Le ministre de la défense pakistanais menace Israël après un canular

Le problème des fake news est réel. Et parfois, ce sont les gouvernements qui se font avoir.

khawaja-muhammad-asif

La toile regorge aujourd’hui de fake news et quand on est membre d’un gouvernement, il est nécessaire de bien vérifier ses sources d’information. Khawaja Muhammad Asif, ministre de la défense du Pakistan, l’a appris à ses dépens.

«Le ministre de la Défense israélien brandit la menace de représailles nucléaires en réaction à un supposé rôle du Pakistan en Syrie contre Daech. Israël oublie que le Pakistan possède lui aussi l’arme nucléaire», écrivait le ministre pakistanais le 23 décembre, sur son compte Twitter.

La menace était claire. Mais visiblement, Khawaja Muhammad Asif avait réagi à un article bidon. C’est ce que révèle le New York Times. L’article en question aurait été publié par awdnews.com et titré «Ministre de la Défense israélien : si le Pakistan envoie des troupes au sol en Syrie pour quelque raison que ce soit, nous lancerons une attaque nucléaire pour détruire ce pays».

D’ailleurs, l’auteur du faux article s’est trompé de nom

Au lieu de citer le titulaire du poste, il cite l’ancien ministre de la défense israélien Moshe Yaalon, auquel il attribue ces propos : «Si par malheur elles arrivent en Syrie, nous saurons quoi faire, nous les détruirons avec une attaque nucléaire».

Selon RFI, les cibles de ce site de désinformation sont « systématiquement les mêmes : Israël, les Etats-Unis, l’Europe, la Turquie et l’Arabie saoudite. Et les pays héroïsés sont presque toujours l’Iran, la Syrie et la Russie ».

Le ministère israélien de la défense a répondu à la publication de Khawaja Muhammad Asif, notant que la déclaration attribuée à « l’ancien ministre de la défence Yaalon » est fausse.

(Source)


Nos dernières vidéos

Répondre