Suivez-nous

E-commerce

12,8 millions de dollars d’amende pour de faux avis sur Amazon !

La Federal Trade Commission a annoncé mardi soir qu’elle a déposé sa première plainte contre l’utilisation de fausses critiques pour vendre des produits en ligne, avec à la clé une sanction record.

Il y a

  

le

 

Par

Faux avis Amazon

Si vous fréquentez régulièrement Amazon, mais également AliExpress ou encore TripAdvisor et tous les géants de la consommation en ligne, que ce soit dans le e-commerce ou les voyages, bref, tous les sites où des millions de visiteurs viennent chercher le meilleur plan au meilleur prix, vous en avez forcément vus : les faux avis sont l’une des plaies d’internet. Pour s’en prémunir, il faut une certaine habitude et de bons réflexes, comme par exemple savoir décoder les avis rédigés par des bots, ceux qui sont automatiquement traduits, et ceux qui apparaissent toujours en haut des commentaires.

Mais parfois cela ne suffit pas, et dans ce cas il faut l’intervention de la loi. La FTC (Federal Trade Commission), l’équivalent de notre DGCCRF, vient de déposer une plainte contre une société accusée de poster de faux avis sur Amazon. La Commission a déclaré qu’elle conclurait un accord avec la défenderesse Cure Encapsulations Inc, une société basée à New York, et la propriétaire Naftula Jacobwitz, qu’elle accuse d’avoir fait de fausses allégations concernant un supplément pour perte de poids en payant un site web tiers pour publier de faux avis sur Amazon.

Selon la plainte de la FTC, Cure Encapsulations a vendu des comprimés de garcinia cambogia, une aide « naturelle » pour perdre du poids. Appelé Quality Encapsulations Garcinia Cambogia, les comprimés ont été vendus uniquement sur Amazon. Le forfait  de Naftula Jacobwitz : avoir payé le site www.amazonverifiedreviews.com (inaccessible au moment où nous écrivons cet article) pour publier des avis favorables afin d’améliorer sa notation.

On ne joue pas avec la loyauté des avis, encore moins avec la santé des consommateurs

Il faut dire que le sujet est particulièrement sensible, a fortiori aux USA, puisqu’il s’agit de lutter contre un fléau national : le surpoids. Et l’amende est en conséquence, plutôt salée puisque l’on parle d’un « règlement à l’amiable » de 12,8 millions de dollars, assorti d’une interdiction pour Cure Encapsulations d’utiliser les arguments de perte de poids, de blocage de graisse ou de traitement des maladies pour les compléments alimentaires, les aliments ou les médicaments, à moins qu’ils ne disposent de preuves scientifiques fiables issues d’essais cliniques chez les humains. Il leur est également interdit de produire de faux témoignages (!), de fausses critiques. D’autre part, Cure Encapsulations a l’obligation d’indiquer à Amazon quelles critiques ont été falsifiées et d’envoyer un e-mail aux clients qui ont acheté les pilules pour leur fournir des informations sur les attendus de la FTC. Voir le détail du dossier sur le site de la FTC.

On comprend à travers ce cas de figure que la FTC a voulu frapper très fort afin de dissuader les petits malins qui achètent des avis pas cher pour faire briller leurs produits sur les plateformes marchandes et autres market places. Pas sûr que Cure Encapsulations se relève d’un tel coup de semonce, pas plus que les sites spécialisés contre les faux avis. Rappelons que ce n’est pas le premier jugement concernant une fraude aux avis. En septembre dernier, un opérateur italien avait été condamné à neuf mois de prison pour avoir publié des milliers de faux commentaires sur TripAdvisor pour l’un de ses clients.

Source

Amazon Prime Video
Par : Amazon Mobile LLC
4.5 / 5
2,2 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Patrick

    27 février 2019 at 20 h 21 min

    Si cela peut clarifier le domaine des avis, c’est un très bon point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests