Les jours du PC fixe sont-ils comptés ?

Avec l’explosion du marché des netbooks et la baisse des prix des PC portables, le PC fixe vivrait-il ses dernières heures ? Les consommateurs semblent plébisciter le changements des usages induit par la révolution mobile, et le PC fixe pourrait bien en faire les frais. Le netbook va-t-il tout emporter sur son passage ? Le

Avec l’explosion du marché des netbooks et la baisse des prix des PC portables, le PC fixe vivrait-il ses dernières heures ? Les consommateurs semblent plébisciter le changements des usages induit par la révolution mobile, et le PC fixe pourrait bien en faire les frais.


Le netbook va-t-il tout emporter sur son passage ?

Le PC fixe, un dinosaure réservé aux professionnels.

L’émergence des PDA, puis des smartphones et de l’informatique nomade « always connected » pousserait-elle inexorablement vers la sortie le bon vieux PC fixe de bureau ?

C’est en tout cas une tendance qui semble se confirmer dans le grand public, ou les nouveaux outils mobiles ont induit un changement progressif mais inéluctable et profond des usages. Pour la première fois, selon une étude de iSuppli reprise par de nombreux médias spécialisés, 2008 aura été l’année où les ventes de PC portables ont dépassé celles des PC fixes.

Une évolution logique et peu étonnante : à part dans certains secteurs professionnels, où l’utilisation d’un PC fixe reste incontournable en raison de sa puissance de traitement et surtout de na nécessité d’un très grand écran de haute qualité, comme chez les graphistes par exemple, ou également pour des raisons d’ergonomie, un bon PC portable de dernière génération fait parfaitement l’affaire au sein d’un foyer.

Le PC portable est un PC fixe comme les autres.

Car, contrairement à ce qui était encore le cas il y a quelques années, où il n’était qu’un produit de complément, souvent très cher et peu puissant, la donne a considérablement changé : un PC portable est aujourd’hui un ordinateur à part entière, dont la puissance, la qualité et la taillé de l’écran et la capacité de stockage n’ont rien à envier à celles des meilleurs PC fixes, le tout à des prix pratiquement équivalents, soit dans une moyenne située entre 450 et 700 euros.

Côté avantages, il n’y a pas photo : encombrement réduit, mobilité, une seule prise de courant nécessaire, connectivité innée aux réseaux sans fil (Wi Fi, Bluetooth mais également, de plus en plus 3G), font du portable le compagnon idéal d’une famille, qui pourra en outre l’emmener facilement sur son lieu de vacances.

Ajoutez à cela le fait que les comportements des consommateurs changent, et que leur expertise s’accroît avec le temps : les services en ligne sont de plus en plus nombreux et faciles à utiliser, et notre vie numérique se déplace vers le web, ou les applications hébergées remplacent progressivement le logiciel installé.

Portable, mobile, mais pas si nomade que cela en fait : il faudrait d’ailleurs davantage parler de « déplaçable », car au sein d’un foyer, la vocation d’un portable n’est pas d’être toujours prêt à sauter dans le premier avion, mais plus simplement d’être déplacé… d’une pièce à l’autre. Les migrations du salon à la chambre à coucher constitueront la plupart du temps la majeure partie des voyages de la vie d’un PC portable. C’est la raison pour laquelle la légèreté n’est pas un critère fondamental, d’où la possibilité de choisir un appareil vraiment puissant, performant, et doté d’un grand écran.

Mais alors, puisque le portable est destiné à remplacer le fixe, qui va remplacer le portable ?

C’est le nouveau jeu des chaises musicales, lancé en janvier 2008 avec l’apparition des netbooks ou ultra-portables, véritable tsunami de l’informatique provoqué par l’arrivé du premier Asus EeePC. Selon une prévision de Gartner (http://www.gartner.com), les experts s’accordent à dire qu’il se vendra 8 millions de netbooks dans le monde en 2009, et 50 millions d’ici à 2012 !
Des netbooks, dont un modèle de moyenne gamme comme le Acer Aspire One avec disque dur à 349 euros fournit des performances supérieures à mon « vieux « portable Toshiba acheté fièrement il y a 4 ans. Ca calme.

Ce sont eux, les netbooks, qui prennent progressivement mais rapidement la place laissée vacante par le PC portable, renouvelant l’histoire des usages comme dans une sorte de mise en abîme sans fin.

La théorie de l’évolution appliquée à une espèce en pleine mutation : l’homo informaticus.

(NB : j’avais rédigé cet article pour Webdesign Magazine, qui l’a publié dans son numéro de Janvier 2009)


Nos dernières vidéos

73 commentaires

  1. Le P.C. portable est au P.C. fixe ce que la clé U.S.B.bootable est au P.C. portable.
    L’avantage semble évident quand à la protection des données personnelles et professionnelles. J’ai déja installé depuis deux ans dans un service d’enseignement tout un réseau près à fonctionner avec ce système et peu importe le matériel, les étudiants sur leurs clés USB bootable retrouvent toujours leurs documents pour les diffuser sur les vidéos projecteurs. Je suis déja à la onzième générations de clé USB customisée sur une base ubuntu, et je viens de voir apparaitre le même système reproduit sur des portables fonctionnant que sur USB contenant l’O.S, (ici c’était mandriva) déja vendu en belgique et en janvier en france.
    Cordialement

  2. Tant qu’il y aura des gens pour jouer, le PC fixe existera.

    La différence de prix d’un portable gamer / fixe gamer à un instant T est globalement … x3. Il n’y a pas photo.

    Sans compter, que même pour de la simple bureautique, un portable low cost, ca reste a 490€ (en France) et c’est trés réduit (écran 15″, amd turion moisi, 1 ou 2Go de ram maxi, traditionnel chip video intel pourrit). Essayez de regarder un film en 1080p avec ça …

    Pour ce prix, vous arrivez a avoir un PC avec un écran 19″, plus de mémoire, plus de disque, et parfoit une carte video capable de décoder du 1080p (la marque a l’oiseau rouge et vert a un PC de bureau HP à ce prix en ce moment par ex).

    Le portable se développe donc, vaet remplacer « eventuellement » le fixe dans les familles généralement sans enfant (ou avec des enfants en bas age).

    Quand au cas particulier du netbook, lui c’est un phénomène à part. Le seul cas connu d’achat massif inutilisé.
    Quelques études marqueting on montrée que ces portable ont suscité un engouement massif à cause de leur politique de prix agressif et de leur taille. Mais, car il y a toujour un mais, n’ont finalement pas été utilisé par la masse. Car inadapté.

    Les prix augmentant, les ventes chutent. Car finalement la notion de « netbook » disparait. Ces machines devenant de plus en plus grosse, de plus en plus puissante, pour rejoindre leur grand frère.

    Le marché est donc en pleine mutation, mais il ne signe pas la disparition de PC de bureau.

    D’ailleur (aillant des connaissance en grande distrib) les ventes de « petit » pc avec de grand ecran (>19″) ne n’est jamais aussi bien porté.

  3. le probleme c’est que certain vendeurs vont vendrent un portable pour une utilité de fixe…la durée de vie n’est quand meme pas la meme ca chauffe plus sur un portable vu que ca ventile moins.
    idem pour les netbooks (eeepc etc) certains vendeurs les vendent comme des ordis portables où l’on pourrait faire les memes choses dessus mais faut pas se voiler la face, les netbook c’est surper mais dans un esprit de mobilité accru et non pour remplacer un portable. la puissance n’est pas la meme loin de la, les gens seront deroutés par pas mal de chose (ecran, clavier, lancement de 2/3 applications pas plus, etc)

    les gens trouvent les portables plus pratiques mais de là a dire que les jours du pc fixe sont comptés…non surtout pas…c’est un peu aussi l’effet de mode, ca a toujours tenté les gens mais a cause du prix beaucoup ne pouvaient se le permettre, maintenant ils peuvent et ils en profitent ^^

    les consoles de jeux video portables n’ont pas detronés les consoles de salon…c’est presque le meme esprit 😉

  4. Même en tant que joueur, je ne me vois pas racheter un ordi fixe. C’est tellement pratique d’avoir un portable très performant quand on bouge souvent, même si c’est vrai il faut mettre le prix. Je préfère largement avoir un portable très performant que d’avoir un fixe + un portable quand je me déplace. On rentre chez soi, on le branche sur l’écran plat ou la TV et c’est good. Par contre, le netbook me tente pas du tout je préfère avoir mon petit téléphone.

  5. Pour moi le problème principale des netbook et même des portables, c’est la taille de l’écran. Je suis passé d’un ordinateur de bureau à un portable (beaucoup utilisé en fixe) et je suis revenu à un imac. Je dois dire que le confort de travail n’est pas le même. Autant ils sont complémentaires, autant je n’espère pas que l’un remplace l’autre. Ou sinon à quand un portable 24″ 🙂

  6. Comme le dit amapi, pour le jeu le fixe est largement plébiscité, ne serais-ce que pour le prix.

    Et perso, pour avoir un fixe et un portable. Les deux sont très bien, mais chez moi je veux mon fixe, ne serais-ce que pour le faire évoluer moi même (et donc ne pas dépenser trop).

    Beaucoup de monde a une utilisation qui ne nécessite pas de fixe, mais il y a tout de même une part, je pense, non négligeable qui on a besoin.
    La seule vraie évolution à venir serait une tablette graphique comme le prototype de techcrunch, le tout avec un OS souple et pas de barrière à la Mac.

  7. Clair que pour la majorité des gens et une utilisation bureautique ( surf + traitement de texte + visionnage de vidéos ) un netbook est largement suffisant ! pour un rapport qualité prix imbattable !

  8. Je ne pense pas à la mort de l’un ou l’autre, les usages étant tout de même différents
    Mais avoir un bureau aménagé spécialement pour recevoir un PC fixe, avec souris et clavier ergonomique, double écran 22 ou 24″, et une machine que l’on peut faire évoluer au fil du temps et de ses besoins, je crois que c’est irremplaçable.

    Mais effectivement pour une grande partie du « grand public », un portable suffit pour l’usage qu’ils en ont, et les segments de marchés vont peut être se spécialiser du genre :
    -PC fixe : pour les « power users » utilisant leur PC de manière intensive, les fans de hardware, et les joueurs (et oui un PC de jeu, ça chauffe, jusqu’à aujourd’hui les portables ne sont pas adaptés à cet usage)
    – PC portable : machine à tout faire pour le grand public, et machine secondaire pour les utilisateurs de PC fixes
    – netbooks : l’avantage de la mobilité fait que les usages sont tellement variés que tout le monde peut en avoir besoin

    Pour moi l’avenir est nettement plus orienté vers une externalisation du stockage de nos données et de nos logiciels, qui fait que nous pourrons exécuter exactement les mêmes tâches depuis n’importe quel machine. Pourquoi s’embêter à transporter un ordinateur si nous pouvons réaliser tout ce que nous voulons depuis n’importe quel poste?

  9. il faut aussi prendre en compte l’apparition des nouveaux écrans/surfaces « intelligents » qui grâce a des technos comme le tactile et les interfaces évoluées vont débarquer dans nos salons/cuisines/chambres etc et remplacerons avantageusement, pour le grand public, un ordinateur fixe.

  10. J’ai ris.
    Je confirme, entre la durée de vie, la chauffe, la faible puissance (notemment pour les jeux) et la non disposition à rester en fonction des heures (sauf si on veut tuer son portable rapidement) je ne vois pas en quoi les portables vont remplacer le fixe.

    Chez Mr tout le monde qui va acheter un ordinateur chez carrefour ou la fnac se laissant guider par des vendeurs incompétents oui, et c’est déjà le cas.

  11. Oui, le portable est adapté pour des utilisation peut intensive. Dans tous les autres cas le PC fixe est préférable il offre un meilleur confort d’utilisation (possibilité de placer l’écran ou l’on veut,…) et est plus robuste. Mon PC fixe à plus de 8 ans et tourne 6H par jour sans jamais être tombé en panne.

  12. Et si après la vague des netbooks, phénomène de mode auquel j’ai moi-même cédé, on revenait dans quelques temps à une meilleure adéquation entre terminal et USAGES (en mettant le prix de côté, exercice un peu théorique mais bon … ?
    Dans ce cas, posons nous la question de savoir dans quelles situations le netbook représente réellement un avantage par rapport à un fixe :

    – Jeux (comme souligné dans les commentaires plus haut) : avantage indéniable au fixe !

    – Bureau : avantage au fixe aussi (notamment pour le confort de la taille de l’écran)

    – Usage perso à la maison (surf, mails, bureautique légère, pourquoi pas lecture de dvd …) : avantage au fixe aussi non, toujours pour la taille d’écran, pour la lecture de DVD/CD, etc… ? Eventuellement en tactile et au mur, mais pourquoi le netbook aurait-il un avantage dans ce cas.

    – Mobilité « multi-points » (i.e. capacité à utiliser un ordinateur en plusieurs lieux : travail, maison, amis, …) : le portable / netbook reprend quelques avantages, mais avec les applications et stockages en ligne (cf. ta série « Ma vie sans logiciel » Eric), il n’est même pas évident que ce soit le cas. Personnellement, quand je sais que j’aurai accès à un fixe sur le lieu où je me rends (amis, famille, vacances, …), je ne prends plus que très rarement mon portable.

    – Mobilité « en continu » (i.e. réel nomadisme avec capacité à accéder à l’ordi à tout moment : dans le train, sur le terrain, dans un café, …) => avantage indéniable au netbook !

    Au final, on s’aperçoit que le fixe reste, au regard des usages, plus adapté à de nombreuses situations, et qu’une faible proportion d’utilisateurs ont vraiment besoin d’un netbook / portable.

    Non ?

  13. @Odul : il me parait difficile de comparer le marché de la console et celui du PC. Sur celui de la console, les usages et les plaisirs sont souvent bien différents. Sur une console portable : c’est le jeu en solitaire, et souvent nomade. La console fixe c’est le jeux à plusieurs (surtout sur une Wii) ou le jeu grand spectacle sur un très grand écran en HD.

    Pour le PC fixe, je pense aussi qu’il va disparaitre dans la majorité des foyers. Le PC fixe a toujours été une verrue difficile à cacher car moche et bruyant. Son usage va se limiter à des usages bien spécifiques portés par des utilisateurs exigeants : retouches photo, montage vidéo et les jeux. Cela sera une minorité de geeks. Quant à des usages multimédias mieux vaut préférer un Media Center (PC de Salon au design bien différent), un disque multimédia, une console de jeux ou encore une box FAI pour profiter d’un film en HD sur un écran de 40 pouces et au delà (rien à voir avec l’écran 22 pouces de son PC fixe).

  14. Pas tout à fait d’accord … Un pc portable a une vocation d’etre baladé (comme un netbook) facilement avec des caractéristiques moyenne : il est bon pour le surf, lire des film, faire du traitement bureautique

    l’apparition du netbook est une évolution inverse : plus petit, moins puissant mais avec l’avantage d’etre moins cher et plus facilement transportable !

    A l’heure actuelle, je ne me voit pas passer sur un PC portable uniquement et pour plusieurs raison : un pc qui fait a la fois du gros jeu vidéo, du montage photo ou vidéo intense ou même en terme de capacité de stockage est bien largement supérieur à son petit frère portable ou transportable.

    2 avantages en faveur d’une tour fixe par rapport à un PC portable : le prix ! et oui désolé je prend l’inverse de ta position, un pc portable à 500 ou 700€ sera toujours plus cher qu’un pc fixe à composant équivalent, alors si on parle d’un PC autour des 1500€ (ceux de tout bon geek), un portable dans cet ordre de prix sera moins performant que la version tour (la marge du constructeur augmentant et les composants étant limité en puissance exemple la carte vidéo ou l’espace disque)

    Enfin un atout indéniable : l’évolution ! Et oui sur nos cher pc fixe tant décrié, c’est tout de même un énorme avantage de pouvoir évoluer son pc au fil du temps. Un pc portable se limitera au changement pur et simple de machine sans suivre d’évolution.

    Enfin ne voyons pas le portable comme un ennemi ni même un remplacant sauf si vous vous limitez à des tâches simpliste (bureautique, internet et montages pas trop pompeux). L’idéal c’est évidement d’avoir les 2 🙂

  15. Par expérience, je sais que les gens qui choisissent le tout portable revienne au fixe à la premiere panne.

    Dans un cas, une panne équivaut a 1 voire 2 et jusqu’a 3 mois sans PC.

    Dans l’autre, au pire, c’est le remplacement d’UNE piece et la durée d’indisponibilité descent au max a un mois (pour ceux qui renvoit au SaV), jusqu’a quelque jours pour ceux qui font changer la piece en magasin.

    Qui plus est, dans TOUTES les famille ou fiston voudra jouer a Crysis papa et maman acheteront un PC fixe. Car pour ce genre de jeu, il vous faudra soit un PC fixe a 1000€ max, soit un portable a 1500€ minimum.

  16. @ Eric Boi.:
    « Le PC fixe a toujours été une verrue difficile à cacher car moche et bruyant »

    Vrai si tu achète ton PC en grande surface, beaucoup moins si tu l’achète chez un assembleur ou le monte toi même (dans ce dernier cas OK cela concerne peut être la minorité de geek que tu cites). Pour quelques euros de plus, c’est dingue comme un PC peut être silencieux (incomparable à un portable !)

    Et un Media Center, c’est bien un PC fixe aussi, voilà encore un usage pour lequel le portable est bien moins adapté.

  17. Autre énorme avantage des portables, ils ne consomment pas 300W en permanence ! L’argument écologique est imparable !

    Sinon je ne comprend pas l’argument de la taille de l’écran. J’ai un portable (un 14″, avec un proc 2 GHz monocore, une carte 3D ATI, 2 GB de RAM et 120 GB de HDD), je m’en sers à la maison tel quel et au bureau branché sur clavier-ecran-souris. Je dois avoir le PC le plus puissant de la boite (et pourtant il a 2 ans et demi !), limite tout le monde me l’envie ! Aucun pb pour faire du photoshop, du montage video, du Google Earth, de l’encodage AVC, MP3, etc…

    Bref, le seul argument que je trouve en faveur du PC fixe c’est effectivement pour les gamers (ou alors il faut mettre le prix), car même si un portable puissant coûte cher, la majorité des gens (ceux qui ne jouent pas à Far Cry, donc) n’ont pas besoin d’autant de puissance (mon 2 GHz monocore est 95% du temps surdimensionné).

  18. Le pc fixe, au niveau « particulier » est effectivement en train de disparaitre, chose logique de l’évolution, et surtout du « forcing » fait par nécessité de « consommation »

    personnellement, j’ai un portable puissant pour bosser à la maison & sur mon lieu de travail, mais j’ai aussi un netbook ( qui m’est très pratique en ce moment) et un pc fixe car quand on fait du développement et/ou du graphisme, on a besoin d’une vrai machine, solide, puissante, qui permet de travailler tout en étant « à l’aise ».

    Le pc fixe va devenir ce qu’il était au départ : une machine réservée au professionnels.
    Je me souviens, en 90 quand j’ai acheté mon premier « PC », c’était encore du matériel réservé aux « pros ».

    La consommation a fait que, tout le monde a voulu avoir un pc et maintenant, tout le monde veut avoir son portable ( et bientôt son netbook )….

  19. @chan

    Pour l’argument écologique, il y a toujours le revers de la médaille : si tu changes ta tour, tu n’est pas obligé de changer de clavier et d’écran … !

  20. Je pense que l’évolution des portables est dûe en majorité à un effet de mode… car il reste beaucoup d’inconvénients dans leurs utilisations et les gens retournent facilement aux fixes après une petite expérience d’utilisation

    Bastien
    Porteur du projet « Vicus » (en lien)

  21. Je suis en pleine réflexion sur ce sujet justement. J’ai encore mon vieux fixe de 2002 et un écran CRT 17″.

    Sur mon PC, en investissement, j’ai juste ajouté une barette de RAM et un disque dur, comme je pourrai le faire sur un portable.
    En revanche, j’ai pu facilement changer ma carte mère quand elle a cessé de fonctionner ou remplacer l’alim’ quand elle a claqué.

    Je pense d’abord m’acheter un grand écran (22″ LCD) et après je verrai pour un portable ou un fixe. Mais je penche plus pour le fixe (moins cher).

  22. @coreight : parfaitement d’accord avec toi, je ne connais pas les pbs de bruits de mes propres PC ou de nos produits. Mais ce n’est pas le cas du grand public …
    Pour le Media Center, techniquement c’est un PC fixe, ensuite dans les usages, cela reste un produit uniquement dédié aux médias. Il ne remplacera jamais le PC fixe au sens : bureautique, retouches photos, jeux vidéos.

  23. Un truc qui est sûr est que les netbook ont fait venir à l’informatique et au net des personnes qui n’auraient surement jamais acheté de PC fixe. Je pense aux seniors mais aussi aux étudiants qui ne veulent pas s’encombrer…

  24. Ouhla, y’a de la caricature de PC portable là…
    Je bosse sur un portable depuis 10 ans en temps que graphiste freelance, sans aucun soucis pour faire tourner Photoshop, CorelDraw, Flash, Dreamweaver, etc… La taille de 15 pouces suffit largement à 99% des travaux. Et je ne parle pas du traitement de texte, qui ne prends quasi aucune ressource. Films et musique idem, ça passe nickel, et le PC (un Dell Inspiron) a déjà 4 ans !
    Bref, je ne vois aucun avantage pour le PC fixe, à part la taille de l’écran si on dessine des plans de bateau 🙂
    @Chan, pour les games, il y a de très bonnes configs XPS chez Dell.

  25. Ici il y a deux « fixes »mais bon avec les mac tu embarque l’écran tu embarque tout ;-), et deux portables 17 pouces

    @ odul les portables ont un « réhausseur » ce qui évite la surchauffe…un investissent bien utile 😉

  26. Tant qu’il y aura des programmeur il subsistera des PC. Même si certains portable d’aujourd’hui sont conséquent en puissance, il n’en reste pas moins qu’un portable chauffe trop vite donc le processeur ne tourne jamais au maximum de sa puissance très longtemps, ce qui provoque des latences et une perte de temps donc de gains en matière de développement. L’écran par défaut des ordinateurs portable est une tare en matière de parc informatique comme dans mon cas qui utilise 5 PC le tout raccordé à un switch, donc 1 écran, 1 clavier, 1 souris. J’utilise les portables quand je me déplace ou que je flemmarde dans le sofa. Le PC de bureau est destinée à évolué mais jamais a disparaître ils ont même mis au point dernièrement des supercalculateur personnel dont le prix coupe les pattes d’ailleurs, chose qu’on ne peut pas atteindre avec un portable.

  27. Je n’ai pas tout lu, mais au vue des premiers commentaires, nous sommes sur la même longueur d’ondes.

    Certes, nous sommes des professionnels (ou en passe de le devenir) du web, mais même pour des utilisateurs lambda, le PC fixe devrait rester un choix évident tant c’est plus pratique, économique et fiable qu’un laptop …
    Vu le prix des fixes depuis quelques années, il y a de quoi avec un très bon ordi pour 1000€ à peine, on en est loin avec les portables qui nécessitent 1.5 ou 2 fois la somme pour être vraiment exploitable totalement.
    Je reconnais avoir une utilisation intensive (et parfois abusive) des capacités de mon ordi, mais mon entourage, qui n’est pourtant pas composé de geeks en puissance, se retrouve souvent avec des dizaines d’onglets ouverts, Itunes, VLC, toutes les messageries instantanées possible et inimaginables, des logiciel de retouche, de montage vidéo etc … Ca n’est pas ce qu’on fait de plus gourmand en ressource, mais le tout cumulé, je vous garantie que ça rame sec chez certains qui ont acquis leur portable en Septembre seulement …

    En plus de ça, la grosse majorité de ceux qui utilisent (toujours dans mon entourage hein …) leur laptop comme ordi principal sont toujours au même endroit ! Faudra qu’on m’explique.

    Pour le prix que j’ai payé mon fixe, je me retrouve avec 4Go de Ram, un QUad Core, 1580Go d’espace disque, et j’en passe … Les seuls portables qui tiennent la route à ce prix là sont bien bien en dessous !

    Donc non, je ne pense pas que le fixe soit mort tant que les laptop bien conçus, pratiques, performants, et surtout qui ont une autonomie supérieure à 2h, parce que ça aussi, c’est le point noir qui nuit à tout étudiant/travailleur nomade, tant que ces laptops là ne seront pas abordables …

  28. À noter aussi que le GPGPU connaît un essor considérable grâce à l’utilisation massive de cartes graphique (merci les gamers), et je pense qu’il serait dommage de sacrifier cette évolution au dépend de l’avènement du portable, moins puissant en terme de calcul graphique à coût égal.
    Cependant la tendance des constructeur est au regroupement CPU+GPU, donc ça laisse tout de même une perspective à ce type de programmation.

  29. Le PC fixe ne disparaîtra pas tout de suite certes mais je suis assez d’accord avec le billet d’Eric il tend à se faire de plus en plus rare.

    Les amateurs de jeux et de hardware en général resteront sur PC fixe, pour les autres (utilisateurs majoritaires), le PC portable remplacera le légendaire PC familial considéré presque comme un meuble à part entière avec le temps et les netbooks remplaceront nos bons vieux portables pour les déplacements.

    De plus, il ne faut pas oublier qu’à terme (pas pour tout de suite hein mais bon…) les téléviseurs seront équipés de toute la technologie des PC servant par exemple à surfer (déjà existant), à lire des fichiers, à regarder des vidéos ou des photos… bref les utilisations de l’internaute moyen sans avoir besoin d’un PC à côté. Perso si je prends mon cas, à la maison, mon écran de portable ne me sert à rien. Un VGA tiré entre mon PC et mon plasma + un clavier et souris sans fils et je me retrouve pépère dans mon fauteuil avec une dalle de 127 cm comme écran. Pour l’utilisation que j’en fais il ne me manque plus qu’un DD et un processeur dédié dans la TV et c’est bon. En gros mon portable ne me sert que de « tour ».

    Donc les netbooks remplaceront les portables pour les déplacements et à part ceux qui bossent dans les lieux publics, une prise de courant est toujours à portée de mains donc je ne pense pas que les professionnels soient gênés par les faibles autonomies de ces netbooks.

  30. @Djeby : y a contradiction la !

    « Le PC fixe ne disparaîtra pas tout de suite » et « Les amateurs de jeux et de hardware en général resteront sur PC fixe ».

    Voudrais trop rien dire mais ca fait un paquet de monde les amateurs de jeux et hardware (geek que nous sommes) ! Du coup on est pas près d’avoir un changement radical fixe vers portable, sauf ou le jour ou les PC portable seront enfin modulable à souhait (certains ont deja essayé mais ca n’a rien donné de concret)

    Concernant l’utilisation d’un Plasma 50″ (ou meme 42) en guise d’écran PC, je doute qu’on ai le meme confort qu’un écran 24 ou 26″ et pour cause :

    – la résolution, même si elle est en Full HD ne monte qu’a 1080 (1920×1080) alors qu’un écran 24 ou 26 possède une résolution de 1920×1200 (soit 3840×1200). En clair, un écran 2 fois plus petit a une résolution quasi identique … donc tes pixels sont 2x plus gros ce qui oblige de reculer et donc pas plus d’information a afficher qu’un 24″ … bosser à plus d’1 ou 2 mètre d’un écran, je trouve pas ca vraiment top, si ce n’est l’intéret pour les jeux vidéos … certes !

  31. @Djeby : y a contradiction la !

    « Le PC fixe ne disparaîtra pas tout de suite » et « Les amateurs de jeux et de hardware en général resteront sur PC fixe ».

    Voudrais trop rien dire mais ca fait un paquet de monde les amateurs de jeux et hardware (geek que nous sommes) ! Du coup on est pas près d’avoir un changement radical fixe vers portable, sauf ou le jour ou les PC portable seront enfin modulable à souhait (certains ont deja essayé mais ca n’a rien donné de concret)

    Concernant l’utilisation d’un Plasma 50″ (ou meme 42) en guise d’écran PC, je doute qu’on ai le meme confort qu’un écran 24 ou 26″ et pour cause :

    – la résolution, même si elle est en Full HD ne monte qu’a 1080 (1920×1080) alors qu’un écran 24 ou 26 possède une résolution de 1920×1200 (soit 3840×1200). En clair, un écran 2 fois plus petit a une résolution quasi identique … donc tes pixels sont 2x plus gros ce qui oblige de reculer et donc pas plus d’information a afficher qu’un 24″ … bosser à plus d’1 ou 2 mètre d’un écran, je trouve pas ca vraiment top, si ce n’est l’intéret pour les jeux vidéos … certes !

  32. Le seul intérêt des Netbook selon moi : leur prix.

    Le terme Netbook est un terme marketing, inventé pour positionner un produit low cost.
    En effet ils sont « pas cher », mais lents et assez souvent sujet à pannes.
    Il suffit qu’un HP ou Dell sorte un vrai portable puissant moins cher, et ce sera la fin du Netbook.
    D’ailleurs la frontière commence déjà à disparaitre puisque certains « Netbook » dépassent les 1000 EUR.

    Quand à remplacer le fixe par le portable, oui pour la majorité des utilisateurs, mais certains préfèront toujours les fixes.
    D’une part pour leurs performances (pas de disques > 5400 tours dans les portables, ni de processeurs Quad Core) mais aussi pour leur modularité (dans un fixe on peut changer une pièce pour la réparer ou étendre la durée du vie de l’ordinateur) et enfin pour leur sécurité (des PC fixes moins sujets à déplacement sont donc moins souvent volés)

  33. C’est sur moi je connais que ça des gens qui ouvre VLC (déjà faudrait qu’ils connaissent, c’est surement un ami geek qui leur a installé), retouche photo et vidéo en même temps, plus messageries multiples, sans parler d’itunes.

    Faudrait arrêter de dire n’importe quoi de temps en temps.

    Les gens font une chose à la fois, rarement du montage vidéo et n’ont pas plusieurs clients de messagerie instantanée ! Faut arrêter la jaja !

    J’ai été vendeur informatique, et la très grande majorité achète un ordi pour surfer, écouter de la musique et regarder des vidéo. Le 1080p ? ils ne savent même pas ce que c’est, tout comme le blu ray d’ailleurs…

    Bref la plupart des configs fixes est surdimensionnée.

    J’allais oublié ceux qui parlent de la population des gamers. Combien de gens cela rassemble sur l’ensemble des utilisateurs de PC. Une infime. D’ailleurs les gens se désintéressent du jeux sur pc pour la raison que vous invoquez. A chaque nouveau jeu il faut vérifier sa configuration, qui n’est jamais assez puissante. Combien de client ai-je vu revenir avec des jeux qui ne fonctionnaient pas à cause de leur machine ayant à peine 1 an. La plupart abandonnait le jeu sur pc ou finissait par acheter une console.

    Le PC fixe ne disparaitra pas mais ses ventes vont continuer de baisser. Et puis pas mal de pc fixe vont s’orienter vers un design à la iMac.

    Bref la tour avec 8 ventilos, haute d’1 mètre pour la faire soit disant évoluer, alors qu’il faut entièrement tout changer tous les 1,5 an, c’est terminé.

  34. J’étais passé au PC portable mais des défauts de fabrication sur une série de carte graphique Nvidia a fait qu’il m’a laché au bout d’un an et 3mois (autant dire que j’ai eu mauvaise)

    Depuis je suis repassé sur une tour et franchement pas prêt de racheter un portable comme PC principal (et le netbook est le complément idéal du PC fixe).

  35. Selon une enquête du cabinet d’étude iSuppli (daté de la fin 2008) pour la première fois, les ventes d’ordinateurs portables auraient dépassé celles des ordinateurs de bureau. De septembre à décembre les ordinateurs portables +40% à 38,6 millions d’unités vendus et les fixes (-1,3%) à 38,5 millions de machines vendues

    Les raisons les prix en baisses la puissance en augmentation. Et pour ma part le cocktail gagnant portable 13 pce + écran 24 pouces donne tous les avantages pour moins chers.

  36. @Alias+Docteur+House :

    Il ne me semble pas non plus être vraiment d’accord avec Eric sur ce sujet (cf mes précédents posts) mais parler d’article à 2 balles est vraiment ridicule. Il me semble qu’il donne son avis sur un sujet avec pas mal de projection dans l’avenir (qui d’entre nous est capable d’assurer comment sera l’avenir de l’informatique ? En tout cas s’il existe il deviendra probablement riche ! 🙂 )
    Cela suscite le débat avec effectivement beaucoup de contradicteurs cette fois-ci, mais n’est-ce pas de cette façon que l’on fait évoluer ses opininons ?

  37. @Freeman59

    Je ne vois pas la contradiction? Au contraire c’est parce qu’il y des gamers que le PC fixe ne disparaîtra pas de suite. En ce qui concerne le plasma comme écran je n’ai aucun prob de résolution. Certes l’adaptation n’est pas facile au début. Taper du texte à 3m de son écran ça fait bizarre au début mais on s’y fait vite et mon dos apprécie ;-).

    Je rejoins assez jerome (cf:#25) quand il dit :

    « J’ai été vendeur informatique, et la très grande majorité achète un ordi pour surfer, écouter de la musique et regarder des vidéo. Le 1080p ? ils ne savent même pas ce que c’est, tout comme le blu ray d’ailleurs… »

    « J’allais oublié ceux qui parlent de la population des gamers. Combien de gens cela rassemble sur l’ensemble des utilisateurs de PC. Une infime. »

    Les geeks sont nombreux sur le net, c’est normal c’est un peu leur « bible ». En revanche dans la vie réelle, peu d’utilisateurs (comparés à la masse totale) s’y connaissent vraiment et font tourner des appli de malade sur leur PC.

    Si je regarde bien dans mon entourage, les jeunes se servent de leur PC pour DL, regarder des films, écouter de la musique, faire des recherches ou encore utiliser les « tchats ». Pour les plus vieux c’est « recherche », « consultation de comptes bancaires et/ou boursiers » et « sites X » (oups j’ai rien dit 😉 )ni plus ni moins. Une faible partie joue et si tel est le cas ils se rabattent sur les consoles.

    D’où ma phrase « …il tend à se faire de plus en plus rare. »

  38. PC de Bureau = tu peux tout faire… 🙂

    PC Portable = tu peux tout faire ou presque (niveau perf. c’est useless ça chauffe trop et quant ça fait du bruit ça peut être pire qu’un tour…) :/

    PC de Bureau = 10/10

    PC Portable 7/10

  39. Personnellement je pense que le pc portable se substituera réellement aux fixes quand il sera possible de changer facilement les composant et de faire évoluer sa machine(en dehors de l’écran bien sur).Le prix élevé d’un pc portable de joueurs est aussi un argument en faveur de la survie des pc fixes.

  40. Eric

    Effectivement il y a un usage que je n’ai pas mentionné et qui justifie peut-être encore d’avoir un PC fixe : les jeux. Mais personnellement je ne joue pas sur PC mais sur une console de jeu donc la question ne se pose pas, pour mon foyer en tout cas.
    Je parle de mon cas personnel, mais je pense qu’il n’est pas isolé : j’ai vendu le PC fixe familial cet hiver et je l’ai avantageusement remplacé par mon ancien portable Toshiba qui marche très bien. J’ai gagné presque l’équivalent d’une pièce en place, et le portable se balade dans toute la maison au gré des besoins. Je précise qu’il est en fonctionnement permanent comme peut l’être un fixe, sans aucun problème, et qu’après 5 ans de bons et loyaux services il fonctionne encore très bien.
    A côté de ça ma femme et moi avons un netbook, et je pense que je vais aussi me séparer de mon encombrant PC de bureau et ses deux grands écrans pour acheter un autre bon portable. Je gagnerai encore quelques mètres carrés et une bonne dizaine de prises électriques.
    Je précise bien dans l’article que le PC fixe reste indispensable dans quelques cas de figure professionnels bien ciblés, mais je pense sérieusement que pour un usage familial un portable est largement suffisant et offre de nombreux avantages (ou évite les nombreux inconvénients d’un fixe).

  41. concernant l’étude à propos du nombre de PC portables vendus supérieur au nombre de PC fixes vendu.

    Il faut bien tout lire (bien chiant d’ailleurs le gros pdf) mais elle explique aussi que le Parc de portable existant était, lui, infiniment plus réduit que celui des PC fixe.

    Ainsi, il est normal qu’a un moment donné, le nombre de PC vendu réduise (surtout qu’il n’y à plus d’évolution majeure, et que la population commence a savoir faire évoluer son PC).

    Une autre étude montre d’ailleurs que le nombre de périphériques internes vendu n’a jamais été aussi élevé.

    Et on ne remplace pas un PC qu’on fait évoluer.

  42. @Eric:

    Je ne connais pas ta situation familiale, mais de TOUTES les famille, sans exception aucune, ou un ado est présent (ado masculin …), un fixe est présent, ou a été acheté récemment juste pour les jeux.

    Je pense donc que c’est un phénomène à ne pas marginaliser.

    Personnellement, je pense plutot que le parc stagne, voire diminue, car effectivement, pour beaucoup, le portable est plus pratique. Et que le portable lui, se démocratise.

    Mais contrairement à toi, je reste persuadé que le portable a encore de tres tres tres beaux jours devant lui.

    Rien que pour l’écran d’ailleur. Demandez a un utilisateur de passer d’un 22″ à un 17″.

    Par contre, je pense que le Fixe évolu pour tendre a l’économie de place.

    Enfin, un fixe sans 15 hexatone de gadget ne pratiquement pas plus de place qu’un portable.

    Prenez un fixe avec une minitour (genre les derniers acer ou asus), la webcam intégré à l’écran et l’écran électriquement branché à la tour, ca ne prend pas plus de place qu’un portable.

    Prenez un bon gros portable 17″ avec son alim, sa sacoche, sa souris, son tapis de souris, ba … à déplacer, c’est franchement gonflant.

  43. Les chiffres parlent d’eux même:

    « Selon une enquête du cabinet d’étude iSuppli (daté de la fin 2008) pour la première fois, les ventes d’ordinateurs portables auraient dépassé celles des ordinateurs de bureau. De septembre à décembre les ordinateurs portables +40% à 38,6 millions d’unités vendus et les fixes (-1,3%) à 38,5 millions de machines vendues »

    Rien n’empêche de brancher un 26 pouces sur son portables, même un clavier et une souris de gamer. Seul l’ultra-gamer ou le geek à la recherche du PC surpuissant s’orientera vers le fixe. Et à la vitesse ou évolue la puissance des portables (reste encore les tr/minute du DD mais bon avec le SSD)… Je rejoins Eric et Djeby 🙂

  44. Encore une fois Eric, comme dans ton article concernant l’internet mobile, tu ne te vois que dans la position de geek nomade et malheureusement les 4 milliards d’humains qui ont ou auront sensiblement le m^me pouvoir d’achat et le niveau de vie que le tien auront toujours chacun des habitudes différentes.

    Le PC fixe ne mourra pas au détriment du portable car :

    pc fixe = station de travail
    le portable restera un portable c’est à dire un PC « de secours », un deuxième PC, un pc de nomade, etc…
    il y aura toujours besoin d’un PC fixe à la maison ou au bureau.

    le pc fixe en tant que station de jeux ne me parait pas vraiment un argument tant les futures consoles de jeux se rapprocheront un peu plus du PC.

  45. Pour ma part, je ne suis pas dutout d’accord avec l’article, mais plutôt du côté d’Amapi également.

    Il est évident que la « technologie » se démocratise, elle doit donc forcement satisfaire le grand public. Et pour le grand public, les constructeurs se fixe d’autres objectifs car la demande est différente (moins axé sur la puissance, plus sur le look, portabilité, tout en un,…).

    Mais de là à dire que les fixes vont disparaitre, il y a un monde !!

    Déjà car, niveau prix, l’équivalent du hardware d’un fixe sera multiplié par 3 dans un portable. Souvent pour des performances moindres.

    Ensuite, le fixe est totalement modifiable. Je change ma carte graphique, ma memoire, ma carte mère ou mon disque dur comme je veux, sans avoir à changer de pc.

    Et pour finir (mais j’aurais tellement de choses à dire), je pense que la revolution arrivera des telephones, pas des pc portables. On va se retrouver avec des ordinateurs fixes puissants (compatibilité avec les autres peripheriques de la maison), et des telephones portables qui joueront le rôle « mobile » que le grand public apprecie.

    Ca m’etonnerait pas qu’il y ait constante connectivité entre le PC fixe de la maison et le telephone (accès au contenu du fixe, transfert de données, activer les periphs de la maison a partir du portable,…).

  46. Personellement j’ai les trois :
    – Le PC fixe. Il me sert pour la photo. Quant je travaille sous Photoshop il me faut un écran qui a un très bon rendu. Impossible avec un portable ! Aucun portable, à ma connaissance, ne possède un écran de qualité comparable au Eizo (acheté sur ebay).
    – Le portable : il est évident que quand je pars en Espagne il me faut un ordinateur ! Vous arrivez à vivre sans ? Moi non. Donc j’emmène mon portable. Un 13 pouces qui me sert pour tout (musique, cartographie, internet, courrier)
    – Enfin le netbook un HP 2133. Il me sert le matin pour lire mon courrier, et en déplacement.
    Pour moi, je ne crois pas à la fin du fixe, mais je remarque que de plus en plus de marque n’en font plus (Sony ne fait plus de tour, Apple n’en fait plus que pour les pros..) Je crains que le marché de la tour de qualité correcte, de bonne marque disparaisse phagocyté par le portable.

  47. @Djeby

    Concernant le PC Fixe il a encore de beaux jours devant lui. Certes la majeur partit des utilisateurs lambda n’ont pas besoin de grosse puissance et un PC portable suffit dans la plus part des cas.

    Ca tombe bien que tu parle de jerome, justement j’allait y répondre aussi (du moins mon point de vue)

    J’ai moi aussi été vendeur informatique et effectivement la majeur partie des clients cherche un ordi basique et cherche une gamme de prix. On reconnais tout de suite les passionnés (et il y en a un paquet, bien plus qu’on ne le pense) des utilisateurs lambda : ils n’ont pas de connaissance et n’arrive pas a comprendre les différences de prix.

    Les « gamers » ne sont pas les seuls a avoir besoin d’autant de puissance, les professionnels, les utilisateur de logiciel très très gourmand (3DSmax, photoshop en utilisation intensive, du montage vidéo et j’en passe), certes un PC portable sait le faire … mais combien de temps mettra t’il pour le faire ? a condition de ne pas trop le surcharger et de le planter !

    Pour en revenir aux utilisateurs lambda, même si les prix des pc portable a fortement chuté, vue la conjoncture actuelle, beaucoup reste sur l’idée d’un PC fixe, d’une part par un prix encore un peu inférieur et d’autre part parce qu’ils savent que le PC ne sera jamais déplacé et donc pas l’utilité de se retrouver cloitré dans un écran plus petit avec un clavier rikiki.

    J’en viens donc au dernier point : l’ergonomie !

    Un pc portable pour moi est une solution pratique si on le déplace souvent. j’ai commencé a utiliser mon pc portable depuis son achat (il doit avoir 7/8 mois actuellement) et depuis que j’ai remis la main sur mon pc fixe, pfiou c’est un autre monde ! Si je ne lésine pas sur les moyens qui en font mon petit confort, c’est incomparable :

    – clavier G15 idéal pour pianoter facilement et rapidement avec aisance
    – double écran 26″ qui n’ont absolument pas à palir de mon 15.4″ …
    – un kit audio qui déménage plus que les pauvres HP intégré
    – rapidité d’execution supérieure (sans parler de l’espace disque très au dessus 3To contre 160Go)
    – rapidité d’execution (oui je me répete mais ca n’a rien a voir avec le portable malgré sa configuration confortable)
    – niveau d’évolution beaucoup plus simple (enfin surtout parce qu’évoluer un pc portable c’est ultra limité)
    – dépannage simplifié (même si on passe du temps parfois a repérer la panne, sur un fixe c’est facilement réparable et a moindre cout qu’un portable)

    Alors certes, on peut ajouter un écran Plat 107cm, connecter un clavier externe au portable, mais bosser à 3m de l’écran … je peux pas ! Et au final avec ce qu’on lui ajoute, le portable devient une « tour » transportable

    J’ajouterai qu’il ne faut pas non plus stygmatiser avec le gros PC de gamer a 8 ventillos … si on possede ce genre de tour c’est avant tout parce qu’on en a envie ! il existe des PC très silencieux, tres petit aussi si on le souhaite … Il ne faut pas voir qu’une image faussée

    Je terminerai que ces 2 types de machines ont a vocation de se compléter. L’un ne remplace pas l’autre (du moins pour l’instant) et même si je me répête, l’idéal est d’avoir une solution fixe / portable ou fixe / netbook afin de parer le soucis du « déplacement ». Du moins c’est ainsi que je le vois ! c’est pourquoi j’ai les 2 🙂

  48. Eric

    Ok, vous m’avez convaincu, à la lecture de tous arguments je ne peux que m’incliner : le pc fixe a encore de beaux jours devant lui 🙂

  49. @freeman59

    Nous sommes donc d’accord, tout dépend de l’utilisation que nous en faisons. 🙂 Après, les goûts sont différents suivant les utilisateurs et heureusement d’ailleurs.

    En ce qui me concerne j’ai eu un fixe et depuis que je suis passé sur mon portable je me sens vachement plus à l’aise (seule la RAM me fait préférer le fixe, une question de prix sûrement 😉 ).

    Toutefois, contrairement à Eric je reste sur ma conviction qu’à terme il y aura de moins en moins de fixe, toutes les entreprises bossent sur serveur donc même des DD de 20Go suffisent amplement et vu que le télétravail se développera dans le futur les gens embarqueront leurs outils de travail chez eux (comme c’est déjà pas mal le cas dans certaines boîtes). Dans certaines écoles, ils fournissent le PC portable aux élèves donc on tend vers la mobilité.

    Voilà c’est juste mon point de vue mais je peux me tromper.

  50. Le portable a bien des avantages même si c’est vrai que pour les jeux le pc fixe semble indetronable. Mais un argument de poids dont personne ne parle est la consommation d’électricité (et donc les conséquences sur l’environnement). Moon thinkpad m’a couté 400€. J’ai fais le calcul du gain de consommation (voir http://www.economigg.com/story.....e-bureau-1). Eh bien j’en croyais pas mes yeux… J’economise 400€ par an en utilisant un portable! Ce qui signifie qu’en un an j’ai amorti mon pc. Et au passage c’est çà de moins en pollution.

  51. et dire que mon premier PC était un ordinateur portable en 1992 avec un processeur 386, il me servait à programmer mes premiers jeux.
    Un PC fixe plus puissant m’a permis de goûter à 3D STUDIO (‘ancêtre de 3dsMax) et à Lightwave, ainsi à jouer à des jeux plus puissant.
    pendant ma période free lance j’ai travaillé avec un ami avec un PC et un Mac fixe ainsi qu’un portable pour les déplacements chez le client, les fixes étaient nécessaires pour faire les longs calculs 3D.

    Aujourd’hui, et depuis 3 ans je vend pour moitié des portables et des fixes montés avec soin par moi même : les portables pour gens pressés ou débutants, les fixes pour les passionnés.
    un jour où l’autre, celui qui a acheté un portable achete un deuxième PC en fixe soi en Home Cinema pour le papa, soit pour jouer pour les enfants et le portable finit dans les mains de maman pour faire la bureautique.
    donc non, le fixe n’est pas mort pour moi et mon commerce.

  52. De mon côté j’attends la vraie démocratisation de la connection en 3G… pour le moment les prix sont encore prohibitifs !

    Là on pourra vraiment parler de portable, car un ordi sans le net, pour moi ca sert à rien !

  53. Je pense pas que le PC fixe soit « mort ». Il a juste besoin d’une « petite » évolution (ou plutôt révolution), un peu comme les portables et le phénomène « Netbook » (même si il s’est quelque peu calmé…). Les utilisateurs ont besoin de nouveauté et à mon avis veulent se servir de leur PC pour faire de plus en plus de choses. Maintenant reste aux ingénieurs informatique de faire leur boulot ^^

  54. C’est peut-être aussi une affaire de génération. Ma fille étudiante a choisi d’avoir un portable, mais avec un écran 17″. Et si la jeune génération abandonne la tour, ces jours sont effectivement comptés..

  55. Pingback: CLIR » @ Eric Dupin : les jours du PC fixe sont-ils comptés ?

  56. Bonjour Eric,

    Pour réagir à votre article (repris dans notre blog), une remarque simple : Il est difficile à mes yeux de compartimenter la technique pure des ordinateurs (ex : netbooks ultraperformants) et leur usage social.

    Un exemple très simple : dans le monde de l’entreprise. Imaginons la généralisation des netbooks. Par définition, l’ordinateur serait alors utilisé indifféremment à la maison et au bureau. En clair, la question qui se pose, c’est « où et quand commencerait et se terminerait le travail ».

    Les PC fixes permettent de marquer cette différence très nette entre les deux espaces… D’où leur fonction sociale très particulière.

  57. Très bon article, mais j’suis pas entièrement d’accord :-p

    T’oublie les nettop, qui arrivent et qui vont aussi prendre leur part du gâteau…

  58. Bonjour Eric,

    Il n’y a pas que des « professionnels » qui ne lacheraient pas leur PC fixe, il y a aussi beaucoup de Gamers. Les derniers jeux sortis nécessitent une configuration qui n’existe pas toujours dans les portables, ou alors bien plus chère. je vois mal un ado en manque de jeux renouveler son ordinateur dépassé pour un notebook sur lequel il ne pourra jouer qu’au démineur et faire une réussite …
    Un portable est aussi non évolutif (mis à part la mémoire): Tu as acheté un portable avec graveur DVD il y a 2 ans et tu voudrais pouvoir lire des dvd blu-ray … Solution: acheter un nouveau portable, alors qu’avec un ordinateur fixe, tu as juste à acheter un lecteur et l’ajouter à l’ordi.

    Après je pense que beaucoup de personnes utilisent leur ordi pour surfer et pas plus. Du coup un notebook ou un mac (ouch^^) suffisent à leur bonheur …

  59. Bonjour Eric,

    Je vous cite :

     » je pense que je vais aussi me séparer de mon encombrant PC de bureau et ses deux grands écrans pour acheter un autre bon portable  »

    Question (si vous permettez 🙂
    Que faisiez-vous de  » deux GRANDS écrans « , si un petit écran de portable peut les remplacer avantageusement (semble-t-il) ?

    Amitié

  60. Je vais aller à l’encontre de plusieurs avis mais pour moi l’ordinateur portable me sert d’ordinateur fixe. J’ai réalisé quelques aménagements pour que cela puisse se faire sans soucis et au final lorsque j’arrive chez moi, je relie mon portable à cinq câbles (VGA / 2 usb / son / alim) et j’ai un confort d’utilisation équivalent à un PC fixe.

    A savoir : un écran de 26″ avec devant lui un clavier et une souris et sur le côté un hub usb relié à tout mes disques externes et imprimante. Si je rajoute un cable RJ45 je me connecte à mon serveur à domicile.

    Alors par contre en ce qui concerne la durée de vie je dirais « oui, mais.. ». Dans mon cas j’ai prit une garantie sur mon notebook me couvrant pour tout (panne, accident, casse, vol) et je suis tranquille. De plus comme tout est copié via système raid j’ai pas de soucis. Dès que je me déplace pour un travail je débranche et j’emporte mon notebook avec une souris et son alimentation au besoin.

  61. Petit rajout concernant le cout :

    Pour un usage particulier en jeux vidéo un desktop est préférable car plus abordable. Mais pour un usage entreprise, à quelques centaines d’euros prêt on peut avoir un bon quad-core et quelques gigas de ram avec une bonne autonomie pour un cout raisonnable. En effet ceux qui ont besoins de machine puissante ont généralement une activité pouvant couvrir ces dépenses.

    Après pour ma part je suis de plus en plus tenté par un 20″ de chez Dell que certains appellent « transportable ».

  62. Pingback: Revue de presse économie numérique : semaine 14 | Développez votre Economie Numérique

  63. Bonjour Eric,

    Cela dépend de son usage. Je ne pense vraiment pas que les pc fixes risquent d’être en voie de disparition à cause des netbooks ou portable. Un pc Fixe bien équipé de A à Z restera toujours le meilleur des outils. On ne pourra jamais accumuler les capacités d’un pc Fixe bien équipé dans un portable et encore moins dans un netbooks. Mais bien sur comme je viens de le dire tout dépend des usages.

    A bientôt.

  64. Quel débat passionné ! ! !

    J’ai opté pour la première fois de ma vie pour un portable (en fait, un netbook asus eeepc 1000h) en novembre 2008.

    J’avais auparavant un pc fixe depuis 2000 que je n’avais cessé de faire évoluer.

    Ce qui m’a fait passé vers le portable:
    – moins de câbles
    – moins d’encombrement
    – la mobilité dans mon habitation
    – l’esthétisme
    – la possibilité de se connecter à Internet en wifi gratuitement en extérieur
    – l’économie d’énergie

    Par contre, j’ai donné mon netbook à mes parents (en janvier 2009) pourtant excellent mais avec écran trop petit à mon goût pour faire de la bureautique. L’asus Eeepc 1000h reste cependant excellent pour ceux qui ont une mobilité continue.

    Pour ma part, j’ai une mobilité point par point et donc le portable 15 pouces est pour moi un excellent compromis entre la puissance et la mobilité (Dell studio 15), surtout que le graveur est intégré (différence fondamentale entre le netbook et le portable). Je pense que le portable à écran 13 pouces est un compromis encore meilleur.

    Pour moi, le pc fixe est réservé aux utilisateurs intensifs, aux professionnels et évidemment aux gamers.

    Si vous êtes un particulier, que vous n’êtes pas un gamer, que vous ne faîtes pas de retouche photo ou de montage vidéo de façon régulière, quel est l’intérêt d’un pc fixe???

    Si il se vend plus de portable que de pc fixe, à fortiori, le coût des portables ne va cesser de diminuer jusqu’à être moins onéreux qu’un pc fixe à puissance équivalente. Pour moi, il s’agit d’une évolution comparable à celle des télévisions:

    La production des téléviseurs à tube cathodique devrait cesser définitivement à la fin de cette année en France, au plus tard en 2009.

    Selon le cabinet d’études GFK, les téléviseurs cathodiques (ou CRT) n’ont plus qu’une année devant eux. Les raisons sont multiples. Le confort visuel, mais aussi la consommation d’énergie, font qu’au vu de la demande actuelle, on peut prévoir que seulement 200.000 téléviseurs cathodiques trouveront encore acquéreurs en 2008, contre 1,3 million l’année précédente.

  65. bonjour,
    je suis tres attaché à ma tour ATX. (c’est moi qu’il lai fait)
    j’ai un laptop à coté,
    Je pense que les pad, tablette etc vont manger le marché du portable et que au contraire le marché du pc fixe va stagner.
    Un fixe est tres tres solide, evolutif et plus confortable.

Répondre