Le jeu vidéo reconnu comme une forme d’art à part entière aux États-Unis

Le gouvernement américain a pris la décision de considérer officiellement le jeu vidéo comme une forme d’art ainsi que l’Internet et les applications mobiles comme des supports artistiques officiels.

Le gouvernement américain, par le biais de la NEA (Fondation Nationale des Arts), a pris la décision de considérer officiellement le jeu vidéo comme une forme d’art ainsi que l’Internet et les applications mobiles comme des supports artistiques officiels.

Le débat de l’introduction du jeu vidéo comme forme artistique à part entière ne date pas d’hier aussi bien aux États-Unis qu’en France comme vous pouvez le constater dans cet article du Monde de 2008 qui résume bien la situation. En tout état de cause la NEA a donc prit la décision d’accorder le fameux sésame à nos passe-temps favoris.

Mais Concrètement qu’est-ce que cela change ? Internet et les applications mobiles ayant été reconnus comme des supports artistiques pour l’art du jeu vidéo, les « artistes » américain développant des jeux ou devrais-je dire, des œuvres, peuvent maintenant demander un financement au gouvernement au même titre que les cinéastes par exemple. Ceci permettra peut-être d’encourager des productions détachées de toute logique commerciale… le jeu vidéo d’art et d’essai en quelque sorte !

En France, sans qu’il y ait eu d’annonce officielle de reconnaissance, l’industrie du jeu vidéo est déjà bien représentée au ministère de la culture, suite par exemple à l’annonce de mesures en faveur des jeux vidéo en 2010. Notons qu’en revanche aucun système de subvention d’état n’existe.

Pour plus d’infos consultez la feuille de route officielle de la NEA sur les arts numériques.


Nos dernières vidéos

10 commentaires

  1. Amusant, j’écoutais justement ce weekend un débat passionnant sur ce sujet dans Bazingcast, un podcast :
    http://bazingcast.com/2011/05/.....-videos-sd

    Sinon il y a eu en France pas mal de récompenses officiels (type chevalier des arts et des lettres) données à des créateurs de jeux vidéos mais bon en même temps on en donne un peu à tout va…
    Je pense que dans notre pays c’est encore considéré surtout comme une industrie, certes très lucrative mais encore regardé avec mépris par les élites, peut etre une question de génération j’espère…

  2. Le jeu vidéo mérite bien entendu une distinction en tant qu’oeuvre à part entière, tout comme peut l’être un film ou un livre. J’espère que cela sera également reconnu en France… peut être dans 20 ans !

  3. Pingback: What are the best Game Boy Advance games about Simulation? | hairstyles for girls

  4. Le problème c’est qu’en France on a toujours 10 ans de retard. Le minitel nous a bien plombé à l’époque déjà pour le développement de l’informatique et d’Internet en particulier…

    Cela dit, on commence à voir quelques manifestations dans notre beau pays pour que l’on reconnaisse les jeux vidéos comme un domaine à part. D’ailleurs il y a même un musée des jeux vidéos sur Paris maintenant ^^ Ca fait plaisir et j’espère que ca fera avancer les choses par chez nous 😉

  5. Comme tu le dis si bien : un passe temps, un passe temps qui devrait même s’appeler « une perte de temps… »
    car à part les players pros dans les Starcratfs ou les WC3 je ne vois pas grands choses, qu’une simple perte de temps, noyer son malheur dans le gaming… et le plus grave c’est qu’il existe de très bon jeux : je pense notamment à Fifa, Cod, Starcraft évidemment… la vie est d’une cruauté sans pareille.

  6. Pingback: Bazingcast #9 – Liens et références | Bazingcast

Répondre