Les deux mots les plus dangereux du web

Selon Mark Maxwell, chef de produit chez l’éditeur d’anti-virus McAfee, les deux mots les plus dangereux du net seraient Bearshare et Screensaver. Un « mot dangereux » qu’est-ce que c’est exactement ? Selon McAfee, ce sont des mots-clés parmi les plus fréquemment saisis dans les moteurs de recherche, et dont les résultats fournis contiennent le plus de

Selon Mark Maxwell, chef de produit chez l’éditeur d’anti-virus McAfee, les deux mots les plus dangereux du net seraient Bearshare et Screensaver.

Un « mot dangereux » qu’est-ce que c’est exactement ? Selon McAfee, ce sont des mots-clés parmi les plus fréquemment saisis dans les moteurs de recherche, et dont les résultats fournis contiennent le plus de liens vers des sites malveillants, à savoir ceux qui contiennent des virus et autres saloperies prêtes à contaminer votre PC.

bearshare

Ainsi pour Bearshare, le taux de réponses conduisant vers des sites mafieux serait de 46% alors qu’il serait de 42% pour Screensaver. Soit presque une réponse sur deux dans chaque cas.

Pour mémoire ou pour ceux qui ne connaîtraient pas, Bearshare est un logiciel gratuit de partage de fichier en P2P très prisé des amateurs de musique pas tellement payante, alors que pour les moins anglophones d’entre vous, « screensaver » signifie « économiseur d’écran ». Ironie de l’actualité : sur la page d’accueil de Bearshare figure un joli écusson « Testé par McAfee Secure ». Quant aux économiseurs d’écrans, si vous n’y prenez garde ils risquent de ne pas vous économiser quelques nuits blanches à réparer votre PC infecté.

Vous voilà prévenus. Tant que nous y sommes, il n’est pas inutile de rappeler au passage que la dernière forme – et certainement l’une des plus efficaces – de cybercriminalité est celle qui consiste à inciter les internautes à cliquer sur des liens conduisant vers de faux sites d’antivirus qui reproduisent parfaitement les sites authentiques d’éditeurs connus. C’est le pire des pièges pour les internautes les moins initiées ou les moins méfiants (ou initiés mais distraits, ça arrive aussi), car vous payez pour installer un virus sur votre machine !

Surfer sur le web c’est comme marcher dans la jungle : toujours faire très attention où l’on met les pieds et normalement tout devrait bien se passer.

(sources : Afterdawn et McAfee)


Nos dernières vidéos

10 commentaires

  1. Moi j’aurais dis « sarkozy » et « Obama » …. des fois que tu veuilles voir les RG débarquer dans ton salon …

  2. Lorsqu’on n’est pas sous Windows il n’y a rien à craindre de ces mots-clé.
    En fait, être sous *Nix c’est comme marcher à poils dans son petit intérieur douillet à soi.
    Faut simplement vérifier que les vitres ne sont pas trop bien lavées.
    db

  3. « Des sites mafieux » 🙂 C’est vrai que c’est complètement devenu ça… Bizarre que Bearshare soit autant ciblé, c’est pas non plus le truc le plus mainstream…

  4. Je surfe régulière sur le net mais je ne connaissais pas Bearshare peut etre parce que je ne fais plus de p2p mdr. je dormirai moins bête ce soir 😉

  5. Je confirme pour BEARSHARE. Je l’ai téléchargé sans savoir que c’était dangereux. Je suis sous Windows7 avec antivirus et firewall windows essential. Le firewall m’a prévenu que ce logiciel est suspect mais j’ai cru à une protection excessive et je l’ai autorisé. Quasiment comme un virus, ce logiciel a pris le dessus sur toutes mes autres applications. En l’espace de quelques secondes il a changé mon site internet par défaut en créant une adresse « google-bearshare », à crée des raccourcis partouts, des fenêtres qui s’ouvrent et se ferment sans arrêt, ensuite il s’est enregistré à 4 endroits comme site autorisé dans mon firewall, puis il a créer 5 cookies, tenté d’envoyer des e-mails en utilisant ma messagerie, partagé mes fichiers musicaux avec d’autres internautes (mes fichiers doivent être en ligne quelquepart maintenant, aussi je vais devoir changer tous mes mots de passe par sécurité) etc… impossible de le désinstaller. Il est étudié pour ne pas pouvoir se faire désinstaller (au prétexte que seul un superviseur autorisé peu supprimer le ficher et pas vous !) J’ai débranché mon câble internet supprimé les autorisations du pare-feu, supprimé les cookies, recherché tous les fichiers qui portent ce nom de bearshare et les ai éliminés comme j’ai pu un par un. J’ai même tenté une restauration de mon système mais je crois qu’il l’a empêché. Après l’avoir téléchargé à 22:00, j’ai eu fini de nettoyer mon PC à 01:30 du matin.
    Je ne peux pas dire que c’est un virus malveillant, mais c’est très proche. C’est un peu comme quelqu’un qui s’invite chez vous, s’installe à la meilleure place de votre salon, vire immédiatement tous vos invités et ne veut pas quitter les lieux même si vous lui tapez dessus.
    Vous êtes prévenus !

  6. malheureusement je suis tombée sur ce site trop tard, j’ai télécharger bearshare et je ne sais pas du tout comment le désinstaller, je ne suis pas une pro et j’ai peur d’enlever des trucs qu’il ne faut pas. j’ai déjà désinstaller et réinstaller firefox mais cette saletée est tjs là, pouvez vous m’aider à faire disparaïtre cette saloperie de mon pc car j’en ai vraiment marre! merci

Répondre