Le gouvernement français abandonne SAIP, préfère Facebook, Twitter et Google pour les alertes

Après les flops de l’application SAIP, le gouvernement français change de stratégie et collabore avec Facebook, Twitter et Google.

Après les nombreux échecs de son système d’alerte, le gouvernement français abandonne l’application SAIP. Désormais, c’est sur Facebook, Twitter et Google que les Français seront alertés en cas de crise.

L’abandon de l’appli a été confirmé par le ministère de l’intérieur au Figaro. Le contrat avec le prestataire derrière SAIP, qui aurait fêté ses deux ans, ne sera pas renouvelé. En juillet 2016, SAIP ne s’était déclenché que 3 heures après l’attentat de Nice. Les médias évoquent d’autres flops, comme lors de la prise d’otage de Trèbes, le 23 mars.

En substance, pour le ministre de l’intérieur Gérard Collomb, les emplacements mis en avant sur Facebook, Twitter et Google seraient plus efficaces. « Alors que la menace terroriste reste élevée sur notre territoire, j’ai souhaité que les outils les plus adaptés soient utilisés pour #MieuxVousPrévenir en cas de danger immédiat », écrit-il sur Twitter.

Le nouveau dispositif

  • « Sur Twitter : un bandeau spécial apparaîtra au sommet du fil de tweets en cas de crise majeure. »
  • « Sur Facebook : une visibilité rapide et forte des messages du Ministère de l’intérieur sera assurée via l’outil « safety check » déjà mis en place par ce réseau social. »
  • « De son côté, le moteur de recherche Google positionnera de manière prioritaire les messages du Ministère de l’intérieur si les mots clés tapés par l’internaute correspondent à la crise en cours »
  • « Les sociétés RATP, Vinci autoroutes, France Télévisions et Radio France relaieront aussi via leurs médias, applications, comptes sur réseaux sociaux ou panneaux d’information les messages du Ministère si la situation le nécessite ».
  • D’autre part, un compte Twitter a été créé pour alerter sur la plateforme de microblogging en cas d’événement majeur de sécurité publique. Le ministre invite les twittos « à s’abonner et accepter les notifications du compte » de ce compte : @Beauvau_alerte.


Un commentaire

  1. C’est quand-même dommage (voir dommageable) qu’ils font abstraction des alertes via le réseau commun intégré dans tout les téléphones et smartphones…!? Réseau d’alerte utiliser dans plusieurs pays européens et en dehors (us,…)
    Les gouvernements se succèdent mais n’apprennent rien des erreurs/manquement c’est de sécurité nationale qu’il s’agit ! Je suis dépité

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.