Connect with us

Vidéo

L’Édito Hebdo : sur les smartphones, l’algorithme plus fort que la machine, et des voitures de salon

Dans cet édito nous revenons sur l’intelligence artificielle qui règne en maitresse sur la fonction photo des smartphones, et sur ces concept-cars de salon qui ne servent pas à grand chose.

Il y a

le

L'édito hebdo

 

Hello Folks, c’est l’Édito hebdo, on parle de photo sur smartphone, de Facebook 3D, et de concept-cars (qui ne servent à rien).

Le Google Pixel 3 est un cyclope intelligent

Google a dévoilé son nouveau smartphone Pixel 3 la semaine dernière. Une belle bête de course dont la qualité de la fonction photo, et notamment le mode portrait (avec effet profondeur de champ) a impressionné ceux qui l’ont eu en main. Et pourtant Google n’a pas sacrifié à la tendance actuelle, largement majoritaire, qui veut qu’un smartphone haut de gamme arbore forcément un double-capteur photo. Pour gérer les flous, Google mise sur l’intelligence artificielle et un algorithme maison qui permet de distinguer de façon très propre l’avant-plan et l’arrière-plan. Un choix qui relève probablement aussi d’une stratégie très solide…

Facebook met du relief sur vos photos

Un peu dans le même registre, Facebook est en train de déployer sa nouvelle option « Photo 3D » qui permet d’appliquer une sorte d’effet du même nom sur les photos prises avec les iPhone 7 Plus, 8 Plus, X, Xs et Xs Max. Pourquoi seulement ces smartphones ? Parce-que ce sont les seuls à intégrer une fonctionnalité 3D fondée entre autres sur de multiples capteurs capables de reconnaitre les distances et la profondeur d’une scène. Une option qui elle aussi s’appuie sur l’IA pour transformer une photo en mode portrait en simili-3D. Une avancée technologique qui amène une question : pourquoi Apple laisse-t-il le champ libre à des tiers pour développer ce qui devrait (ou pourrait) constituer une fonction native de ses smartphones ?

> Lire aussi :  Facebook teste une carte de localisation qui ressemble à la Snap Map

La Peugeot E-Legend, un concept-car qui va, euh, rester un concept-car

La superbe Peugeot E-Legend a fait tourner les têtes lors du Mondial de l’Auto qui vient de se terminer. Et pour cause : elle joue à la fois sur la corde de la nostalgie avec sa ligne rappelant la 504 Coupé des années 70 et sur celle des technologies d’avant-garde avec sa propulsion électrique, son mode autonome et ses « textures numériques », remplaçant les garnitures intérieures par des écrans plaqués. C’est beau, ça envoie du rêve… et c’est tout. Car il est fort à parier que cette voiture ne verra jamais le jour, ce qui est à peu près normal pour un concept de salon. Mais il est fort à parier également que nous ne sommes pas près de voir sur un modèle de série Peugeot tout ce qui est présenté dans cette voiture du futur (ou du passé, on ne sait pas trop). Il parait que les concept-cars préfigurent ce que sera une marque à un certain horizon (sans que ne soit jamais précisé lequel), ce qui ne s’est en réalité jamais vraiment vérifié. Sans vouloir jouer les rabat-joie, je trouve ce genre d’exercice un peu vain, et je suis convaincu que le E-Legend rejoindra très vite le cimetière des concept-cars de salon. Au fait, quelqu’un a des nouvelles des précédents concepts Peugeot ?

> Lire aussi :  Smart Compose, la fonctionnalité qui rédige presque les e-mails à votre place, sera disponible en français

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests