L’effet inattendu d’une panne Facebook sur le trafic des médias

Quand Facebook est tombé en panne pendant 45 minutes, le trafic des médias en ligne a augmenté. Le trafic direct a explosé.

Finalement, les médias ne seraient pas si dépendants de Facebook qu’on le pensait. En début d’année, lorsque le numéro un des réseaux sociaux a décidé de « réparer » le fil d’actualité en affichant plus de publications de profils et moins de publications de pages, on avait eu peur que cela n’affecte trop le trafic des médias en ligne. Cependant, une étude précédente avait montré que si le trafic Facebook a en général baissé, d’autres canaux, comme ceux de Google, ont compensé.

Et il y a quelques jours, Chartbeat partagé des données (relayées par Business Insider) qui mettent encore plus en avant cette indépendance des médias en ligne par rapport à Facebook.

En substance, quand le réseau social est tombé en panne le 3 aout 2018 dans certaines régions, le trafic des sites d’actualité en général n’aurait pas baissé mais augmenté de 2,3 %.

Et à défaut d’utiliser Facebook, les gens se seraient rués directement sur les sites web de ces médias ainsi que sur les applications. Le trafic direct a augmenté de 11 % et le trafic apporté par les applications a augmenté de 22 %.

Facebook en concurrence avec les médias ?

Facebook est souvent considéré comme une source de trafic pour les médias. Cependant, les données partagées par Chartbeat démontrent qu’il s’agit aussi d’un concurrent. « L’une des choses fascinantes pour moi dans les données … était de voir dans quelle mesure Facebook peut réellement être considéré comme un concurrent de l’actualité. Ces deux choses sont en concurrence pour le temps des gens », a déclaré Chris Breaux, directeur de la data science, d’après Business Insider.

> Lire aussi :  Donald Trump lance un avertissement pour Google, Facebook et Twitter

De son côté, Quartz indique que ces données proviennent de 4 000 sites web provenant de douzaines de pays, dont les Etats-Unis et le Royaume-Uni.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.