Les noms de domaine en .TEL disponibles pour le public à partir du 24 mars

Telnic.org, qui détient les droits d’exploitation et de revente des noms de domaine en .TEL, ouvrira au grand public la possibilité d’enregistrer un nom de domaine avec cette extension à partir du 24 mars. Le .TEL existe depuis 8 ans mais était jusque-là exclusivement réservé aux détenteurs, possesseurs de licence ou de droit sur une

Telnic.org, qui détient les droits d’exploitation et de revente des noms de domaine en .TEL, ouvrira au grand public la possibilité d’enregistrer un nom de domaine avec cette extension à partir du 24 mars.

Le .TEL existe depuis 8 ans mais était jusque-là exclusivement réservé aux détenteurs, possesseurs de licence ou de droit sur une marque, principalement les entreprises et opérateurs ayant une activité directe et principale dans la téléphonie.

Telnic publie une liste de registrars internationaux chez qui vous pourrez dès demain enregistrer un nom de domaine an .TEL, donc certains français comme INDOM ou Gandi, qui propose déjà un pré-enregistrement au tarif de 14 euros HT sur le principe du premier arrivé premier servi.

Attention cependant : selon Gandi, « .TEL n’est pas une extension comme les autres ! Vous ne pourrez pas avoir un site web sous votresite.tel. La finalité de l’extension consiste à stocker et gérer un ensemble de données vous qualifiant en les rendant accessibles et manipulables facilement via des entrées DNS à tous ou à des tiers identifiés. Un .TEL peut donc servir de carte de visite publique et d’annuaire privé pour stocker ses contacts. »

Autrement dit, dans l’état actuel, il n’est pas possible d’enregistrer un .TEL comme nom de domaine pour un site web, et il n’est pas précisé si cela le sera après l’ouverture au public.


Nos dernières vidéos

18 commentaires

  1. Rédigé trop vite : je n’ai pas très bien compris à quoi cela servira si on ne peut pas enregistrer un .tel en tant que ndd.

  2. Le .tel ne peut pas se voir attacher de serveurs de DNS pour pouvoir gérer les hosts comme on l’entends. C’est en fait un annuaire standardisé et normalisé qui se sert des enregistrements DNS comme des entrées du répertoire.. C’est assez bien pensé mais inutile si personne s’en sert, quasi révolutionnaire si le .tel rencontre un succès et devient la norme en tant qu’annuaire..

  3. Bon article, merci.

    @Al-Kanz Le .tel c’est comme une vcard, mais pour une société. Ca servirait s’il y avait des services associés tel q’un annuaire des .tel avec descriptions, coordonnées, etc. Mais là, rien du tout.

    Donc, le .tel ne sert pas à grand chose (à rien ?).

    Cf un exemple de site .tel avec celui de OVH : http://ovh.tel/

  4. Eric

    @Al-Kanz :
    Les explications ne sont pas très claires pour les non-spécialistes en extensions de domaines, notamment on ne sait pas vraiment si les règles d’attribution vont changer à partir du 24 mars

    @David :
    Merci pour ces précisions

  5. @david : faut effectivement prier pour que ce soit standardisé et que tout le monde l’utilise, car l’idée est absoluement géniale.

  6. @Al-Kanz, David, Eric, Al-Kanz, Amapi : révolutionnaire, génial, d’accord avec vous mais encore faut-il que le .tel rencontre un succès et devienne la norme comme indiqué par David. Alors, allez-vous dès demain réserver votre .tel ?
    De plus, le .tel pourrait devenir le point d’entrée de l’identité numérique de l’entreprise ou de l’individu…
    A suivre.

  7. Salut,

    les domaines en .tel sont gérés par telnic et les pages suivent un format standard que vous ne pouvez pas changer
    voici par exemple ma page de « test » sur le serveur beta:
    http://roland.vip.tel/

    votre site .tel sert de carte de visite ; vous pouvez choisir quelles infos sont visibles au public. Vous pouvez aussi choisir des « amis » parmi les personnes enregistrées sur telnic afin de partager davantage d’infos personnelles avec eux.

    perso, je pense que c’est totalement inutile à l’ère de facebook et des blogs perso, et surtout qu’il faut gérer une n-ième liste d’amis…

    byz++
    roland

  8. Cher Roland,

    Le .tel m’apparaît loin d’être inutile, au contraire. Je suis avec beaucoup d’attention l’émergence de ce nouveau nom de domaine depuis quelques temps maintenant.

    Pour répondre à votre remarque, je dirais plutôt qu’à l’heure ou les profils sociaux se multiplient (facebook, linkedin, bebo, etc…) le .tel peut être vu, entre autres, comme un point central d’accès à toutes vos informations et tous vos profils. Au lieu de donner votre skypeID, votre facebook, ou autre, en fonction de votre interlocuteur, vous donnerez, par exemple, uniquement votre Roland.tel.

    Plus simple quand même à mon avis, surtout au vu des possibilités qu’il vous offre: vous pouvez choisir de rendre publiques ou privées les informations que vous y entrez, et donc en disposer en toute sécurité.

    Bien sur, reste à savoir comment l’adoption du .tel sera suivie, mais il est encore trop tot pour le dire…

  9. Pingback: La révolution .TEL | Développez votre Economie Numérique

  10. Je reviens vers vous pour vous préciser que lors de mes recherches, je suis tombé sur un site très bien réalisé en français et en anglais, qui permettra à ceux d’entre vous qui veulent plus d’informations sur le .tel de trouver tout ce que vous cherchez : http://www.servicestel.org.

  11. Un dernier petit message pour vous dire que si vous souhaitez acheter votre NDD en .tel, un registrar français, Digitrad, lance une offre assez intéressante nommée « yes.tel », qui vous fournira en plus de votre nom de domaine un email & un numéro de téléphone.

    Ils laissent aussi trainer des vouchers un peu partout, alors profitez-en ! Enregistrez-vous et rentrez BLOGTEL (en majuscules) en code promo, vous obtiendrez 3.5€ de réduction (soit 3.5£ ou 5$).

    Michel

  12. Je lis « Le .TEL existe depuis 8 ans » … euh… 8 ans ?… ce ne serait pas plutôt 8 mois ? 😉 Jamais entendu parlé de .tel avant l’année passée…

  13. Didier :

    Non, ça fait bien huit ans que Telnic a obtenu le droit de développer et de distribuer le .tel auprès de l’ICANN.

    On en entend parler que depuis récemment car les .tel ne sont ouverts à la vente que depuis le 3 décembre 2008 et la période dite « Sunrise », où les domaines sont réservés en priorité aux marques qui veulent protéger leurs noms.

    La « General Availability », c’est-à-dire la disponibilité pour le grand public, a elle commencé le 24 Mars 2009…

  14. Je m’étais intéressé aux .tel un moment mais je n’avais pas vraiment confiance dans leur effet.

    Quelqu’un peut dire si c’est un top ou un flop ? je pense plutôt pour la seconde solution mais…

Répondre