Suivez-nous

Crypto-monnaies

Ledger Nano X : Test, tutoriel et avis sur le portefeuille crypto

Il y a

le

Ledger Nano X
Ledger Nano X © Presse-citron

A l’occasion du CES 2019, la société française Ledger a officialisé une nouvelle version de son portefeuille de stockage de crypto-monnaies : le Nano X. Celui-ci prend la succession du fameux Nano S qui s’est écoulé à plus de 1,5 million d’exemplaires à travers le monde et qui a largement contribué à la notoriété de l’entreprise. Le nouveau Ledger Nano X s’accompagne de nouvelles fonctionnalités très convaincantes comme le Bluetooth ou la gestion depuis une application mobile, nous en avons fait le test en avant-première.

Note : Le Ledger Nano X est disponible à l’achat depuis le mois de mai 2019 :

Acheter le Ledger Nano X

Introduction

La sécurité est un élément essentiel lorsqu’on s’intéresse aux crypto-monnaies. Du fait que les transactions dans ces devises virtuelles sont – par nature – irréversibles et (dans une certaine mesure) anonymes, un pirate qui aurait accès aux réserves de crypto-monnaies d’un usager pourrait facilement lui dérober sa fortune sans laisser de trace.

C’est pour cette raison qu’il est indispensable de savoir comment stocker ses crypto-monnaies dès lors qu’on se décide à en acheter. 2 moyens de stocker les devises s’opposent aujourd’hui : le stockage en ligne et le stockage hors ligne. Les solutions développées par Ledger sont des « cold wallets », des portefeuilles de stockage hors ligne (également appelés « portefeuilles physiques ») qui ne sont pas reliés à internet et qui sont donc réputés pour être particulièrement sécurisés.

Ainsi, les pirates qui rôdent sur internet ne peuvent pas y accéder, et les fonds sont en sécurité. C’est ce qui fait aussi dire que les portefeuilles qui sont stockés en ligne ont une probabilité plus élevée d’être piratés. Dès lors qu’il s’agit de stocker plusieurs centaines ou milliers d’euros en crypto-monnaies, il est donc vivement recommandé de partir sur un cold wallet comme le Ledger Nano X, par exemple, qui a bénéficié d’un investissement du géant Samsung pour se développer. Au delà d’avoir la sécurité d’un appareil qui n’est pas connecté à internet, le Ledger Nano X possède d’autres mécanismes de sécurité qui permettent d’offrir une solution sans risque pour l’utilisateur. Nous verrons tout cela plus bas dans le test sur ce Ledger Nano X.

Contenu de la boite

Le contenu de la boite de ce nouveau Ledger Nano X est assez similaire à celui qu’on a pu retrouver dans celle du Nano S. On retrouve évidemment le portefeuille de stockage (semblable à une petite clé USB), un câble USB-C, un petit manuel d’explication ainsi que des fiches qui permettront d’écrire une code de récupération composé de 24 mots en cas de perte de l’appareil (pour retrouver ses crypto-monnaies).

Contenu boite Ledger Nano X

Contenu de la boite avec le Ledger Nano X © Presse-citron

Commençons d’abord par le design du nouveau portefeuille Ledger Nano X. Celui-ci est assez proche de la précédente version puisqu’il ressemble toujours à une petite clé USB – néanmoins très légèrement plus grande. Si le Nano S a deux petits boutons qui permettent de naviguer sur l’écran et qui sont situés sur le côté supérieur du boitier, le Nano X intègre ces deux boutons circulaires de manière plus discrète de part et d’autre de l’écran, sur la surface avant de l’appareil. Cela ne vient pas obstruer la lisibilité de l’écran, bien au contraire. Sur le nouveau modèle, l’écran est aussi sensiblement plus grand puisqu’il passe de 128 x 32 px à 128 x 64 px. La qualité de l’affichage est aussi supérieure sur ce nouveau modèle, ce qui facilite la gestion des applications et des transactions via l’écran.

Comparatif Ledger Nano X et Nano S

Le Ledger Nano X à l’avant, le Nano S à l’arrière © cosse-citron

Nano X versus Nano S

Le Ledger Nano S à l’avant, le Nano X à l’arrière © Presse-citron

L’une des grandes nouveautés pour ce Ledger Nano X est qu’il peut désormais se contrôler en Bluetooth grâce à une application mobile sur un smartphone équipé d’iOS 9 (ou plus récent) ou Android 5 (ou plus récent). Ce n’était pas le cas du précédent Nano S qui nécessitait obligatoirement un câble USB pour se connecter avec un ordinateur et lire le contenu de son portefeuille sur l’application web Ledger Live (lien pour les apps iOS et Android ici). Pour ceux qui ne veulent pas utiliser le Bluetooth sur le nouveau Nano X, il est toujours possible de le désactiver dans le centre de contrôle accessible depuis l’écran du portefeuille.

Dans la boite du Ledger Nano X, on retrouve quand même ce câble qui permet de le connecter à un ordinateur de manière plus traditionnelle comme le Nano S (mais bien plus compliquée) pour ceux qui privilégieraient cette méthode. A l’extrémité du Nano X, on retrouve un espace pour y insérer le connecteur USB-C.

Ledger Nano X USB-C

Ledger Nano X USB-C © Presse-citron

C’est aussi ce même câble qui permettra au Nano X d’être rechargé. Ledger annonce plusieurs heures d’autonomie en utilisation intensive de l’appareil (avec l’écran allumé) et plusieurs mois en cas d’utilisation faible. Contrairement au Nano S qui a obligatoirement besoin d’un câble pour s’allumer, le Ledger Nano X intègre cette batterie de 100 mAh qui offre une relative autonomie à son utilisateur. C’est un bon point puisque ça permet de voyager léger sans avoir à transporter de câble (ni d’ordinateur puisque le Nano X se contrôle aussi depuis une application mobile sur un smartphone).

Enfin, le dernier élément de la boite du Ledger Nano X est une fiche qui permet de noter la phrase de récupération qui est composée de 24 mots, et qui permet de retrouver ses fonds même si l’on égare son portefeuille physique. Cette suite de mots qu’il faut absolument noter (et conserver dans un endroit sécurisé) permet de retrouver l’accès à ses crypto-monnaies en cas de perte du Ledger Nano X. C’est l’une des multiples sécurités mises en place dans Les solutions imaginées par Ledger pour assurer les fonds de ses usagers. Pour ceux qui veulent transférer leurs crypto-monnaies depuis leur ancien Ledger Nano S vers le nouveau Nano X, il leur suffira d’entrer cette phrase de récupération pour voir leurs fonds apparaître sur le nouvel appareil.

Fiche pour la phrase de récupération

Fiche pour la phrase de récupération © Presse-citron

Fonctionnement du Ledger Nano X

Télécharger l’application mobile Ledger Live

Comme son nom l’indique, le portefeuille de stockage de crypto-monnaies Ledger permet de « stocker » ses fonds. Autrement dit, il ne permet donc pas d’acheter – ni de vendre – des devises électroniques. C’est donc un espace physique sur lequel on peut stocker ses fonds en toute sécurité, et hors de portée d’une connexion internet. Il faudra au préalable en acheter sur une plateforme d’échange de crypto-monnaies, ou bien en récupérer d’une manière ou d’une autre via un échange avec une tierce partie.

Jusqu’à présent, les précédents modèles de portefeuilles de chez Ledger nécessitaient une câble USB pour venir alimenter ou alléger le compte. Ces « cold wallets » étaient forcément reliés à un ordinateur et à l’application web Ledger Live permettait de gérer ses fonds. Même si l’ordinateur est connecté à internet, les portefeuilles Ledger sont en sécurité puisque chaque transaction doit être validée par une action manuelle de l’usager sur le portefeuille physique (en pressant sur les boutons).

Dans le cas du Ledger Nano X, on a désormais 2 solutions pour gérer son capital et réaliser ces transactions en crypto-monnaies. La première possibilité est celle que l’on a mentionné au paragraphe précédent (et qui est valable aussi pour le Nano S) avec un système de câble qui permet de relier le portefeuille physique à un ordinateur. La seconde, qui est toute nouvelle, permet de contrôler son portefeuille grâce au Bluetooth et une application mobile (applications smartphone iOS 9+ ou Android 5+ à télécharger ici). C’est une vraie révolution, ça donne davantage de flexibilité, et l’application mobile associée est beaucoup plus intuitive. Comme vous pouvez le voir sur les images de ce test sur le Ledger Nano X, il n’y a pas besoin de câble pour que l’écran soit allumé grâce à une batterie qui offre une bonne autonomie.

Application mobile Ledger Live

Application mobile Ledger Live © Presse-citron

Pour contrôler le portefeuille de stockage physique, il est obligatoire de télécharger l’application mobile Ledger Live (ou à défaut, l’application desktop pour les ordinateurs). Celle-ci sera disponible à partir du 28 janvier 2019, soit environ 2 semaines après l’officialisation du nouveau Ledger Nano X. Les anciens modèles tels que le Nano S et le Nano Blue ne seront jamais compatibles en Bluetooth et ils devront obligatoirement nécessiter une connexion par câble.

Néanmoins, les utilisateurs de smartphones Android pourront « bientôt » connecter leur Ledger Nano S et Nano Blue avec un smartphone (et non plus l’ordinateur) grâce au câble USB-C fourni dans la boite. Cela leur permettra d’accéder à l’application Ledger Live sur leur mobile. Ce ne sera en revanche jamais possible pour les utilisateurs de smartphones Apple (iOS) puisque le port Lightning impose un certain nombre de restrictions.

Configuration du Ledger Nano X

Une fois que l’application (en anglais) est installée sur un smartphone compatible, il suffit de cliquer sur « Get started » pour initialiser le pairage avec le portefeuille Ledger. La première chose à faire est de définir quel type de portefeuille on souhaite relier à l’application : Nano X, Nano S ou Nano Blue.

Une fois que c’est fait, il faut ensuite allumer son Ledger Nano X. La procédure est visible directement depuis l’application mobile qui explicite de manière très claire toutes les étapes à suivre pour appairer le portefeuille physique avec le smartphone. Pour allumer la première fois le Ledger Nano X, il faut cliquer sur les deux boutons circulaires à gauche et droite de l’écran pendant un long moment pour qu’il s’éclaire.

Code PIN Ledger Nano X

Définir un code PIN sur le Ledger Nano X © Presse-citron

Sur l’écran du Ledger Nano X, on voit alors un message qui demande ensuite de créer un code PIN pour sécuriser l’appareil. Ce code PIN sera nécessaire à chaque fois qu’on souhaite utiliser l’appareil. Il est composé de 4 à 8 chiffres qui seront définis par l’utilisateur. Pour chaque chiffre, il faudra utiliser les boutons de droite et gauche pour augmenter ou baisser leur valeur. Dès lors que le chiffre est choisi, il faut cliquer simultanément sur les deux boutons pour valider le chiffre définitivement. Une fois qu’un chiffre a été validé, il faut ensuite procéder au suivant et ainsi de suite. Libre à chacun de créer un code PIN entre 4 et 8 chiffres. La procédure se fait vraiment rapidement, l’appareil est super intuitif.

Code PIN sur le Nano X

Code PIN sur le Nano X © Presse-citron

PIN Nano X

Chaque chiffre est rentré l’un après l’autre © Presse-citron

Une fois que le code PIN a été défini, il faut ensuite mettre en place un second mécanisme de sécurité : la phrase de récupération. Celle-ci est hautement importante puisqu’elle permettra à l’utilisateur de récupérer les fonds de son cold wallet même s’il perd l’appareil. Le Ledger Nano X affiche sur son écran une suite de 24 mots qui devront être notés par l’utilisateur (sur le papier fourni par exemple). Cette chaîne de mots est hautement importante, il faut la stocker dans un endroit sûr. Une fois que vous aurez tout noté, le Ledger Nano X vous demandera une nouvelle fois de confirmer tous les 24 mots pour s’assurer que vous les ayez bien tous noté.

Phrase de récupération Ledger Nano X

Notez bien la phrase de récupération © Presse-citron

Le message ci-dessous est suffisamment explicite : cette phrase de récupération est le seul back-up qui permettra de récupérer les fonds en cas de perte de l’appareil physique.

La phrase de récupération est capitale

La phrase de récupération est capitale © Presse-citron

Une fois que ces deux systèmes de sécurité ont été mis en place sur le Ledger Nano X, il faut maintenant appairer le portefeuille de stockage de crypto-monnaies avec l’application mobile. Encore une fois, rien de très compliqué : il faut juste faire attention à ce que le Ledger Nano X soit débloqué (le code PIN doit être éventuellement entré) pour qu’il puisse y avoir une connexion entre le smartphone et le wallet. Dès lors que le smartphone détecte le wallet, il l’affiche sur l’écran et il suffit de cliquer dessus (par la suite, il est possible de renommer le portefeuille comme on le souhaite). Ce qu’on ne voit pas, c’est que l’application teste le portefeuille à ce moment là pour s’assurer qu’il n’ait pas été corrompu.

Appairage du Nano X

Appairage du Nano X avec le smartphone © Presse-citron

Cette phase d’initialisation du portefeuille Ledger et l’appairage avec le smartphone ne dure même pas 5 minutes. La procédure se fait de manière intuitive, et elle permet de se familiariser avec les deux boutons situés à droite et gauche de l’écran. Une fois que vous avez entré le code PIN, si l’appareil reste inactif trop longtemps, il faudra à nouveau rentrer le code pour y accéder – par mesure de sécurité.

Gestion de l’application mobile Ledger Live

L’application mobile Ledger Live est l’adaptation de la version ordinateur qui existait jusqu’à présent. Elle est aussi particulièrement intuitive – et elle est même plus facile à prendre en main que la version ordinateur. Pour ceux qui veulent se lancer dans les crypto-monnaies, c’est peut-être aujourd’hui la solution la plus facile pour stocker ses fonds. Elle est sécurisée soit par un mot de passe classique, soit par un système de reconnaissance faciale (comme FaceID sur les iPhone).

Pour mettre en place un portefeuille de stockage de différentes crypto-monnaies sur le cold wallet, il faudra passer par l’application mobile. L’onglet « Manager » permet de télécharger des applications correspondantes aux différentes crypto-monnaies sur le cold wallet – pour ensuite créer les portefeuilles spécifiques. Ces applications s’afficheront sur l’écran du Ledger Nano X les unes après les autres.

Application Ledger Live, onglet Manager

Application Ledger Live, onglet Manager © Presse-citron

Quand vous allez sur cet onglet « Manager », il faudra d’abord appairer le smartphone avec le cold wallet. Depuis ce dernier, il faudra alors approuver la connexion au Ledger Manager pour que celui-ci puisse installer les applications sur le cold wallet. Une fois que cette étape est faite, l’onglet « Manager » affichera toutes les applications qui peuvent être téléchargées sur le cold wallet (Bitcoin, Ethereum, Bitcoin Cash, Dash…).

Au total, 100 applications peuvent être téléchargées sur le wallet (donc 100 icônes sur l’écran du Ledger Nano X), soit 10 fois plus que ce qui était possible sur le précédent Nano S. A côté de chaque application sur le Ledger Manager, il y a une petite icône de téléchargement (ou de suppression) qui permet de l’installer sur le wallet.

Application Ethereum sur le Nano X

Installation de l’application Ethereum sur le Nano X © Presse-citron

Application Ethereum sur le Nano X

Application Ethereum sur le Nano X © Presse-citron

Le symbole Ethereum s'affiche sur l'écran du Nano X

Le symbole Ethereum s’affiche sur l’écran du Nano X © Presse-citron

Une fois que l’application est installée sur le cold wallet, il faut ensuite se rendre dans l’onglet « Accounts » de l’application mobile pour y rajouter de nouveaux comptes : ce sont les fameux portefeuilles de stockage. Le petit « + » en haut à droite de l’écran permet alors de créer des portefeuilles associés aux applications qui ont été téléchargées.

Par exemple, si vous téléchargez l’application Ethereum sur le cold wallet, vous pourrez ensuite créer un portefeuille Ethereum dans cette section. Un tick vert confirmera que la synchronisation avec le cold wallet a eu lieu, et il s’affichera alors le solde disponible sur le cold wallet.

Accounts Ledger Nano X

L’état des portefeuilles via l’onglet « Accounts © Presse-citron

Transférer des crypto-monnaies sur le Nano X

Pour stocker des crypto-monnaies sur le Ledger Nano X, il faut évidemment y déposer des fonds. Pour cela, il faut d’abord se rendre sur l’onglet « Transfer » de l’application mobile. Depuis cette section, vous pourrez envoyer des fonds, recevoir des fonds – ou encore acheter des crypto-monnaies via des services tiers comme Genesis, ShapeShift ou Changelly. L’achat de crypto-monnaies se fait sur des services tiers, et Ledger redirige vers les sites internet des partenaires en question.

Recevoir des fonds

Pour recevoir des fonds sur son Ledger Nano X, il faut cliquer sur « Receive Funds » dans l’onglet « Transfer » afin de récupérer l’adresse où envoyer les crypto-monnaies. L’application demandera alors de sélectionner le type de devise électronique qui recevra des fonds. Une fois que cette dernière a été sélectionnée, il faudra ensuite appairer le smartphone avec le Ledger Nano X puis entrer dans l’application associée à la crypto-monnaie (en cliquant simultanément sur les deux boutons de l’écran du Ledger Nano X).

Recevoir des fonds sur le Nano X

Recevoir des fonds sur le Nano X © Presse-citron

Ouvrir l'application sur le Ledger Nano X

Ouvrir l’application sur le Ledger Nano X © Presse-citron

Il faudra alors comparer l’adresse affichée sur l’application mobile avec celle affichée sur l’écran du Ledger Nano X et confirmer que celles-ci soient bien les mêmes. Par sécurité, ces adresses changent régulièrement pour que des petits malins ne puissent pas déterminer combien est stocké sur le portefeuille. Sur la blockchain, il est possible de retracer toutes les transactions vers une adresse. Le fait d’en avoir plusieurs permet de brouiller les pistes.

Vérifier que les adresses soient les mêmes

Vérifier que les adresses soient les mêmes © Presse-citron

Une fois que cette étape est faite, il suffira alors d’expédier des crypto-monnaies vers cette adresse (depuis un service externe comme un portefeuille ou une plateforme d’échange de crypto-monnaies – ci-dessous un exemple depuis la plateforme d’échange américaine Coinbase) pour qu’ils soient crédités. En quelques minutes (le temps que le réseau valide la transaction), les fonds arrivent sur le wallet Ledger.

Envoyer des crypto-monnaies vers le Ledger Nano X

Envoyer des crypto-monnaies vers le Ledger Nano X © Presse-citron

Les fonds sont arrivés sur le Ledger Nano X

Les fonds sont arrivés sur le Ledger Nano X © Presse-citron

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, il y a eu une petite différence entre le montant envoyé via Coinbase et le montant récupéré sur le Ledger Nano X. Cette différence est liée aux commissions prélevées par le réseau pour traiter la transaction. Coinbase définit par défaut une vitesse d’exécution de la transaction qui implique des commissions particulièrement élevées. Comme vous pourrez le voir ci-dessus, quand vous envoyez de l’argent avec le Ledger Nano X, vous pouvez définir la vitesse de traitement de la transaction par le réseau et ainsi obtenir une commission proche de zéro.

Envoyer des fonds

Pour envoyer des fonds depuis le Ledger Nano X vers une adresse externe, quelle que soit la crypto-monnaie la procédure reste la même. Il faut d’abord aller sur l’onglet « Transfer » de l’application Ledger Live et indiquer que l’on souhaite envoyer des fonds (Send Funds). Dès lors, une nouvelle fenêtre s’affiche et demande vers quelle adresse les fonds doivent être envoyés. Il est possible de rentrer une adresse manuellement, ou bien de scanner un QR code de l’adresse de destination pour éviter les erreurs.

Entrer une adresse de destination

Entrer une adresse de destination © Presse-citron

Montant à envoyer

Montant à envoyer © Presse-citron

Comme nous le disions plus haut, certains acteurs définissent par eux-mêmes les commissions pour le traitement des transactions par le réseau. C’est le cas par exemple de Coinbase qui définit un montant standard (élevé) pour que les transactions soient traitées le plus rapidement possible. Sur le Ledger Live, il est cependant possible de choisir le montant de rémunération du réseau qui viendra valider la transaction. Quand les volumes sur les marchés sont faibles, cela ne sert à rien de payer des commissions trop élevées aux mineurs, les transactions seront dans tous les cas traitées rapidement.

Commission pour générer la transaction

Commission pour générer la transaction © Presse-citron

Une fois que vous avez validé les commissions que vous allez donner au réseau, il faut maintenant valider définitivement la transaction directement depuis le Ledger Nano X. Il faut que celui-ci soit connecté à l’application mobile, et il faudra alors vérifier chaque détail de la transaction à venir sur l’écran du Nano X. Il faut faire défiler les informations avec le bouton de droite puis valider définitivement l’opération avec un clic simultané sur les deux boutons lors de la dernière étape.

Vérifier les détails de la transactions sur le Nano X

Vérifier les détails de la transactions sur le Nano X © Presse-citron

Une fois que vous avez validée l’opération sur le Ledger Nano X, un message de confirmation s’affiche sur l’application Ledger Live. Dès lors, le montant qui est transféré disparaît de la balance. Sur l’onglet « Portfolio », on peut désormais voir le solde final sur touts les crypto-monnaies avec l’état du compte en temps réel, et l’historique des transactions.

La transaction confirmée sur Ledger Live

La transaction confirmée sur Ledger Live © Presse-citron

Disponibilité et prix du Ledger Nano X

Le Ledger Nano X est le dernier modèle de la marque française, il n’empêche que ça n’est pas le plus onéreux. En l’occurrence, il faut compter 119 € pour ce portefeuille de stockage de crypto-monnaie Bluetooth. En parallèle, Ledger a annoncé une baisse du tarif de son ancien modèle, le Nano S, qui chute de 99 € à désormais 59 €. C’est désormais aussi un bon plan pour ceux qui sont prêts à utiliser un câble pour gérer leurs avoirs.

Acheter le Ledger Nano X

La différence de prix paraît assez justifiée quand on connaît le supplément de confort que cela apporte. Evidemment, pour ceux qui souhaiteraient stocker un montant limité de crypto-monnaies, un tel investissement n’est pas forcément nécessaire – et il vaut alors peut-être mieux opter pour un portefeuille de stockage en ligne gratuit.

Dans la gamme Ledger, le portefeuille le plus onéreux reste le Ledger Blue qui est équipé d’un écran tactile et en couleur. Comme le Ledger Nano S, il se connectera obligatoirement par câble. Son tarif est resté le même, à 279,99 €. Ce n’est évidemment pas le blockbuster de Ledger, même s’il apporte un certain confort avec son écran.

Le Ledger Nano S et le Blue sont disponibles depuis plusieurs années déjà. Pour ce qui est du Ledger Nano X, sa date de sortie est fixée au mois de mai 2019. Depuis ce mois-là, il est possible de passser une commande et obtenir une livraison express. La société française a connu l’année passée une rupture de stock importante sur son Nano S, il vaut mieux être prévoyant pour ce nouveau modèle et acheter son portefeuille Bluetooth au plus vite.

Ci-dessous, les 3 modèles du Ledger disponibles à l’achat.

Ledger wallet

Ledger : Blue, Nano S et Nano X © Presse-citron

Notre avis sur le Ledger Nano X

Après avoir fait ce test sur le Ledger Nano X (et ce tutoriel complet pas à pas), il ne me reste maintenant plus qu’à donner notre avis sur ce hardware wallet. Ledger a largement créé la sensation en sortant le précédent Nano S – et c’est bien pour cela qu’il s’est écoulé à plus de 1,5 million d’exemplaires à travers le monde. Cette nouvelle version devient encore plus user-friendly avec une solution mobile et flexible à la fois. L’intégration du Bluetooth est un argument fort, que ses plus fidèles concurrents (comme Trezor) n’ont pas encore intégré.

Avec cette solution, Ledger apporte un outil capable d’être compris par tous, en toute simplicité. Très clairement, ce portefeuille de stockage a vocation à favoriser la démocratisation des crypto-monnaies auprès du grand public tout en mettant l’accent sur la sécurité. Eric Larchevèque, fondateur et PDG de Ledger, nous a par ailleurs confirmé que sa solution Bluetooth était tout aussi sécurisée que la version précédente.

Certains reprocheront qu’il n’est toujours pas possible de voir le solde de son compte sur l’écran du Ledger Nano X, c’est vrai, (il faut aller sur l’application Ledger Live pour le consulter), mais il ne s’agit finalement que d’un détail. En parallèle, on retrouve quand même bien plus d’informations sur cet écran que sur le précédent modèle : ce sont 100 applications qui peuvent être affichées au total (évidemment, cela dépend aussi de la taille de chaque application), contre un maximum de 18 sur le précédent Ledger Nano S.

Pour résumer mon avis sur le Ledger Nano X, ses points forts :

  • Ledger passe au mobile avec un wallet Bluetooth unique
  • Ledger prend le dessus sur la concurrence en matière d’expérience utilisateur
  • Ledger mise sur la sécurité (puce certifiée CC EAL5+)
  • Ledger augmente la capacité de stockage d’applications

Pour en savoir plus sur le Ledger Nano X, c’est par ici :

Voir le Ledger Nano X

Ledger Nano X

119 €
9.8

Interface

10.0/10

Compatibilité

10.0/10

Rapport qualité-prix

9.5/10

On aime

  • Sécurité
  • Mobilité (Bluetooth)
  • Application mobile
  • Capacité de stockage
6 Commentaires

6 Commentaires

  1. jpp

    17 janvier 2019 at 12 h 08 min

    Il est normal de ne pas pouvoir voir le solde sur le nano, c’est une question de sécurité. Le nano ne fait que signer des transactions hors ligne avec les clés privées qu il gardent pour lui, il ne doit avoir en aucun cas avoir accès direct a la blockchain. Principe du air-gap.

  2. Euzenat

    4 février 2019 at 16 h 30 min

    Interface

    1

    Compatibilité

    0

    Rapport qualité-prix

    0

    Le Ledger Nano X permet-il de stocker des cryptomonaies TRON ????
    Merci

    • Jean-Guillaume

      4 mars 2019 at 11 h 54 min

      Oui, il permet de stocker le TRX 🙂

    • Catherine

      16 septembre 2019 at 15 h 53 min

      Bonjour, je me suis procurée la nano x je l’es reçu il y a deux jours je l’es démarrer j’ai rentrer le pin puis les 24 mots puis elle ses éteintes. Là elle s’allume le logo allume puis booting 1% et l’écran redevient noir. J’imagine bien que ce n’est pas normal y’a t’il un truc pour régler le problème ou je la renvoie à la compagnie? Merci

      • Jean-Guillaume

        16 septembre 2019 at 16 h 27 min

        Effectivement c’est étrange. Je vous invite à entrer en contact avec leur support client pour voir ce qu’il en est.

  3. MrWibz

    28 mars 2019 at 13 h 58 min

    C’est quand meme dommage qu’un société francaise n’est pas une application en francais et un site en francais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *