LeForik, un blog qui nage dans le bonheur

“il y a plusieurs raisons qui nous font penser qu’il n’est pas déraisonnable d’espérer sortir de la récession d’ici la fin de l’année et avoir à nouveau une croissance positive en fin d’année et l’année prochaine en moyenne“ « Bonne nouvelle, les annonceurs n’ont pas boudé tous les médias. En effet, Internet ne suit pas la

il y a plusieurs raisons qui nous font penser qu’il n’est pas déraisonnable d’espérer sortir de la récession d’ici la fin de l’année et avoir à nouveau une croissance positive en fin d’année et l’année prochaine en moyenne

« Bonne nouvelle, les annonceurs n’ont pas boudé tous les médias. En effet, Internet ne suit pas la tendance de la télé, radio et affichage. Les investissement publicitaires sur le Web ont affichés une croissance positive de 8,6% au premier trimestre 2009 par rapport au premier trimestre 2008 (d’après un rapport d’Havas Media). »

Etc…

Vous voulez de la bonne news positive et optimiste qui vous remonte le moral ? C’est sur LeForik que ça se passe.

Les journaux qui n’annoncent que les bonnes nouvelles existent depuis que la presse existe, mais LeForik propose une approche différente et originale fondée sur l’inébranlable théorie du verre à moitié plein : l’actualité est traitée sérieusement mais sous un angle positif (ce qui démontre au passage la malléabilité de l’information, et le sens que l’on peut lui donner selon la façon de la manipuler présenter).

Il n’y a donc pas plus de news saugrenues sur LeForik que sur un autre blog d’info généraliste, mais, en tout cas pour ce que j’ai pu voir en une, seules sont sélectionnées les informations qui recèlent en elles les ingrédients qui peuvent en faire de bonnes nouvelles.

Une grille de lecture dont devraient parfois s’inspirer les grands médias, et notamment les journaux télévisés, qui, pour le peu que j’en vois, semblent être devenus un empilage de litanies sur les malheurs du monde, comme s’ils avaient été investis par le CSA d’une mission de contrition à l’égard de la misère sociale.


19 commentaires

  1. Le journal télévisé des plus grandes chaînes n’est pas un journal d’information très objectif, il est influencé – en autres choses – par les goûts de ceux qui le regardent. L’objectivité absolue n’existe pas mais quand il n’y a plus de volonté de s’en rapprocher, on ne peut plus parler de journalisme. Il faut donc multiplier les sources d’information, journalistiques ou non.

    Il se trouve que LeForik fait le choix de la méthode coué et c’est aussi peu satisfaisant qu’un JT qui voit tout en noir. Il faut rester factuel.

  2. « Les journaux qui n’annoncent que les bonnes nouvelles existent depuis que la presse existe… » Lesquels Eric ?

    Mais je suis assez d’accord avec Eric quand il dit : « Une grille de lecture dont devraient parfois s’inspirer les grands médias, et notamment les journaux télévisés, qui, pour le peu que j’en vois, semblent être devenus un empilage de litanies sur les malheurs du monde, comme s’ils avaient été investis par le CSA d’une mission de contrition à l’égard de la misère sociale. ».

    Perso je « crawle » pas mal d’infos toute la journée(autres que technologiques qui sont plus neutres) et je peux vous dire que quand vous regardez les infos qui tombent tout au long de la journée, le soir quand vous vous couchez vous vous dîtes que le monde tourne sur la tête et parfois ça devient inquiétant et déprimant surtout.

  3. Pingback: e-Commerce, Marketing Internet, Web 2.0: Blog4Web » Blog Archive » LeForik poursuit son chemin !

  4. Pingback: Vent des blogs #34 | Fredzone

  5. Pingback: La bulle 2.0 ? | Pushee

  6. Pingback: Rose cynique « cogito

  7. Pingback: Enfin de bonnes nouvelles sur LeForik | Romain Chauny

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies