Larry Page dresse un bilan de son année en tant que PDG

Le cofondateur de Google, revenu aux affaires en prenant la direction de l’entreprise il y a tout juste un an, dresse un premier bilan de son année en tant que PDG dans une lettre ouverte. Android, Motorola, Gmail sans oublier Google+… tout y passe! Larry Page est un incontournable dans la Silicon Valley, inventeur du

Le cofondateur de Google, revenu aux affaires en prenant la direction de l’entreprise il y a tout juste un an, dresse un premier bilan de son année en tant que PDG dans une lettre ouverte.

Android, Motorola, Gmail sans oublier Google+… tout y passe!

Larry Page est un incontournable dans la Silicon Valley, inventeur du PageRank, il est également le fondateur de Google avec Sergey Brin; le géant de Mountain View dont il a repris les rênes, il y a un an, c’était le 4 avril 2011, succédant à Eric Schmidt, PDG depuis 10ans. Un rôle qui ne lui était pas inconnu puisqu’il l’avait déjà occupé de la création de Google, en 1998, à la nomination d’Eric Schmidt, en 2001.

Dans une longue lettre ouverte, le PDG revient sur sa première année; une année riche pour Google. En effet, Larry Page revient tout d’abord sur sa volonté de concentrer les services afin d’éviter une trop grande dispersion, ce qui justifie la fermeture ou la fusion de plus de 30 produits et de projets comme Knol et Sidewiki et sur le rafraîchissement visuel de ces produits.

Vient ensuite la question de Google+, le réseau social de Google qui a été lancé fin juin avec un système d’invitation avant d’ouvrir ces portes à tous le 20 septembre 2011, compte aujourd’hui plus de 100millions d’utilisateurs d’actifs. Des chiffres qui s’opposent à ceux dévoilés par Experian Hitwise, relayés par CNet.com, qui constate une nette progression mais qui estime que Google+ a enregistré 61 millions de visites en mars, aux Etats-Unis, soit 27% de plus qu’en Février. Des informations différentes qui peuvent s’expliquer soit par un nombre de visites importantes hors Etats-Unis, soit sur la définition qu’à Google d’un utilisateur actif; quoiqu’il en soit Google+ reste encore bien loin des 7 milliards de visites de Facebook, selon Experian Hitwise, en baisse de 15% par rapport à Février.

Enfin, YouTube a atteint les 800 millions d’utilisateurs mensuels et Gmail compte 350 millions d’utilisateurs.

850 000 activations par jour pour Android

Autre sujet important pour Google en 2011, celui des mobiles. En effet, Larry Page avance le chiffre ahurissant de 850 000 activations par jour à travers 55 constructeurs et 300 opérateurs. Une belle réussite donc pour Android qui a également vu son Market évoluer, passant sous le nom de Google Play et qui regroupe aujourd’hui : livres, films, jeux et applications.

Autre fait marquant de l’année Larry Page, le rachat de Motorola pour 12milliards de dollars. Celui-ci s’explique avant tout par le portefeuille de brevets de Motorola  mais le PDG de la firme de Mountain View espère aussi profiter « des opportunités pour construire de superbes appareils capitalisant sur le formidable succès et la croissance d’Android et la longue histoire en matière d’innovation technologique de Motorola« . Il rassure aussi les partenaires d’Android en rappelant que le système d’exploitation mobile de la marque a été construit sur un écosystème ouvert et que Google ne souhaite pas changer cela.

Un petit mot également sur Google Chrome, le navigateur de la marque compte aujourd’hui plus de 200 millions d’utilisateurs. L’intégralité de cette lettre est disponible à cette adresse.

A la lecture de ces chiffres, un constat s’impose : Google se porte bien, très bien même. Si Google+ semble rester en retrait, il continue son chemin avec une croissante constante. Android confirme lui qu’il s’impose comme le système d’exploitation le plus répandu, rappelons qu’il a atteint 50% du marché des smartphones aux USA. Larry Page rappelait dans sa lettre sa volonté, avec Sergey Brin, d’améliorer la vie des gens voir du monde lors de la création de Google; en ce début d’année 2012 est dans un monde de plus en plus interconnecté, Google, qui fêtera ses 14ans en Septembre semble tout faire pour. Les plus sceptiques se demanderont à quel prix.

 


Nos dernières vidéos

14 commentaires

  1. interessant, mais ça serait bien de relire un peu..
    « repris les reine » « une longue être ouverte »

  2. Thomas Estimbre on

    C’est corrigé, ne jamais faire confiance à la correction auto… Merci pour votre vigilance :).

  3. Gmail, Android, Chrome, Google+… On disait que ça allait devenir des bides. Ce sont tous des succès et le même chemin attend Google+. Faut juste de la patience même si pour le premier bilan reste hyper positif quand même.

  4. Très intéressant, surtout quand on met à côté la situation de Yahoo!
    Comment une telle marque comme Yahoo! a t-elle pu descendre si bas quand on voit toutes les réussites de Google ?

  5. Pingback: Larry Page dresse un bilan de son année en tant que PDG | Social Media & Community Management | Scoop.it

  6. Personne ne disait que Gmail ou Chrome allait devenir un bide.. avec la puissance marketing de Google, ils peuvent presque tout nous « vendre ».
    D’autant que Chrome a été très bon dès le départ.

    Pour android, cela est peut être différent, mais globalement les gens ( enfin les geeks au départ ) étaient plus ou moins enthousiaste.
    Par contre, pour google+, il arrive après saturation du genre.
    A voir dans le futur .. 😉

  7. Les gens choisissent les bons produits, en particulier s’ils sont gratuits :). Perso, je ne suis pas super enthousiaste envers Google+, Android sort à peine de sa puberté, reste Chrome OS qui me plaît bien. Enfin, il y a encore une grande marge de progrès. Tant mieux!

  8. Google est tout en haut, et je sens que ce n’est que le début…!
    Ils nous ont fait une belle démo récemment : les lunettes, la voiture qui roule toute seule…
    ils vont faire très mal!

  9. Pingback: Chrome 19 embarque la synchronisation des onglets

  10. Pingback: Chrome 19 embarque la synchronisation des onglets

  11. Pingback: Larry Page dresse un bilan de son année en tant que PDG | Google News | Scoop.it

Répondre