Les battements de votre cœur comme mot de passe ?

Vous avez du mal à vous souvenir de votre mot de passe ? Peut-être est-il temps pour vous de passer au biométrique. Une nouvelle méthode d’encryption basée sur la séquence irrégulière et unique à chaque individu des battements du cœur pourrait potentiellement permettre de débloquer vos joujoux technologiques simplement en les touchant.

Vous avez du mal à vous souvenir de votre mot de passe ? Peut-être est-il temps pour vous de passer au biométrique. Une nouvelle méthode d’encryption basée sur la séquence irrégulière et unique à chaque individu des battements du cœur pourrait potentiellement permettre de débloquer vos joujoux technologiques simplement en les touchant.

Les résultats publiés dans le journal Information Sciences proposent de détecter le schéma irrégulier et pas vraiment répétitif qui caractérise le cœur de chaque individu et qui lui est apparemment propre.

Chun-Liang Lin de la National Chung Hsing University de Taichung à Taiwan et ses collaborateurs ont utilisé un classique électrocardiographe afin d’extraire la fonction mathématique propre à chaque individu, indépendante du rythme moyen du cœur d’un moment à l’autre (effort physique, caféine, etc). De cette fonction, grâce à un algorithme basé sur la théorie mathématique du chaos par laquelle un tout petit changement dans l’information de départ entraîne des résultats très différent, ils ont réussit à générer une clé de chiffrage unique pour chaque individu.

 

http://dx.doi.org/10.1016/j.ins.2012.01.016 (Information Sciences)

 

L’équipe a construit un prototype fonctionnel qui permet de reconnaitre l’utilisateur grâce à l’enregistrement des battements via les paumes des mains. Alors à quand les smartphones qui se déverrouillent en reconnaissant votre cœur… et dans ce cas comment appeler les urgences au debut d’une crise cardiaque ? 🙂

Si l’idée est intéressante et originale, à part pour des appareils dont la sécurité n’est pas absolument essentielle, il semble un peu risqué de sécuriser des systèmes critiques grâce à ce procédé… en effet il me semble que les battements du cœur aussi personnels soient-ils, sont assez facilement hackables via un capteur sur votre chaise ou autre. Menfin il faut avouer que le concept est assez sexy, surtout une veille de saint-valentin !


Nos dernières vidéos

23 commentaires

  1. Pingback: Les battements de votre cœur comme mot de passe ? | INFORMATIQUE2012 | Scoop.it

  2. idée complètement stupide..
    j’ai des prb de coeur et je me suis intéressé aux electrocardiogrammes..
    hé ben, c’est un joyeux bordel, on ne peut pas faire de relevé suffisamment précis et constant dans le temps pour une telle application. Je ne parle même pas de diagnostic, mais bien de mesure. Le signal est tellement brouillé et parasité qu’il y a d’importants filtres et traitements avant d’avoir un tracé fiable et lisible, et ce même avec 5 électrodes..
    Encore une preuve supplémentaire, c’est que pour identifier un problème au niveau du coeur, il faut un relevé de référence pris quand tout va bien, ce qui démontre que ce n’est pas constant au court du temps, et du coup l’utilisation comme mot de passe est plus que compromise.

  3. Je suis assez d’accord avec alz.

    Je trouve que c’est une excellente idée, mais dont la réalisation va être très complexe. Personne ne sait réellement interpréter un ECG : généralement les cardiologues comparent avec avec vos anciens ECG pour voir s’il y a des modifications (d’où l’intérêt de les conserver, ou tout du moins le dernier).

    Que se passe-t’il en cas de tachycardie, de péricardite, après un infarctus (le signal est grandement modifié), etc… ??????

  4. On voit actuellement de nombreuses tentatives d’innover pour ne pas avoir à rentrer un mot de passe classique ( chiffres et lettres, enfin des caractères ).
    A terme on va vraiment avoir des enregistrements / reconnaissances via nos empreintes digitiales ( de manière généralisées j’entends, pour tout le monde ) ou via nos yeux.

    A plus courte échelle, j’avais vu que même Microsoft veut se baser sur les photos..
    http://www.tayo.fr/mot-de-pass.....o-news.php
    Ce genre d’idée est plus logique car on peut s’en souvenir longtemps, et que visiblement, avec seulement 4 gestes on a déjà 178 832 265 de combinaisons possibles.
    Je reconnais que se souvenir de tant de codes est parfois tendus…

    On a tous : plusieurs mots de passe / login sur nos sites favoris.
    Plusieurs mot de passe pour disons des jeux vidéo / compte.
    Pareil pour des sites « importants » ( entre lemail, paypal, lemail 2 etc )..
    Au final, si quelque chose peut nous aider à ne plus devoir cliquer sur « J’ai oublié mon mot de pass », dans l’avenir, pourquoi pas ^^

  5. Ridicule…
    Je suis étudiant en Médecine, et je peux vous affirmer que pour tirer une séquence mathématiques de vos battements de cœurs, vous avec intérêt à vous lever tôt, car l’enregistrement va être très long! En effet, les battements de cœurs ne sont absolument pas réguliers, ni en forme ni en durée. Pour obtenir une sorte de « pulsation moyenne », il faudrait mesurer un très grand nombre de systoles et de diastoles (qui sont les contractions et relâchement des ventricules et atriums cardiaques), et ce, pour finalement obtenir un résultat très moyen, car probablement identiques à des millions d’autres personnes dans le monde. La pulsation cardiaque est une donnée biométrique en « 2 dimensions » (c’est à dire une courbe), ce qui ne pourra jamais être aussi sur qu’une donnée en  » 3 dimensions » comme par exemple une empreinte digitale, palmaire ou rétinienne.

    • Jean-Baptiste

      @Loxoris : Je t’invite à lire la publication… c’est tout le principe que les battements soient irréguliers, ce sont ces irrégularités qui sont sensées discriminer… si on cherchait la « pulsation moyenne » on aurait évidemment plus ou moins tous la même.

  6. Bonjour,

    Je crois moyennement à cette solution de battements du coeur. Je vais devoir attendre des heures après chacun de mes footings. Ceci étant, c’est toujours intéressant d’explorer des pistes.

    amicalement

  7. En tout cas, c’est une idée originale qui me séduit car j’oublie trop souvent mes mots de passe et je dois les réinitialiser.
    Puis ça me fait penser à la science-fiction et ça j’aime trop!!!
    Vive le futurisme!

  8. Oui on se croirait vraiment en pleine science fiction.

    Je vois mal pour l’instant ce que ça apporte de plus que les empreintes digitales, mais les applications viendront sûrement par la suite.

  9. @Jean-Baptiste: à ok, après lecture de la publication, les choses sont un peu plus claires: ce n’est pas une simple mesure de « battements de coeurs », mais un ECG. Hors l’ECG indique un bon nombre de variables, dont l’orientation du cœur, mais aussi d’éventuelles malformations pathologiques. L’ECG ne mesure pas les « battements », mais les émissions électriques de la paroi cardiaque, dans un ordre précis, en suivant des axes précis (AVF, AVR, AVL, D1, D2, D3).
    Il est donc peut variant, et ce n’est pas proprement les « irrégularités » qui permettent la reconnaissance, mais plutôt une « certaine forme de régularité, chez la personne. Par contre pour faire un ECG, il faut un minimum d’électrodes, positionnées selon des axes biens précis vis à vis du cœur (ils en parlent d’ailleurs figure 6 dans la publication) et cela doit donc être assez compliqué à intégrer dans du matériel « tout publique » =)

    • Jean-Baptiste

      @Loxoris : ok merci pour les précisions, c’est clair qu’ils ne proposent pas un produit fini grand publique pour l’instant, l’application doit pas être aussi simple qu’ils veulent bien le montrer, on peut quand même louer l’idée qui est assez cool quoi 🙂

  10. Pingback: Les battements de votre cœur comme mot de passe ? | SerenDeep | Scoop.it

  11. Pingback: Les battements de votre cœur comme mot de passe ? | My Vision of Digital Marketing | Scoop.it

  12. En faisant abstraction des variations de frequence qui modifient peu la sequence « p qrst » ce procède sera valable jusque 45 ans. A cet âge les problèmes de santé se profilent et toutes sortes de raison peuvent modifier l ECG. L hypertension, les micro infarctus, les troubles de conduction dans les circuits cardiaques peut modifier l ECG sans symptômes perceptibles. Et il faut se dire que le geek acheteur de demain aura plus de 45 ans, vieillissement et crise obligent.

Répondre