L’espionnage sur Facebook encore plus facile avec un nouveau moteur de recherche

L' »espionnage » sur Facebook est presque rentré dans les habitudes quand on rencontre une nouvelle personne sans être son ami juste pour savoir par curiosité les détails laissés publiques intentionnellement ou non ! Jusqu’à présent cette tâche était toujours un défi, un nouveau moteur de recherche non officiel facilite nettement les choses ! A essayer.

L’«espionnage » sur Facebook est presque rentré dans les habitudes quand on rencontre une nouvelle personne sans être son ami juste pour savoir par curiosité les détails laissés publiques intentionnellement ou non ! Jusqu’à présent cette tâche était toujours un défi, un nouveau moteur de recherche non officiel facilite nettement les choses ! A essayer.

A vous les joies de la curiosité malsaine et efficace, avec http://www.facebooksearch.us vous n’avez qu’à taper le nom d’une personne ou un lieu ou n’importe quoi pour avoir instantanément les posts, photos, utilisateurs, pages, groupes ou évènements accessibles publiquement contenant votre recherche !

En plus du côté « espionnage » cette recherche permet de voir si votre nom apparaît publiquement quelque part puisque les informations accessibles depuis le site sont celles ne nécessitant ni d’être ami ni ami d’ami de qui que ce soit. Un bon contrôle à effectuer régulièrement à  moins bien sur que Facebook voit cette application d’un mauvais œil et empêche l’accès du site à ses données ce qui ne m’étonnerai pas !


23 commentaires

  1. Princesse mononoké le

    ligne 4 défit sans t, merci pour les yeux et facebook fais la chase à tous les sites qui reprennent facebook dans l’url et les obligent à changer ( cf facebakers -> socialbakers ) donc ce site ne va pas rester longtemps comme ça..

  2. @Princesse mononoké : « facebook fais la chase » s’écrit en réalité « facebook fait la chasse » : fait avec un « t » et « chasse » avec deux « s ».
    Au lieu d’être cassante en signalant les fautes des autres dès le début de votre commentaire, relisez vous d’abord…. Merci pour les yeux.

  3. Ce qui est plus inquiétant avec l’espionnage sur FB, c’est que cela ne touche pas que la sphère privée, mais également la sphère professionnelle (pour les phases de recrutement, mais aussi dans la gestion au jour le jour du personnel).

    Si rien n’est fait par FB pour mieux protéger la vie privée des gens, ils connaîtront forcément un déclin, comme c’est en train d’arriver aux US…

  4. Pingback: L’espionnage sur Facebook encore plus facile avec un nouveau moteur de recherche « Le fil d'infos vu par la CFTC des Hôpitaux de Strasbourg

  5. Bonjour, je confirme, et je suis désolé, mais ça ne fonctionne pas. J’ai essayé avec mon nom, j’ai pourtant certaines publications de publique et elle n’apparaissent pas. A vrai dire il n’y a personne à mon nom…
    Bonne journée

  6. Inquiétant … une raison supplementaire de bien vérouiller les paramètres de sécurité sur Facebook … de toutes façons je me méfie : récemment j’ai eut la démonstration de ce peut faire une personne qui sait bien fouiner.
    😉
    Mieux vaut prévenir que guérir, et se méfier « a priori ».

  7. Effectivement aucun intérêt… Autant lancer une recherche directement sur facebook. Les données d’un membre qui ne sont pas publiques ne le deviennent pas plus avec ce moteur de recherche, et heureusement en même temps parce que sur le coup j’ai un peu flippé à la lecture de cet article ! Je reprends les commentaires de ceux qui disent avoir été habitués à mieux sur presse citron…

  8. Je ne vois pas l’intérêt si ce n’est de faire un article !

    Sans méchanceté aucune merci de bien vouloir proposer des articles plus dignes d’intérêt.

    Merci de pour le respect que vous voudrez bien accorder à nos neurones.

    Xav

  9. Pingback: [14/07] Revue de presse | Les conférences du Sud

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies