L’électricité sans fil, bientôt une réalité ?

Le Wi-Fi (ou même le Bluetooth) c’est bien joli mais dans le fatras de fils qui sillonnent en enlaidissent nos habitations ou nos bureaux, ce n’est finalement qu’un câble en moins parmi des dizaines qui prennent la poussière sur le parquet (vous jetez un oeil parfois derrière l’ordinateur familial ou la télévision ? Comptez déjà

Le Wi-Fi (ou même le Bluetooth) c’est bien joli mais dans le fatras de fils qui sillonnent en enlaidissent nos habitations ou nos bureaux, ce n’est finalement qu’un câble en moins parmi des dizaines qui prennent la poussière sur le parquet (vous jetez un oeil parfois derrière l’ordinateur familial ou la télévision ? Comptez déjà une bonne douzaine de fils et 4 prises multiples rien que pour le PC, la télé et la Wii…)

Qui n’a jamais rêvé d’avoir enfin un appartement sans fil, mais vraiment sans AUCUN fil ? Qui ne s’est jamais demandé un jour si on inventerait bientôt… l’électricité sans fil ?

j’ai une bonne nouvelle pour vous : non seulement l’électricité sans fil n’est pas un fantasme sorti tout droit du cerveau perturbé d’un quelconque professeur Tournesol en quête de publicité, mais la technologie existe vraiment et elle semble fonctionner plutôt pas mal.

CNN a dévoilé la semaine dernière que le géant des micro-processeurs Intel menait actuellement des expériences de diffusion de courant électrique par ondes entre un générateur et un récepteur, en l’occurrence une ampoule électrique de 60 watts. Le résultat montre une efficacité de 75% à environ 1 mètre de distance, soit « seulement » 25% de déperdition d’énergie entre l’émetteur et le récepteur.

L’idée serait alors d’installer une « centrale » électrique dans le mur d’un logement et des relais de puissance disséminés dans chaque pièce, des répéteurs permettant la meilleure diffusion possible du courant.

Reste le problème de cette fameuse déperdition, justement, qui selon toute vraisemblance, se transforme en micro-ondes que l’on imagine nocives pour l’air ambiant, sans compter le surplus d’énergie nécessaire au bon fonctionnement de la WiTricity (contraction de Wireless Electricity).

Intel poursuit ses recherches, et pendant ce temps vous pouvez rebrancher vos appareils, et surtout l’aspirateur. C’est vrai, ça fait pas net ces moutons de poussière entre les fils derrière la télé.

Source : CNN


Nos dernières vidéos

41 commentaires

  1. Pratique pour supprimer les prises dans la chambre des enfants aussi.. si les portables n’ont pas fini de leur griller le cerveau, et tant que l’effet pop corn sur les neurones n’est pas démontré par les fabriquant !

  2. Oui bien beau cette électricité sans fil mais coupler à nos ondes de gsm, de portable, et tout le tralalala … je me demande quel « bon » effet cela aura sur notre santé quand même !

    En plus de l’effet micro onde on fera des ondes électro-magnétiques maintenant. Wouiaa on sera tous des antennes sur pieds…

    Septique quand même !

  3. « Qui ne n’est jamais demandé un jour »
    petite coquille…

    ça fait un peu peur quand même, alors que Paris s’interroge sur les hotspots WIFI, les impacts des ondes WIFI, bluetooth sont méconnus…

  4. Le phénomène est loin d’être nouveau, en effet, Nicolas Teslas a bcp fait avancé les choses dans ce domaine. Il est par exemple l’inventeur du système des micro-ondes, de la tv cathodique, la radio ou encore le courant alternatif.

    Au canada il avait réussi à déplacer de l’électricité à une distance impressionnante.

    Je tiens d’ailleur à pousser un coup de gueule car personne ne le connaît et pourtant il est celui à la base de bien des appareils et technologies.

    Renseignez vous 🙂 il y a également un fameux débat sur l’énergie libre, très interessant 🙂

  5. Inadmissible ! Je ne veux pas être le cobaye involontaire de ce genre de techno.. Je n’ai plus la référence en tête mais des essais étaient déjà fait dans ce sens pour alimenter des villages perdus dans la « pampa » (via satellite). Résultat : toutes la végétation aux alentours a brulée !
    NON NON et NON ! Eric tu me fout en boule dés le matin 😉

  6. Je pense que ça mettra un certain temps à rentrer dans les mœurs, mais vu le côté pratique, on y passera tous. On disait la même chose des mobiles, et qui en a pas aujourd’hui?

  7. Je pense que parallèlement, les batteries vont connaître prochainement une « révolution » (qui n’en n’est pas forcément une, la technologie étant ancienne), avec par exemple les piles à combustibles. Quand même beaucoup plus rassurante que cet électricité à onde (qu’adviendra-t-il des possésseurs de Pacemaker et autres « hommes bioniques » ? )

    (EDIT : YOUHOU, on peut éditer nos commentaires !)

  8. Les nouveautés technologiques suscitent la plupart du temps l’admiration, toutefois, pour rejoindre les commentaires ci dessus, je pense qu’en l’état on ne peut que se méfier aussi de toutes cette technologie « invisible » dont on n’a pas le moyen d’apprécier des possibles effets sur nos organismes déjà mis à rude épreuve.
    Donc ça sera sans moi aussi.

  9. Eric

    @Guiwald, malheureusement ça aura été de courte durée, on ne peut plus éditer les commentaires, le plugin était incompatible avec un autre et ça mettait le bazar. C’est temporaire, ça va revenir, le temps de trouver une solution…

  10. Je me souviens aussi d »un projet de moquette électrique, qui permettait de recharger et d’alimenter les appareils, mais je ne me souviens plus qui développait cela.

  11. L’induction, c’est vieux comme le monde (ou presque ^^)

    La transmission d’électricité sans fil c’est bien connu et utilisé pour :
    les tags RFID
    les peacemaker (plus généralement tous les dispositifs médicaux internes)

    Le problème c’est que ça nécessite de bien plus grandes puissances rayonnées que pour un simple transfert d’information, surtout si on veut transmettre à des distances importantes. (pour une antenne simple, la puissance surfacique est en 1/r^4 si je me souviens bien)

    La plupart des gens manquent d’information à ce sujet, il y a énormément de méconnaissances et de confusions quand on parle de ce sujet. (le buzz du pop corn ça m’a inquiété quant à la crédulité de pas mal de monde)

  12. Qu’on le veuille ou non, des tas d’ondes nous traverses à chaque instant!

    Il est vrai qu’on n’a pas assez de recul pour pouvoir juger de la dangerosité de la chose, mais cessons de diaboliser les ondes tant qu’on n’en sait pas plus!

    Enfin il me semble que les ondes utilisé pour le transport d’énergie est de l’ordre du MHz, loin, très loin de la bande micro-onde qui va de 0,3 à 1000 GHz!

  13. Il va bientôt avoir une surpopulation d’ondes dans l’air qui vont se prendre la tête et plus rien ne marchera à force.

  14. @ Rhogh : non le micro onde travail dans des gammes de fréquences allant de 1 à 300 ghz !
    Et l’induction electrique travail en 10 de Mhz sur de faible distance (moins de 1m)… si on veut plus de puissance la fréquence augmentra très vite jusque au micro onde 😉

  15. J’avoue que c’était un rêve pour moi jusqu’à ce que je découvre la maladie de mon conjoint qui, en plus d’être sourd, est électrosensible.

    Une maladie non reconnue en France et pourtant reconnue par OMS, la Suède, les Royaumes Unies et l’Allemagne.

    Ce genre d’electricité était largement connue par Tesla. Elle est même très exploitée par le projet HAARP.

    C’est une belle invention très pratique certes mais il faut un principe de précaution. On est déjà pourri par d’autres ondes…

  16. Rogh,

    Je comprends ta réaction, j’étais comme toi. Mais à présent j’ai des preuves scientifiques et témoin de la maladie de mon conjoint.

    Ils en ont même parlé aux infos, TF1 et une émission sur France 3. La France ne veut rien savoir car ça rapporte de l’argent.

    Alors oui je préfère diaboliser ces ondes jusqu’à ce qu’on reconnaît les maladies. Je me battrai jusqu’au bout pour qu’on obtienne des soins pour éléctrosensibles. Crois-moi c’est invivable et dur de voir un être cher de souffrir !

  17. ah les moutons cela viens de la poussiere c est vrai que depuis que j ai l ordi mes multiprises sont équipé et je n ai plus de place pour la prise d aspirateur

  18. Aurore -> je suis désolé pour ton conjoint…

    Mais comme le dit l’OMS :

    « ’il n’y a pas d’éléments scientifiques qui permettraient d’appuyer l’affirmation que la sensibilité électromagnétique soit réellement causée par les champs électromagnétiques, et non par des troubles psychologiques. »

  19. Sinon c’est dommage, avant tout le monde s’émerveillait de la moindre avancée technologique, maintenant on la critique ou on trouve ça normal… 😉

    Si les ondes sont réellement dangereuses, vous y êtes déjà exposés, alors une de plus ou de moins…

  20. Super idée. y’a un moment on nous parlait de chauffage central au micro onde, comme ça plus de radiateur, la maison reste froide et on a une douce sensation de chaleur sauf aux endroits un peu trop mouillés (yeux…) où ça doit un peu piquer mais rien de méchant. Ayez confiance….

  21. N’y a t il pas un moyen simple de vérifier si quelqu’un est effectivement sensible au champ magnétique ou pas ? On prend deux groupes de personnes atteint, on leur bande les yeux. Un groupe est placé dans une cage de faraday, l’autre pas (évidemment ils ne savent pas s’ils sont ou non protégé), on n’a plus qu’a envoyer des ondes et voir ce que ca donne…

    @Nutella31 Rho t’inquiète pas pour tes yeux, les ondes d’un four a micro-onde ont une fréquence bien spécifique, fréquence qui fait rentrer en résonnance l’eau, je pense qu’on évite quand même d’envoyer cette fréquence sur les êtres humains

  22. En fait, les allemands maitrisent depuis longtemps une technologie sans fils, mais c’est pour des grosses puissances, et ça marche grace à l’induction, donc « sans contact » est plus précis que « sans fil »

  23. Nounourspower on

    Le concept est assez ancien et a déja été testé. Avec des dispositifs complexes au départ on peut envoyer des faisceaux puissants dans des directions précise (un peu comme le laser, avec les bonnes dimensions du guide d’onde les gaussiennes d’ordre >1 n’ont plus de puissance).

    Mais le problème c’est que si un oiseau passe entre 2 relais ca fait un poulet grillé! Parce que le problème est que la puissance des ondes n’est en rien comparable a celle du WiFi (quelques miliwatts contre quelques mégawatts…)

    Et c’est amon avis le problème pour une utilisation domestique: on ne peut pas faire passer des flux de 60W dans des personnes. Par contre on sait aussi confiner des ondes dans un petit volume, d’ou l’intérêt des tables sur lesquelles on pose notre téléphone et qui se recharge.

  24. Pingback: RCA invente l'électricité sans fil par WiFi | Presse-Citron

Send this to a friend