Le jour où Apple a perdu son âme

Frédéric Beigbeder affirme que l’amour dure trois ans. Pour certains il aura duré cinq versions. Suite à la Keynote d’Apple Mercredi dernier, beaucoup de personnes déçues se sont rendu compte que la magie et l’aura qui font qu’Apple est Apple se meurent petit à petit.

Billet d’humeur rédigé par Gautier Veltri (étudiant à l’EM Grenoble), qui a découvert l’informatique avec les minitels et les modems et suit de près depuis pour les systèmes d’information, l’actualité d’internet et des nouvelles technologies.

Frédéric Beigbeder affirme que l’amour dure trois ans. Pour certains il aura duré cinq versions. Suite à la Keynote d’Apple Mercredi dernier, beaucoup de personnes déçues se sont rendu compte que la magie et l’aura qui font qu’Apple est Apple se meurent petit à petit.

Steve Jobs fut l’un des plus grands entrepreneurs de son époque grâce à quelques idéaux simples mais appliqués avec minutie. Une envie farouche d’améliorer le monde grâce aux technologies, une absence totale de compromis, couplée à une détermination sans pareille. Cet idéalisme fou qui l’a parfois conduit à sa perte, a réussi à insuffler une créativité et une culture d’entreprise qui rayonna sur le grand monde des nouvelles technologies. En quelques années, il aura permis de changer l’usage et l’aspect de la plupart des téléphones mobiles que nous utilisons aujourd’hui, et créé un nouveau segment portable sur format 10 pouces qui semble prometteur.

Seulement Steve Jobs n’est plus de ce monde. Il a longuement préparé sa succession, et imposé comme mantra au sein de l’entreprise : « Ne vous demandez jamais ce que Steve aurait fait » [1]. Le but de Jobs était qu’Apple garde ses valeurs, mais continue sur sa propre voix sans regarder continuellement en arrière.

iphone 5

Mais depuis maintenant un an, le souffle de la muse Jobs commence à s’essouffler, et les observateurs et admirateurs commencent petit à petit à passer dans une phase de déception amoureuse.

Les produits Apple ne font plus rêver : Quand on compare un iPhone 1, 3G, et 4, on sent l’évolution et l’innovation vibrer au creux de nos mains. Quand on regarde l’un à côté de l’autre un 4, 4S et 5, on se rend compte que fondamentalement rien n’a changé. Apple se place désormais dans une stratégie d’optimisation des composants qui floute l’aspect innovateur qui forme sa colonne vertébrale.

On a pu voir la sortie d’un iPad nouvelle génération plus épais que la génération précédente, qui efface d’un revers de main la philosophie sans compromis d’une perpétuelle amélioration pour l’utilisateur. On ne pourra jamais faire parler les morts, mais on aurait pu imaginer que Jobs aurait préféré ne pas sortir de produit du tout plutôt qu’accepter une régression.

N’importe quelle personne ayant un minimum suivi l’actualité d’Apple pouvait savoir une semaine avant la dernière Keynote les 3/4 des améliorations qui allaient être apportées au nouvel iPhone. Où est passée la culture du secret ? Celle qui nous faisait vibrer et actualiser notre navigateur toutes les 5 secondes sur les flux de retransmission des conférences, qui nous donnait envie d’obtenir la dernière nouveauté à tout prix, qui nous poussait à flâner dans les Apple stores pour le plaisir ? Elle semble s’être évanouie ce Mercredi 12 Septembre.

La réussite d’Apple tient énormément à ce désir irrationnel de vouloir appartenir à une catégorie restreinte de personnes possédant ses produits, comme si le fait de les tenir dans nos mains nous donnait le droit de faire partie de son histoire et de celle de l’évolution des nouvelles technologies. C’est ce qui lui permet de vendre ses produits plus cher, et de maintenir un bouche à oreille équivalent à une armée de représentants partout dans le monde.

Apple est en roue libre. Les efforts des années précédentes lui fournissent une inertie importante, mais qui constituait grâce à la philosophie de Jobs l’essentiel du business model. Il serait peut-être temps que du côté de Cupertino, on se demande au contraire un peu plus ce qu’aurait fait Jobs s’il était encore là.

[1] sources : http://www.macg.co/news/voir/220582/-ne-vous-demandez-jamais-ce-que-steve-aurait-fait
Steve Jobs: Walter Isaacson


Nos dernières vidéos

78 commentaires

  1. Je suis assez d’accord avec le constat, par contre, ne penses-tu pas que les iPhone 4, 4S et 5 étaient déjà prêts de l’ère de Steve Jobs ? Si on en croit certains articles et sa bio, les produits sont pensés longtemps avant chez Apple, je ne suis donc pas certain que les 4, 4S et 5 ne soient pas à mettre à son crédit aussi

  2. « La réussite d’Apple tient énormément à ce désir irrationnel de vouloir appartenir à une catégorie restreinte de personnes possédant ses produits »

    oO
    Quelle drôle d’idée.
    Limite insultant 🙂

  3. Ne serait-ce pas simplement une limite technologique ? On a peut être atteint le maximum possible sur la technique pour les smartphones, ils sont performant, « beau », et même relativement solide.
    Qu’ajouter encore ?
    On peut surfer sur le web presque aussi rapidement qu’avec un PC, on a des résolutions d’écran ahurissante, les jeux sont visuellement excellents..
    Que faire sauf améliorer la puissance brute ?
    Augmenter l’autonomie mais à part ça..

  4. gautierv

    @Romain bonne question (on ne pourra jamais en être sûr ?), mais tu avoueras que le renouvellement du design n’est pas au plus haut depuis 3 versions.

    @jcfrog je ne généralise pas, mais l’iPhone est devenu un must à avoir en société, on ne peut le nier. Heureusement tout le monde ne l’achète pas pour ça 😉

  5. « La réussite d’Apple tient énormément à ce désir irrationnel de vouloir appartenir à une catégorie restreinte de personnes possédant ses produits, comme si le fait de les tenir dans nos mains nous donnait le droit de faire partie de son histoire et de celle de l’évolution des nouvelles technologies. »

    Une catégorie restreinte ? Tu dois pas souvent prendre les transports en commun pour considérer que les produits Apple sont utilisés par une catégorie restreinte de la population 😀

    C’est en partie ce qui a perdu Apple, à mon avis !

  6. Pour quelqu’un qui se dit être fan des nouvelles technologies, je trouve ton analyse très faussée.

    « Les produits Apple ne font plus rêver  » –> Il suffit de regarder les ventes d’iPad et d’iPhone pour clairement voir le contraire. Apple n’a jamais aussi bien vendu ses iDevices que depuis que Cook est aux commandes. Je ne dis pas que ça a un lien, mais ça montre que Cook fait clairement le boulot, et bien.
    2 millions de pré-commandes pour l’iPhone en 24 heures, j’crois que ça rentre dans la catégorie « faire rêver les gens ».

    Tu parles de l’évolution iPhone 1, 3G et 4 et tu compares à l’évolution 4, 4S et 5. Mais déjà c’est biaisée parce que tu ne parles pas du 3G et du 3GS et à ce que je sache, l’évolution en design n’était pas bien grande entre un 3G et un 3GS … Donc ta comparaison est fausse.
    Et l’évolution entre le 4S et le 5 est grande. C’est pas simplement un écran plus grand, c’est un design entièrement refait. La conception est simplement bluffante. Et ils arrivent quand même à avoir au final un téléphone plus léger.

    Tu sembles vouloir faire parler les morts mais Jobs était vivant quand l’iPad retina était en conception donc oui, il a validé le produit, c’est certain…

    Je ne reviendrai pas sur ton commentaire d’Apple et sa communauté restreinte. Tu analyses bien mal la situation. Avant (il y a 10 ans), on était dans ce cas, maintenant, c’est plutôt l’inverse. Tu achètes un iPhone « comme tout le monde ».

    Et puis le culte du secret, tu ne penses pas que ça a juste à voir avec le fait qu’Apple est devenue la plus grosse entreprise du monde et que les volumes de ventes (et donc de production) ont considérablement augmenté et que donc, il est plus difficile de garder ses produits secrets ?
    C’est juste l’évolution logique quand on devient aussi connu. Rien à voir avec une philosophie quelconque. Surtout que Cook y tient énormément aussi, c’est juste qu’il n’arrive pas à régler le problème (ils ont viré le dernier mec responsable de la sécurité mais apparemment, ça n’a pas suffit).

    « Apple est en roue libre » …. Franchement, j’aimerais bien que la France ait des entreprises en roue libre comme Apple 🙂

    Et puis si tu dis ça juste parce que tu n’as pas un design totalement nouveau sur ton iPhone, va voir ce qu’Ive pense d’un bon design : ça doit durer. Et ça a toujours été le cas, regarde les MacBook qui n’ont pas vraiment changé de design en 10 ans.

  7. article interessant et qui mérite bien sa qualification de billet d’humeur post Keynote sans grande surprise il est vrai.
    Que la présentation du nouveau téléphone phare d’Apple ait été largement éventée explique en grande partie l’impression que beaucoup ont ressentie que c’était un exercice de pure forme. Mais apple est victime sans doute de son modèle industriel qui convie à des sous traitants sa production, sur l’immense demande de ses produits qui demande d’anticiper la production et son choix (appréciable) de présenter des produits quasi immédiatement disponibles. A ce petit jeu difficile de garder un vrai secret. Mais je suis d’accord que le culte du secret perd ses plumes depuis qqs keynote mais cela n’a rien à voir avec la disparition de Steve Jobs.
    Je ne suis pas d’accord sur les point majeur qui est de dire qu’Apple ne surprend plus. Vous confondez l’agitation et la révolution. Changer d’interface et de design tous les 4 matins pour faire « nouveau » n’a JAMAIS été dans les gènes d’Apple. Prenons l’exemple des ordinateurs d’Apple: iMac, le design est quasiment le même depuis 2007, l’interface OSX est améliorée mais pas modifiée perpétuellement. C’est justement ce qui fait le succès d’Apple mon ordinateur n’a pas l’air vieux 1 ans après car il n’est pas en plastique, et le travail sur son design, remarquable le rend durable. Idem pour l’OS, on ne me change pas pour des raisons uniquement cosmétiques mon interface. J’observe qu’il a beaucoup été copié mais jamais égalé. Idem pour les MacBook air dont toute l’industrie s’est moquée à la sortie (pas de lecteur DVD? pas de slots pour les cartes SD ou mémoires, pas 4 ports USB, ouarf). Un observateur, même distrait, notera que le segment des ultrabook explose et qu’ils ont une facheuse tendance à ressembler à celui d’Apple dont le design date de 2008.
    Là ou les concurrents font des changements cosmétiques tous les 6 mois, se livrent à une surenchère technologique dont l’apport reste discutable, Apple trace son sillon: casser les codes, puis améliorer sans cesse jusqu’au prochain saut lorsqu’il sera profitable à l’expérience utilisateur. Cela donne un OS qui s’affine (et reste très perfectible) un matériel toujours plus beau (un galaxy ou un HTC dans la main reste un objet en plastique bien que l’écran soit superbe), valorisant, agréable et pensé pour l’utilisateur (ce truc dingue d’un téléphone qui s’utilise d’une main). C’est cela qui a toujours déclenché l’envie d’acheter des produits apple chez moi et non ce mythe de l’objet pour faire partie de la soi-disant tribu apple. Les gens achètent des produits Apple parce que c’est fait pour des béotiens de l’informatique. Pas besoin de connaitre les specs et le coeur de sa machine et son fonctionnement pour avoir son carnet d’adresse, ses photos, ses vidéos et des jeux.
    Ce que Steve Jobs n’aurait jamais fait c’est de sortir un produit bâclé juste pour faire un nouveau design et appâter le gogo. Le dernier iPad est certes légèrement plus épais mais il a un écran rétina ce qui apporte énormément dans son usage (après ce n’est pas indispensable). Il est drôle, d’ailleurs, de constater que l’écran définition rétina devient la base d’un smartphone ou d’une tablette de nos jours.
    Lorsque Qu’Apple sort un produit, il est toujours de bon ton d’en railler le prix (aplle c’est plus cher). Notons qu’en dehors d’Amazon les tablettes ont un prix comparable aux produits apple. Idem pour les ultrabook, l’arrivée des concurrents devait ridiculiser la grille tarifaire d’Apple. Je note là encore qu’il n’en est rien. Le S3 coute 649€ nu comme une iPhone 5 16G…tiens
    Cette rigueur et cette constance permet à Apple de continuer à vendre en gagnant de l’argent des iPhone4 & 4s car il restent des produits performants, de très bonne qualité dont le design reste magnifique. Peut-on en dire autant du Galaxy SII contemporain?
    Je finis par le meilleur, avec un téléphone Apple, j’ai le droit chaque année à l’actualisation de l’OS (certes avec des limitations pas toujours justifiées) mais disponible pour tous les utilisateurs, le même jours. Ses concurrents sont loin de pouvoir en dire autant.
    Apple aura perdu son aura et son âme, le jour ou un concurrent les battra sur leur point fort, surprendre, créer des nouveaux produits auxquels ont n’avait pas pensé, beaux et d’une qualité irréprochable. C’est ce qui fait des produits apple des objets de design alors que le design de ses concurrents ne reste pas.
    Reprocher à apple que sa recette marchant si bien tout le monde la copie (hors Windows mobile pour le tel) c’est aller un peu vite. et j’espère qu’Apple ne fera jamais de compromis esthétiques juste pour donner l’impression de sortir un truc nouveau. C’est cela qui participe à son aura.

    PS: ceci pour répondre au billet. Cela étant il y a plein de choses qui m’exaspèrent tant dans ios que dans les iphones ou produit apple et qui devraient être améliorés.

  8. J’avoue que si j’avais pas lu le chapeau de l’article j’aurais pensé que son rédacteur n’avais pas une grosse expérience de ce milieu.
    Comment peut on dire qu’une entreprise s’essouffle sous prétexte qu’elle a gardé le même design pour son téléphone 3 ans de suite? Les révolutions tel que l’iPhone on n’en sort pas toutes les semaines. T’as vu le nombre d’années qu’il leur a fallu pour le sortir?
    Il faut désormais voir les déclinaisons annuelles de l’iPhone comme celle des MacBook etc…. Puisqu’on est arrivé a un produit mature.
    Pour ce qui est des fuites elles sont tout simplement proportionnelles a l’attente du produit. Une fuite sur un blog ca doit rapporter plusieurs millions de page vu en quelques jours. Ca représente de belles sommes et certains son surement prêt a courir le risque vu le salaire des employés chinois.

    Apple n’a pas perdu son âme c’est juste que les premier clients d’Apple, ceux qui l’étaient avant l’iphone et sa déferlante, se retrouve un peu abandonné au milieu de ce raz-de-marée d’iphone/ipad. Mais si demain Apple nous sort une iTV ou je ne sais quel autre projet je suis sur qu’on parlera a nouveau de révolution avec ou sans Steeve jobs.

  9. « On a pu voir la sortie d’un iPad nouvelle génération plus épais que la génération précédente, qui efface d’un revers de main la philosophie sans compromis d’une perpétuelle amélioration pour l’utilisateur. On ne pourra jamais faire parler les morts, mais on aurait pu imaginer que Jobs aurait préféré ne pas sortir de produit du tout plutôt qu’accepter une régression. »

    Je trouve ce passage un peu naïf. Évidemment qu’il l’aurait validé. D’ailleurs il a sûrement fait pour l’essentiel. Un tel produit ne se conçoit pas en 1 semaine. Il a donc suivi la conception en grande partie.

  10. Je suis plutôt d’accord avec Tayo mais je dirais que si certaines limites sont atteintes, ils en restent des tonnes à franchir comme l’autonomie, repenser les OS et applications mobiles pour aller beaucoup plus loin, avoir les même écrans mais qui consomme rien et qui marche en plein soleil, créer un NFC avec bien moins failles.
    Pour le marché du smartphone est loin d’avoir dit son dernier mot mais généralement les courses à l’armement ne mène nulle part (le syndrome du Pentium IV Prescott) et multiplier les coeurs ou la taille de l’écran va suffira pas à faire acheter les gens dans le futur.

  11. Je suis d’accord avec ce constat, il n’y a plus grand chose de bouleversant an niveau des produits d’Apple. Sauront-ils nous surprendre avec de nouveaux usages? J’ai par exemple lu qu’un projet de musique en ligne ( proche de Spotify) était en route?

  12. Je partage totalement ce point de vue … c’est exactement le ressentiment que j’ai : j’ai eu tous les iPhones et c’est le premier que je ne prendrai pas, après une déception du 4S.. et c’est aussi la première conférence que je zappe, car comme tu l’écrit le « one more thing » n’est qu’un vague souvenir … Enfin, je trouve qu’Apple est passé de précurseur à challenger … puisqu’il qu’à ce jour, les nouveaux produits égalent la concurrence sans la dépasser …

  13. Je ne pense pas qu’il y ai eu une réel révolution dans cette iphone5 alors bien sur technologiquement les produits apple sont de grande qualité mais valent-ils réellement le prix pour lequel ils sont disponible actuellement ?

  14. hmm… BS.
    « Mais depuis maintenant un an, le souffle de la muse Jobs commence à s’essouffler, et les observateurs et admirateurs commencent petit à petit à passer dans une phase de déception amoureuse. »
    Je suis personnellement un déçu de l’iPhone 5, mais de là à accuser l’absence de Jobs… Je pense que son influence sera encore présente dans les produits Apple pendant des années, c’est pas comme si un produit se faisait en l’espace de quelques mois.

    « Où est passée la culture du secret ? »
    Comme pas mal d' »observateurs » -comme vous les appelez- l’ont fait remarquer, chaque blogueur tech sait qu’il peut gagner un nombre de visiteurs monstrueux s’il sort une news Apple, quelle que soit la fiabilité de la rumeur … Apple a certainement une politique qui restreint les fuites, mais ils sont obligés de travailler avec des fabricants qui sont sans doute moins regardants. Ce sont les blogueurs et les lecteurs qui spoilent la surprise, Apple ne peut pas garder des secrets de cette ampleur au vu des moyens mis en oeuvre pour les dévoiler.

    C’est mon avis, mais je pense que c’est assez réducteur d’imputer le nombre de déçus à l’absence de Steve Jobs, il convient plus de regarder du côté de la concurrence beaucoup plus féroce qu’avant IMO.

    « Apple est en roue libre. »
    Je pense que beauuucoup d’entreprises aimeraient être en roue libre comme Apple, ainsi que beaucoup d’actionnaires.

  15. Généralisation vague, un poil insultante pour ceux qui savent pourquoi ils veulent un iPhone 5 quand on lit la phrase : « La réussite d’Apple tient énormément à ce désir irrationnel de vouloir appartenir à une catégorie restreinte de personnes possédant ses produits. » D’une part la catégorie n’est pas si restreinte, l’iPhone n’est pas un produit de niche. De plus, on pourrait l’inverser : « la réussite de Samsung vient de ce désir d’avoir un iPhone sans vouloir y mettre le prix. » Or c’est tout aussi faux 😉

  16. Franchement c’est un beau texte.

    Je te rejoins sur le ‘phénomène de société’ qui dépasse le fait d’avoir un téléphone.
    Côté innovation, je ne vois pas comment ils pourraient faire mieux, comme il en sortent 1 par an : société de consommation!!

  17. Je pense pour ma part que tout le monde attend de trop à chaque nouvel iPhone. Tout le monde attend une révolution… Mais ce n’est tout simplement pas possible ! Avoir une rupture comme il y en a eu une avec l’arrivé du premier l’iPhone ne peut pas se faire tout les 1 à 2 ans, le rythme des versions de téléphone. Entre le Galaxy 2 et 3 pas de révolution non plus et personne ne s’en est étonné !
    Je pense qu’il faut attendre une évolution technologique majeure (comme les écran multi-touch l’a été) pour que cela soit intégré dans un produit de grande consommation et là on pourra faire Waoouuuh !

  18. Moi je trouve que pour chaque version d’iPhone les changements ont toujours été très minimes. Seul le premier était une petite révolution, depuis on le remplit de composants un peu plus modernes et on referme avec un design très légèrement retouché. Bref, rien ne semble changer dans la logique du groupe et c’est bien ça le problème.

  19. Pingback: Le jour où Apple a perdu son âme | Un Android peut être humain | Scoop.it

  20. @Tayo : complètement d’accord avec toi.
    On fabrique des smartphones avec un très bon compromis poids/puissance/qualité de l’OS depuis l’iPhone 4, le Galaxy S2 et modèles équivalents qui répondent à 90% des besoins, du coup, c’est un peu la panne sèche.

    J’suis loin d’être Pro-Apple mais l’iPhone 5 est un très bon téléphone avec à peu près toutes les évos technos qu’on pouvait en attendre.
    Dans son genre, l’iPad 3 représente aussi à peu près tout ce qu’on pouvait en attendre à sa sortie (hormis l’écran, qui est vraiment une belle prouesse techno).
    Je suis d’ailleurs persuadé que la sortie de l’iPad 4 aura un écho similaire à celle de l’iPhone 5.

    @Ortegeek : faut pas oublier qu’Apple est majoritairement un assembleur, avec un gros poids pour le développement des technos, et le choix des composants, certes, mais les mecs pondrons pas une batterie triple capacité du jour au lendemain, en tout cas, s’ils le font, ils ne seront pas les seuls sur le créneau.

    Sinon, l’idée de l’auteur à propos du « désir irrationnel de vouloir appartenir à une catégorie restreinte de personnes » me dérange : Oui, c’est sans doute ce qui a fait son succès jusqu’au début des années 2000 mais depuis l’iPod, Apple vise clairement toutes les classes sociales/CSP confondues (des pays développés), surtout sur les périphériques mobiles.

  21. Gl3am +1

    le seul produit vraiment ambitieux aujourd’hui est le projet google glass. Le pari est de savoir si google arrivera à le mettre au point siffisament pour le démocratiser autant que apple l’a fait avec l’iPhone. En cela, la culture du secret de Apple a joué pour lui car ils peuvent se permettre de sortir le produit que l’orsqu’ils sont satisfaits. Avec google, ils ont annoncé la commercialisation en 2014… tout le monde sera décus si c’est plus tard ou décçus si c’est à temps mais pas parfait.

  22. L’être humain et l’homme en premier lieu est irrationnel, émotionnel et a constamment besoin de s’inventer un monde éloigné du sien et dans lequel il se magnifie.
    D’où les produits Apple mais également les belles bagnoles, les belles fringues, les hooligans et les guerriers.
    Sans doute nul autre que Jobs a utilisé ce ressort.
    Mais cela ne restent que des produits, certes, proches de la perfection mais également très contraignants et très has-been : qui peut, à part Apple, se permettre de sortir un équipement qui ne soit pas une clé USB ?
    Personne et heureusement (pour les autres).

    Db

  23. « Ne serait-ce pas simplement une limite technologique ? »

    Même en admettant qu’on soit à un palier technologique, il y a des tonnes de choses qu’on peut améliorer. Un exemple qui vaut ce qu’il vaut: Sony a introduit un écran avec la capacité de détecter un doigt en l’air au dessus de l’écran (floating touch, cf. google), et permet potentiellement d’ajouter un mécanisme supplémentaire d’interaction avec le téléphone ; rien de moins que l’équivalent du ‘mouse over’ dans le monde des PCs.
    Sony n’a pas transformé l’essai, mais c’est assurément un exemple d’ajout qui peut faire réellement sens pour l’ergonomie d’un appareil mobile, et qui aurait pu être un exemple de nouveauté qui aurait pu faire « la différence » entre une simple upgrade fade et un vrai nouveau modèle.

    « ils en restent des tonnes à franchir comme l’autonomie, repenser les OS et applications mobiles pour aller beaucoup plus loin, avoir les même écrans mais qui consomme rien et qui marche en plein soleil, créer un NFC avec bien moins failles. »

    Ne compte pas sur Apple pour tout ça. Apple est un intégrateur de composants déjà inventés par des tiers. Il ne conçoit pas lui-même de choses nouvelles, mais les intègre dans ses produits.

  24. Entièrement d’accord avec ce billet – qui est d’ailleurs très bien écrit ! Aujourd’hui le succès des derniers iPhone est surtout dû à la réputation qu’Apple a réussi à acquérir avec les précédents. La technologie n’est plus vraiment au rendez-vous et on a plutôt l’impression de ne voir se succéder que des versions légèrement améliorées…

  25. En lisant certains articles, j’ai parfois l’impression de me retrouver sur le forum de clubic… Je suis loin d’être un fan d’Apple, très loins, mais je commencerai à m’inquiéter pour eux le jour où :

    – la sortie du moindre produit cessera de faire la une de tous les JT
    – ils arrêteront de (pré)vendre en 24h 2 MILLIONS (Millions!) d’un produit à plus de 600 Euros qui est tellement ennuyeux, inutile et décevant
    – il arrêteront de faire une marge de près de 50 % *à la fin de l’année*

    Alors oui, rien de révolutionnaire dans cet iphone 5 et le coup du connecteur est plus que limite (mais c’est du apple tout craché), mais quelle techno aurait eu cet effet wow ? Ortegeek ci-dessus et Wired dans une tribune l’ont dit : pour l’instant plus de techno révolutionnaire à attendre. Profitons donc des modeste progrès et réjouissons nous pour les actionnaires et les « pas trop geeks » qui se contenteront très bien d’un iPhone 4 ou 4s cette fois à tarif plus raisonnable.

  26. Apple tire sur la corde avec son dernier iPad et iPhone afin d’amortir un maximum ses produits.
    Attendez vous à des prochains iPad et iPhone radicalement différents au niveau du design !

  27. Billet ridicule et pathétique.
    « Quand on regarde l’un à côté de l’autre un 4, 4S et 5, on se rend compte que fondamentalement rien n’a changé. » Alors déjà, vous vous basez sur des photos. Et deuxièmement, rien n’a changé entre le 4S et le 5 ? Le summum de l’absurde.
    Comme un lecteur vous l’a expliqué dans un commentaire avant le mien, vous pensez qu’Apple met 1 an à sortir un nouvel iPhone ? Parce que ce nouvel iPhone vous déçoit, alors que vous ne l’avez pas vu, et n’avez manifestement pas lu les critiques des premières personnes ayant pu l’essayer, alors voilà Apple a perdu son âme. C’est risible, vous êtes risible. Vous n’avez rien compris de ce que vous avez vu de la keynote de l’iPhone 5, trop occupé à décortiquer les specs techs pour comparer avec le dernier Samsung. Ouin, l’iPhone n’a que 2 coeurs, ouin il n’a qu’1 Go de RAM. Mais vous ne comprenez pas qu’Apple a réussi le tour de force d’en mettre 2 fois plus que ses concurrents dans un volume moindre. Alors voilà, vous n’aurez pas l’inutile NFC ou l’hilarante recharge via un beau coussin, mais vous aurez un produit plus puissant consommant moins dans un volume moindre. Si vous ne comprenez pas que l’iPhone 5 est une prouesse industrielle, là où les nouveautés technologiques que vous proposent les concurrents ne sont que de la poudre aux yeux, c’est votre problème. Ce n’est pas qu’un problème d’humeur, à ce niveau-là. Bon courage.

  28. Je ne suis pas d’accord avec cet article. Apple à dans ces cartons des produits sur (au moins) les 5 prochaines années à venir. Donc Steve à largement travailler sur cet iPhone et sur le 6 certainement. Pour parler d’un essoufflement de la créativité d’Apple à cause du départ de Steve Jobs, attendez 5 ans, pour le coup ce pas (du tout) d’actualité.

  29. gautierv

    Merci à @Memory man d’avoir rappelé qu’il était précisé que c’était un billet d’humeur, et non pas un article de fond.
    Bien que le dernier iPhone soit un beau produit très aboutit, je ne fais que relever la déception ambiante qu’il existe au lendemain de la Keynote sur les sites et forums spécialisés. Ce sont des impressions, des réactions, principalement sur le fait qu’Apple ne surprend plus autant qu’auparavant. Je vous laisserais vous reporter à des articles plus aboutis sur le fond pour se faire un avis sur le produit même.
    Au passage, je suis toujours aussi agréablement surpris du nombre et de la pertinence de vos réponses, c’est ce qui fait la force du PCitron sur tous ces sujets 🙂

  30. Joyeux Troll en perspective …

    Il y aura toujours des clients pour payer plus cher un produit, et brandir avec fièreté un gros logo. Je ne peux qu’être admiratif du travail formidable fait par les équipes marketing Apple.

    Aussi, comment s’étonner que les « consommacteurs » commencent à faire preuve de pragmatisme, comparent les prix avec les solutions du marché, et mesurent la plus-value réelle des offres Apple …
    Je trouve qu’humainement, l’émergence de clients informés et critiques, c’est plutôt une excellente nouvelle …

    Plutôt que le reprocher à Apple, il faudrait peut-être en féliciter les clients.

  31. Pingback: Le jour où Apple a perdu son âme | Veille Techno et Informatique "Autrement" | Scoop.it

  32. Et pendant ce temps, Apple vend plus d’iPhone (le 5 cette fois) que jamais…

    Sinon, je ne suis pas du tout d’accord avec cet article. D’abord, sur l’iPhone, et d’ailleurs les autres Smartphone, je crois surtout qu’on arrive à un stade ou l’évolution technologique est ralentie, un niveau de maturité des produits telle qu’on ne verra pas de grosses avancées technologique avant quelques années maintenant. Donc oui Apple se contente d’améliorer ses produits, mais sans véritable révolution. Ses concurrents font de même, car, encore une fois, le marché et les produits sont matures et nous allons vivre 3 à 5 ans avant de voir une évolution majeure sur ce marché.

    Sur votre point concernant le dernier iPad, plus épais (1 mm ?) et donc soit disant moins sexy pour l’utilisateur, je ne suis pas d’accord. La qualité de son écran en fait le meilleur iPad jamais produit et compense 1 000 fois les quelques microns de plus du produit !

    Bref, je n’achèterais pas l’iPhone 5 pour des raisons personnelles (je trouve l’écran trop grand et préfère le 4S – je crains d’ailleurs un peu l’avenir du marché quand je vois Samsung sortir des monstres à écran de 5″ !!!). Pour le reste, Apple reste à ce jour l’une des rares entreprises à me faire, sinon rêver (n’exagérons pas), du moins vibrer !

  33. Je suis assez d’accord avec l’article. @jerome granon, j’ai sourit quand j’ai lu ta phrase « c’est un design entièrement refait »… On doit pas avoir vu les mêmes photos ou alors on a pas la même conception du terme « entièrement refait ». Pour ma part je le trouve quasiment pour ne pas dire totalement identique, à la version 4 mis à part la taille et la couleur peut-être.

    Bref sinon, pour répondre à la question quelle « innovation » apporter à l’iphone, je parle ici de l’argument des éventuelles limites technologiques annoncé par je ne sais plus qui dans les commentaires. Je pense qu’il y a moyen de largement améliorer cette grosse blague qu’est l’iphone, en lui ajoutant ou améliorant certaines fonctionnalités plus que basiques sur un smartphone, sans aucune modification technologique:

    – La possibilité de pouvoir mettre n’importe quel MP3 en sonnerie (surtout que les sonneries par défaut sont moisies). Je parle ici de pouvoir faire ça nativement et sans être limité à 30 secondes et devoir convertir le format via un logiciel tiers etc.

    – La possibilité de pouvoir faire ce qu’on veut niveau transfert fichiers, sans avoir à passer par cette daube d’iTunes

    – Une autonomie mieux gérée et surtout accrue (genre ça pourrait activer la 3G uniquement quand t’en a besoin automatiquement par exemple quand tu ouvres safari et dès que tu le fermes ça désactive. Pour les mails ou twitter et autre, tu proposes une option du genre vérifier toutes les heures et ça active et désactive la 3G tout seul juste pour récup les news, bref ce genre de choses)

    – Pourquoi quand je fait une video avec l’outil « camera », elle est rangée automatiquement dans le dossier « photos » au lieu de « videos » ?

    – Pourquoi je dois remonter tout le fil de la conversation (messages sms) pour trouver le bouton « appeler le contact » ?

    – Pourquoi je ne peux pas mettre un MP3 en musique de réveil le matin ?

    – Pourquoi la moitié des gens qui ont un iphone (autour de moi tout du moins) ont leur écran fêlé, voir complètement explosé, après un minuscule choc de rien du tout ? Je n’ai personnellement jamais vu ça sur un samsung ou un xperia…

    – Pourquoi je ne peux même pas changer la batterie ? Imaginons qu’elle ne fonctionne plus, je dois racheter un nouveau téléphone, alors que je pourrais simplement changer la batterie si on m’y autorisait… Je sais qu’il y a des raisons et arguments business derrière, mais perso je m’en fou, sur les autres téléphones on peut changer la batterie !

    Bref, ce ne sont ici que quelques exemples, mais pour un téléphone soit disant haut de gamme, user-friendly et tout… je trouve ça un peu limite très honnêtement. La liste de trucs à améliorer de ce genre est longue. Pour moi l’usage même de l’iphone peut être plus que très largement amélioré. Ce n’est bien sûr que mon avis, et peut-être que je ne connais pas suffisamment les combines ou autres, je n’ai ce tel que depuis 2 semaines, mais j’en suis plus que déçu…

    Les produits Apple ne sont qu’un phénomène de mode. Il est toutefois vrai que grâce à l’arrivée de l’iphone, ipad et compagnie, les nouvelles technologies et leurs usages ont bien changé, dans le bon sens. Mais pendant qu’Apple restent sur ses positions sur des trucs basiques (pas de mp3 en sonnerie par exemple), Google et Microsoft les ont rattrapé et même très largement dépassé. Ya pas photo !

  34. Cet article est à prendre au second degré…. Ce n’est pas possible autrement !!
    Avoir de préjugés sur une seule page web, je ne vois que l’humour pour l’expliqué.

    L’innovation chez Apple est tellement masqué par la simplicité des formes que beaucoup ne la voit même pas… Il n’y a qu’à regarder la vidéo de présentation avec Jonathan Ive parlant des process de fabrications pour voir jusqu’à quel point Apple peut aller.

  35. Si je viens sur presse-citron c’est justement pour ne pas lire ce genre d’article digne d’un blog perso. J’attends un peu plus d’analyse et de réflexion plutôt qu’un avis comme un autre d’une personne déçue à juste titre ou non, peu importe. Ce concept d’invité est une bonne idée mais la tenue doit être confiée à des personnes d’un autre calibre. En toute amitié.

  36. « le coup du connecteur est plus que limite (mais c’est du apple tout craché), »
    Parce que c’est apple, il n’a pas le droit de faire évoluer un connecteur qui a 9 ans !!!

  37. Article sans intérêt !

    Sans intérêt parce que Apple a déjà dépassé les records de vente pour l’Iphone 5, et jusqu’à preuve du contraire, en business, c’est toujours le résultat commercial qui compte.

    Sans intérêt parce que prenez un Galaxy S2, un Galaxy S3, un Galaxy Nexus … et trouvez des « révolutions technologiques » ! ? Il n’y en a pas non plus ! Je n’ai rien contre Samsung, qui fait de très bons Smartphones, mais c’est pour illustrer mon propos.

    Bref, un article de plus sur Apple d’un pseudo marketeur qui pense réinventer la stratégie marketing d’une entreprise en pleine réussite commerciale depuis des années.

  38. @Eric : évidemment, on s’en fiche du smartphone, mais pourquoi faire des articles aussi trollesques et racoleurs ? Je me pose juste la question. L’appât du clic ? Quel dommage.

  39. Etonnamment, on se souvient peu qu’à chaque sortie de nouvel iphone/ipad, c’est la même histoire. Les gens s’etonnent du « peu » d’innovations technologiques. Combien de mes amis me disent : « c’est tout? ».

    Et bien l’histoire dira dans quelques mois si cette version ne fait plus réver. Mais il est évident qu’on arrive également à une limitation technologique. Peut-on et devrait-on devrait-on faire des écrans avec une resolution plus importante (sachant qu’actuellement, on est au maximum des capacités de perception de l’oeil humain). Doit-on ajouter encore plus de mémoire, de CPU… pas sûr.

    En revanche, sur la partie logicielle, la finition et la cohérence de l’ensemble Apple reste AMHO encore bien devant les autres.

    Bref, la compétition purement technologique est plus un hobby de geek qu’autre chose.

  40. @ Memory man « Notons qu’en dehors d’Amazon les tablettes ont un prix comparable aux produits apple. Idem pour les ultrabook ».

    Tu me dit ou trouver un ultrabook 13″ avec un i7, 4 go de ram et une carte graphique dédié pour 100€ alors… Dans le magasin… Compare au Asus zenbook moi perso je vais prendre un zenbook Mac Os m’intéresse pas (je trouve ubuntu plus simple à utiliser)…

    « Peut-on en dire autant du Galaxy SII contemporain? »

    Je n’échengerai absolument pas mon s2 qui coute 2x moins cher que le nouvel iphone. Je peux faire exactement la même chose encore du « snobisme »…

    « Je finis par le meilleur, avec un téléphone Apple, j’ai le droit chaque année à l’actualisation de l’OS (certes avec des limitations pas toujours justifiées) mais disponible pour tous les utilisateurs, le même jour. Ses concurrents sont loin de pouvoir en dire autant. »

    Ici 2 catégories de personnes les non-technophilies qui n’en ont rien à foutre de la MAJ de l’os (suffit de regarder le nombre de personnes toujours sur XP!). Et sinon il existe des Roms alternatives qui permettent d’avoir des mises à jour. Si je me souviens bien l’iPhone 3 ne sera plus mis à jour non plus… Alors qu’avec les tels android tu pourras toujours avoir des versions améliorées.

    Pour moi Apple c’est comme la mode c’est (trop) cher et ça passera avec le temps. Et ils arriveront comme sur le marché du pc à une « niche » qui souhaite de la qualité (tout est relatif).

    Et pour finir le problème pour moi avec tous ceux avec qui je discute, c’est qu’ils ne sont généralement pas impartiaux, il achète le produit parce qu’il y a une pomme dessus point… enfin c’est un débat sans fin et je commence en avoir marre qu’on parle d’Apple tout le temps …

  41. on peut quand même difficilement reprocher à Apple de prendre de l’argent à des gens qui veulent leur en donner… tant qu’il y a de la demande, les prix montent, c’est mécanique. C’est une entreprise géante, pas une ONG.

    Tant que les clients s’y retrouvent, je ne vois pas quel est le problème.

  42. « les admirateurs commencent petit à petit à passer dans une phase de déception amoureuse »
    Oui oui…
    A part ça le titre d’apple est au plus haut.
    +
    2M de pré-commandes en 24 heures pour son iPhone 5, soit deux fois plus que pour son modèle 4GS l’année dernière…

    Alors déception ? Je ne pense pas…

    Bisous

  43. Steve Jobs doit avoir le cul bien propre !
    On commence à se rendre compte qu’Apple a toujours eut un retard technologique sur ses concurrents moins doués en communication…
    L’effet de mode Apple retombe comme un soufflet, c’est sur qu’acheter le même produit chez Samsung mais 200€ de moins c’est intéressant.
    Steve Jobs n’a pas grand chose à voir la dedans, qui peut sérieusement dire qu’entre l’iphone 3 et l’iphone 4 il y a une révolution technologique ? ou que l’ipad et l’ipad 2 sont vraiment différents…

    On va justifier notre stupidité du passé constatée aujourd’hui en disant que c’est parce que Jobs est parti… Effet marketing, la technologie est ce qu’elle est, l’innovation aussi, rien à voir avec les entourloupes de la communication dont nous sommes les esclaves !

  44. Eartz +1 « Tant que les clients s’y retrouvent, je ne vois pas quel est le problème. »
    Je suis tout à fait d’accord, on ne peut pas reprocher à Apple d’avoir des clients. Si des gens sont clients d’Apple c’est qu’ils le veulent bien !

  45. C’est quand même crétin de citer un article et de ne pas le lire… on y trouve une phrase bien intéressante:
    « Steve Jobs a été très clair à ce sujet avec Tim Cook et ses autres collaborateurs. « Ne vous demandez jamais ce que Steve aurait fait. Écoutez votre propre voix », leur a-t-il répété à plusieurs reprises. »

  46. @Ortegeek entiérement d’accord avec « avoir les même écrans mais qui consomme rien et qui marche en plein soleil, créer un NFC avec bien moins failles. » J’ajouterais le chargement sans avoir a brancher ou débrancher quelques chose, la capacité et enfin l’étanchéité en recap je mettrais dans l’ordre suivant:
    1 autonomie, 2 lecture en plein soleil, 3 recharge sans fils, 4 étanchéité et enfin durabilité, 5 capacité, 6 prix.
    Bref encore au moins 5 a 8 versions majeure d’Iphone pour y arriver.
    Essayons d’anticiper :
    Iphone 6 rechargement sans fils
    Iphone 7 autonomie de 15 jours avec ecran basse conso
    Iphone 8 iphone plus solide et étanche
    Iphone 9 ecran lisible en plein soleil 2 semaines d’autonomie
    Iphone 10 etanchéité et prix en chute libre (Je le veux…)

    En parralele le soft qui évolue bien sûr.

  47. @Memory man :

    « Le S3 coute 649€ nu comme une iPhone 5 16G…tiens »
    => Le S3 se trouve sans forfait à 500€ (http://www.clubic.com/shopping.....-bleu.html)

    « …avec un téléphone Apple, j’ai le droit chaque année à l’actualisation de l’OS (certes avec des limitations pas toujours justifiées) mais disponible pour tous les utilisateurs, le même jours. Ses concurrents sont loin de pouvoir en dire autant. »
    => Si on prend un modèle donné, oui, les MAJ arrivent en même temps. Bien sur, si on prend l’ensemble du parc qui fonctionne sous Android, évidemment, les MAJ n’arrivent pas ensemble, car il est à la charge du constructeur de porter Android sur leurs appareils. Et chaque constructeur a une politique différente selon ses appareils (certains ne seront plus mis à jour d’autres le seront en premier, etc…)

  48. @Ybou
    Au temps pour moi, il est effectivement moins cher. Je me suis planté.
    En revanche je maintiens que le surcout Apple qui revient à chaque fois releve de L’image d’Epinal. Si on prend les ultrabook et les tablettes, les concurrents ne sont pas vraiment moins chers. MS vient de teaser ( des semaines après la presentation!) les prix de ses tablettes et…surprise…c’est aligné sur l’ipad.

    Je ne comprends pas ta remarque sur les mises à jour de l’OS. Ce qui était une vraie révolution avec l’Iphone c’etait certes l’ecran multitouch, un appareil performant avec un lecteur multimedia propre, un vrai naviguateur internet, un client mail push simple dans un telephone ( tres tres perfectible en partie telephonique et c’est toujours le cas) mais pour moi la vraie révolution c’était l’OS. Avec avec l’iphone mon OS devenait distinct du materiel. Mon appareil et ses capacités pouvaient donc évoluer sans devoir racheter un tel. Ca c’était génial. En plus Apple avait réussi à imposer aux opérateurs de ne plus nous coller leurs pénibles surcouches graphiques. Resultat magique: quand une nouvelle version d’iOS sort, je peux l’installer (ou pas!). Le modele Androïd me gene car il nous rend de nouveau dépendant du bon vouloir des opérateurs et des constructeurs. Donc tes nouvelles fonctionnalités c’est dq ils veulent bien prendre le temps. Je me souviendrais toujours lorsque je suis passé du Edge au 3Gs. J’ai sauvegardé mon Edge, j’ai branché mon 3 Gs, j’ai installé et pof j’avais tout, les reglages, les contenus,es dossiers et mes apps avec leur classement. J’en ai pleuré tellement c’était simple. La révolution quand on avait connu les smartphones avant.
    Cette combinaison d’avancées dans un seul appareil (qui pourtant était loin d’être parfait) qui a permis à Apple de changer le monde du téléphone ça ne se voit pas tous les 4 matins. Alors certes on espere tous qu’une boite comme Apple le fasse tous les 4 matins mais ce n’est juste pas sérieux.
    Je be sais pas si Apple conservera cette capacité à innover, nul ne le sait, mais dire q’Apple à perdu son aura et son âme sur l’iPhone 5 ce n’est pas très sérieux.
    L’inconnue pour Apple c’est qu’en une decennie elle est passée de concepteur d’ordinateurs de niche fragile financierement au statut de geant grand public fabricant des produits toujours plus nombreux à la rentabilité de rêve. Saura t-elle grossir sans perdre sa capacité de rupture, de prise de risque et d’innovation en dehors de la personnalité de son fondateur aujourd’hui disparu, c’est toute la question. Mais il faudra attendre quelques annèes pour le savoir et regarder l’intégralité de sa production.

  49. Un peu d’accord mais pas complêtement. Apple nous vend du rêve avec ces « revolutions ».. Certes quand ils arrivent à créer un besoin, ca se concoit mais pour un téléphone comme celui-ci… Je vais me limiter à un simple « Bof ». Oui il est beau, surement très rapide et ludique comme tous les autres. Mais je rejoins Gautier sur un point : où est passé l’innovation ? Et là je vois les fans s’assoir sur une « limite technologique ». Come on guys ! Apple n’a pas de limites de technologiques dans sa définition non ? La vrai question c est pourquoi il déçoit tant que ca ? Parce qu’il n’a pas ce petit truc « révolutionnaire » auquel Steeve nous avait habitué. C est un bon téléphone mais on aurait aimé qu’il fasse microonde au moins (ce sont sensiblement les mêmes ondes les mecs je vous donne une piste).
    Pour conclure je suis d’accord en fait et aussi déçu.

  50. Oups… la prochaine fois je lirai mieux l’article, même si je persiste qu’il faut garder toujours et encore cette ligne directrice.
    Et sur ce, je vais voir ailleurs si j’y suis…

  51. J’ai travaillé pour un constructeur…
    Quant aux interrogations sur le fait qu’après le décès de S.Jobs, les modèles sortis (iPhone 4S, iPad 3, iPhone 5) semblent un peu moins « innovants »: une roadmap constructeur pour un produit tient sur 2 ans minimum. Le design est pratiquement figé un an avant. Je suis convaincu que les produits que je viens de citer étaient connus de Jobs. En revanche, j’admet que le 4S et l’iPad 3 tiennent plus de la concession faite aux contraintes techniques et de production qu’au déroulement d’une stratégie d’innovation soutenue. Mais comment les en blamer quand on voit que les ventes sont restées extrêmement fortes? Le marché est demandeur.
    Bien d’autres points évoqués dans les commentaires suscitent ma réaction mais je ne vais reprendre que la question du connecteur. Pour rappel, le même connecteur sur 10 ans : aucun constructeur n’a pu faire ça. De mémoire, Sony Ericsson a changé 3 fois. Samsung, bien plus! Ainsi aujourd’hui, le micro-USB règne en maitre et je vous prie de croire que c’est un cauchemar pour les fabricants! Qualité mécanique pitoyable, impossible de lui faire transporter 2A, bande passante faible (2 fils)… Apple s’est offert un nouveau connecteur donc, assurément jalousé par ses concurrents (en interne, bien sur) et que nous allons certainement apprécié d’ici quelques temps.
    Pour finir, je pense qu’Apple n’a pas « perdu son ame » mais que le déroulement de leur stratégie à long terme n’implique pas forcément notre émerveillement annuel. Et ce, aucun autre constructeur ne se permet une telle sérénité, lui donnant ainsi le temps de donner les clefs d’un écosystème plus vaste et pérenne.

  52. Je trouve que certains commentaires sont un peu durs. Comme beaucoup l’ont précisé, il s’agit d’un billet d’humeur écrit par un passionné de nouvelles technologies. J’étais comme l’auteur de l’article au lendemain de la keynote, déçu (même si ma déception était antérieure à la keynote car j’ai eu vent des nombreuses fuites).
    Je suis d’accord sur le point suivant : il n’y a pas de différence entre les iPhone 4, 4S et 5. Certes ils sont plus puissants et plus fins au fil des générations et je suis admiratif de cette prouesse technologique. Mais Apple aurait pu garder un iPhone aussi épais que le 4S et, par exemple, augmenter l’autonomie du produit tout en le gardant aussi puissant, voire moins cher (pas de miniaturisation des composants donc coûts de fabrication/production/montage moins élevés). Apple sait que ça vendra par l’effet de masse et parce qu’avoir un iPhone, c’est « in ». J’en arrive maintenant à la religion Apple liée au succès des produits. Il y avait bel et bien cette effet dans les années 2000 mais pour moi cela a perduré. Comment nommer tous ces gens qui font des jours de queue pour avoir en premier le produit? Ce ne sont pas du tout des fans de nouvelles technologies qui veulent des nouveaux bijoux, Ce sont des gens qui ont besoin d’avoir en premier le produit pour avoir une certaine reconnaissance aux yeux des autres, d’être comme les autres (j’aimerais bien connaître le salaire de chaque personne qui achète un iPhone et à côté voir où il s’est privé pour se l’acheter…). L’exemple le plus flagrant est lors de la mort de Steve Jobs, des gens qui ne connaissaient pas la personne avant l’achat de leur iPhone l’ont pleuré…

  53. Un texte correctement rédigé, ce qui vaut déjà d’être souligné. Voilà pour la forme. Passons au « fond ». Ce billet est à mon avis symptomatique du malaise, mal être, d’une génération d’enfants gâtés et égocentriques. Des enfants élevés au lait d’une technologie qu’ils utilisent au quotidien, mais sans la comprendre véritablement, sans, surtout, en mesurer les implications sur la société, la politique, commerce et leur propre psychologie. Vous êtes déçu d’Apple ? La belle affaire ! Que voulez-vous que ça nous fasse ? Pensez-vous sérieusement que la mission première d’une société comme Apple soit de vous faire « rêver » ?… Dans ce cas, il y a malentendu, Apple fabrique des ordinateurs, des lecteurs multimédia et des téléphones. Pas des rêves. Ou si c’est le cas, si vous avez besoin d’Apple pour rêver, je vous plains sincèrement. Car le rêve, voyez-vous, c’est de la créativité. C’est de l’imagination, c’est de la poésie, c’est de l’art et de la science, mais ça ne consiste en aucun cas à tester de nouvelles fonctions sur un téléphone ou un ordinateur.
    De grâce, cessez donc de confondre but et moyen ! Un gadget comme un iPhone est, tout au plus, un outil. Un outil très agréable, certes, comme peuvent l’être un autre gadget fonctionnant sous Androïd ou Windows, peu importe. Mais ce n’est pas le but ultime de votre vie, pas votre raison d’être sur cette terre. On est d’accord ?
    Être critique, c’est bien. Mais être sensé, c’est mieux. Et le bon sens voudrait qu’avant de se livrer à une critique, on ait au moins fait l’expérience de l’objet même de sa critique. Avez-vous eu le nouvel iPhone entre les mains ? Non ? Moi non plus. Je ne sais donc pas qu’en penser pour le moment. Mais il semblerait que vous, au contraire de moi, ayez la science infuse. Comme je vous envie !
    Quant à remettre en cause la culture du secret d’Apple, je n’ai jamais lu un argument plus crétin, pardonnez-moi de vous le dire. Je vais peut-être vous apprendre un truc : si vous souhaitez vous laisser surprendre par un gadget, eh bien c’est simple : n’actualisez donc pas vos flux RSS toutes les cinq secondes ! Sortez, visitez des musées et des expositions, balladez-vous dans la nature, lisez, flirtez, allez au cinéma, au théâtre (si si), ou aux concerts… ou faites tout e qui vous plaira. Mais ne restez pas à l’affût de toutes les infos qui « fuitent » en provenance des innombrables intervenants de la chaîne de fabrication des produits Apple ou autres ! Ainsi serez-vous en mesure d’avoir un regard neuf et tant soit peu objectif sur ces produits qui, aujourd’hui, vous déçoivent à la mesure de votre amour irrationnel pour eux. Car voyez-vous, avec les gadgets qui sont maintenant à la disposition du plus grand nombre, les secrets, il n’y en aura bientôt plus qu’au pays d’Harry Potter. Et encore !
    Rien de personnel dans ma réaction, hein ! Vous êtes certainement un type bien. Mais vous payez pour les autres, tant j’en ai marre de lire ce genre d' »analyses » à la petite semaine. Bonne journée !

  54. Comme dit Tayo, on atteint une limite technologique, l’iphone 5 est actuellement tout ce qui peut se faire de mieux dans un volume aussi restreint. Comprenez que c’est un véritable ordinateur doté d’une pléthore de modules (GPS, Gyro, GSM, Wifi, Boussole, Audio, Photo, …) qui permet d’offrir plus de fonctions qu’un simple ordinateur.
    Je comprends pas pourquoi on parle d’amour avec Apple, ok il y a ces dingos qui font la queue la nuit devant la boutique pour avoir leur objet les premiers, puis il y a la majorité qui trouve que c’est simplement un très bon produit et probablement le meilleur en terme de design et fonctions.
    Attendez-vous à chaque keynote d’avoir une wévolucheun ? Apple a mis toute son énergie à créer le smartphone et ça n’existait pas ! au bout de toutes ces années le produit est mature et ne fait que suivre le progrès technologique.

  55. @Assureur : c’est très bien résumé. Apple, contrairement à ce que veulent faire croire les guignols (et pas que ceux de l’info) ne dit pas chaque année que son nouvel iPhone est révolutionnaire. L’iPhone est révolutionnaire, les nouveaux modèles sont des évolutions majeures, mais qui ne créent plus de ruptures du marché du mobile (tout comme il n’y a pas de rupture dans le design) à chaque sortie, pas plus que les smartphones des concurrents d’ailleurs. Les nouveaux produits que créent Apple, comme l’iPod, l’iPhone, l’iPad, créent des ruptures, mais pas les nouveaux modèles, et ils n’ont d’ailleurs jamais revendiqué cela. Il ne faut pas croire n’importe quoi (comme il ne faut pas croire le « faut tout racheter », qui ne vaut d’ailleurs que cette année, avec le nouveau connecteur, et qui n’a pas été le cas pendant 9 ans. Les Guignols, visionnaires ?).

  56. Eric

    Allez j’ose une image d’actualité : en fait les fanboys qui font la queue 3 jours avant sont aux clients Apple « normaux » ce que les intégristes sont à l’islam : ils finissent par donner une mauvaise image de quelque-chose de tout à fait respectable, et après on fait des amalgames déplacés 🙂

  57. Les seuls décideurs sont les actionnaires qui s’en fichent que l’iPhone 5 ne soit pas supérieur au Galaxy S3 tant qu’il se vend bien. Et on dirait que c’est réussi d’après les files d’attente et les annonces de commandes chez les opérateurs.

  58. C’est beau mais les plans techniques de l’iPhone 5 qui traînent sur le net indiquent qu’il date de 2010… Job était encore en vie.

  59. Je suis globalement en accord avec les propos tenus de l’auteur n’en déplaisent aux personnes dîtes « pro-Apple ».

    Qu’on le reconnaisse volontiers ou non, Apple a su créer et développer une demande perpétuelle. Je reconnais ne pas être une grande fan de la Pomme croquée mais je ne nierai en aucun cas les fulgurantes évolutions technologiques apportées au monde du mobile (« smartphone power ») lors de la sortie du premier iPhone.

    Cependant (oui il faut toujours un « Mais » sinon ça ne serait pas drôle) et j’espère ne pas déclencher la colère des « pro-Apple » ici présents; personne ne pourra nier l’existence du mythe Apple, de la culture Apple, et des conséquences tant sociétales que sociologiques pour les individus en possession de ces produits en opposition aux  » Autres » qui pour diverses raisons refusent de se joindre au mouvement de la Pomme, véritable machine de guerre au passage.

    Les arguments sont généralement les mêmes: « un OS qui te permet d’éviter d’avoir des virus »;  » un produit au design épuré, moderne, beau, classe en somme; » une intuitivité et une simplicité d’utilisation qui font que même les personnes peu enclines aux nouvelles technologies peuvent avoir un iPhone et le maîtriser »; « une autonomie bien au-dessus de la moyenne » etc etc on est d’accord sur tous ses arguments j’imagine ? =)
    Mais il y a toujours des revers de médaille. Notamment dans les processus de fabrication qui sont de plus en plus scandaleux pour « honorer la demande occidentale », les conditions de travail des salariés au sein des boutiques (qui n’a pas entendu parler des salaires peu élevés, sans ticket restaurant ni fontaine à eau?), des prix scandaleux proposés … J’ai lu dans un commentaire précédent que les produits Apple n’étaient soi-disant pas des produits de « niche ». Bien au contraire !

    Tout le monde ne peut pas se permettre de dépenser entre 200 et 800 euros pour obtenir ce smartphone et acheter les cordons nécessaires et/ou les adaptateurs et /ou les autres accessoires qui font d’un fan d’Apple, un véritable consommateur de la marque. Une fois que le consommateur acheteur décide d’entrer dans le monde d’Apple, il en reste captif.

    Malgré tout cela, Apple continue de faire rêver, sa culture du secret intrigue. Et pourtant, il y a toujours des choses inhérentes à une IMAGE renvoyée.

    Ayant moi-même étudié Apple, lu beaucoup de livres sur le sujet, je reste bluffée par cette perpétuelle attente des consommateurs à obtenir ce fameux téléphone (et autres devices griffés) au point d’en faire la queue 2h avant (minimum) avant l’ouverture des boutiques. On en arrive à un certain fétichisme de l’objet très poussé.

    Je poserai donc la question: Est-ce que cela vaut-il vraiment le coup ou a-t-on perdu de vue les choses de la vie véritablement importantes ?

    Pour conclure sur l’iPhone 5, non messieurs- dames, ce téléphone est en loin une révolution voire une innovation. jouer sur la taille de composants et la taille d’un écran c’est commencer à prendre les personnes pour de véritables poires. L’ironie du sort ? Il faut croire que cela continue de marcher vu effectivement le niveau de pré-ventes/ventes effectuées. Le Business Model d’Apple est tellement impressionnant que sa clientèle en fais les frais.
    Ouvrez un peu les yeux et prenez du recul s’il vous plaît. Vous constaterez peut-être qu’Apple arrive à la croisée des chemins tant sur ses produits proposés que sur son fonctionnement en général.

    Bien à vous et de l’ouverture d’esprit =);

    Anne

Répondre