Les sites internet « .berlin » sont maintenant en ligne

Berlin est la première ville au monde à avoir son extension de nom de domaine. Les sites internet .berlin sont déjà en ligne.

berlin

Comme nous l’avons évoqué plusieurs fois, de nombreuses villes du monde travaillent actuellement à la mise en place d’extensions de noms de domaines spécifiques. On peut par exemple citer .london ou .paris qui arriveront cette année. Actuellement, il y aurait déjà quelques dizaines de villes qui auraient formulé des demandes à l’ICAAN ou Internet Corporation for Assigned Names and Numbers.

La première ville à bénéficier de ces adresses personnalisées est Berlin. En effet, l’extension de noms de domaines « .berlin » a été rendue disponible mardi. Selon France24, ceci serait le fruit de 10 ans de travail et de lobbying. Le plus surprenant, c’est que le « .berlin » n’est pas géré par la ville de Berlin mais par une société baptisée dotBerlin, qui devra payer une rente annuelle de 750 000 euros. Une somme qu’ils comptent faire fructifier en prélevant de l’argent sur les abonnements des sites qui voudront avoir une adresse du type MonCommerceEnLigne.berlin.

En tout cas, ce marché semble avoir le vent en poupe puisqu’en moins de 20 minutes, 20.000 noms de domaines auraient été enregistrées. Et en quelques heures, il y en aurait déjà eu 50.000. La première adresse a été celle d’un site immobilier.

Ce n’est pas cher et ce n’est pas compliqué

En entendant cette nouvelle, j’ai voulu voir combien cela coûtait d’avoir une adresse « .berlin » sur 1&1. Et alors que je m’attendais à un prix exorbitant, je me rends compte que c’est gratuit lors de la première année. Outre cela, un témoignage recueilli par France24 nous a laissé comprendre que l’acquisition d’une adresse « .berlin » ne faisait pas l’objet de beaucoup de restrictions. “C’est vrai qu’on ne m’a posé aucune question pour s’assurer que mon site avait quelque chose à voir avec Berlin”, a reconnu un entrepreneur.

Le .paris arrive cette année mais en édition limitée

En septembre 2013, la mairie de Paris avait annoncé l’ouverture de deux «  appels à projets afin de sélectionner les premiers noms de domaine en .Paris « . Les 100 candidats sélectionnés auront donc l’immense privilège de faire partie des premiers à bénéficier d’une adresse en .paris. Le premier appel ciblait des acteurs qui seront alors les  » ambassadeurs du .Paris « . Donc, si vous souhaitiez avoir une adresse du genre « www.lesconneries.paris », ce n’est peut-être pas gagné.

Le second appel ciblait les projets désireux d’avoir des noms de domaine génériques que la ville de Paris va les  » déléguer  » pendant une durée définie pour qu’ils y proposent des services  » d’intérêt général « .

Les premières adresses devraient arriver vers le second trimestre 2014. Outre le .paris, rappelons qu’il y a également le .bzh, une extension française pour les adresses bretonnes.

(Source)


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. Pour un entrepreneur local, les extensions des villes sont vraiment intéressantes. Pour l’instant, on ne peut pas avoir une estimation précise de leur impact sur le positionnement sur les moteurs de recherche, mais certainement elle fera la différence pour les agences de tourisme, les musées et d’autres acteurs majeurs de chaque ville.

Répondre