Le Moto X Phone de Google est confirmé pour cet été

Le fameux Google X Phone, développé par Motorola sera lancé cet été, et il veut définitivement changer la donne.

Est-il encore possible d’innover de manière radicale dans le monde de la téléphonie mobile ?

Alors que les différents fabricants proposent constamment des mises à jour relativement mineures de leur gamme de smartphones, ou s’intéressent à de nouvelles catégories d’appareils, Motorola souhaite être l’élément disruptif du marché.

Le X Phone est confirmé pour cet été

Dennis Woodside, CEO de Motorola, a annoncé que le téléphone répondra au nom de Moto X et qu’il sera lancé cet été. Discours commercial mis de côté, ce nouveau smartphone se vante d’embarquer des fonctionnalités que nous n’avons jamais vues auparavant.

Woodside expliquera que :  « nous savons quand il est dans votre poche, nous savons quand il est dans vos mains, le téléphone saura quand vous souhaitez prendre une photographie et déclenchera l’appareil photo ».

Il sera également capable de savoir quand vous êtes en voiture et pourra proposer des interactions propres comme vous empêcher d’envoyer des messages si vous êtes au volant (même si la manière pour le téléphone de définir que vous n’êtes pas un passager reste un mystère).

Ce X Phone sera donc bourré de capteurs qui devraient offrir un usage différent du smartphone.

Le Moto X s’attaque aux grands défauts des smartphones

Motorola devrait également adresser une problématique majeure de la téléphonie mobile actuelle : la batterie. En effet, alors que la concurrence propose toujours plus de fonctionnalités gourmandes en énergie, le Moto X devrait être un modèle de longévité.

Motorola est également fier de souligner que le Moto X sera le premier téléphone 100% américain avec le travail de design, d’ingénierie et d’assemblage entièrement réalisé sur le territoire US.

Motorola communique sur le fait que cette proximité permet aujourd’hui des itérations plus rapides au niveau du design et du produit et que cela va également bénéficier à la distribution auprès des clients américains lors de sa commercialisation.

Dennis Woodside a en tout cas réussi à piquer notre curiosité et à nous tenir en haleine jusqu’à sa présentation définitive cet été.

(source)


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. Lol 100% ricain avec des composants fabriqués en chine mais assemblé aux US… C’est un peu comme le made in France de BCBG qui change les étiquettes de ses vêtements pour dire fabriqué en France parce que oui c’est en France que l’on re coue les étiquettes…Du marketing de seconde zone mais ça fonctionne si bien.

  2. Eric

    @Mam’selle Scarlett : on a l’habitude des commentaires inutiles de votre part, mais au moins celui-ci souligne le fait que nous mentionnons toujours nos sources, ce qui vous a permis de vous y référer… et de faire ce commentaire inutile. La boucle est bouclée.

Send this to a friend