Les 7 plaies du blogueur[1]

Elles étaient (plus ou moins) des règles implicites que tentaient d’observer les blogueurs soucieux d’une certaine éthique. Elles sont devenues des plaies. être prié de se justifier pour chaque centime gagné grâce à son blog être consensuel du sol au plafond pour ne pas heurter certaines sensibilités accepter les injures ou les provocations sans rien

Elles étaient (plus ou moins) des règles implicites que tentaient d’observer les blogueurs soucieux d’une certaine éthique. Elles sont devenues des plaies.

  • être prié de se justifier pour chaque centime gagné grâce à son blog
  • être consensuel du sol au plafond pour ne pas heurter certaines sensibilités
  • accepter les injures ou les provocations sans rien dire, dans son propre blog ou ceux des autres
  • ne pas répondre aux trolls ou répondre avec humour, même quand ils ne sont pas drôles (c’est à dire souvent)
  • pratiquer le culte de la transparence sans trop savoir au nom de quel dictat
  • répondre de façon pondérée et détachée aux commentaires agressifs
  • ne pas trop sortir de sa « ligne éditoriale » habituelle (si tant est qu’on en ait une) sous peine de se faire vertement rappeler à l’ordre

Ceci est un préambule à de nouvelles règles de comportement que j’entends appliquer (et si possible faire respecter), et que j’expliquerai dans un prochain billet.

[1] je voulais titrer ce billets Les 7 plaies des geeks mais ça ne collait pas, dommage 🙂


Nos dernières vidéos

36 commentaires

  1. Tu aurais pu intituler cet article « Les 7 plaies du blogueur connu », personnellement, je ne souffre d’aucune de ces plaies-là 🙂

  2. Bien vu !
    Personne ne m’a encore réellement insulté sur le mien mais effectivement, ça doit pas forcement plaisir tous les jours… Maintenant il faut savoir suffisamment prendre de distance pour ignorer les andouilles. En général, je n’ai même pas à répondre, ce sont les « fidèles » qui me défendent 🙂

  3. Au moins comme on dit « qui dérange, intéresse » 🙂

    Une autre source énorme de frustration, je pense que c’est le manque de reconnaissance/de prise au sérieux, c’est-à-dire : l’indifférence. Ça peut sévèrement sabrer le moral… (aïe, aïe) !

  4. A propos de Presse-Citron,

    Je posts des commentaires depuis peut ici, j’ai demandé à Eric un petit service (juste son avis sur un truc) et à une masse d’autre gros bloggeurs, il a été le seul à me répondre sans rien demander d’autre. C’est du temps pour lui d’aller voir la millième connerie du Web. D’autres pouvaient me donner un avis contre 200 € / jour…et encore c’est un prix…

    -les commentaires perfides en forme d’attaque personnelle.
    Les lecteurs font le tri eux même…

    le mépris hautain affiché ….
    Le hors sujet, c’est normal de la part de certain, le cerveau humaine fonctionne en collant des catégories,
    cas 1 : donc je vais sur presse-citron pour voir les news high-tech (ça m’évite de chercher l’autre il fais ça très bien), à zut c’est quoi le billet là rien avoir la loi quoi, m’en fout moi…

    cas 2 : ben t’as vu presse-citron parle d’autre chose que du high-tech, y va pas nous piquer nos lecteurs..

    la critique gratuite …
    C’est un grand classique de la nuit des temps… j’imagine bien celui qui a découvert le feu.. n’importe quoi, ça va pas marcher, ça brûle, c’est con….

    les insultes pures et simples sur d’autres blogs aux auteurs anonymes
    Pour vivre heureux vivons cachés, idem un grand classique, faire un mur d’insultes, une page spéciale avec la liste des plus grosses insultes, les lecteurs de presse-citron vont prendre en charge la riposte graduée…

    la pseudo-solidarité des faux-culs qui viennent vous proposer leurs services ici
    Le coup du t’as pas du boulot, un autre grand classique, le pire c’est sans bonjour n’y rien (véridique !) , t’as pas du boulot, t’as pas un stage et chez certain si vous répondez par la négative vous vous faites insulter…

    enfin, accessoirement, être prié de se justifier à chaque centime de revenu généré
    L’argent c’est le résultat d’un travail et que tu gagne des fortunes colossales c’est pas notre problème.

  5. Ah mince je m’attendais à avoir un pur article super long le temps de manger mon bol de chocapics mais pas du tout…

    Reuzment que j’ai mes commentaire à modérer, ça m’occupera. 😀

  6. Eric

    J’ai supprimé les 7 paragraphes car après relecture je les trouvais un peu trop litaniques, mais je n’en pense pas moins…

  7. Eric

    Merci, je me le garde, je saurai bien en faire bon usage un de ces jours, tu me rappelleras alors de te citer en copyright 🙂

  8. Je confirme qu’Eric est très « accessible », j’ai déjà fait appel à lui pr avoir son avis et je pense, c’est aussi ce qui fait son côté agréable :-)))
    Bref, on a beau avoir avoir un blog « user-friendly » il faut encore que le blogueur soit « user-friendly » lui aussi 😉

  9. @yaka : c’est clair ; mais je ne comprend pas pourquoi les gens qui critiquent ce blog ne passent tout simplement leur chemin (ils éviteraient de perdre leur temps et nous faire perdre le nôtre).

    Enfin bon : Je crois que si je peux aider, je vais fournir LE défault de Eric (et de son blog Presse-Citron). Eric écrit bien, il est juste, drôle, intéressant. Au final, on ne veut pas louper un seul article, et ça bouffe un temps fou à tout lire (mais c’est pare qu’on le vaut bien 🙂 ).
    Bref : LA plaie de Eric, c’est que sa plume est aussi belle que chronophage.

  10. @AbriCoCotier
    Toutafé, s’ils sont pas contents, ils n’ont qu’a s’abstenir de commentr et passer leur chemin, mais pas tout le monde ne possède cette faculté.

    Je te rejoint aussi sur l’unique défaut: son blog est addictif, le fond, la forme, les sujets abordés, tout est bon dans le citron 🙂

  11. Très bon article !
    C’est vrai que le blogueur se force à répondre aux commentaires même parfois très méchant.

    Mais en ce qui concerne : « être prié de se justifier pour chaque centime gagné grâce à son blog »

    A mon avis beaucoup de Adsensiens ne le font pas ou encore pas encore 🙂

    J’ai cité presse-citron sur un article de référencement plutôt « funky » :
    http://www.revolution80.fr/152.....-sur-googl

    Bon week-end !

  12. Franchement, si tu applique ça, je trouve que tu te rabaisses…

    C’est comme si quelqu’un te cambriole, et puis tu le rattrape avant qu’il se casse pour lui filer ton Iphone parce qu’il l’avait pas vu sur la table… 🙂

    En tout cas j’aime bien le taff que tu fais, et aussi la décision de vivre de ton blog, bon courage et longue vie à Presse-Citron

  13. Je suis entierement d’accord avec toi Eric. Le fait d’être blogeur nous projete automatiquement dans un journalisme, qui n’est autre, suivant les blogs, qu’un simple journal de bord.

    Mais on sent une certaine lassitude dans ton discours. J’espere que tu reprendra le poil de la bête et que tu ne te laissera pas avoir pas tous ces commentaires agressifs.

    Ce blog est l’un de mes preferés, que je lis tres souvent. Continue Eric 😀

  14. Et encore, la liste pourrait être completé.
    Plus le succès est au rendez-vous, plus il y aura des commentaires agressif et des jalousies. Blogguer, un sacré métier 🙂

  15. Moi, je lui ai envoyé un mail une fois pour savoir ce qu’il pensait d’un sujet, et il ne m’a jamais répondu…

    Il a de la chance, il fait de très bons articles, alors je lui en veux pas. :p

  16. Et les cigales ? Et les grenouilles ? ah non pardon…

    En tout cas je trouve que les règles, c’est le blogueur qui les fait, il fait ce qu’il lui plait avant tout, non ?

  17. Ou assumer sa subjectivité et ne pas se laisser marcher sur les pieds.

    S’il y a bien un mot qui me hérisse le poil c’est ce fichu « consensuel ». Il ne met pas suffisamment de distance entre les personnes, et il ne permet pas de mettre rapidement fin à une polémique. Il renverse les rôles, et rend fade un moyen d’expression qui est fabuleux, le blog.

    Bien évidemment, c’est mon opinion, et elle vaut ce qu’elle vaut.
    🙂

    Elle n’est pas applicable partout non plus. C’est une question de domaine, de réflexion… Et de caractère, sûrement.

  18. Les injures, les trolls c’est anti-constructif pour sûr. Par contre quoi de plus désagréable que de lire une flambée de
    « Ah oui tu as entièrement raison, d’ailleurs j’ai appelé mon fils Eric »
    « Vraiment je suis trop d’accord avec toi, j’ai demandé à la mairie si je pouvais me marier avec ton blog »
    « Tu es mon dieu et j’ai installé dans ma cuisine un autel où je vénère un presse-citron en plaqué or »
    Bon au delà de ces faux exemples foireux, ce que je veux dire c’est que des commentateurs trop consensuels, ça ne fait pas avancer le débat donc ça n’a pas de valeur ajoutée pour le blogueur et ses lecteurs. Après soit ça fait mousser le blogueur qui se dit « Génial il pense comme moi, je les guide, dansez marionnettes demain je conquiers le monde » ou alors à l’opposé « Mince pas de lecteurs critiques, ils survolent, ça ne les fait pas réfléchir, je ne sers à rien ».
    @Eric: tu vois ça comment ?

  19. ce n est pas vrai
    c est parceque tu as professionaliser ton blog que tu es obligé à tout cela, tu ne vivrait pas de ton blog ta liberté serait totale 😉

  20. Pas d’accord avec toi, Eric.

    Ce que tu constates c’est qu’en faisant de blog ton gagne-pain, tu es contraint de réfréner ton langage et la furieuse envie de claquer le beignets à ceux qui déversent des courants de fiel dans tes colonnes.

    Tu deviens, en quelque sorte, homme public, ce qui signifie que tu as un devoir de réserve et vocation à éviter de troubler l’ordre public.
    Et c’est précisément là que nos avis divergent. Ce qui a fait de presse-citron ce qu’il est ce sont autant les thèmes qui y sont abordés que l’impertinence, la langue bien pendue de son auteur et la libre expression toute personnelle (tiens, ça semble rimer avec la définition d’un blog !). Si tu venais à modifier l’un de ces paramètres – pour plaire au plus grand nombre ? – tu nuirais à l’essence même de ton blog et ça n’est pas acceptable.

    Je trouve que nous vivons dans une société suffisamment répressive (et pourtant nous ne sommes pas les plus mal lotis dans ce bas monde) pour que cet espace de liberté reste intact.
    Que tes détracteurs passent leur chemin si tes posts leur déplaisent, ils économiseront de la salive, quelques gouttes de sueur et un peu de corne sur leurs doigts rabougris par la haine gratuite et la rancoeur (j’ai dit jalousie ?).

    Je ne regrette pas si j’ai heurté la sensibilité de certains avec ce commentaire car, comme dans la vraie vie, on ne peut pas plaire à tout le monde, non ?!

    Musa
    http://www.musaraign.com

  21. Désolé pour les coquilles d’orthographe ou de grammaire dans ce commentaire : certes, je présente mes excuses mais c’est par respects pour les lecteurs que vous êtes !

  22. Pingback: Obligations du bloggeur | Camille Jourdain - Blog

  23. Pingback: les 7 plaies du blogueur | Blog de Thierry Roget

  24. Personnellement je pense que tu ne doit pas t’attacher aux critiques et faire vivre ton blog naturellement. 🙂

    Bonne chance car ça n’as pas l’air simple pour toi.

    Pierre

  25. Pingback: VinZ de Blog - Pourquoi je continue le blog !

Répondre