Les métiers du web, acte 2.0

Nous avons déjà eu l’occasion de parler ici des métiers du web, pour constater qu’au-delà de webmaster ou community manager, les possibilités de gagner sa vie avec internet n’ont jamais été aussi nombreuses et variées.
Mais à force de scrupter ce qui se passe sur la toile, à participer à des réseaux sociaux, à commenter ici et là, à rencontrer des gens, et aussi à recevoir fréquemment des sollicitations sur n’importe-quel sujet lié au web, il me semble voir émerger encore de nouvelles possibilités de faire du web sa profession.
Certaines sont déjà une réalité, même marginale, d’autres sont plus farfelues et purement nées de mon imagination tordue, mais toutes méritent qu’on s’y intéresse l’espace d’un instant, ne serait-ce que pour partager des idées et évaluer leur potentiel.

Nous avons déjà eu l’occasion de parler ici des métiers du web, pour constater qu’au-delà de webmaster ou community manager, les possibilités de gagner sa vie avec internet n’ont jamais été aussi nombreuses et variées.
Mais à force de scrupter ce qui se passe sur la toile, à participer à des réseaux sociaux, à commenter ici et là, à rencontrer des gens, et aussi à recevoir fréquemment des sollicitations sur n’importe-quel sujet lié au web, il me semble voir émerger encore de nouvelles possibilités de faire du web sa profession.
Certaines sont déjà une réalité, même marginale, d’autres sont plus farfelues et purement nées de mon imagination tordue, mais toutes méritent qu’on s’y intéresse l’espace d’un instant, ne serait-ce que pour partager des idées et évaluer leur potentiel.

Revue de détail des possibles :

:: Chargé de maintenance de blogs
Fonction : gérer un pool de blogs de divers auteurs pour en assurer le bon fonctionnement.
Cible/clients : des particuliers ou des professionnels qui ont un blog actif mais dont le métier n’a rien à voir avec le web (écrivain, journaliste, blog de cuisine) et qui n’ont aucune compétence en HTML.
Mission : assurer la maintenance, faire les mises à jour, installer des plugins, nettoyer régulièrement le code (ah les copier-coller directs de Word on ne dira jamais assez les dégâts que cela peut causer…)

:: Formateur pour CMS et blogs
Fonction : former (ou re-former) les contributeurs de sites réalisés avec un CMS (système de gestion de contenu).
Cible/clients : PME ayant fait réaliser un site sous Joomla, Typo3 ou autre en vue de gérer leur site de façon autonome, et qui ne savent même pas comment on accède au panel d’administration. Oui, y a du boulot.
Mission : formation à la mise à jour d’un site (compter 2 à 5 jours pleins selon le niveau de compétence des clients, au-delà c’est peine perdue, ils ne comprendront jamais)

:: SecondLifemaster
Fonction : est à Second Life ce que le webmaster est au web et au HTML. Peut créer des univers, des îles dans Second Life.
Cible/clients : les entreprises qui souhaitent prendre place dans Second Life.
Mission : voir fonction.
Remarque : j’y croyais beaucoup l’an dernier à cette époque en pleine Second Life mania. Je n’y crois plus beaucoup aujourd’hui car qui se souvient de Second Life ?

:: Observateur/redresseur de réputation
Mission : surveiller tout ce qui se dit sur le web au sujet d’une ou plusieurs marques et réagir pour éteindre les critiques ou les polémiques
Cible/clients : principalement les grands marques, entreprises ou enseignes soucieuses de la gestion de leur image.
Remarque : un exemple vivant nous est donné ici même sur Presse-citron avec Frédéric Klotz de Rue du Commerce, et le résultat semble plutôt efficace.

:: Nettoyeur de réputation
Fonction : dans la même veine que précédemment, mais différent quand même.
Cible/clients : entreprises mais aussi (et surtout ?) personnes physiques souhaitant faire table rase de leur passé sur le web, et pas forcément ceux qui traînent des casseroles. Ce qui est de plus en plus difficile (impossible ?) sur internet, ou la moindre de vos interventions peut vous suivre toute votre vie. Alors que dans la vie justement, on a tous le droit à l’erreur, ou le "droit à l’oubli", comme le rappelait fort à propos Valérie Pécresse lors de notre entretien.
Mission : effacer toute trace du pseudo lié à une personne sur internet, puis toute références à cette personne (forums, blogs, réseaux sociaux, photos, vidéos, etc…) jusqu’à ce que la saisie de son nom dans n’importe-quel moteur de recherche aboutisse à une belle page vierge estampillée "il n’y a pas de résultat pour votre recherche". Bon courage, gros taff.
Remarque : cette idée m’a été suggérée par le camarade Olivier Marx lors de l’une de nos discussions.

:: Formateur pour smartphones
Fonction : apprendre aux utilisateurs à se servir correctement de toutes les fonctions, de plus en plus nombreuses, de leur nouveau joujou.
Cible/clients : particuliers, cadres pressés, sessions de groupes possible dans le cadre d’un accord avec un revendeur (Fnac…) ou un opérateur (Orange…).
Mission : programmer et paramétrer correctement le smartphone du client, puis lui montrer TOUT ce qu’on peut faire avec et lui apprendre à le faire.
Remarque : il n’y a pas de marché sur ce métier pour l’iPhone, trop facile et intuitif à utiliser.

:: Gestionnaire de revenus publicitaires
Fonction : gérer les revenus publicitaires de sites à fort potentiel de monétisation.
Cible : webmasters indépendants, blogueurs…
Mission : négocier avec les régies et les annonceurs, définir les meilleurs emplacements sur le site, re-designer le site pour en optimiser les espaces, gérer la facturation, les plannings, les paiements.
Remarque : pour faire ça tout seul avec ce blog, je confirme que c’est un vrai taff.
Alternative : celui qui inventera et développera un logiciel remplissant toutes ces fonctions touchera le jackpot.

:: Animateur-modérateur de commentaires et de forums
Fonction : intervenir dans différents commentaires de forums et blogs.
Cible/clients : sites communautaires, forums, réseaux de blogs
Mission : lancer des débats, faire de la pub déguisée pour un site ou un produit, lancer des polémiques ou en éteindre d’autres, faire croire que tel site a un trafic de dingue en postant de nombreux commentaires…
Remarque : il semblerait selon certaines sources que cette activité existe déjà.
Remarque 2 :  peut s’étendre au buzz dans les sites de bookmarking social et au boosting (voire au trucage quand c’est possible) des votes dans les Digg-like
Réserve : activité très limite et pas très conforme à l’idée qu’on peut se faire de la netiquette.

:: Coach pour chef d’entreprise pressé
Fonction : accompagner le PDG ignare en informatique dans son usage de celle-ci et du web au quotidien
Cible/clients : ben le PDG justement, le grand professeur de médecine, bref tous les grands chefs de quelque-chose qui sont complètement passés à côté de la révolution numérique et qui ragent de déléguer ces parcelles de pouvoir. Car le web c’est l’info, et l’info c’est le pouvoir…
Mission : en gros tout, de la description d’une "souris" et à quoi ça sert, à la gestion de sa présence dans Facebook, domaine très vaste, à définir avec le client, on parle de coaching personnalisé, là.

:: Créateur d’applications Facebook
Fonction : proposer et développer des applications Facebook
Cible/clients : principalement des entreprises ou organisations qui ne veulent pas rater le train Facebook et qui veulent faire du buzz en proposant une appli pratique et rigolote pour faire parler d’elles.
Mission : proposer des idées, étudier leur faisabilité et les réaliser

:: Producteur audio-vidéo pour podcasts
Fonction : donner un aspect plus professionnel aux podcasts audio et vidéo
Cible : entreprises, webmasters indépendants souhaitant multimédiatiser leur blog
Mission : prise de son, shootage vidéo, editing, ingénierie sonore, montage, illustrations musicales, compression, intégration…

Si avec tout ça on me dit qu’il y a encore du chômage dans le web…
Vous avez d’autres idées un peu inédites sur le sujet ?


Nos dernières vidéos

28 commentaires

  1. Attend pour secondlife, la campagne municipale/cantonale n’est pas encore vraiement lancée (même si j’ai déjà commis un petit site pour notre liste) et vu que la droite et la gauche ont décidé que cela allait être d’importance nationale…

    Sinon je ne ne vois pas comment faire effacer tout sur le net, jungle de l’info s’il en est 🙂
    Le gus devra avoir au moins une formation d’avocat, hyperspécialisé en plus…

  2. Ca reste quand même des métiers de sangsues, pour la plupart, qui font leur beurre sur la méconnaissance des entreprises et entrepreneurs du média Internet… 😀

    Ils disparaitront vite, et ou subiront de profondes mutations en fonction des changements de comportement sur Internet, et des nouveaux médias et technologies.

  3. La formation de CMS, en tant que développeur web, c’est ce que je fais lorsque je livre le site aux clients.
    Généralement ça prend 1 journée. Mais on ne peut pas éviter les coups de fils post formation…

    Le gestionnaire de blog est une bonne idée en tout cas, mais je pense que les gens qui n’y connaissent rien vont sur des plateforme comme wordpress. Du coup, ça existe déjà un peu comme profil.

    Dans le meme genre que le purgeur d’identité, on peut aussi imaginer un coach pour créer une identité numérique. (d’ailleurs Olivier Marx viendra peut être au chambé-carnet sur l’identité numérique (pub inside))

  4. Pareil pour moi : formation systématique sur le CMS (Joomla) lors de la prise en main du site mais ça ne suffit pas et les clients utilisent rarement le panel et finissent par nous rappeler pour faire les mises à jour…

  5. Chercheur de bons hébergeurs.
    3 minutes pour ce connecter ici

    MySQL Error : 2002 – Can’t connect to local MySQL server through socket ‘/var/run/mysqld/mysqld.sock’ (11)

  6. Très actif ce Frédéric Klotz; il était également intervenu sur mon forum pour rectifier une polémique à propos de RueDuCommerce.

    Je constate que pas mal de ces métiers sont déjà pris en charge par les agences interactives : la modération de commentaires ou de vidéos, la création d’appli Facebook… ce ne sont pas des métiers dédiés mais de nouvelles flèches aux arcs des développeurs et chefs de projet.

    Quant à la maintenance des blogs, une fois lancés, elle est confiée au client demandeur… qui généralement n’y connaît rien (et n’a pas forcément de poste dédié à cela). Et voilà comment on fait un flop.

  7. "Ca reste quand même des métiers de sangsues", Lousia je n’avais pas vu cet aspect des choses, mais si tu vas par là tous les métiers de services sont des métiers de sangsues, par définition.

  8. Complètement d’accord, un service donné à une entreprise, c’est par essence, apporter une expertise que ton client n’a pas.

    Si tu fais gagner à ton client un temps précieux, tu n’es pas une sangsue 🙂

  9. Eric, oui, mais je veux dire par là que ce ne sont pas forcément, si on shématise [J’ai pris assez de pincettes là ?] des choses très compliquées ou spécifiques.
    Ces métiers pourraient être reliés à d’autres, comme Kineryon l’a souligné.

    Ils ne nécessitent pas non plus l’expérience d’un foudre de guerre ; Il suffit parfois d’être un peu auto-didacte.

    Enfin, ce sont des services en plus à facturer pour les professionnels du secteur, alors tant que ça fait marcher le business…

  10. Tout à fait d’accord avec la première idée, c’est exactement ce que je cherche à développer au travers d’une entreprise TOTALLEMENT virtuelle, comme exercice en cours de marketing et d’économie.

    Je vois bien cette idée devenir réaliter et un métier à part entière d’ici quelques mois…

  11. Par rapport à ce que dit Lousia je ne vois pas les choses de la même manière mais je comprends que cela puisse être prit comme tel.

    Un cuistot sans faire à manger, est-ce pour autant qu’une personne vendant uniquement des crêpes (ou des frites, ou des glaces, ..) est une sangsue ? Pourtant le cuisinier pourrait très bien en faire, voire mieux un monsieur tout le monde pourrait en faire et gagner son salaire avec cette activité.

    Donc perso ça ne me choque pas du tout qu’une personne fasse son beurre en développant uniquement des applications FaceVibes ou ce genre de métiers web non encore structuré.

    Plus le web va progresser, plus il y aura de spécialisations et de domaines pointus (que ce soit en développement ou autre). Ce sera d’autant plus marqué que les standards apparaitront. Ce ne sera p-e pas sur un Facebook particulièrement mais p-e plutôt sur des choses comme OpenSocial, DataPortability, …

  12. Arkan, je suis d’accord avec toi, mais je n’ai jamais dit que j’étais choqué par les métiers en question. ^^

    Je comprend tout à fait l’apport d’un tel service. Ce qui m’étonne plus, c’est que le besoin ne cesse d’augmenter, alors que les compétences variées des acteurs actuels (agences, professionnels, plus "classiques") ne semblent pas suivre cette évolution.

    Ce qui donne, quelque chose comme "toujours plus d’intermédiaires".

    Je me fais sans doute mal comprendre. ^^

  13. +1 pour animateur de blog, en n’oubliant pas de terminer systématiquement les billets par une question

    Sinon, spameur de blog et forum, avec des compétences en décodage de captcha

  14. Lousia, non non c’est juste que je trouvais le mot "sangsue" assez fort pour désigner des gens qui ne font que se "spécialiser" 😉

    Les besoins augmentent parce que le web augmente, draine de plus en plus de monde, de niches, de réseaux, d’entreprises, … à mon avis il ne faut pas aller plus loin que ça. Du coup certains doivent pouvoir se permettre de récolter suffisement de boulot que pour ne rester que dans un créneau spécifique alors qu’avant ils auraient tapés dans diverses compétences.

    Arkan, ranafout j’suis généraliste moi :p

  15. citron mecanic on

    bonne idée ce billet et de réfléchir aux nouveaux métiers induits par les nouvelles technologies et à l’intérieur de celles -ci la diversité d’activités possibles, on y pense pas assez même si le pb de la technologie est qu’elle est très évolutive et que certains jobs, surtout sur des sujets aussi précis, peuvent passer de "mode" aussi vite qu’ils sont apparus, mais la démarche est bonne

  16. Désintoxicateur de blog :

    Fonction : aider le "blogddict" à décrocher

    Cible/clients : entreprise (augmenter la productivité de chaque salarié) ; particulier (ramener un peu de sérénité dans chaque couple)

    Mission : prouver que l’on peut continuer à vivre sans la dernière news de presse-citron (et tout les commentaires qui vont avec) en désactivant les liens, raccourcis et flux RSS du site en question ; un pré-formation de psychologue est cependant vivement conseillée …

    😉

  17. Proposeur de billet, une personne qui propose des billets aux bloggers contre rémunération…. 😉

    Je propose et demande le billet promis sur sitebuzz, et ce gratuitement en plus 😆

  18. Salut Eric,
    Tu as oublié de citer un métier qui je crois se dévellope de plus en plus:Installateur d’OS Open Source.
    En effet, les entreprise ayant de plus en plus des problèmes de trésoreries, cherchent toujours un moyens de miniminer leurs dépenses. L’un de ceux ci consiste à passer aux logiciels libres…Alors, pourquoi ne pas faire appel à un bon geek qui se chargera d’installer et de configurer Linux sur toutes les machines de la boite?

  19. @Neo, exact, je cherchais un truc dans l’Open source et je ne trouvais pas, ben voilà

  20. Salut Eric,
    Je pense qu’il y a aussi un créneau à développer pour l’utilisation en pme de tous les outils utiles aux pme : firefox, thunderbird, filezilla, google local center, adwords, un site mobile, l’utilisation des sms+, twitter, ziki, gmaps … Il existe beaucoup de services et le vulgariser apporterait beaucoup je pense. Tout cela pourrait se décliner en formation pour les créateurs d’entreprise ou en prestations. Je rejoins aussi Neo dans l’utilisation des Open Source

  21. Consultant en réseaux sociaux, serait-ce une activité en devenir ? Au vue de la complexité certaine de nombreux services (Facebook, pour ne citer que lui) et du risque important de fuite d’informations personnelles, je pense que c’est une niche potentielle.

    Et vous qu’en pensez-vous ?

  22. Pingback: Les métiers du Web social | Emilie Ogez

  23. Pingback: Ce n’est pas en améliorant la bougie qu’on a inventé l’ampoule | EdIT

Send this to a friend