité.

Nos confrères du site The Verge rapportent que Connor Hayes, directeur produit chez Facebook voit l’avenir dans une communication basée sur l’image, pour lui « La façon dont les gens créent du contenu est en train de changer du texte vers l’image et la vidéo ». Ce type de communication a justement fait le succès de Snapchat et le réseau social aurait l’intention d’ajouter davantage de manières de créer des images dans les mois qui viennent.


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. Aloha Kinoa on

    @ipfix La valeur est aussi a terme de la richesse. (Voir toute les crises économiques après les bulles spéculatives.) Cela va provoquer des licenciements chez Snapchat, pas forcément compensé par les embauches chez Facebook, probablement un transfert de richesse vers les plus riches. Peut-être des suicides, des divorces, cela n’a rien de virtuel.

    • désolé c’est faux même si c’est séduisant comme théorie, en Economie la richesse est produite par le travail humain TOUT le reste est de la Valeur.
      Au niveau systémique on se doit de réfléchir par les cas généraux et non par les exceptions (aussi nombreuses soient elles)

Répondre

Send this to a friend