Le chef de la sécurité de Google veut un trafic internet 100 % chiffré

Après le ‘Mobilegeddon’, Google pourrait encourager les propriétaires de sites web à passer du http au https.

HTTP URL pixabay

Google n’a pas le pouvoir de forcer tous les webmasters à adapter leurs sites web aux écrans de mobiles.

En revanche, il peut modifier son algorithme pour favoriser les sites mobile-friendly sur la version mobile du moteur de recherche. Et aujourd’hui, il l’a fait.

A compter de ce jour, les pages web qui n’auront pas le label mobile-friendly seront pénalisées de manière significative par l’algo de Google.

Mais après le ‘Mobilegeddon’, quel sera le prochain Armageddon numérique provoqué par Google ?

Il se pourrait bien que la prochaine fois, Google décide de modifier son algo pour qu’il favorise de manière « significative » les sites HTTPS.

Actuellement, le moteur de recherche de Google est déjà favorable aux sites chiffrés. Mais pour l’heure, il s’agit d’un signal de faible importance par rapport aux autres paramètres du SEO.

Cependant, Google avait aussi déjà averti que plus tard, il pourrait renforcer ce signal dans son algorithme afin d’encourager « tous les propriétaires de sites web à passer du http au https ».

Et par ailleurs, dans une très récente interview accordée par Gerhard Eschelbeck, vice-président de Google en charge de l’ingénierie de la sécurité, à AFP, celui-ci a évoqué son souhait de voir tout le trafic sur internet « encodé ».

(Source)


Nos dernières vidéos