Le Playbook de BlackBerry supportera les applications Android et Java

Si Apple a immédiatement proclamé 2011 comme étant l’année de l’iPad 2, 2011 s’annonce surtout comme une année où la guerre des tablettes va faire rage.

En effet, ce marché qui n’existait pas il y a encore 1 an risque de connaître de sérieux bouleversements dans les mois à venir.

Si Apple a immédiatement proclamé 2011 comme étant l’année de l’iPad 2, 2011 s’annonce surtout comme une année où la guerre des tablettes va faire rage.

En effet, ce marché qui n’existait pas il y a encore 1 an risque de connaître de sérieux bouleversements dans les mois à venir.

Un nouvel acteur va ainsi bientôt faire son entrée avec la très attendue Blackberry Playbook : RIM. Et si Research In Motion propose sa première tablette bien tard après la concurrence, la firme a su faire un choix stratégique qui pourra s’avérer déterminant.

En effet, quel est l’un des premiers éléments que Steve Jobs reproche à la concurrence ? Le manque d’applications disponibles. En tant que précurseur sur le marché des tablettes, Apple a su attirer de nombreux développeurs. Et ces éditeurs d’applications de la première heure n’ont pas forcément fait l’effort d’un nouveau développement pour Android. C’est aujourd’hui de moins en moins vrai puisque les tablettes Android se sont dotées d’énormément d’applications de qualité au fil du temps.

Mais comment RIM peut vouloir rivaliser en arrivant après tout le monde, avec une offre très pauvre à son lancement ?

Il y a une réponse de RIM pour tout, et à cette question, elle nous est parvenue par un communiqué de presse. En effet, Research In Motion annonce que, si un SDK spécialement dédié au Playbook va permettre de créer des applications natives en C, C++, Flash, HTML 5 & Adobe Air, leur tablette allait aussi être en mesure de faire tourner l’ensemble des applications développées pour les plateformes Java et Android.

Ce sont donc pas moins de 200.000 applications qui pourraient potentiellement arriver sur la Playbook. Je dis « potentiellement » puisque, pour être disponibles, les développeurs de ces applications devront modifier très légèrement le code de celles-ci avant de les soumettre sur le Blackberry App World. Il s’agit donc d’une vraie opportunité pour les personnes qui ont développé des applications Android & Java et qui pourront les redistribuer très simplement sur cette nouvelle tablette. De quoi se rassurer sur la disponibilité immédiate d’application comme Evernote, Shazam, Fring, TweetDeck Spotify ou Angry Birds dès les premiers pas de la Blackberry Playbook.

Et s’il semblerait que le player qui permettra cette utilisation d’application externe n’arrivera pas sur la Playbook avant l’été, il ne faut pas perdre de vue le fait que rien ne nous assure d’une sortie de la tablette en France avant l’été non plus.

Rappelons que le lancement de la Blackberry Playbook est prévu pour le 19 Avril aux Etats-Unis et au Canada et que, en attendant, nous aurons davantage d’informations à vous donner lors du BlackBerry World qui se tiendra à Orlando (Floride) les 3, 4 & 5 Mai 2011.

Source


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. C’est bien ça pourra lui donner une application de mail par exemple (non mais n’importe quoi de la lancer sans)

  2. Petite précision: il n’existe actuellement que 57 application optimisées pour les tablettes Android, en particulier la Xoom. On est bien loin des milliers citées dans la news.
    Google semble avoir beaucoup plus de problèmes avec les Apps pour honeycomb pour rattraper Apple.
    La raison est simple. Les possesseurs de smartphone Android n’achetant pas ou très rarement des apps, les développeurs investissent moins sur celui des tablettes Android. Donc le problème de RIM va être bien différent. Réussir a vendre des Apps la ou Google a échoué. D’un autre coté, le public n’est certainement pas le même.

  3. Cette nouvelle peut paraitre rassurante mais pourtant, elle ne l’est pas tant que ça. En effet, afin de toucher un plus large public, les développeurs auront tout intérêt à développer leurs applis sous Android et pas sous l’OS de RIM. Et comme sous l’OS RIM, les applis Androïd fonctionneront à travers un émulateur (un « player »), quid des performances ? Quelle sera donc la valeur ajoutée de l’OS RIM ? Les consommateurs préfèreront logiquement acheter une vraie tablette Androïd. RIM n’aurait-il pas mieux fait de passer directement sous Androïd ? Je pense que c’est ce qui arrivera à moyen terme.

  4. Comme je viens de le dire plutôt, le public d’Android n’est pas forcément le même. Google n’arive pas à vendre des apps sur son store, c’est une certitude. Pour preuve, Hangry Birds qui est gratuit avec de la pub sur Android et payant sur iOS. la raison est simple d’après son concepteur. Vu que les fabricants Android positionnent leurs smartphones sur des grilles tarifaires feature phones, les gens ne sont pas pret à acheter une app qui coute plus cher que leur smartphone. On le voit bien dans la proportion d’Apps payante et gratuite. Sur l’Appstore d’Apple c’est 60% de payante alors que sur l’Android Market on est à plus de 80% gratuites.
    Les gens qui vont acheter la RIM, sont à la limite, sur le même créneau que ceux d’Apple, donc ils vont pas forcément utiliser la PlayBook pour jouer, mais certainement pour être un complément du computer maison ou boulot.
    En plus la qualité des Apps Android n’est pas forcément à la hauteur de ce qu’on pourrais exiger sur une tablette RIM, encore moins un iPad.

  5. @Wolf : merci pour la précision, en effet, RIM communique « étrangement » des chiffres qui l’arrangent 😉

    Et je ne connaissais pas cette information sur les possesseurs Android qui n’achètent pas les applications… ce n’est pas vraiment étonnant même si je pensais que ce marché se portait mieux que cela tout de même. Merci donc 🙂

    @rod : Je suis totalement d’accord avec toi. Cela peut être une stratégie à double-tranchant.
    Cela permettra d’avoir un certain nombre d’applications disponibles au lancement… mais cela risque surtout de décourager les développeurs à créer des applications 100% pour la PlayBook. Et là ta question des performances est vraiment la bonne.
    Merci à toi.

  6. Pingback: Une tablette tactile moins chère que l’iPad : « Blackberry Playbook » | Playbook pas cher

  7. Pingback: (prospective) : une tablette dédiée exclusivement à lecture de la presse et des magazines ?

Send this to a friend