Lenovo vient de présenter son nouvel hybride, le Yoga 370

Lenovo a présenté un nouveau convertible ce matin, le Yoga 370. Il ne manque pas d’atouts.

yoga-1

Lenovo n’aura pas attendu le CES 2017 pour lever le voile sur son nouveau convertible.

Le Yoga 370 vient donc compléter la gamme. Tous comme ses camarades, il se présente sous la forme d’un ordinateur portable équipé d’une charnière renforcée. Grâce à cette dernière, l’écran de l’appareil peut pivoter à 360° et il est ainsi possible de l’utiliser indifféremment comme une tablette ou comme un ultrabook.

Lenovo Yoga 370 : une machine pensée pour les baroudeurs

Afin de séduire les plus baroudeurs d’entre nous, le géant chinois a aussi opté pour une armature et une coque renforcée. Ce nouveau Yoga devrait donc être en mesure de résister aux chocs légers.

La configuration de la machine dépendra essentiellement des options souscrites par les utilisateurs.

Le Yoga 370 sera donc doté d’un écran Full HD tactile de 13,3 pouces (compatible avec les stylets) et il pourra accueillir tous les Intel Core iX de septième génération. Côté mémoire vive, il sera en mesure accueillir un maximum de 16 Go et on pourra aussi le doter d’un SSD PCI NVMe de 1 To à condition de mettre le prix.

L’option risque d’ailleurs d’être assez coûteuse.

Léger bémol en revanche, la machine se contente d’un chipset graphique intégré, et plus précisément d’un Intel Graphics HD 620.

La connectique semble assez complète. La machine aura en effet droit à une sortie HDMI, un port Thunderbolt 3, à deux ports USB 3.0 et à un port USB Type-C dévolu à l’alimentation de la machine. Fait intéressant, Lenovo a équipé sa machine d’un circuit surveillant les écarts de tension pour éviter les mauvaises surprises. Un choix judicieux.

L’autonomie annoncée est d’une dizaine d’heures en moyenne, mais tout dépendra évidemment de l’utilisation faite de la machine.

Histoire de couronner le tout, Lenovo a aussi choisi d’équiper le Yoga 370 de Windows 10 « Signature Edition » garanti sans bloatware.

Attendue pour le mois de mars, la machine sera proposée à partir de 1 264 dollars. Pour l’heure, nous ne savons pas quand elle sortira en Europe.

yoga-2 yoga-3 yoga-4


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. Non le intel HD 620 n’est pas un bémol.
    Qu’est-ce que ne peut pas faire un 620, à part le jeu ?
    Faut arrêter avec le fantasme de l’ultraportable gamer. ça n’existera pas de sitôt d’une manière satisfaisante. Et toute les tentatives se sont soldées par des demi-ratages. C’est à peut prêt aussi pertinent que d’essayer de faire un plat de gibier végétarien. #çasertàrien …
    Une machine comme le yoga est d’abord synonyme de légèreté et de portabilité. Et la portabilité n’a que faire de CG « pleine patate », qui chauffe et qui bouffe la batterie. Une NVIDIA gtx ou autre n’a ABSOLUMENT RIEN À FAIRE dans une telle machine.

    • Il n’y a pas que le jeu dans la vie.

      Les GPU sont aussi utilisés dans les calculs les plus gourmands, sur des applications professionnelles. On peut être nomade sans pour autant devoir se limiter au web et à la bureautique. Or ici, on est sur une machine qui vient se positionner sur un segment pro, une machine qui sera proposée à partir de 1 200 $. On est donc en droit d’en attendre un peu plus.

      En outre, votre argument sur l’autonomie et la dissipation de la chaleur me laisse assez perplexe. La solution a été trouvée depuis plusieurs années et de nombreux constructeurs intègrent ainsi à leurs machines un circuit intégré et un circuit dédié, avec un système permettant de passer facilement de l’un à l’autre en fonction de la puissance demandée.

      Quant aux demi-ratages évoqués, pourriez-vous être un peu plus précis ?

Send this to a friend